Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 18:38

Je ne reviendrais pas sur la décision de " Gégé " Depardieu de s'exiler fiscalement en Belgique .

J'évoquerais juste la réaction mesquine de notre " classe créative " de pique-assiettes subventionnés par l'argent public , c'est à dire NOS impôts , de nos philosophes salonards qui ont cru bon d'ironiser sur l'offre à Gérard Depardieu du Président Russe Vladimir Poutine de venir s'établir en Russie .[ lien ]  

Ce qui au départ était une boutade semble être traité avec le plus extrême sérieux au Kremlin , ce qui témoigne  - s'il fallait encore trouver des élèments de preuve - non pas du fossé mais de l'abysse civilisationnel qui s'est ouvert entre Moscou et Paris .

La France perdra le talent de Gérard Depardieu , elle gagnera celui des FEMEN !

Et elle sera encore persuadé d'avoir gagné au change car il se trouvera des âmes Parisianistes pour nous convaincre que ce sont de nouvelles " chances pour la France " !

  

Or Depardieu et la Russie ce n'est pas uniquement une question de gros sous . Celui qui pour le public Français reste le franchouillard Obélix a incarné il ya tout juste un an ce qui peut être considéré comme le rôle majeur de sa carrière : Celui du moine Raspoutine !

Je préfère laisser la parole à Jean Daniel pour décrire sa performance [ lien ] :

  

" Comment Depardieu est-il entré dans ce personnage d'une manière si simple, si naturellement forte, si tranquillement imposante comme si ça n'était jamais un rôle de composition, mais au contraire qu'il avait toujours été lui-même dans son intime et dans son passé, le vrai personnage de Raspoutine, enfin restitué dans sa vérité première ?...

 

...Il sait tout, il peut tout. Son intuition remplace la connaissance, son mimétisme lui sert de familiarité, son embonpoint décuple sa puissance, ses handicaps légitiment sa démesure. Imposant, fascinant écrasant, aussi à l'aise pour jouer Titus dans "Bérénice", Tartuffe, Arnolfe dans l'"Ecole des femmes" de molière et bien sûr Cyrano, après avoir incarné les héros de Racine et de Shakespeare comme s'il avait écrit leurs pièces, il est là ce soir dans "Raspoutine", faisant revivre ce qui n'était devenu qu'un conte fantastique. C'est peut-être cela le génie..."

 

Le tournage de ce film en Russie aura bénéficié du soutien de Vladimir Poutine , Premier-Ministre .[ lien ]

" Il nous a lui-même ouvert les portes du palais impérial de Tsarskoïe Selo et du palais Youssoupov après lecture du scénario. C’était fabuleux", s’enthousiasme Gérard Depardieu. La fresque historique a été  également diffusée sur les écrans Russes. Une sortie très attendue, comme le raconte Josée Dayan : "C’est un véritable événement en Russie. Il y avait des articles tous les jours dans la presse sur Gérard et sur son interprétation".

 

Gérard Depardieu avait alors déclaré qu'il est loin d'avoir terminé son aventure Slave.[ lien ] «Je travaille sur Les Frères Karamazov, sur Crime et Châtiment et sur La Fille du capitaine, de Pouchkine, [ lien ] qui me tient particulièrement à cœur parce que j'ai très envie d'incarner Pougatchev. [ lien ] Avec l'aide des Archives nationales Russes et celle d'historiens Russes, on va aller fouiller dans le passé de ce moujik qui voulait devenir le troisième tsar.»

 

Quittez la France monsieur Depardieu ! Elle ne vous mérite pas actuellement !

 

Laissez les Torreton et consorts se faire épingler la médaille de " Chevalier des arts et des lettres " ,[ lien ]  ce hochet des piques-assiettes subventionnés du cinéma Français et de la coterie salonarde Parisianiste de nos philosophes Normaliens et Sorbonniens , par la ministre Filippetti [ lien ].

 Il n' y a aucune honte à être snobé par une personne qui a exprimé son admiration pour l'" art vaginal " des Pussy-Riot ! En voilà encore des talents que mérite la France de Hollande ...

Par contre , il y a un titre qui vous revient de droit  après votre performance dans " Raspoutine " : Народный артист Российской Федерации - Artiste du peuple de la Fédération de Russie !

 

Quittez la France M.Depardieu ! Quittez vite la France et enchantez nous avec le rôle de Pougatchev , vous  qui vous  " sentez  déja Russe " ! [ lien ] 

 

File:Narodniy artist.jpg null

  После «Распутина» Депардье почувствовал себя русскимGérard Depardieu dans un rôle mystique et exacerbé.

Depardieu avec Poutine, en 2010 (Alexei Nikolsky/AP/SIPA)

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 00:25
Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 02:00

L'Amazonie chantée par des artistes Russes .

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 12:24

Alexandre Latsa publie dans les colonnes de Ria Novosti une analyse sur des évolutions sociétales possibles en Russie .[ lien ] Le géopolitologue Alexandre Douguine a décrit lors de sa dernière conférence à Bordeaux le modèle de cette société Eurasiste que Vladimir Poutine semble projetter pour la Russie .[ Lien ]  

 

 

 

 

Beaucoup de lecteurs m’ont demandé en quoi pourrait consister la charpente idéologique d’un éventuel nouveau modèle de société russe. Je crois qu’un certain nombre d’évolutions et d’indices permettent d’imaginer les lignes directrices de cette reconstruction.

Les années 1990 ont vu la sortie chaotique du système soviétique vers un désordre libéral, qui s’est accompagné d’un sursaut des identités locales faisant apparaître le danger du séparatisme au cœur d’une fédération privée d’état et donc la nécessité d’une autorité supérieure pour canaliser les flux identitaires. Ce risque séparatiste, encouragé de l’extérieur, a malgré tout émergé, notamment dans le Caucase ou il a abouti à des guerres, que l’état russe a cependant fini par éteindre sans négocier.

La reconstruction de l’Etat des années 2000 s’est accompagnée d’un reset total du bagage historique récent de la nouvelle Russie, d’une réaffirmation totale du rôle de l’Etat, celui-ci replaçant la religion ou les religions au cœur du système pour re-moraliser la société. L’équation russe semblait jusque la assez lisible: le redressement du pays et l’amélioration du cadre de vie suffisaient pour le maintien au pouvoir d’un parti de la majorité qui a reconstruit l’état et assuré la stabilité en Russie.

En 2011 des contestations sont apparues qui bien qu’ultra minoritaires (100.000 personnes sur 143 millions d’habitants soit moins de 0,07% de la population) ont mis en relief non pas l’émergence d’un sentiment anti-Poutine, mais bien une rupture sociologique profonde entre d’un côté des membres d’une classe urbaine occidentalisée et de l’autre les habitants de la Russie profonde qui traversent une transformation identitaire importante qui se poursuit.

Natalia Zubarevich explique ces déséquilibres sociologiques par la coexistence de quatre Russies différentes: une première Russie est celle des grandes villes (jusqu'à 30% de la population de la fédération selon que l’on prenne en compte les villes millionnaires ou de plus de 500.000 habitants), une seconde Russie est celle des plus petites villes et des villes industrielles (environ 20% de la population), une troisième Russie est la Russie périphérique, celle des campagnes, villages et toutes petites villes (prés de 40% de la population) et il y a enfin une quatrième Russie qui est celle des républiques ethniques du Caucase et de la Sibérie du sud mais qui ne comprend pas de villes industrielles (environ 10% de la population). L'analyste Jean Robert Raviot décrit la situation en définissant trois Russies. D’abord, la plus médiatisée car occidentalisée, celle des "Moscobourgeois". Ensuite la Russie provinciale et périurbaine, très majoritaire et plus conservatrice, et enfin  la Russie des périphéries non russes contrôlées par des ethnocraties alliées au Kremlin.

Il n’est pas difficile de comprendre qu’une population aussi disparate, tant sur le plan sociologique, qu’économique ou culturel vivait "sereinement" sous l’autorité soviétique mais que le modèle européen ne lui est pas transposable, ni sur le plan politique (transfert de la souveraineté de l’état), identitaire (le modèle de l’état nation ne lui sied pas  puisque la Russie comprend en son sein des nations et des républiques) ou encore moral (imagine-t-on des défilés "gaypride" au cœur du Caucase musulman russe?) que religieux, les russes ethniques assimilant l’orthodoxie  à leur identité nationale.

Par conséquent le nouveau modèle russe doit pour maintenir équilibre et harmonie dans la Fédération de Russie s’éloigner du modèle libéral démocrate, laïque et libertaire de l’Union Européenne, pour évoluer vers un modèle religieux, traditionnel et avec un état fort, nécessaire pour affirmer son autorité face aux inerties territoriales et identitaires qui découlent tant de la taille du pays que de la variété de population qui y réside. Cela explique pourquoi ces derniers mois ont vu en Russie un regain d’influence des idées "patriotes étatistes" au détriment des idées "étatistes libérales" et le mouvement devrait sans doute s’accentuer.

Récemment une agence patriotique d’état dépendante du Kremlin a été créée. Elle est  destinée à  "renforcer les fondations morale et spirituelles de la Russie d’aujourd’hui" en promouvant le patriotisme comme ossature de la société russe. Des signes qui confirment cette évolution ont commencé à apparaître. Par exemple la création d’une commission historique à Volgograd sur les questions d’éducation patriotique et d’idéologie, la création d’un nouveau jour férié en Sibérie pour célébrer la victoire sur le temps des troubles ou encore cette proposition du ministère de l’éducation de Rostov sur le Don de revenir à des costumes impériaux pour certaines cérémonies.

Pour l’analyste Alexandre Rhar, lors de la dernière réunion du club de Valdaï, Vladimir Poutine a utilisé une rhétorique très conservatrice et montré "qu’il préparait la Russie à autre chose" et notamment au fait qu’elle n’appartient pas à l’Ouest, comme c’était plus ou moins admis jusqu'à récemment. Cette rhétorique patriotique et eurasiatique n’est pas le monopole de Vladimir Poutine et du parti Russie Unie. Le principal parti d’opposition en Russie, le parti communiste, a lui aussi cette année totalement réorienté sa ligne politique. Ce changement s’est fait en deux étapes. D’abord lors de la campagne présidentielle par un discours plus nationaliste et surtout religieux, que certains de ses cadres ont déploré, mais qui avait sans doute pour objectif de ne pas se dissocier d’un électorat qui y est de plus en plus sensible. Ensuite tout récemment, Guennadi Ziouganov, le leader du Parti Communiste, vient de réaffirmer la dimension eurasiatique de la Russie et d’opter pour une alliance avec la Chine pour faire face à l’hégémonie occidentale sous domination américaine.

Patriotisme, Eurasisme, Etat et Religion sont ils les quatre nouveaux piliers de la Russie d’aujourd’hui et surtout de demain?

  

 

 

Alexandre Latsa est un journaliste Français qui vit en Russie et anime le site DISSONANCE, destiné à donner un "autre regard sur la Russie".

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 19:09

Deux  reportages sur la fête identitaire " Dia do Saci " au Brésil . Ce " Jour du Saci " a été créé à l'initiative de la gauche nationale Brésilienne : Chico Alencar (PSOL/RJ) et Ângela Guadagnin (PT/SP)

 

Entidades comemoram Dia do Saci valorizando o folclore brasileiro : http://www.vermelho.org.br/mt/noticia.php?id_secao=11&id_noticia=197892

 

 

'Dia do Saci' contrapõe as 'bruxas': internautas fazem campanha por raízes brasileiras :

http://www.paraiba.com.br/2012/10/31/13632-dia-do-saci-contrapoe-as-bruxas-internautas-fazem-campanha-para-resgatar-raizes-brasileiras

 

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 13:57
Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 00:47

C'est un monument de la littérature [Russo] - Soviétique que RTR Planeta vient de commencer de diffuser : Vie et Destin - Жизнь и судьба - de Vassili Grossman . [ lien ]  

Un seul mot : Kolossal !

 

 Comme le propose le trailer ci-dessous , ce film est " indispensable pour comprendre son pays [ la Russie ] " .

A un autre niveau , les amateurs de militaria Soviétique seront rassasiés : Les producteurs ont eu accés à tous les musées Russes et en particulier , les musées de blindés dont celui de Kubinka ! [ voir 2éme et 3 éme video ] [ lien ] Les scénes de batailles de blindés ne sont donc pas réalisées avec des modèles 3D mais avec de véritables véhicules  ayant connu le feu durant la SGM !

 

 

 

 
Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 21:36

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 13:44

N'en déplaise aux révisionnistes Mongolâtres [ lien ]  et aux Touraniens , la " Horde d'Or " ce fut un empire barbare .  Pendant des siècles le terme " Horde " fut synonyme de raids sanglants , de pillages , de sacs de cités  ,  de récoltes détruites , de rapts d'esclaves Chrétiens  et de tributs à payer . Ce fut aussi l'Eglise Orthodoxe et la Moscovie  qui furent les principales  forces  de résistance contre cette " Horde " à une époque ou la Papauté craignant  une invasion en " Occident " était prête à acheter la paix ! [ lien ] 

  Le film d'Andrei Prochkine remet les pendules de l'histoire à l'heure même s'il n' a aucune prétention historique et est défini comme un " film épique " ou d' " héroïc-fantasy " . S'exprimant sur le site islamrf.ru , le scénariste Youri Arabov reconnnaît ainsi que " ce film  exprime certaines vues sur l'histoire Russe et l'histoire du Christianisme ". [ lien ]

 

La meilleure des preuves qu'il mérite  de figurer dans la rubrique " Kulturkampf " c'est qu'il provoque des démangeaisons chez les " Bulgaristes " de la Volga [ lien ] et à la rédaction de Radio Free Europe  ![ lien ]   et [ lien ]

 

 

 

 

 

 

null  null null

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 12:16

Le pitoyable ambassadeur Français au CS de l'ONU , Gérard Araud , affirmait  que "le Brics est une vue de l'esprit " los d'une interview au journal O Estado de Sao Paulo.

Or c'est bien  une réalité et  les liens entre ces états se renforcent de plus en plus y compris dans le champ des idées .

C'est ainsi qu'un groupe de jeunes universitaires Brésiliens a convié le géopolitologue Russe Alexandre Douguine pour une mini-tournée de conférences au Brésil qui commencera le 3 septembre 2012 à  São Paulo avec une conférence débat sur la géopolitique de l'Eurasianisme .

Dans une conversation que j'ai pu avoir avec lui par mel , le géopolitologue Russe notait déja la convergence de certains courants politiques Latino-Américains comme le Bolivarisme [ lien ] ou le Péronisme en Argentine avec sa vision pour la Russie , un " justicialisme Eurasiste " selon son expression !

 

Le géopolitologue Russe se rendra aussi aux " III émes rencontres Evoliennes " à João Pessoa . [ lien ] On comprendra que le lieu de ces rencontres n'a pas été choisi au hasard ! [ lien ] , [ lien ] et [ lien ]  Pour paraphraser Luís Vaz de Camões  : " Aqui ...Onde o mar se acaba  E a terra começa " .

 

S'il n' ya qu'un seul regret à formuler , c'est l'absence d'un séjour à São Salvador da Bahia [ lien ] .

Le géopolitologue aurait pu y observer l'essence même de la Brasilianité .

 

 

3º Encontro Nacional Evoliano - PB

 

 

 

Farol do Cabo Branco

 

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article

Liens