lutte anti-terroriste

Publié le 7 Avril 2021

Vous ne manquerez pas de lire dans les heures qui viennent de nombreux commentaires , dont les analyses " indépendantes " d' " experts " de l'European Council on Foreign Relations comme Gustav GRESSEL , sur la militarisation de l'Arctique par la Russie à la suite d'un reportage de CNN . J'y reviendrai en notant juste que ces structures " en trèfle " qui préoccupent tant nos " experts " ont été construites d'après le RETEX du programme spatial Russo-Soviétique ( Stations orbitales Saliout et Mir ) .

Je braquerai dans cet article plutôt le projecteur sur l'exercice anti-terroriste qui s'est déroulé le 2 avril dernier au large du port de Dudinka , à l'embouchure du fleuve Ienisseï . Il est en beaucoup de points semblables à l'exercice " Rhéa " qui s'est déroulé en MEDOR le 13 Mars dernier qui a été amplement exploité par la propa.... La communication du MINARM et amplement relayé par une blogosphère Défense & GP complaisante . 

Comme pour l'exercice qui a mobilisé trois submersibles il devait être planifié depuis longtemps - deux mois - mais dans un contexte où les chefs politiques et économiques Russes ont remis à l'ordre du jour l'importance de la Route Maritime Nord suite à l'embouteillage du Canal de Suez par l' Ever Given il prend une importance plus grande que prévue .

C'est un exercice " classique " dans sa forme mais avec ses spécificités "Arctiques " puisqu'il incluait un assaut depuis la banquise avec des motoneiges et des véhicules semi-chenillés et à skis mis au point par les forces spéciales Tchétchènes . Une image furtive sur une vidéo de la Rosgvardia permet même de distinguer la présence d'un aéroglisseursur la banquise . Voici le scénario : " Dans l'un des neuf ports de la Route Maritime Nord , un groupe criminel organisé a saisi un porte conteneurs ( de classe Aker ACS 650 - NDLR voir video  ) est monté avec une cargaison d'explosifs à bord . Quelques minutes après avoir reçu le signal d'alerte les forces spéciales militaires et policières - dont la Rosgvardia NDLR - sont montés à bord et ont libéré des otages et sécurisé la cargaison " 

Cet exercice permet aux chefs politiques et militaires Russes de repousser les accusations selon lesquelles l'état Russe serait incapable d'assurer de manière indépendante la sécurité du trafic sur la Route Maritime Nord hors du cadre d'une " coopération internationale " ™© La présidence Russe considère pourtant depuis la publication de sa doctrine sur la sécurité dans l'Arctique le terrorisme comme une des menaces à laquelle doit faire face la Russie dans cette région .   Il met aussi en avant la Rosgvardia        [ site ] contre laquelle une campagne de presse haineuse et insidieuse s'est développé en Occident suite aux manifestations subversives pro-Navalnystes . Son directeur Viktor ZOLOTOV a ainsi été sanctionné par le Trésor Etasunien mais aussi par la Direction Générale du Trésor . Le général Viktor ZOLOTOV - sanctionné par la Direction Générale du Trésor il faut le rappeler NDLR - a  assisté personnellement à cet exercice antiterroriste ( voir photo ci-dessous ) . 

Donner l'assaut à un navire sur la banquise dans l'Arctique nécessite non seulement la maîtrise des techniques anti-terroristes mais de tout l'environnement d'un navire comme savoir ouvrir des panneaux de cales ou maîtriser le déplacement sur un pont glacé , des échelles huileuses ou dans les coursives . A ce titre le choix de porte-conteneurs de classe Aker ACS 650 est représentatif des navires qui peuvent emprunter cette route maritime . Les unités appelées à intervenir sur ce type de navires devraient accompagner dans le cadre de leur entrainement les équipages durant leur traversées pour se familiariser avec ces navires .  

Ce n'est pas le premier exercice anti-terroriste Russe dans l'Arctique , à l'exemple de cet exercice de 2017 qui se déroulait sur un pétrolier ou celui de 2018 à bord d'un brise-glace à propulsion nucléaire , mais c'est l'un des premiers dans la partie orientale du Sevmorput . Selon le site de Rosgvardia ces exercices se poursuivront par un raid en motoneige en autonomie sur la base aérienne de DIKSON . Ces dernières années le rôle de la Rosgvardia s'est accru dans la protection des infrastructures Russes de l'Arctique au rang desquels figurent neufs ports , les grands sites de GNL du projet YAMAL comme les brise-glaces à propulsion nucléaire ou la centrale nucléaire flottante " Akademik Lomonossov " .

 Ces exercices sont aussi l'occasion de tester du matériel comme des couvertures et des vêtements qui réduisent la signature thermique du combattant et des rations pour les zones polaires comme on peut le voir dans la deuxième vidéo . Peut-être les verra t'on dans une prochaine édition de l'exposition " une vie de soldat " au Musée des Invalides ?

Je ne peux pas terminer cet article sans une petite remarque un peu machiste : Beaucoup de présentatrices des journaux télévisés Russes qui couvraient cette actualité faisaient état de " militaires qui ont montré leur force , leur courage et leur caractère  ! "  

C'est aussi la réalité d'une Russie que l'on se refuse à voire ! 

Les forces spéciales Russes et la Rosgvardia conduisent un exercice anti-terroriste dans l'Arctique
Les forces spéciales Russes et la Rosgvardia conduisent un exercice anti-terroriste dans l'Arctique
Les forces spéciales Russes et la Rosgvardia conduisent un exercice anti-terroriste dans l'Arctique
Les forces spéciales Russes et la Rosgvardia conduisent un exercice anti-terroriste dans l'Arctique
Les forces spéciales Russes et la Rosgvardia conduisent un exercice anti-terroriste dans l'Arctique
Les forces spéciales Russes et la Rosgvardia conduisent un exercice anti-terroriste dans l'Arctique
Les forces spéciales Russes et la Rosgvardia conduisent un exercice anti-terroriste dans l'Arctique

Note : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication .

Voir les commentaires

Repost0