Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 13:56

Une " opération successeur " serait elle en cours au Kazakhstan ? Dans l'affirmative ce serait l'instant de vérité pour l'OCS .   Dans le cadre de l'OCS , la Chine , la Russie et le Kazakhstan ont mené des manoeuvres antiterroristes communes et les députés du Sénat (la Chambre haute du parlement kazakh) ont adopté la loi sur la ratification de la Convention de l’OCS contre le terrorisme le 23 décembre 2010 .

 

La Convention de l’OCS a été signée le 16 juin 2009 à Ekaterinbourg. Son objectif est d’augmenter l’efficacité de la coopération internationale entre les Etats-membres de l’OCS (Russie, Chine, Kazakhstan, Kirghizie, Tadjikistan, Ouzbékistan) dans la lutte contre le terrorisme, ses nouveaux défis et menaces, l’assurance de la paix et de la sécurité dans la région

 

HAMBOURG (Reuters) - Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev, 71 ans, a été admis dans un hôpital de Hambourg, dans le nord de l'Allemagne, affirme mardi le quotidien Bild.

Le journal, qui ne cite pas sa source, ne précise pas les raisons de l'hospitalisation, et aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès du Centre médical universitaire de Hambourg-Eppendorf où, d'après Bild, il serait soigné dans le plus grand secret.

Personne n'a pu être joint à l'ambassade du Kazakhstan à Berlin, et le ministère allemand des Affaires étrangères s'est dit dans l'incapacité de commenter l'article de Bild.

A Astana, la capitale du Kazakhstan, on précise que Nazarbaïev est actuellement en vacances pour une durée indéterminée dans un lieu non rendu public.

Michael Hogan avec Raouchan Nourchaïeva à Astana; Henri-Pierre André pour le service français .


Repost 0
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 18:20

Cette semaine comme toute les années depuis 1959 le président Barack Hussein Obama vient de proclamer par decrêt  [ Lien ] la semaine du 17 juillet 2011 au 23 juillet 2011 comme la " semaine des nations captives " . Instrument de la guerre froide destinée selon ses rédacteurs à  " délivrer les nations captives du communisme Russe " - Russe ayant remplacé " Soviétique " grâce à l'activisme de l'Americano-Ukrainien Lev Dobriansky - la loi 86-90 devrait  être logiquement abolie puisque toutes les nations listées sont non seulement " délivrées " du " communisme Russe " mais ont intégré l'OTAN ou sont dans la perspctive de l'intégrer . A y regarder de plus près , on constate que toutes les " nations "* ne sont pas encore  complétement " délivrées " puisque le rédacteur a trouvé bon d'y lister l' " Idel-Ural" , la " Cosaquie " et le Tibet . Les deux premiers géoconstructivismes se référent explicitement aux créations d'Alfred Rosenberg basées sur les " travaux " des Sr Polonais durant l'entre deux-guerres et connus sous le nom de mouvement Prométhéiste  ou  Prométhéisme .[ Lien ] .  L" Idel Ural " serait un état Turcique qui regrouperait les régions et les républiques du Bachkortostan , de Mari-El ,  d'Oudmourtie , de Mordovie  , de Chouvachie et du Tatarstan . Il corresponderait grosso modo à l'ancien Khanat de Kazan qui fait parti de l'espace Russe depuis 1556 et les conquêtes d' Ivan IV . Ce n'est pas ainsi un hasard que la secrétaire d' Etat Hillary Clinton ait commencé sa visite en Russie en Octobre 2009 par le Tatarstan [ Lien ]  en y demandant un " système politique plus ouvert " cad la fin de la " verticale du pouvoir " qui  a permis de préserver l'unité de la Fédération de Russie au lendemain de l'attentat terroriste de Beslan .Ce n'est pas aussi un hasard si le gouvernement Etasunien par la voix de sa diplomatie demande régulièrement des "comptes" à la Russie sur le triste sort que celle-ci réserverait à l'activiste séparatiste - hégérie du terrorisme Caucasien à Tbilissi et Washington - Fauzja Bajramova** . 

 La " Cosaquie " est plus difficile à définir mais elle pourrait correspondre à l'actuel Krai de Krasnodar et au Kraï de Stravopol . Pour les Etats-Unis , ces nations seraient donc encore " captives " d'un état " ne respectant pas les régles de la démocratie " , la Russie-Moscovie ! Imaginons un instant que le législateur Russe  par réciprocité proclame une " semaine des nations captives " aux EU en y incluant les territoires volés au Mexique lors de la guerre de 1848 et de plus en plus majoritairement peuplés d'Hispanophones ou les territoires des nations Amérindiennes en 1776 : Ce serait un casus belli immédiat !

 En proclamant cette 50 éme " semaine des nations captives " , le président BOH ne fait que confirmer que la politique officielle du gouvernement des Etats-Unis reste à terme le démembrement et la fragmentation de la Federation de Russie et de la Chine puisque le Tibet fait aussi parti de " nations captives " listées comme l' " Idel Ural " et la " Cosaquie" . Le calendrier de la rencontre entre BOH et le Dalaï-Lama , ex agent de la CIA , prend ainsi toute sa signification et explique la réaction de la diplomatie Chinoise . Ce n'est pas aussi un hasard si hier des troubles séparatistes ont de nouveau frappé le Sinkiang avec une nouvelle attaque terroriste contre un poste de police [ Lien ] .  L'administration Us soutient officiellement - en relation étroite avec Ankara tout comme sur le dossier des entités administratives Turcophones de Russie  - le World Uyghur Congress dont l'agenda est la création d'un " Turkestan Oriental"  détaché de la Chine , " pro-occidental " et ayant des liens organiques avec la Turquie . Ce n'est pas aussi un hasard si les premières manoeuvres visant à empêcher la tenue des JO de 2014 à Sotchi sont venues d'" associations Tcherkesses " basées en Californie et au New-Jersey , la " Cosaquie"  n'étant qu'un appendice de la " Circassie "  que la Jamestown foundation se propose de créer avec l'appui des parlementaires et des chefs politiques Géorgiens dans le Kouban . En menant des manoeuvres communes dans le cadre de l'OCS contre des  " formations armées illégales "  [ Lien ] , la Chine et la Russie ont bien pris la mesure du danger ...    

 

    * "Whereas the imperialistic policies of Communist Russia have led, through direct and indirect aggression, to the subjugation of the national independence of Poland, Hungary, Lithuania, Ukraine, Czechoslovakia, Latvia, Estonia, White Ruthenia, Rumania, East Germany, Bulgaria, mainland China, Armenia, Azerbaijan, Georgia, North Korea, Albania, Idel-Ural, Tibet, Cossackia, Turkestan, North Viet-Nam, and others; …The President of the United States is authorized and requested to issue a proclamation designating the third week in July 1959 as "Captive Nations Week" and inviting the people of the United States to observe such week with appropriate ceremonies and activities."

 

** Fauzja Bajramova -Фаузия Байрамова - 60 ans est surnommée la " Grand Mère du nationalisme Tatar " . En 2009 elle déclarait que " Le nationalisme Tatar présente de nombreuses similarités avec le National-Socialisme Allemand " " C'est ce qui explique que de nombreux Tatars se sont joints aux Nazis de manière volontaire au sein de la division Idel-Ural pour aller combattre non seulement le Bolchevisme mais aussi les * terroristes * un peu partout en Europe [ dont la France - NDLR ] . Elle figure en bonne place au sein du collectif " Poutine doit partir" aux côtés de Boris Nemtsov et Garry Kasparian . C'est le miroir de la " Grand Mère du nationalisme Ouighour " , Rebiya Kadeer .   Doğu Türkistan

Ф.Байрамова в Доме парламентариев. Берлин.

 

Repost 0
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 18:12
S'il faut " savoir arrêter une guerre " , il faut surtout savoir ne pas la commencer !
Repost 0
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 03:04

Voici une lettre modéle que je propose à tous les CEMA , chefs militaires et chefs politiques pour justifier leur débandade départ d'Afghanistan :

 

«  Comme il est devenu manifeste à la lueur des récents événements que le maintien de l’armée [ * ] en Afghanistan pour soutenir Shah Shujah Hamid Karzaï  provoque le mécontentement de la majeur partie de la nation Afghane et au vu que le gouvernement [ ** ] n’avait d’autres objectifs en envoyant des troupes dans ce pays que l’intégrité , le bonheur et la prospérité des Afghans , il ne peut y demeurer si cette présence devient un obstacle à l’objectif poursuivi  »

* Britannique , Etasunienne , Française , Allemande , de l’OTAN

** Britannique , Etasunien , Français , Allemand ,…

Sir William Macnaghten s’adressant début décembre 1841 aux chefs tribaux Afghans qui l’encerclent dans Kaboul .

Quelques arguments pour justifier le retrait auprès des opinions publiques et accessoirement auprès des familles des militaires morts en opération  :

«  Nous étions face à une réalité que nous voulions pas voir : Dans toute la nation Afghane , il n’ y avait  pas un allié  sur qui nous puissions compter  »

Carnet d’un officier Britannique

Sur les milliards versés en pure perte à Hamid Karzaï , aux chefs tribaux

«  Il  y avait trop d’appétits à combler , trop d’intérêts opposés à réconcilier  »

«  A ce moment là , le mouvement était déjà devenu trop important pour être apaisé par l’argent . Le tintement des pièces ne couvrait plus la voix d’un peuple outragé et en colère  »

Sir John Kaye

In " Le Grand Jeu - Officiers et espions en Asie centrale " - Peter Hopkirk Chap XIX : Catstrophe

Repost 0
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 22:51

Un jugement rendu samedi permettrait à la jeune Française, retenue en Iran depuis presque un an pour avoir participé à des manifestations post-électorales, de rentrer prochainement en France.

 

Le bout du tunnel pour Clotilde Reiss ? La jeune Française, retenue en Iran depuis le 1er juillet 2009 pour avoir participé à des manifestations post-électorales, va pouvoir quitter le pays prochainement à la suite d'un jugement rendu samedi, a déclaré son avocat.

«La cour a condamné Mlle Reiss à une amende de 300 millions de tomans (285.000 USD) que j'ai payée ce matin», a déclaré Me Mohammad-Ali Mahdavi Sabet. L'avocat a précisé qu'il n'avait pas fait appel de ce jugement, «proche d'un acquittement», et qui, surtout, «va permettre à Mlle Reiss de quitter l'Iran dès demain». «L'affaire est finie», a-t-il ajouté. Me Mahdavi Sabet a précisé qu'il devait encore se rendre dimanche matin au tribunal révolutionnaire de Téhéran pour «récupérer le passeport de Mlle Reiss». A Paris, le ministère des Affaires étrangères a dit attendre son retour en France «sans délai».

Mardi, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères avait dit espérer une «décision rapide» de la justice de son pays à propos de la Française. «L'affaire de Mlle Reiss suit son cours légal. Le tribunal annoncera sa décision. Nous espérons qu'une décision rapide sera annoncée», avait-il répondu à une question.

 

Pas de lien officiel avec Majid Kakavand

 

Lectrice à l'université d'Ispahan, dans le centre du pays, Clotilde Reiss, a été arrêtée le 1er juillet 2009 sous l'accusation d'atteinte à la sécurité nationale, pour avoir transmis aux autorités françaises des informations et des photos au cours de manifestations les 15 et 17 juin . Elle a été autorisée à la mi-août à attendre son jugement à l'ambassade de France à Téhéran. Paris a toujours affirmé que la jeune femme de 24 ans était innocente des charges retenues contre elle.

L'annonce d'une possible libération prochaine intervient la semaine suivant le retour en Iran de Majid Kakavand. Début mai, la justice française avait rejeté une demande américaine d'extradition de l'ingénieur, accusé d'avoir fourni illégalement à l'Iran des composants pouvant avoir des applications militaires. Une décision qui lui a permis vendredi dernier de rentrer à Téhéran. Les deux pays rejettent officiellement tout lien entre les deux affaires, mais Téhéran s'était félicité de la décision de la justice française.

La justice française doit par ailleurs se prononcer le 18 mai sur la mise en liberté conditionnelle d'Ali Vakili Raid , condamné en 1994 en France pour l'assassinat trois ans plus tôt de l'ex-premier ministre iranien Chapour Bakhtiar. L'homme est libérable depuis plusieurs mois mais, selon son avocat Me Sorin Margulis, la justice attend pour se prononcer qu'un arrêté d'expulsion du territoire soit pris par le ministère de l'Intérieur

 null

 

 null

 null

 null

 

Note de l'Editeur :

Le " fantasme occidental " de la femme oriento-occidentalisé , dans le cas d'espece occidento-orientalisé , prisonnière autrefois du désert , du harem ou des Bédouins et aujourd'hui des mollahs turbine à plein dans le dossier Reiss apres les mythes Malika Oufkir , Butho et Su Khy .

Pour un peu on coirait ressentir à la lecture des depêches  les frissons un brin pervers et coquins des romans [ illustrés ;0) ] de Maurice d'Apinac ou de Jean de La Beuque .

Ces Françaises qui vont jouer les Getrude Bell , les Esther Stanhope aux petits pieds dans des opérations barbouzardes A la mords-moi le noeud de déstabilisation d'un état souverain [ Mme Reiss a vu ses études financées par  l'Ifri - Institut français desrelations internationales -émarge à l'IFRI - Institut Français de Recherches en Iran  ,  un institut de recherche dépendant du ministère des affaires étrangères et affilié au CNRS-  et son père est physicien nucléaire , un *concours de circonstances *selon le Quai d'Orsay ] ne devraient recevoir en aucune manière le support de notre communauté nationale et il faut dénoncer ceux qui parmis nos chefs politiques ont plannifié ces actes de guerre contre l'Iran . Les autorités Iraniennes ont mille et une fois eu raison de mettre sous residence surveillée , fut-ce à l'Ambasssade de France , cette Marga d'Andurain d'opérette ou plutôt d'opéra-bouffe .

En 1982 un représentant de l'ambassade Etasunienne fut expulsé de France pour avoir pris part es-qualité aux manifestations dites " Pour la sauvegarde de l'Ecole Libre " , il est tout à fait normal que Mme Reiss soit à minima expulsée vers la Sarkozie avec un coup de babouche dans la partie la plus charnue de sa charmante personne pour son activisme !

Cherchons un peu du côté de la bande à Kouchner pour trouver les responsables politiques de cette pitoyable affaire .

[ Nota : Commentaire refusé par deux fois par " Le Figaro " ]

Repost 0
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 15:32

 

Le Mouvement islamique du Turkestan oriental aurait été démantelé et son chef, Abdul Haq, tué. 

Aux confins centre-asiatiques de la Chine, Islamabad et Pékin entendent montrer qu'ils font cause commune contre le terrorisme. Le ministre pakistanais de l'Intérieur, Rehman Malik, a affirmé ce week-end à Pékin avoir «cassé les reins» à . Selon lui, le chef de l'Etim (Mouvement islamique du Turkestan oriental) a été tué et le groupe est démantelé. Il s'agirait d'Abdul Haq (également connu sous le nom de Memetiming Memeti), qui aurait succédé en 2003 à Hassan Mahsum, également tué au Pakistan. À l'été 2009, Rehman Malik avait affirmé que des activistes avaient formé un «syndicat» sur la frontière montagneuse entre la Chine et le Pakistan et que les deux pays coopéraient pour le neutraliser.

Cela fait longtemps que Pékin accuse des groupes séparatistes ouïgours, l'Etim en tête, d'être liés à al-Qaida, sans vraiment convaincre ni présenter de véritables preuves. Les capacités d'organisation de ces activistes ouïgours, à l'extérieur comme à l'intérieur du Xinjiang, paraissent singulièrement réduites et leurs attentats n'ont guère dépassé en intensité ceux que commettent chaque année en Chine des dizaines d'individus désespérés par un profond sentiment d'injustice sociale.

Certes, des Ouïgours ont combattu au côté des Talibans et certains se sont même retrouvés à Guantanamo. Mais cela ne fait pas du Xinjiang un nouveau champ de bataille du djihad international. On n'a d'ailleurs guère entendu les grands hérauts d'al-Qaida appeler à la guerre sainte contre la Chine.

 

Ventes d'armes

 

Entre la Chine et le Pakistan, fort demandeur du soutien de son grand voisin, tout va donc pour le mieux. Islamabad est bien payé de sa coopération puisque Pékin lui a accordé un prêt de 180 millions de dollars pour l'achat d'équipements de police, des véhicules blindés de transport de troupes notamment.

La coopération stratégique, en matière d'armements surtout, ne cesse de se développer. Le Pakistan est devenu le premier client du dernier avion de chasse chinois, le J-10, avec une première commande de 36 exemplaires. Et les deux pays ont lancé la production conjointe du chasseur J-17. Des technologies russes acquises par Pékin se répandent ainsi en Asie de l'Est à l'insu de Moscou…

 

 

D'après " Le Figaro " .

 

Note de l'Editeur :

  Les " activistes " , terme par lequel les mediats Occidentaux , et en particulier les feuilles de chou Françaises dont le " Fig " , désignent les groupes terroristes séparatistes agissant pour le compte des services de renseignements Anglo-Saxons [ Le World Uyghur Congress qui est une excroisance de l' Uyghur American Association est sponsorisé par le congrés Us qui a voté une résolution en faveur de l'autonomie de la région ] depuis le Caucase jusqu'au confins de la Mongolie ont en effet du souci à se faire !

 La Chine vient de mettre sur pied plusieurs centres analytiques spécialisés dans la lutte anti-insurectionnelle destinés à conseiller ses forces de sécurité .[ 1 ]  Elle a entrepris des manoeuvres conjointes avec la Russie contre des " actions subversives dirigées depuis l'exterieur " à l'exemple de " Mission de paix 2009 " prés de la base de Tao Nag dans le district militaire de Chenyang [ Juillet 2009 ] .[ 2 ]  L'entrée du Pakistan dans la lutte contre le terrorisme ouïgoure est une trés bonne chose et le Kazakhstan devrait suivre l'attitude ferme des autorités Pakistanises contre ces " activistes " ouïgours au lieu de fermer les yeux .

  Dans ses recommandations destinées au Président Medvedev , le MAE Russe Serguei Lavrov conseille de " Renforcer la coopération Russo-Chinoise dans  la lutte contre le terrorisme, le séparatisme, l'extrémisme " , une lutte qui vise directement le séparatisme terroriste ouïgour . [ 3 ]

 

 

Articles associés :

[ 1 ] Chine : La lutte contre les " attaques géopolitiques orchestrées depuis l'exterieur " s'intensifie

[ 2 ]"Selon un scénario Ouighouro-Tchétchène ": La Russie et la Chine lancent des manoeuvres anti-terroristes et anti-séparatistes .

[ 3 ] Politique étrangère Russe : Le programme et les recommandations de Serguei Lavrov .

Repost 0
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 00:54

Commentant une interview accordée au journal Russe Komersant le 7 avril dernier dans les colonnes du journal électronique Civil.ge , le ministre de l'intérieur Géorgien Vano Merabishvili confirme que pour l'administration Ubuesque de Tbilissi la guerre [ avec la Russie ]  n'est pas finie " tant sur le plan militaire que politique"  .

Repost 0
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 14:56

La première partie d'un dossier consacré à cette guerre par Stéphane Mantoux sur son blogue : Historicoblog .

Repost 0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 01:44

Un editorial payé par James Jones Jatras dans The Washington Times  qui évoque selon  des sources sérieuses la tenue  à Tbilissi en décembre 2009 d'une réunion , une de plus , entre des responsables politiques Géorgiens dont l'ambassadeur de Géorgie au Koweit Mayering-Mikadze et des terroristes pour mener des actions sur le flanc-sud de la Russie .

 

null 

 

Repost 0
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 21:07

 

It’s Not a Revolution !

 

 

 

 

 

Repost 0

Liens