medor

Publié le 19 Novembre 2021

Désormais le " Seabed warfare "concerne - presque - toutes les activités militaires . 

Sans vouloir polémiquer sur les défauts réels ou supposé de cet avion , lors d'un vol de routine l'un des huit F-35B du N°167 Squadron de la RAF s'est abimé avant-hier dans les eaux internationales de la Méditerranée au moment du décollage du PA HMS Queen Elisabeth entre l'Egypte et Chypre . L'une des premières priorités de la Royal Navy - et bien sûr de ses alliés - semble être désormais la récupération de cette épave ou du mois l'assurance qu'elle ne pourra être récupérée par "personne" ! 

Les " usual suspects " sont bien sûr ici les ... Russes !

Lors de la croisière de l'Admiral Kouznetsov au large des côtes Syriennes dans la lutte contre les terroristes de l'Etat Islamique deux aéronefs ont été perdus lors des manœuvres de décollage et d'appontage , un Sukhoi Su-33 et un Mig-29KR.

Au début de l'année 2017 la Marine Russe a dépêché sur place le navire océanographique YANTAR dont les drones et submersibles ont procédé au " nettoyage " des épaves de tout équipement sensible comme en particulier les systèmes d'identification IFF et les calculateurs de bombardement et à leur destruction .

Il faudra en tout état de cause estimer de manière précise la zone de chute de l'appareil , se poser la question de savoir si il a " plané " dans la colonne d'eau au cours de sa chute vers le fond de la mer Méditerranée avant de se lancer dans toute opération éventuelle de récupération au regard de la bathymétrie locale . L'épave peut livrer des secrets comme l'avionique bien sûr mais aussi son revêtement . Une récupération à la " James Bond " est en tout cas très peu probable et on a très peu de chances d'assister à des combats au poignard ou au fusil sous-marin à air comprimé  entre plongeurs de camps opposés ...

L'opération de récupération se fera très probablement au travers d'une coopération Anglo-Etasunienne , la Grande-Bretagne ne disposant pas des moyens nécessaires sur zone selon The Times .

Les Etats-Unis pourraient ainsi fournir le détecteur TPL-25 ( Towed Ping Locator ) 

L'opération de renflouage pourrait se faire au moyen de bouées qui seraient accrochées à l'épave par des drones sous-marins ou au moyen d'un system FADOSS : Flyaway Deep Ocean  Salvage System .

 

F-35 en péril  : La course des airs vers les fonds des mers à la recherche de l'épave du F-35 .
F-35 en péril  : La course des airs vers les fonds des mers à la recherche de l'épave du F-35 .
F-35 en péril  : La course des airs vers les fonds des mers à la recherche de l'épave du F-35 .

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Voir les commentaires

Repost0