Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

les russes dans l'arctique

Publié le 27 Mars 2021

Vous vous souvenez tous de ce sketch du regretté Coluche sur les campagnes publicitaires combinées : La première semaine pour les dragées laxatifs et la seconde pour les produits de nettoyage " du sol au plafond " .

C'est plus ou moins ce que vient de faire la Marine Russe bien qu'un tel exercice est bien-sûr préparé depuis des mois. Alors qu'il y a tout juste 72h Rosatom™ trollait la société Evergreen™ pour qu'elle emprunte la Route Maritime Nord suite à l'embouteillage du Canal de Suez , la Marine Russe vient d'annoncer qu'elle vient de réaliser une première mondiale  dans le cadre de l'expédition Умка-2021 : Trois submersibles à propulsion nucléaire ont fait simultanément surface dans une banquise de 1,5 m d'épaisseur et l'un deux a procédé au tir d'une torpille sous la banquise  . Au même moment des Mig-31 ont survolé le Pôle-Nord . Ces Mig-31 sont affectés de manière permanente pour la protection des zones arctiques Russes et ont été ravitaillés par un Il-78.

Pour paraphraser la ministresse Florence PARLY : " L'Arctique ne doit pas rester une zone de non droit et la * liberté de nôvigôtiôn *™©  doit y être assurée " . Et bien c'est ce que vient de faire la marine Russe en veillant aussi à ce qu'elle ne reste pas une " zone de non droit " ©™ et que le droit - Russe - y ait force de loi ! 

L'expédition Умка-2021 se déroule sous la supervision du commandant en chef de la marine Russe l'amiral Nikolaï YEVMENOV qui a communiqué par visioconférence avec le chef de l'Etat Russe Vladimir POUTINE .

Celui-ci a déclaré que " Cette expédition dans L'Arctique n'a pas d'analogue dans l'histoire de la période Soviétique et celle de l'histoire moderne de la Fédération de Russie "  Le Président Russe a ensuite ordonné la poursuite des expéditions dans l'Arctique pour assurer la sécurité militaire de la Russie . Il estime que cette expédition démontre " la capacité de la marine Russe à opérer dans la durée aux latitudes Nordiques ".

Cet exercice se déroule dans la région de l'archipel François Joseph et de la terre d'Alexandra avec des conditions extrêmes puisque selon l'Amiral YEFEMOV " la température peut y atteindre -25°C , -30°C , la banquise une épaisseur de 1,5m et le vent une vitesse de 32m/s - 115Km/h" 

Il nécessite une connaissance parfaite de la banquise y compris de la partie immergée . L'exercice du tir de la torpille est en soi instructif car les différents capteurs de l'arme réagissent différemment sous la banquise et la torpille se déplace dans un environnement particulier de température et de salinité .

Cette connaissance de la banquise peut-être obtenue de différentes manières . L'un des premiers moyens est l'observation satellitaire . La Russie a justement procédé fin février au lancement du satellite Arktika-M destiné à la surveillance de cette zone . Il sera suivi en 2023 par le lancement d'un second satellite afin d'avoir une continuité de la surveillance de cette région . Les responsables Russes n'ont toutefois pas divulgué la présence de capteurs spécifiques dédiés à la mesure de l'épaisseur de la banquise .

L'observation aérienne . L'observation in situ avec des navires militaires de surface ou submersibles , de commerce ou au moyen de stations dérivantes ou de navires dédiés comme le " Severnyi Polus " lancé le 18 décembre 2020 aux chantiers de l'Amirauté . Les navires civils et militaires qui empruntent la Route Maritime Nord constituent d'excellentes plateformes pour collecter du " big data " sur la bathymétrie , les conditions de glace en relation avec les données météorologiques et les caractéristiques physico-chimiques de l'eau .

A ce titre la décision des grands sociétés de transport Occidentales comme Evergreen™ ou CMA-CGM™ - sous l'injonction du Président MACRON - de ne pas emprunter cette route prive l'Occident de ces données et c'est très bien ainsi !

Notons ici que l'injonction Macronienne aux compagnies de transport maritimes de boycotter la Route Maritime Nord a été très finement analysée par High North News qui y voit un moyen pour le président Français d'extorquer des concessions de la Fédération de Russie sur d'autres théâtres ( Syrie ? Centrafrique ? ) . 

COSCO™ pourra les collecter sans problèmes pour la MAPL et les méthaniers Russes qui livrent en ce moment un tsunami de GNL en Chine via cette route doivent aussi collecter un tsunami de données . Il faut noter que cette collecte a lieue depuis pratiquement 90 ans et le début des expéditions polaires Russo-Soviétiques .

Il reste enfin les réseaux d'hydrophones [ sonars] , fixes comme le réseau " Harmony " - МГК-608 ou dérivants , et bien sûr les drones - filoguidés comme le THESEUS Canadien ou autonomes de type " planant " - qui permettent de cartographier le fond marin mais aussi la partie immergée de la banquise tout en assurant une veille sonar contre des submersibles ennemis .L'Institut " Krylov " a ainsi développé un système de drones sous-marins capables de " forer " la banquise avec une tête chauffante pour communiquer avec un avion afin de lui désigner une cible qui a été repérée par des drones . ( voir images ci-dessous ) 

Ces réseaux d'hydrophones sont ainsi utilisés pour surveiller les icebergs qui approchent les plateformes off-shore de chargement de GNL et de pétrole dans l'Arctique Russe .

Sur le plan des opérations terrestres il faut signaler la présence d'unités Tchétchènes de la Rosgvardia Ces partie des exercices a été supervisée par le Président Ramzan KADYROV himself .

 

 

 

Умка-2021 : La Marine Russe assure la "liberté de navigation"©™ dans l'Arctique .
Умка-2021 : La Marine Russe assure la "liberté de navigation"©™ dans l'Arctique . Умка-2021 : La Marine Russe assure la "liberté de navigation"©™ dans l'Arctique .
Умка-2021 : La Marine Russe assure la "liberté de navigation"©™ dans l'Arctique .
Умка-2021 : La Marine Russe assure la "liberté de navigation"©™ dans l'Arctique .
Умка-2021 : La Marine Russe assure la "liberté de navigation"©™ dans l'Arctique .
Умка-2021 : La Marine Russe assure la "liberté de navigation"©™ dans l'Arctique .
Умка-2021 : La Marine Russe assure la "liberté de navigation"©™ dans l'Arctique .
Умка-2021 : La Marine Russe assure la "liberté de navigation"©™ dans l'Arctique .
Умка-2021 : La Marine Russe assure la "liberté de navigation"©™ dans l'Arctique .
Умка-2021 : La Marine Russe assure la "liberté de navigation"©™ dans l'Arctique .
Умка-2021 : La Marine Russe assure la "liberté de navigation"©™ dans l'Arctique . Умка-2021 : La Marine Russe assure la "liberté de navigation"©™ dans l'Arctique .
Les Tchétchènes - de la Rosgvardia - dans l'Arctique ... Les Tchétchènes - de la Rosgvardia - dans l'Arctique ...

Les Tchétchènes - de la Rosgvardia - dans l'Arctique ...

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 1 Mars 2021

Quelques images sublimes du brise-glace " 50 let pobedy "  escorté par le méthanier " Christophe de Margerie " dans la banquise qui vient de terminer une traversée historique . C'est du moins comme ça que je vois les choses ....Une réalité désormais dans l' " Arcto-Pacifique " . L'annonce de cet exploit fait bien sûr couiner de nombreuses personnes , en particulier dans la communauté scientifique Anglo-Saxonne et ceci au nom du " réchauffement climatique " . Il se pourrait bien d'autre part que pendant que les sages s'occupent du GNL pour la Chine  via le Sevmorput , les imbéciles se préoccupent du Nord-Stream 2 .

Une image en prime , celle d'une tête de forage gazier pour laquelle on pourrait parler d' " Orthodoxie gazière Russe dans l'Arctique "  ...

 

Arcto-Pacifique  : " Partout où il y a une volonté ( et un méthanier de classe Arctique ) , il y a un chemin ! "

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 30 Août 2019

Un autre dossier évoqué depuis plusieurs années sur ce blog , la centrale nucléaire flottante Alademik Lomonossov . Les Khmerverdistes aboient , la centrale passe : Celle-ci est partie à destination de son site d'attache Je fus même le premier à en parler dans la francophonie !  

http://zebrastationpolaire.over-blog.com/article-lancement-de-la-centrale-nucleaire-flottante-russe-akademik-lomonossov-53233661.html

 

AKADEMIK LOMONOSSOV  : E la nave va !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 29 Juin 2013

La Russie pourrait faire face à des actes de sabotage  en Arctique. La prospection active du plateau continental dans cette région de la planète qui attire aujourd’hui de nombreux Etats, conduira inévitablement au conflit d’intérêts entre ces derniers.
 Il n’est pas à exclure que cette confrontation pourrait sortir du cadre diplomatique, estime le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine.
 « Les gisements de pétrole et de gaz russes pourraient être visés par des actes de diversion indirects de la part des pays concurrents. Pour riposter et préciser l’intensité du recours à la force il faudra non seulement trouver les exécutants mais aussi identifier les commanditaires ».
 Depuis plusieurs années l’Arctique suscite un grand intérêt après qu’il soit devenu clair que le climat était vraiment en train de changer et que la fonte des glaces était bien réelle [. Washington ne cache donc pas que l’Arctique est considéré comme un « nouveau champ de bataille stratégique ». [ Doctrine arctique Us - format  pdf ]  
 Il y a des chances que les concurrents de la Russie feront appel à des bonnes vieilles méthodes, estime le rédacteur en chef de la revue « Arsenal de la Patrie » Viktor Mourakhovskiy. [ lien ]  
 « A l’heure actuelle ce qu’on appelle les compagnies militaires privées sont très répandues dans les pays occidentaux. Aujourd’hui elles comptent quelques centaines de milliers d’employés et agissent pour le compte des gouvernements et des corporations dans différents pays du monde : En Afghanistan, en Iran, en Afrique. C’est pour cela que Dmitri Rogozine a souligné que dans ce cas-là il était impossible d’identifier le commanditaire ».      
 Quant à la Russie, elle a adopté les « Principes de la politique de l’Etat russe en Arctique » et en train de créer des unités militaires spéciales en développant des infrastructures militaires et en renforçant ses frontières. Le système ne sera opérationnel que dans quelques années. En ce qui concerne la sécurité des plateformes situées sur le plateau continental, ce sont les flottes du Nord et du Pacifique qui en seront chargées.[article orginal sur ce lien ] [ lien ] [ lien ] Le Vice-Premier ministre Russe a clairement dénoncé le rôle destabilisateur de l' OTAN
" L' OTAN discute depuis longtemps du renforcement de son groupement naval sous le prétexte d'assurer la sécurité des communications commerciales maritimes [ le long des deux routes septentrionales - NDLR ]  " [ lien ]                                                                            
Notes de l'editeur : 1- Les possibilités de sabotage des installations pétrolières off-shore font l'objet de préoccupations sécuritaires depuis prés de 35 ans ! Dans son numéro 710 de novembre 1976 le journal Science & Vie publiait un dossier assez complet sur la " menace Soviétique " contre les gisements de la Mer du Nord . Aujourd'hui la Russie fait face aux mêmes menaces de la part de l'OTAN .   sécuritéplateformes10001     
        sécuritéplateformes200012- La surveillance des installations off-shore nécessite la maitrise de technologies comme les drones submersibles munis de capteurs et capables d'assurer de manière autonome des patrouilles , voir munis de capacités de neutralisation automatique de menaces .[ lien ]  La protection des plateformes nécessite aussi le déploiement de systémes de lutte anti-torpilles et anti-missiles . [ lien ] La protection des plateformes nécessite une sécurisation des communications militaires et sécuritaires , celles-ci pouvant se faire au travers du même flux que les données liées à l'exploitation des plateformes . [ voir 2 dernières photos ] [ lien ]   Plusieurs sociétés Occidentales opérent déja sur ce marché de la sécurité des champs pétroliers off-shore .Dmitri Rogozine a souligné la nécessité pour la Russie de développer ces systémes de surveillances sous-marins et aériens . [ systémes de detection de mouvements automatiques - pdf ]   [ lien ]  [ lien ]  [ lien ]  [ lien]      Des entreprises Russes commencent toutefois à développer des produits innovants . Tous comme leurs homolgues Occidentaux ces systèmes s'inspirent directement des solutions imaginées il ya 35 ans .[ lien ]  [ lien ]  Le personnel - les nageurs de combat - est lui aussi en place ! [ lien ] [ voir video] Ce personnel a récemment réussi à détecter les moyens d'espionnage placés par les services Israéliens en face du port Syrien de Tartous . [ lien ] http://www.trancons.ru/information/stati-i-publikacii/sistemy-ohrany-i-zaschity-akvatorii/Обнаружение%20подводных%20плавцов.jpghttp://www.trancons.ru/information/stati-i-publikacii/sistemy-ohrany-i-zaschity-akvatorii/Охрана_буровой_платформы.jpgfloating system
        sécuritéplateformes40001sécuritéplateformes30001sécuritéplateformes50001sécuritéplateformes60001
3- Parmis les menaces auquelles devra faire face la Russie il faut identifier le " terrorisme vert " [ lien ] et le séparatisme Finno-Ougrien . Aussi bien le radicalisme écologiste que le séparatisme Finno-Ougrien sont bien sûr des leviers qui sont déja employés - ce sont les " bonnes vieilles méthodes " signalées par  Viktor Mourakhovskiy  - contre la présence Russe dans l'Arctique par des états Occidentaux [ Finlande , Norvège ]  ou des institutions comme l'UE . [ lien ] Si l' OTAN semble avoir - officiellement - renoncé à augmenter sa présence militaire dans l' Arctique [ lien ] , son action de déstabilisation s'exercera au travers des leviers environnementalistes et indigénistes .   [ lien vers article ]    
4 - Le Brésil fait face à des menaces identiques sur ses champs pétroliers off-shore . Les chefs politiques et militaires Brésiliens ont lancé le programme SisgAAz - Sistema de Gerenciamento da Amazônia Azul .Le Mexique de son côté envisage d'équiper ses plateformes de systéme de défense AA . [ lien ]

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Les Russes dans l'Arctique

Repost0

Publié le 17 Février 2012

 

Cet article est désormais disponible dans La Lettre d' Ice station Zebra n°5 publiée le 14 mars 2012.

 

Documentation : Атомный ледокол пр. 22220 (ЛК-60Я)

  

* Je tiens à rassurer ici MMJean Jauzel et Jean-Robert Petit : Le LK-60 N ne pourra pas être déployé dans l'Antarctique ! La conception de son réacteur ne lui permet pas en particulier de traverser des mers chaudes .

 

** Le directeur général de la production d'Afrikantov OKBM , Andreï Trofimov , est décédé ainsi que deux de ses collaborateurs dans un accident aérien aux contours mystérieux le 23 juin 2011 en Carélie . [ lien ]

 

*** Converteam a fait l'objet d'un histoire d'espionnite il y a peu .Personne n' a alors pensé à évoquer les conditions scandaleuses de la mise à l'encan de cette entreprise Française stratégique au profit du groupe financier Barclays puis LBO  par les dirigeants du groupe Alstom agissant avec la benediction des chefs politiques Français. Ces conditions relèvent bien de la haute trahison ! [ lien ] 

 

   © Daniel BESSON Février 2012 - Reproduction interdite .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  null

 

null

 

 

null

 

null

 

 

 

 

 

 

 

 

  null

 

 

  Image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Les Russes dans l'Arctique

Repost0

Publié le 14 Septembre 2011

MOSCOU, 14 septembre - RIA Novosti

La Russie créera dix centres de sauvetage en Arctique au cours des 20 prochaines années, a annoncé mercredi à Moscou le ministre russe des Situations d'urgence et président de la Société géographique de Russie Sergueï Choïgou.

"Nous avons commencé la mise en place de dix centres (de sauvetage) en Arctique sur décision des autorités du pays. Les centres seront formés par le ministère des Ressources naturelles, le Service fédéral pour l'hydrométéorologie et le suivi de l'environnement (Roshydromet), le ministère des Situations d'urgence, et bien sûr par le ministère des Transports", a indiqué le ministre lors d'une conférence de presse à RIA Novosti.

Le programme de création des centres est échelonné sur 20 ans, selon lui.

"L'an dernier, nous avons déjà lancé le premier brise-glace de sauvetage dans le cadre de ce projet. Nous avons mené à bien ses essais. Nous continuerons à créer de tels navires pour garantir la sécurité des transports", a conclu le ministre.

 

Note de l'Editeur : La création de centres de sauvetage est une condition indispensable à la crédibilité de la Route Maritime Nord . Les armateurs et les équipages n'emprunteront cette nouvelle route maritime que si la garantie d'un secours rapide aux biens et aux personnes est assurée .

Dans le domaine du secours arctique , la Russie bénéficie de l'expérience acquise par l'URSS .

Signalons en particulier la grande tempête arctique d'octobre 1983 ,  [ voir l'article ] , ou l'opération de sauvetage menée dans la Mer d'Okhotsk en janvier 2011 .[ voir l'article ] .  Le sauvetage dans l'arctique nécessite l'emploi d'un systéme de positionnement par satellite , d'hélicoptères et de brise-glaces . Ce sont des " technologies de souveraineté " pour la projection et la maîtrise des espaces arctiques . La prèsence de ces centres de sauvetage permettera aussi d'affirmer la souveraineté de la Russie le long du " vide stratégique " qui existe entre la Péninsule de Kola et l'Extrême-Orient Russe .

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Les Russes dans l'Arctique

Repost0

Publié le 6 Juillet 2011

NARÏAN-MAR (Nord), 6 juillet - RIA Novosti

En 2012, la Russie envisage de déposer à l'Onu une demande d'extension des frontières de son plateau continental dans l'Arctique, a annoncé mercredi le vice-premier ministre russe Sergueï Ivanov.

"J'espère que l'année prochaine nous déposerons à la commission de l'Onu une demande appropriée, fondée scientifiquement ", a déclaré M.Ivanov lors d'une réunion du Collège maritime auprès du gouvernement.

Une expédition scientifique russe visant à prouver que les dorsales de Lomonossov et de Mendeleïev appartiennent à la Russie doit être lancée dans les jours à venir, a ajouté le responsable.

La Russie avait déjà déposé une demande à l'Onu revendiquant une partie des territoires arctiques. La requête a été rejetée en raison d'un manque d'information. Si sa demande est acceptée, la Russie pourra rattacher à sa zone économique de 200 miles une partie du plateau continental d'une superficie de 1,2 million de kilomètres carrés qui recèle de colossales réserves d'hydrocarbures.

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Les Russes dans l'Arctique

Repost0

Publié le 4 Juillet 2011

Le ministre de la défense Russe Anatoli Serdioukov vient d’annoncer une décision longtemps attendu : L’ Armée Russe va créer deux brigades destinées à la défense de l’Arctique . Celles-ci seront probablement basées à Mourmansk et/ou Arkhangelsk et serviront donc à la défense du flanc Ouest  , face au dispositif de l’OTAN , des territoires Russes de l’Arctique . [ Lien ] Des informations font aussi état  de la création d’une unité mécanisée spécialisée  destinée à la défense de la péninsule de Kola ."Une partie de ces unités seront aéromobiles" a indiqué le colonel Sergueï Vlassov , porte-parole des troupes terrestres , lors d'un entretien accordé  Ria Novosti le 17 mai dernier [ Lien ] ."Appelées à opérer dans les conditions du Grand nord, les brigades arctiques auront à leur disposition des véhicules capables de rouler sur les terrains accidentés. Leur personnel sera formé selon des programmes spéciaux. Il disposera d'un équipement adapté au climat polaire et de moyens de liaison évolués" .
D'autres variantes sont aussi à l'étude . L'agence Ria Novosti vient d'annoncer d'autre part que le navire de recherches océanographiques Akademik Fedorov va bientôt partir pour une nouvelle campagne de cartographie du plateau continental Arctique afin d'étayer les revandications Russes .

108601165.jpg

New expedition to establish the limits of the Russian shelf in the Arctic

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Les Russes dans l'Arctique

Repost0

Publié le 1 Mars 2011

MOSCOU, 1er mars - RIA Novosti

Le Service fédéral de Sécurité de Russie (FSB) compte créer plusieurs postes d'observation en Arctique, a annoncé mardi à Moscou le premier chef adjoint du service de la frontière, Viatcheslav Dorokhine.

"Nous envisageons la création de plusieurs lignes de contrôle entre Mourmansk, près de la Novelle Zemble, et l'île Wrangel, où nous contrôlerons la partie est de l'Arctique. Nous contrôlerons ainsi l'Arctique efficacement", a indiqué le général Dorokhine devant les journalistes.

L'Arctique constitue une région prioritaire pour le Service de la frontière russe. "Nous réalisons un nouveau plan visant à mettre en place un système de protection en Arctique", a déclaré le général. L'aménagement du secteur arctique de la frontière russe figure parmi les missions principales du programme fédéral pour l'exploration de l'Arctique pour 2012-2017, estime l'intéressé.

La Voie maritime du Nord est actuellement protégée par l'aviation du FSB, les des gardes-frontières de la région de Mourmansk et les gardes-côtes de la région du Nord-est, explique encore le général.

"Nous avons enrayé les activités illicites dans cette région. Nous avons notamment intercepté plusieurs yachts britanniques et un navire chinois sur la Voie maritime du Nord en 2010", a conclu M.Dorokhine.

108601165.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Les Russes dans l'Arctique

Repost0

Publié le 2 Février 2011

MOSCOU, 2 février - RIA Novosti

L'alliance stratégique réunissant la première compagnie pétrolière russe Rosneft et le groupe britannique BP juge impossible la coopération avec le consortium russo-britannique TNK-BP dans la mise en valeur du plateau continental arctique, a annoncé mercredi aux journalistes le vice-président de Rosneft, Peter O'Brian.

Une déclaration qui entre en contradiction avec les propos du PDG de BP, Robert Dudley, qui avait déclaré mardi que sa compagnie ne s'opposait pas à la participation de TNK-BP aux projets menés conjointement par BP et Rosneft.

M. O'Brian a également fait savoir que l'échange d'actions entre Rosneft et BP serait différé conformément à la décision suspensive rendue mardi par la Haute cour de Londres.

A la mi-janvier, les deux sociétés pétrolières ont finalisé un accord aux termes duquel Rosneft devait entrer à hauteur de 5% dans le capital de BP et le groupe britannique acquérir à son tour 9,5% de Rosneft.

Le montant de la transaction pourrait se chiffrer à 8 milliards de dollars de part et d'autre. Quant aux investissements dans la mise en valeur du plateau continental arctique de la Russie, ils devaient atteindre 1,4 à 2 milliards de dollars.

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Les Russes dans l'Arctique

Repost0
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>