Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 00:45

 

 Je reviendrais dessus bien sûr après l'avoir vu  !

 

Malheureusement , mais ce n'est sûrement pas un hasard sous la férule des Belkacem-Filippetti-Taubira-Valls et de la coterie des compagnons de la truelle , ce film fait l'objet d'une censure par les principaux réseaux de distribution en France .

A Marseille il n'est ainsi visible que dans UNE SEULE SALLE ! Heureusement en VO car la coterie Chôbiznesque a certainement refusé de s'associer à la diffusion de ce film par peur de représailles sur le fromage des " avances sur recettes " . On pourra , par exemple , comparer la diffusion de " Cristeros " avec " La vie d'Adéle " ! ...

D'ors et déja ce film pose la question de la " passivité  "des chefs politiques de la droite nationale Française au moment de la promulgation de la loi de 1904 par comparaison aux chefs de l'insurrection Mexicaine .

 

‎2h25mn‎‎ - Classification: Tous publics‎‎ - Drame‎
- Distribution: Andy Garcia, Catalina Sandino Moreno, Rubén Blades, Peter O'Toole, Eva Longoria, Oscar Isaac, Nestor Carbonell, Eduardo Verástegui, Patricia Garza, Adrian Alonso, Raúl Adalid

En 1926, au Mexique, le président Calles décrète que la pratique religieuse et notamment le catholicisme est une menace pour l'Etat. Après une période de résistance pacifique, un certain nombre de soulèvements locaux eurent lieu. La révolte à proprement parler commença le 1er janvier 1927, lorsque les paysans prirent le nom de Cristeros — ils disaient en effet combattre au nom du Christ lui-même. Le militaire Enrique Gorostieta, qui reçut pourtant une éducation laïque et servit dans l'armée fédérale du dictateur contre-révolutionnaire Victoriano Huerta, prit la tête du soulèvement. Grâce à son expérience, les Cristeros remportèrent de nombreuses victoires...
Il faut signaler ici que contrairement à ce qu'affirment les plumitifs laîcards et antichrétiens ce film ne donne pas dans la " violence gratuite " pour en faire un  "western de propagande catholique" . Les exactions dépeintes dans le film ( fusillades , " commandos spéciaux de chasse " ou Einsatzgruppen anticléricaux , pendaisons sur des poteaux le long des routes et en grappes sur des arbres , crucifixions... ) sont la théatralisation , bien en dessous de la réalité , de faits historiques réels parfaitement documentés par des " représentants du concert des nations " - la " communauté internationale " de l'époque - et même photographiés !
Au moment où un groupe d'hystrions gôchistes gavé par le contribuable - se prétendant historiens - lance un appel pour le maintien d'une " Place Robespierre  " à Marseille ce film nous renvoie vers " notre guerre Christère " à nous , la Vendée !
Il existe en effet un lien organique entre les massacres orchestrés par les " colonnes infernales " dans l'Ouest de la France ,  les exactions commises par les troupes fédérales Mexicaines , les massacres de populations civiles  juives durant la campagne de Russie .Le concept d'" unités spéciales " de traque et de répression d'une partie de la population est co-substanciel de ces trois massacres : « L’armée fédérale a mené une guerre sans pitié. Elle ne faisait pas de prisonniers, les civils étaient pris comme otages et beaucoup d’entre eux fusillés. La torture fut systématique, on détruisit d’innombrables villages et hameaux » reconnait le général Luis Garfias dans la revue Epoca du 4 janvier 1933 .

Les " veilleuses " Mexicaines , parfois revêtues de leurs splendides robes " ethniques " Ibéro-Amérindiennes , qui s'opposaient pacifiquement à la Loi Calles [ voir photo ci-dessous ] ont ouvert la voie à nos " Veilleurs " en jeans , blousons et baskets !

Un fait peu connu , et occulté quand il est connu , par ceux qui caricaturent cette rébellion populaire et identitaire est le rôle des femmes . Présentes dés les premiers jours avec des " veillées " elle prendront les armes pour fonder un bataillon féminin  , la brigada de santa Joana d’Arc . Le blog Femmes ad hoc  présente de manière approfondie et érudite le rôle des femmes dans ce soulèvement .

     

El martes me fusilan
a las seis de la mañana
Por creer en Dios eterno
Y en la gran Guadalupana.

Me encontraron una estampa
de Jesús en el sombrero;
Por eso me sentenciaron,
porque yo soy un cristero.

Es por eso me fusilan
el martes por la mañana;
Matarán mi cuerpo inútil
pero nunca, nunca mi alma.

Yo les digo a mis verdugos
que quiero me crucifiquen,
Y una vez crucificado
entonces usen sus rifles.

Adiós sierras de Jalisco,
Michoacán y Guanajuato,
Donde combatí al gobierno,
que siempre salio corriendo.

Me agarraron de rodillas
adorando a Jesucristo;
Sabían que no había defensa
en ese santo recinto.

Soy labriego por herencia,
Jalisciense de naciencia;
No tengo más dios que Cristo
porque me dio la existencia.

Con matarme no se acaba
la creencia en Dios eterno.
Muchos quedan en la lucha
y otros que vienen naciendo.

Es por eso me fusilan
el martes por la mañana.

[¡Viva Cristo Rey!]

 

LES VARIÉTÉS

37 Rue Vincent Scotto - 13001 Marseille

VO st Fr  ‎13:45‎  ‎18:00‎  ‎20:55
Signez la pétition :

    L'insurrection touchera toutes les catégories sociales, dans les villes et dans les campagnes.

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 15:56

http://www.kontrekulture.com/sites/default/files/rap.png 

Il est grand temps d'organiser au Grand Stade de France une " Rap demolition  night "  !

 

   

   

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 18:56

Une fois de plus mes pensées iront en priorité à mes fréres et soeurs Chrètiens de Syrie mais aussi à toute la nation multiethnique , multiculturelle et multiconfessionnelle Syrienne , à son armée et à ses chefs politiques .



Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 22:40

La question est , comme toujours , de savoir s'il y aura un distributeur " couillu " pour le diffuser en France ?

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 01:24

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 20:27

Alors qu'au moment où j'écris ces lignes l'Assemblée dite " Nationale" vient d'abroger la référence à la condition de détresse dans la loi sur l'avortement connue sous le nom de loi Veil et ceci avec l'aval et sous l'impulsion de ceux qui se prétendent de " gauche " . Alors que la ministre de la Santé ( SIC ! ) Marisol Touraine a osé employer le terme de détricotage ( Re-SIC ! ) en évoquant cette législation , on espère par imbécilité pure plutôt que par volonté maligne , il est bon de se tourner vers une autre " gauche" , Latino-Américaine celle-ci . Je veux bien sûr parler du camarade Rafael Correa dont j'avais signalé la rebuffade de la théorie du genre .[ lien vers article ].

Il s'agit ici d'une gauche qui ne porte pas en elle la haine Robespierenne de la Révolution de 1789 personnifiée par exemple par des politiques comme Alexis Corbière ,  une gauche qui ne rejette pas de manière haineuse le Christianisme ou les autres religions , une gauche qui n'est pas enivrée par l'hubris engendré par l'auto-proclamée  philosophie des Lumières . Ce n'est pas une gauche qui veut détruire les liens d'airan entre l'humain et la nature que ce soit au moment de la procréation avec la PMA , au moment de la sacralisation de l'union charnelle avec le soi-disant  mariage pour tous  et au moment de la mort avec l'euthanasie.

Cette gauche Latino-Américaine a su intégrer jusque dans la constitution à la fois l'héritage Chrétien des colonisateurs Espagnols mais aussi la vieille tradition des civilisations Amérindiennes Andines comme les Incas ou les civilisations Amérindiennes de la Mésoamérique : Olmèques Aztèques et Mayas entre-autres .[ préambule de la Constitution Equatorienne ]

Au moment même où les tricoteurs et les tricoteuses du Palais Bubon votaient cet amendement inique , le camarade Rafael Correa se dressait courageusement contre la " communauté internationale "©™  qui cherche à libéraliser la législation sur l'avortement en Equateur .

Il l'a fait de la manière la plus simple et la plus directe ! Alors que l'ONU demandait des  "explications " à l'exécutif Equatorien pour ne pas avoir dépénalisé (  totalement * ) l'avortement dans le nouveau Code Pénal , le Président Equatorien - qui est aussi l'idole d'une partie de la gauche radicale Française - s'est exprimé dans le cadre de l'émission Diálogo con el presidente :

" Messieurs , allez vous occuper de vos affaires et pas de celles d'un Etat souverain ! "

Le Président Equatorien a ensuite porté le fer dans la plaie purulente de la prétendue " morale " Onusienne en l'accusant de se positionner selon des doubles standards , particulièrement sur la question de la légalisation des drogues . Il a ainsi cité l'exemple de la légalisation de la marijuana par les chefs politiques Uruguayens ainsi que par deux états Etasuniens . Le président Equatorien a clairement associé , avec raison , l'ingérence Onusienne dans les affaires intérieures Equatoriennes comme du néo-colonialisme . [ lien ]

Au cours de l'année 2013 le Président Rafael Correa a mis son mandat en jeu si sa base partisane adoptait une législation libérale sur la question de l'avortement . [ lien ]

Le Président Equatorien doit faire face actuellement à une intense campagne de lobbying en faveur de la libéralisation de l'avortement de la part de la bourgeoiso-bohémie , de gauche,  locale : " artistes " , " philosophes " , " intellectuels " , " scientifiques " ( surtout des sociologues en fait ) ," communicants " , ....[lien ] et la chronologie de intervention Onusienne n'est certainement pas anodine .

  Lors de ses prises de position contre l'avortement , le Président Rafael Correa a toujours fait référence à la constitution Equatorienne qui enjoint à l'Etat Equatorien de " défendre la vie dés la conception " à l' Art.45 :.[ lien ]  

Las niñas, niños y adolescentes gozarán de los derechos comunes del ser humano, además de los específicos de su edad. El Estado reconocerá y garantizará la vida, incluido el cuidado y protección desde la concepción.

   Cette constitution est édicté au nom du " peuple souverain de l'Equateur " , " RECONNAIT nos racines millénaires forgées par les hommes et les femmes de divers peuples " et " INVOQUE le nom de Dieu et reconnaît nos diverses formes de religiosités et de spiritualités  " dans son préambule ..[ lien ]  

 

* L'avortement est dépénalisé dans des cas comme des viols sur des personnes handicapées ou si la grossesse présente des risques pour la mère

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 23:56
  Voilà qui va donner encore des sueurs froides à une " certaine gauche " libéral-libertaire qui va du NPA au Parti Socialiste en passant par le Front de Gauche et EELV. Le Camarade Equatorien Rafael Correa , dont nul ne peut contester l'engagement progressiste tant sur le plan intérieur que sur le plan extérieur , vient de se livrer à la fin du mois de décembre à un véritable réquisitoire contre l'enseignement de la théorie du genre à l'école primaire. Il confirme l'attachement des gauches Boliviennes , Equatoriennes , Péruviennes , Argentines  et Vénézuéliennes [ lien ]  aux racines Identitaires Christiano-Ibériques des nations métis - celles de La Raza cosmica de José Vasconcelos - de l'Amérique du Sud. Ce faisant , le fossé se creuse entre ces gauches Latino-Américaines et nos gôches social-libérales et libéral-libertaires Euro-Atlantistes qui cherchent à créer des sociétés a-religieuses.  

Morceaux choisis de ce Président qui tolère les hommes effeminés et les hômasses mais qui préfére des hommes et des femmes fiers et fières de leurs attributs respectifs ! [ lien ]

" Et je répète en insistant  : Cette idéologie [ la théorie du genre -NDLR  ] est , pour moi , super dangereuse . On enseigne à nos enfants dans certains collèges cette idéologie du genre , qui dit à la base qu'il n' y a pas d'homme et de femme par nature , que la nature ne détermine pas le sexe mais que ce sont les conditions sociales et sociétales , et que pour être totalement affranchi je dois me libérer de ces conditionnements sociaux et je dois pouvoir définir mon genre. Cela ne résiste pas à la moindre analyse . C'est de la pure idéologie , souvent mise en avant pour justifier les modes de vie de ceux qui créent ces idéologies ; Nous les respectons comme personnes , mais nous ne partageons pas ces barbaries qui ne supportent pas la moindre analyse académique et qui détruisent la base de la société qui restera toujours la famille traditionnelle. "

" Maintenant ils me traitent de conservateur , que je ne suis pas de gauche: Si quelqu'un dit ces chose alors il n'est pas de gauche ...Si quelqu'un n'est pas pro-avortement alors il n'est pas de gauche ...Ainsi on aurait dit si Pinochet s'était prononcé pour l'avortement qu'il était de gauche et si Che-Guevara s'était prononcé contre qu'il était de droite...Ceci n'a rien à voir avec la gauche ou la droite , ce sont des barbaries , des questions de morale. L'idéologie se construit avant tout sur les questions matérielles , des modèles de production , etc..."

" Ainsi je serais un conservateur pour croire en la famille ? Eh bien je crois en la famille , je crois que cette idéologie du genre , que ces nouveautés intellectuelles , détruisent la famille conventionnelle , qui continue d'être et je pense continuera d'être le fondement de notre société ! Vivent les femmes , vive ce mouvement féministe pour l'égalité des droits ! Mais restez vigilant face à ces extrémismes qui affirment qu'il n' y a pas d'hommes et de femmes naturels mais que ce sont des constructions sociales. "

Le Président Rafael Correa a insisté que les lois sociétales - comme la libéralisation de l'avortement ou l'enseignement de la théorie du genre - ne sont pas simplement des lois mais bien des questions de changement de paradigme culturel .

Le Camarade Rafael Correa - car il est bien des " nôtres " n'en déplaise à une certaine gôche autoproclamée qui n'arrête pas de voyager en Amérique Latine et de se réclamer de ses chefs politiques progressistes - avait déjà mis sa démission dans la balance au mois d'octobre 2013 si sa base partisane au Parlement Equatorien votait la dépénalisation de l'avortement dans le cadre de la refonte du Code Pénal .[ lien ]       

Il est toujours bon de rappeler à un public Français prisonnier de médiats, d'une classe politique et d'un système éducatif faisant l'apologie de l'IVG qu'au Nicaragua cité par le Président Corea c'est le héros Sandiniste Daniel Ortega qui a mené lors de la campagne de 2011 une " révolution Chrétienne contre l'avortement " ! [ lien ] Bon sang ne saurait mentir puisque Daniel Ortega reprochait aux personnels féminins du Ministère de la Défense de s'habiller " comme des putes " par ce qu'elles portaient des mini-jupes trop courtes , des talons-aiguilles trop hauts et aux couleurs trop vives et un maquillage trop prononcé. Pour les  plus jeunes lecteurs de ce blogue Daniel Ortega a été un des leaders de la guérilla d’inspiration   Marxiste qui a renversé la dictature d’Anastasio Somoza en 1979. Pendant 10 ans, les Sandinistes, alliés de l’Union Soviétique et de Cuba, ont tenu tête aux États-Unis qui armaient et finançaient les contre-révolutionnaires Contras.    

Cette prise de position courageuse du lider progressiste Equatorien a bien sûr provoqué des réactions épidermiques du Lobby inverti LGBT qui s'est attaqué en particulier à son éducation Lasallo-Salésienne . [lien]

Les prises de position courageuses des présidents Boliviens et Equatoriens sur le plan sociétal et leur décision de lutter contre les interférences extérieures au sein de leurs sociétés respectives via des ONG's promouvant l'avortement et les sexualités non-traditionnelles expliquent en partie le départ d'organismes comme USAID qui sont les principaux supports et soutiens financiers des mouvements pro-avortement [ aux travers de programmes comme USAID POPULATION PROGRAM ECUADOR -lien] et pro-LGBT.  [ lien ]  

Le mouvement National Français se doit absolument d'apporter son soutien à cette gauche Latino-Américaine courageuse qui ne renie pas les racines profondes des sociétés qu'elle gouverne et dénoncer l'escroquerie intellectuelle de la gôche Française qui se réclame des liders progressistes et identitaires Latino-Américains comme Rafael Correa , Evo Morales , Nicolas Maduro et Christina Kirchner.     

Quand au Camarade Correa il faut qu'il aprenne à se méfier de ceux qui ont fait une OPA hostile sur sa représentation en France et qui parlent en son nom .Il faut aussi qu'il consulte en détail leur corpus idéologique et programmatique : Avortement libre [ lien ] , mariage homosexuel [lien] , laïcisation à outrance et formatage a-religieux de la société  [ lien ] [ lien ]  ,reconnaissance législative de l'identité de genre .[ lien ]

 

 

 


Fotografía del hijo de la menor publicada en 'El 19 Digital'.

   

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 12:50

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 19:25

   

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 01:40

 

 

Les articles de Ice Station Zebra n'ont pas la prétention d'être des études sociologiques. Comme le montre l'illustration du titre ,  ce blogue est surtout une antenne qui capte des signaux et un centre de traitement de données.

J'avais dans un précédent article évoqué la décision courageuse du Ministère Public de l'Etat de Rio de Janeiro de mettre au ban public un couple de personnes qui ont profané des objets du culte Catholique lors de la visite du Pape. [ lien vers article ] J'y voyais la marque de l'arrivée d'une vague conservatrice , ou plus modestement d'une réaction conservatrice de la société Brésilienne face aux dérives libéral-libertaires de ces dernières années.

C'est désormais dans le domaine musical que l'on note un retour du conservatisme et plus particulièrement un retour du samba comme élément identitaire de la Brasilianité face à un style de musique afro-centré et associé aux milieux des gangs des favelas Carioques : Le Funk-Carioca ou Baile-Funk . Le site Autres Brésils s'est livré en 2012 à une analyse très complète de ce style musical.[ lien ] Malheureusement cette analyse très pertinente illustre parfois cet " Hexagonal " de la " technostructure " duquel se moquait avec talent Robert Beauvais :

" Ce mouvement prend notamment la forme d’une véritable radicalisation, qui peut être interprétée comme une réaction identitaire à la popularité grandissante du style, et qui se traduit par une intensification de la violence dans les lieux où cette musique était écoutée "...Ouf !

Pour un public Français on peut  comparer le Funk Carioca sur le plan des thématiques abordées , de la rythmique et du visuel des clips à Nique Ta Mère et son inénarrable Didier Morville aka Joey Starr : Le 9-3 ; tirer sur des flics , niquer - enfin faire" zoom zoom zang  "©™ -  dans des tournantes avec des adolescentes à peine pubères et de préférence " faces de craie ", gagner du fric y compris en vendant de la drogue , boire du champagne et (re)faire " zoom zoom zang  "©™ avec le bumpa ©™ d'une adolescente à peine pubère habillée ( ? ) de sous-vêtement fluos sur la banquette arrière d'une Benz , Benz , Benz ! Bref le fantasme afro-centré d'un notaire sexagénaire et libidineux du Rouergue... Les clips et les baile-funk sont ainsi accompagnés de mimes d'actes de copulation " en levrette " ou de léchage de bumpa ©™, la plupart du temps entre Afro-descendants ou un Afro-descendant " couvrant " une jeune fille de race blanche  ! [ voir photos ci-dessous ]

Le film de deux réalisateurs Finlandais " Moro no Brasil " de 2002 a donné une vision déformée et idyllique de ce style musical aux publics Européens en le plaçant dans la lignée de la MPB [ Frevo,  Maracatu,  Coco, Embolada,  Forro et  Samba ] et en prenant pour groupe représentatif Funk n' lata jouant du James Brown dans un décor de guérilla urbaine.

Un  jeune " national " Brésilien ,Artur Dias  s'exprimant dans les colonnes de El Hombre , a décidé de relever le défi du combat culturel en opposant cette musique exogène - issue du Miami bass et du gangsta rap Etasuniens - à la tradition nationale-populaire du Samba. [ lien ]

Les complices et prosélytes du Funk Carioca  sont aussi désignés par leur noms : Les " intellectuels  "de la Bourgeoiso-Bohémie Carioque et Pauliste [ sociologues , anthropologues , économistes , avocats , ...] et autres faiseurs d'opinions qui cherchent à imposer aux Brésiliens cette musique et qui l'intellectualisent et la socialisent alors qu'il ne s'agit que de recettes commerciales qui terminent dans les coffres des multinationales ou dans ceux des chefs des gangs mafieux des favelas. Le samba est par contre l'archétype de la richesse de la culture multi-raciale Brésilienne aux mélodies et thématiques multiples par opposition à la pauvreté mélodique du Funk Carioca comme des thèmes qui y sont abordés.[ relations sexuelles non consenties avec des mineures et violence dans les favelas].Bien sûr , et on s'étonne de pouvoir s'étonner , le Funk-Carioca bénéficie sous nos latitudes des mêmes soutiens qu'au Brésil et pour les mêmes raisons : Du moment que ce sont des musiciens ( sic ! ) Afro-descendants et issus de " ghettos sociaux " , leurs productions sont qualifiées d' " art " . Même si l'on y parle de relations sexuelles non consenties - des viols pour les non comprenants - avec des mineures. De la même manière il ne faudra pas s'étonner si l'action de la Policia Militar à l'intérieur des favelas , principalement au travers des Unidades de Polícia Pacificadora , qui a réduit le crime organisé et réduit la fréquence des baile-funk est critiquée par les ONG's Occidentales .

Le comble du ridicule qui semble avoir généré ce " retour du pendule " neo-conservateur fut le diplôme de Maîtrise délivré en avril 2013 à Mariana Gomes par le département " Cultures et territorialités " de l'Universidade Federal Fluminense - UFF - de Niterói pour son mémoire " Mon pussy est pouvoir - La représentation féminine à travers du funk de Rio de Janeiro : Identité , féminisme et identité culturelle ". Le sujet d'étude de ce mémoire de maîtrise était la funkeuse Valesca Popozuda et ses " textes politiquement engagés " [ Maintenant je suis une petite pute - Ma chatte , c'est mon pouvoir - Ce avec quoi je me fais défoncer ,... ] [ Voir photo de la grosse blondasse qui montre son arrière-train et video ].

L'article d'Arthur Dias et la multipication de blogues hostiles au Funk-Carioca sont-ils les prémices d'un mouvement comparable à celui du " Disco SUCKS " [ Long live Rock' n' Roll ] qui est apparu à la fin des années 70 [1978-1979 ] aux Etats-Unis et qui a été l'un des marqueurs du début de la révolution conservatrice Reaganienne ? [ lien ] Il est trop tôt pour le dire ! On peut noter toutefois que ce mouvement n'est pas le fait des caciques quadras et quinquas du conservatisme " institutionnel" au Brésil , Atlantiste et mondialiste , qui s'exprime par exemple dans les colonnes de Veja et des mediats PiG . Ce néo " néo-conservatisme" s'exprime plutôt sous la plume de jeunes universitaires qui seraient à priori  un public hermétique au samba et à la Brasilianité qu'il véhicule.

  A funkeira Valesca Popozuda é patronesse da turma de Estudos de Mídia da UFF (Foto: Alexandre Durão/G1) 

 

 

 

   

3041018

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article

Liens