Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 02:15

Cet après midi je suis donc allé regarder le film Cristeros au cinéma Les Variétés . L'audience était de 40 à 50 personnes pour une salle pouvant contenir une centaine de personnes . De nombreux jeunes parmi cette audience .

Regarder ce film permet de comprendre sa dangerosité pour le pouvoir actuel en France et permet d'expliquer le fait que la France soit le pays où il est particulièrement sous-distribué . L'occasion ici de renouveler le soutien au courage des propriétaires de ce cinéma .

Le film commence par le discours du Président Mexicain Plutarco Elías Calles qui annonce la mise en œuvre des lois anticléricales . Immédiatement l'amateur d'histoire ne peut que se remémorer les discours des Conventionnels appelant la répression du soulèvement Vendéen : Dans les deux cas les catholiques sont présentés comme des " agents de l'étranger ". L'objectif de ce discours est de dénier aux insurgés et aux rebelles la qualité de  "compatriotes " et légitimer la violence et l'emploi de la force militaire par une lutte contre " l'ennemi extérieur " . Ce qui est une répression intérieure et une guerre civile qui enlèverait la légitimité des chefs politiques est transformé en une résistance contre une agression extérieure qui légitime ceux qui la mettent en oeuvre .L'anti-américanisme du président Calles , sa défense de la souveraineté des ressources pétrolières du Mexique ne seront qu'un " joujou patriotisme " puisqu'il demandera aux Etats-Unis à défaut d'une intervention militaire directe , une aide militaire et financière .

L'autre élément qui explique la dangerosité du film est la proximité du Président Plutarco Elías Calles avec les chefs politiques Français " de gauche " des années 1900-1930 et même ceux de notre époque . Plutarco Elías Calles n'aurait en effet pas juré dans le personnel politique de la IIIéme République ou de la IVéme République Française . Jugez en : Instituteur , inspecteur de l'éducation , il est devenu militaire et a participé à la lutte contre le révolutionnaire Pancho Villa , autre icône de la gauche radicale . Selon la science politique il pourrait être défini comme un Radical-Socialiste ou un socialiste  S.F.I.O. Sur le plan physique, au delà d'une parenté idéologique ,  il passerait inapperçu a côté d'un Emile Combes ou d'un Edouard Herriot . [ voir photo ]

 

Le troisième élément de dangerosité c'est la modernité de ce Mexique de la fin des années 20. Si bien sûr l'intérieur du Mexique , là où le soulévement a pris corps dans les états du centre les plus peuplés : Jalisco rural, Michoacán, Colima et Zacatecas. [  lien ] , est encore le Mexique des estancias , des déserts avec des cactus et des cavaliers avec cartouchières et sombreros , la ville de Mexico comme les grandes capitales provinciales sont éclairées à l'électricité , on y circule en voiture et en tramways , on communique par téléphone et les discours du Président sont radiodiffusés . C'est un Mexique urbain avec des industries modernes et des champs de pétrole , des raffineries . Un Mexique avec ses stars de cinéma reconnues internationalement comme Dolores Del Rio ou Katy Jurado et ses sportifs  [ voir photos ]

Signalons ici , le film ne le montre pas , l'arme aérienne fut largement utilisé [ plus de 60 avions ] contre les Cristeros par l'armée Mexicaine dans des missions de reconnaissance , mitraillage et bombardement , y compris d'agglomérations habitées par des populations civiles . [ lien ]  

 

 

Mais cette " modernité  "de l'utilisation de l'arme aérienne n'a pas effrayé les Cristeros , en majorité très jeunes [ plus de 70 % ont moins de 45 ans ] et ils affrontent les bombardements aériens et les mitraillages - straffing - plus crânement que les armées de la seconde guerre mondiale : Ils se dispersent à découvert au lieu de se regrouper pour se cacher , déroutant ainsi les agresseurs :“Los cristeros de El Borbollón, jóvenes casi en su totalidad –muchachos de 15 a 22 años casi todos–, se burlaban alegremente de los aeroplanos, de las balas de sus ametralladoras, y de las terribles bombas explosivas. Generalmente, cuando se avistaba a lo lejos como pequeños pájaros grises y principiaba su peculiar trepidación, los cruzados de Cristo, en lugar de esconderse en el bosque, corrían a esperarlos a campo descubierto. Así, decían ellos, se podía ver la bomba al desprenderse y había modo de escapar de ella […] De esta manera llegó a constituir aquello una verdadera diversión”.

Des cibles civiles et des monuments religieux furent aussi systématiquement bombardées par l'aviation tout comme les " colonnes infernales " procédérent en Vendée à une  politique de destruction systématique des calvaires . Citons le cas la statue du Christ rédempteur du Cerro del Cubilete . C'est donc une guerre moderne , une guerre totale et sans merci qui est menée par l'Etat Mexicain laïc Radical-Socialiste contre sa population Catholique .

 

 

 

 

 


   

File:Dolores del Rio from Stars of the Photoplay.jpg

Le quatrième élément de dangerosité est qu'il montre  la participation active de l'armée Mexicaine et en particulier du corps des officiers à la répression contre les catholiques .Ceci détruit le mythe gôchiste-libéral des forces armées latino-américaines inféodées à la grande bourgeoisie terrienne ou industrielle et à l'église Catholique .

Tout comme en France avec l' " affaire des fiches " , la Franc-Maçonnerie Mexicaine a pris la précaution de nettoyer l'Offizer Korps des federales de tous les élément affichant leur foi religieuse . Il ne s'agit pas ici de conspirationisme puisqu'en 1929 le Frère Emilio Portes Gil [lien ] devenu Président  déclarait publiquement " Au Mexique , ces dernières années l' Etat [ la classe politique et l'armée ] et la Maçonnerie c'est la même chose  : Ce sont deux entités qui marchent de concert , par ce que les hommes [ civils et militaires ] qui ont été au pouvoir ces dernières années se sont toujours solidarisés avec les principes révolutionaires de la Maçonnerie " En México, el Estado y la Masonería en los últimos años han sido una misma cosa: dos entidades que marchan aparejadas, porque los hombres que en los últimos años han estado en el poder han sabido siempre solidarizarse con los principios revolucionarios de la Masonería "  [ lien ]

C'est donc dans un Mexique Radical-Socialiste  où circulent des voitures , des locomotives , où l'on écoute la radio et où l'on va au cinéma , où volent des avions , un Mexique où l'on fabrique même des voitures et où l'on raffine du pétrole que l'on va massacrer et détruire des villages entiers , que l'on va pendre par milliers des personnes aux arbres ou aux  poteaux télégraphiques et électriques , que l'on va crucifier . Des personnes qui n'avaient commis le seul crime que de croire en Dieu et de vouloir continuer à vivre leur foi . C'est dans ce Mexique que des chefs politiques provinciaux , des représentants de la police et de l'armée vont torturer et exécuter un enfant de 14 ans , José Sanchez del Rio , qui avait rejoint les rangs de la rébellion et qui a refusé d'abjurer son credo !

Le militant du groupe " Les Veilleurs " qui est intervenu à la fin du film ne s'est d'ailleurs pas gêné pour souligner des liens avec la situation actuelle en France en comparant le rejet d'une pétition de 2 millions  de Mexicains [ sur une population de 15 Mio d'habitants ] au Président Calles  et le rejet de la pétition de 700 000 Français au Président Hollande sur le " Mariage pour tous " .

Le cinquième élément de dangerosité est que ce film montre , comme je l'avais signalé dans mon post précédent  , le rôle des femmes dans la révolte des Cristeros . C'est le lien mythique dans l'idéologie gôchiste-libérale  entre catholicisme et machisme dans les sociétés latino-américaines qui est ici détruit . Les femmes Mexicaines combattirent au sein de " brigades de femmes " mais jouèrent aussi un rôle essentiel dans la logistique en acheminant au nez et à la barbe des federales des munitions pour les rebelles . Elles furent aussi les infirmières qui soignèrent les blessés et reconfortèrents les mourrants, quelquefois leurs pères , leurs époux ou leurs fils . Si il y a bien une armée nationale-populaire selon les critères de l'historien Albert Soboul , spécialiste de la Révolution Française , ou de l'historien John Keegan ce fut celle des Cristeros !

Enfin je terminerais cet article par deux remarques :

1- Superbes interprétations de Andy Garcia , Eva Longoria et Peter O 'Toole pour son dernier rôle . Saluons aussi leur courage d'avoir accepté de tourner dans ce film .

Andy Garcia donne toute sa Rabelaisianité au personnage du général Enrique Gorostieta Velarde , cigarillo et tequila , en même temps qu'il montre ses doutes au moment de servir la rébellion et son humanité lorsqu'il apprend la capture de José Sanchez del Rio .

2- Ce film est l'occasion de redécouvrir l'œuvre de l'historien Franco-Mexicain Jean Meyer qui au cours des années 1960-1970 a ressorti cette guerre de l'oubli , à la fois pour les Mexicains et les Français . Pour sa thèse il put interroger de nombreux témoins encore en vie de cette guerre civile et par rapport aux historiens des années 2000 qui ne travaillent que sur des documents ceci lui donne une crédibilité accrue . Son travail de thèse doté d'une iconographie conséquente , plus de 300 photos , a d'ailleurs servi à l'écriture du scénario du film . On s'en doute les travaux de Jean Meyer n'eurent pas l'heur de plaire à la coterie des historiens universitaires Marxistes Français dont un des membres de son jury de thèse , Pierre Vilar . Ce sont les mêmes qui aujourd'hui pétitionnent pour le maintien d'une " Place Robespierre " à Marseille .

Ps : Un bonjour à Konstantin ! Permalien de l'image intégrée 


Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 00:45

 

 Je reviendrais dessus bien sûr après l'avoir vu  !

 

Malheureusement , mais ce n'est sûrement pas un hasard sous la férule des Belkacem-Filippetti-Taubira-Valls et de la coterie des compagnons de la truelle , ce film fait l'objet d'une censure par les principaux réseaux de distribution en France .

A Marseille il n'est ainsi visible que dans UNE SEULE SALLE ! Heureusement en VO car la coterie Chôbiznesque a certainement refusé de s'associer à la diffusion de ce film par peur de représailles sur le fromage des " avances sur recettes " . On pourra , par exemple , comparer la diffusion de " Cristeros " avec " La vie d'Adéle " ! ...

D'ors et déja ce film pose la question de la " passivité  "des chefs politiques de la droite nationale Française au moment de la promulgation de la loi de 1904 par comparaison aux chefs de l'insurrection Mexicaine .

 

‎2h25mn‎‎ - Classification: Tous publics‎‎ - Drame‎
- Distribution: Andy Garcia, Catalina Sandino Moreno, Rubén Blades, Peter O'Toole, Eva Longoria, Oscar Isaac, Nestor Carbonell, Eduardo Verástegui, Patricia Garza, Adrian Alonso, Raúl Adalid

En 1926, au Mexique, le président Calles décrète que la pratique religieuse et notamment le catholicisme est une menace pour l'Etat. Après une période de résistance pacifique, un certain nombre de soulèvements locaux eurent lieu. La révolte à proprement parler commença le 1er janvier 1927, lorsque les paysans prirent le nom de Cristeros — ils disaient en effet combattre au nom du Christ lui-même. Le militaire Enrique Gorostieta, qui reçut pourtant une éducation laïque et servit dans l'armée fédérale du dictateur contre-révolutionnaire Victoriano Huerta, prit la tête du soulèvement. Grâce à son expérience, les Cristeros remportèrent de nombreuses victoires...
Il faut signaler ici que contrairement à ce qu'affirment les plumitifs laîcards et antichrétiens ce film ne donne pas dans la " violence gratuite " pour en faire un  "western de propagande catholique" . Les exactions dépeintes dans le film ( fusillades , " commandos spéciaux de chasse " ou Einsatzgruppen anticléricaux , pendaisons sur des poteaux le long des routes et en grappes sur des arbres , crucifixions... ) sont la théatralisation , bien en dessous de la réalité , de faits historiques réels parfaitement documentés par des " représentants du concert des nations " - la " communauté internationale " de l'époque - et même photographiés !
Au moment où un groupe d'hystrions gôchistes gavé par le contribuable - se prétendant historiens - lance un appel pour le maintien d'une " Place Robespierre  " à Marseille ce film nous renvoie vers " notre guerre Christère " à nous , la Vendée !
Il existe en effet un lien organique entre les massacres orchestrés par les " colonnes infernales " dans l'Ouest de la France ,  les exactions commises par les troupes fédérales Mexicaines , les massacres de populations civiles  juives durant la campagne de Russie .Le concept d'" unités spéciales " de traque et de répression d'une partie de la population est co-substanciel de ces trois massacres : « L’armée fédérale a mené une guerre sans pitié. Elle ne faisait pas de prisonniers, les civils étaient pris comme otages et beaucoup d’entre eux fusillés. La torture fut systématique, on détruisit d’innombrables villages et hameaux » reconnait le général Luis Garfias dans la revue Epoca du 4 janvier 1933 .

Les " veilleuses " Mexicaines , parfois revêtues de leurs splendides robes " ethniques " Ibéro-Amérindiennes , qui s'opposaient pacifiquement à la Loi Calles [ voir photo ci-dessous ] ont ouvert la voie à nos " Veilleurs " en jeans , blousons et baskets !

Un fait peu connu , et occulté quand il est connu , par ceux qui caricaturent cette rébellion populaire et identitaire est le rôle des femmes . Présentes dés les premiers jours avec des " veillées " elle prendront les armes pour fonder un bataillon féminin  , la brigada de santa Joana d’Arc . Le blog Femmes ad hoc  présente de manière approfondie et érudite le rôle des femmes dans ce soulèvement .

     

El martes me fusilan
a las seis de la mañana
Por creer en Dios eterno
Y en la gran Guadalupana.

Me encontraron una estampa
de Jesús en el sombrero;
Por eso me sentenciaron,
porque yo soy un cristero.

Es por eso me fusilan
el martes por la mañana;
Matarán mi cuerpo inútil
pero nunca, nunca mi alma.

Yo les digo a mis verdugos
que quiero me crucifiquen,
Y una vez crucificado
entonces usen sus rifles.

Adiós sierras de Jalisco,
Michoacán y Guanajuato,
Donde combatí al gobierno,
que siempre salio corriendo.

Me agarraron de rodillas
adorando a Jesucristo;
Sabían que no había defensa
en ese santo recinto.

Soy labriego por herencia,
Jalisciense de naciencia;
No tengo más dios que Cristo
porque me dio la existencia.

Con matarme no se acaba
la creencia en Dios eterno.
Muchos quedan en la lucha
y otros que vienen naciendo.

Es por eso me fusilan
el martes por la mañana.

[¡Viva Cristo Rey!]

 

LES VARIÉTÉS

37 Rue Vincent Scotto - 13001 Marseille

VO st Fr  ‎13:45‎  ‎18:00‎  ‎20:55
Signez la pétition :

    L'insurrection touchera toutes les catégories sociales, dans les villes et dans les campagnes.

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 15:56

http://www.kontrekulture.com/sites/default/files/rap.png 

Il est grand temps d'organiser au Grand Stade de France une " Rap demolition  night "  !

 

   

   

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 18:56

Une fois de plus mes pensées iront en priorité à mes fréres et soeurs Chrètiens de Syrie mais aussi à toute la nation multiethnique , multiculturelle et multiconfessionnelle Syrienne , à son armée et à ses chefs politiques .



Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 22:40

La question est , comme toujours , de savoir s'il y aura un distributeur " couillu " pour le diffuser en France ?

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 01:24

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 20:27

Alors qu'au moment où j'écris ces lignes l'Assemblée dite " Nationale" vient d'abroger la référence à la condition de détresse dans la loi sur l'avortement connue sous le nom de loi Veil et ceci avec l'aval et sous l'impulsion de ceux qui se prétendent de " gauche " . Alors que la ministre de la Santé ( SIC ! ) Marisol Touraine a osé employer le terme de détricotage ( Re-SIC ! ) en évoquant cette législation , on espère par imbécilité pure plutôt que par volonté maligne , il est bon de se tourner vers une autre " gauche" , Latino-Américaine celle-ci . Je veux bien sûr parler du camarade Rafael Correa dont j'avais signalé la rebuffade de la théorie du genre .[ lien vers article ].

Il s'agit ici d'une gauche qui ne porte pas en elle la haine Robespierenne de la Révolution de 1789 personnifiée par exemple par des politiques comme Alexis Corbière ,  une gauche qui ne rejette pas de manière haineuse le Christianisme ou les autres religions , une gauche qui n'est pas enivrée par l'hubris engendré par l'auto-proclamée  philosophie des Lumières . Ce n'est pas une gauche qui veut détruire les liens d'airan entre l'humain et la nature que ce soit au moment de la procréation avec la PMA , au moment de la sacralisation de l'union charnelle avec le soi-disant  mariage pour tous  et au moment de la mort avec l'euthanasie.

Cette gauche Latino-Américaine a su intégrer jusque dans la constitution à la fois l'héritage Chrétien des colonisateurs Espagnols mais aussi la vieille tradition des civilisations Amérindiennes Andines comme les Incas ou les civilisations Amérindiennes de la Mésoamérique : Olmèques Aztèques et Mayas entre-autres .[ préambule de la Constitution Equatorienne ]

Au moment même où les tricoteurs et les tricoteuses du Palais Bubon votaient cet amendement inique , le camarade Rafael Correa se dressait courageusement contre la " communauté internationale "©™  qui cherche à libéraliser la législation sur l'avortement en Equateur .

Il l'a fait de la manière la plus simple et la plus directe ! Alors que l'ONU demandait des  "explications " à l'exécutif Equatorien pour ne pas avoir dépénalisé (  totalement * ) l'avortement dans le nouveau Code Pénal , le Président Equatorien - qui est aussi l'idole d'une partie de la gauche radicale Française - s'est exprimé dans le cadre de l'émission Diálogo con el presidente :

" Messieurs , allez vous occuper de vos affaires et pas de celles d'un Etat souverain ! "

Le Président Equatorien a ensuite porté le fer dans la plaie purulente de la prétendue " morale " Onusienne en l'accusant de se positionner selon des doubles standards , particulièrement sur la question de la légalisation des drogues . Il a ainsi cité l'exemple de la légalisation de la marijuana par les chefs politiques Uruguayens ainsi que par deux états Etasuniens . Le président Equatorien a clairement associé , avec raison , l'ingérence Onusienne dans les affaires intérieures Equatoriennes comme du néo-colonialisme . [ lien ]

Au cours de l'année 2013 le Président Rafael Correa a mis son mandat en jeu si sa base partisane adoptait une législation libérale sur la question de l'avortement . [ lien ]

Le Président Equatorien doit faire face actuellement à une intense campagne de lobbying en faveur de la libéralisation de l'avortement de la part de la bourgeoiso-bohémie , de gauche,  locale : " artistes " , " philosophes " , " intellectuels " , " scientifiques " ( surtout des sociologues en fait ) ," communicants " , ....[lien ] et la chronologie de intervention Onusienne n'est certainement pas anodine .

  Lors de ses prises de position contre l'avortement , le Président Rafael Correa a toujours fait référence à la constitution Equatorienne qui enjoint à l'Etat Equatorien de " défendre la vie dés la conception " à l' Art.45 :.[ lien ]  

Las niñas, niños y adolescentes gozarán de los derechos comunes del ser humano, además de los específicos de su edad. El Estado reconocerá y garantizará la vida, incluido el cuidado y protección desde la concepción.

   Cette constitution est édicté au nom du " peuple souverain de l'Equateur " , " RECONNAIT nos racines millénaires forgées par les hommes et les femmes de divers peuples " et " INVOQUE le nom de Dieu et reconnaît nos diverses formes de religiosités et de spiritualités  " dans son préambule ..[ lien ]  

 

* L'avortement est dépénalisé dans des cas comme des viols sur des personnes handicapées ou si la grossesse présente des risques pour la mère

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 23:56
  Voilà qui va donner encore des sueurs froides à une " certaine gauche " libéral-libertaire qui va du NPA au Parti Socialiste en passant par le Front de Gauche et EELV. Le Camarade Equatorien Rafael Correa , dont nul ne peut contester l'engagement progressiste tant sur le plan intérieur que sur le plan extérieur , vient de se livrer à la fin du mois de décembre à un véritable réquisitoire contre l'enseignement de la théorie du genre à l'école primaire. Il confirme l'attachement des gauches Boliviennes , Equatoriennes , Péruviennes , Argentines  et Vénézuéliennes [ lien ]  aux racines Identitaires Christiano-Ibériques des nations métis - celles de La Raza cosmica de José Vasconcelos - de l'Amérique du Sud. Ce faisant , le fossé se creuse entre ces gauches Latino-Américaines et nos gôches social-libérales et libéral-libertaires Euro-Atlantistes qui cherchent à créer des sociétés a-religieuses.  

Morceaux choisis de ce Président qui tolère les hommes effeminés et les hômasses mais qui préfére des hommes et des femmes fiers et fières de leurs attributs respectifs ! [ lien ]

" Et je répète en insistant  : Cette idéologie [ la théorie du genre -NDLR  ] est , pour moi , super dangereuse . On enseigne à nos enfants dans certains collèges cette idéologie du genre , qui dit à la base qu'il n' y a pas d'homme et de femme par nature , que la nature ne détermine pas le sexe mais que ce sont les conditions sociales et sociétales , et que pour être totalement affranchi je dois me libérer de ces conditionnements sociaux et je dois pouvoir définir mon genre. Cela ne résiste pas à la moindre analyse . C'est de la pure idéologie , souvent mise en avant pour justifier les modes de vie de ceux qui créent ces idéologies ; Nous les respectons comme personnes , mais nous ne partageons pas ces barbaries qui ne supportent pas la moindre analyse académique et qui détruisent la base de la société qui restera toujours la famille traditionnelle. "

" Maintenant ils me traitent de conservateur , que je ne suis pas de gauche: Si quelqu'un dit ces chose alors il n'est pas de gauche ...Si quelqu'un n'est pas pro-avortement alors il n'est pas de gauche ...Ainsi on aurait dit si Pinochet s'était prononcé pour l'avortement qu'il était de gauche et si Che-Guevara s'était prononcé contre qu'il était de droite...Ceci n'a rien à voir avec la gauche ou la droite , ce sont des barbaries , des questions de morale. L'idéologie se construit avant tout sur les questions matérielles , des modèles de production , etc..."

" Ainsi je serais un conservateur pour croire en la famille ? Eh bien je crois en la famille , je crois que cette idéologie du genre , que ces nouveautés intellectuelles , détruisent la famille conventionnelle , qui continue d'être et je pense continuera d'être le fondement de notre société ! Vivent les femmes , vive ce mouvement féministe pour l'égalité des droits ! Mais restez vigilant face à ces extrémismes qui affirment qu'il n' y a pas d'hommes et de femmes naturels mais que ce sont des constructions sociales. "

Le Président Rafael Correa a insisté que les lois sociétales - comme la libéralisation de l'avortement ou l'enseignement de la théorie du genre - ne sont pas simplement des lois mais bien des questions de changement de paradigme culturel .

Le Camarade Rafael Correa - car il est bien des " nôtres " n'en déplaise à une certaine gôche autoproclamée qui n'arrête pas de voyager en Amérique Latine et de se réclamer de ses chefs politiques progressistes - avait déjà mis sa démission dans la balance au mois d'octobre 2013 si sa base partisane au Parlement Equatorien votait la dépénalisation de l'avortement dans le cadre de la refonte du Code Pénal .[ lien ]       

Il est toujours bon de rappeler à un public Français prisonnier de médiats, d'une classe politique et d'un système éducatif faisant l'apologie de l'IVG qu'au Nicaragua cité par le Président Corea c'est le héros Sandiniste Daniel Ortega qui a mené lors de la campagne de 2011 une " révolution Chrétienne contre l'avortement " ! [ lien ] Bon sang ne saurait mentir puisque Daniel Ortega reprochait aux personnels féminins du Ministère de la Défense de s'habiller " comme des putes " par ce qu'elles portaient des mini-jupes trop courtes , des talons-aiguilles trop hauts et aux couleurs trop vives et un maquillage trop prononcé. Pour les  plus jeunes lecteurs de ce blogue Daniel Ortega a été un des leaders de la guérilla d’inspiration   Marxiste qui a renversé la dictature d’Anastasio Somoza en 1979. Pendant 10 ans, les Sandinistes, alliés de l’Union Soviétique et de Cuba, ont tenu tête aux États-Unis qui armaient et finançaient les contre-révolutionnaires Contras.    

Cette prise de position courageuse du lider progressiste Equatorien a bien sûr provoqué des réactions épidermiques du Lobby inverti LGBT qui s'est attaqué en particulier à son éducation Lasallo-Salésienne . [lien]

Les prises de position courageuses des présidents Boliviens et Equatoriens sur le plan sociétal et leur décision de lutter contre les interférences extérieures au sein de leurs sociétés respectives via des ONG's promouvant l'avortement et les sexualités non-traditionnelles expliquent en partie le départ d'organismes comme USAID qui sont les principaux supports et soutiens financiers des mouvements pro-avortement [ aux travers de programmes comme USAID POPULATION PROGRAM ECUADOR -lien] et pro-LGBT.  [ lien ]  

Le mouvement National Français se doit absolument d'apporter son soutien à cette gauche Latino-Américaine courageuse qui ne renie pas les racines profondes des sociétés qu'elle gouverne et dénoncer l'escroquerie intellectuelle de la gôche Française qui se réclame des liders progressistes et identitaires Latino-Américains comme Rafael Correa , Evo Morales , Nicolas Maduro et Christina Kirchner.     

Quand au Camarade Correa il faut qu'il aprenne à se méfier de ceux qui ont fait une OPA hostile sur sa représentation en France et qui parlent en son nom .Il faut aussi qu'il consulte en détail leur corpus idéologique et programmatique : Avortement libre [ lien ] , mariage homosexuel [lien] , laïcisation à outrance et formatage a-religieux de la société  [ lien ] [ lien ]  ,reconnaissance législative de l'identité de genre .[ lien ]

 

 

 


Fotografía del hijo de la menor publicada en 'El 19 Digital'.

   

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 12:50

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 19:25

   

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article

Liens