securite

Publié le 19 Juillet 2021

Si le développement du vaccin BCG (Vaccin bilié de CALMETTE et GUÉRIN )  a commencé dans le dernier quart du XIXéme siècle , la date du 18 juillet 1921 peut-être considérée comme le véritable début de la vaccination contre la tuberculose avec la vaccination à l'hôpital de la Charité d'un nouveau-né dont la mère venait de décéder quelques heures plus tôt . La Défense Nationale commencera à s'intéresser à ce vaccin en 1924 pour les colonies .

Un siècle après la France n'a toujours pas de vaccin indigène contre LE COVID-19 et les mouvements réfractaires à la vaccination se multiplient , y compris par des attaques contre des centres de vaccination . Et quand l'Institut PASTEUR affirme avoir découvert un nouveau traitement contre le COVID-19 celui-ci est déconseillé par l'OMS tout en bénéficiant du soutien médiatique de personnalités plus motivées par un souci de publicité personnelle que de santé publique .

 Du scientisme JulesVernien ce pays est passé à l'ère du Neo-Luddisme en un siècle en matière vaccinale. Plus que de vaccination contre le COVID-19 , c'est bien d'une vaccination contre le SIDA mental dont une partie des habitants de ce pays ont besoin !

Dans les années qui suivent cette vaccination de nombreuses réticences se feront sentir à travers la planète (Etats-Unis , Scandinavie , ... )  vis à vis de ce vaccin , en tout point comparables à celles que l'on retrouve aujourd'hui contre le vaccin Russe Sputnik-V , particulièrement en France de la part de grands scientifiques comme M.Clément BEAUNE !

 

Nota : Je ne cautionne bien sûr pas les dernières mesures du gouvernement .

 

Vaccination en France - COVID 19 : Il y a un siècle du Capitole à la Roche Tarpéienne

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 16 Juillet 2021

C'est encore un sujet que j'ai traité dans ce blogue et qui prend forme : Le retour officiel - sinon officieux - des unités Cosaques dans la Défense Opérationnelle du Territoire de la Fédération de Russie  et en particulier dans deux missions relevant de celle-ci :

- Protéger les installations militaires et les infrastructures de l'Etat et/ou nécessaires à l'action de l'Etat .

- Défendre l'Etat contre un ennemi intérieur de type " subversif " .

Ici il s'agirait de participer à la dispersion au besoin avec un knout  des manifestations " Navalnystes " , je pense que c'est assez clair . Les Cosaques ont déjà été employés dans  ce genre de missions notamment face aux " Pussy-Riots " .( voir 3éme video , amis de la poésie passez votre chemin .) Ils ont été aussi particulièrement " efficaces " lors de manifestations subversives anti-gouvernementales à Moscou comme en mai 2018 . 

Le Président Russe Vladimir POUTINE soutiendrait une proposition de l'ex Procureur Général de la Fédération de Russie  Youri CHAÏKA de créer des unités Cosaques au sein de la Rosgvardia , la Garde Nationale Russe . Ces unités seraient crées localement sur les lieux de résidence des Cosaques mais seraient mobilisables sur toute l'étendue du territoire Russe comme on a pu le voir avec les unités Tchétchènes de la Rosgvardia déployées lors de manoeuvres dans l'Arctique .Elles seraient entièrement composées de Cosaques et donc seraient comme pour les unités Tchétchènes constituées sur une base ethno-confessiono-culturelle , la " Cosaquité " - Казачество ou Kossackness - étant en grande partie  un ressenti d'appartenance . Alors que le " fait ethno-culturel" commence à (re)pénétrer en Guyane les forces armées Françaises - une première depuis la fin de la guerre de Djézaïrie - ce n'est plus in tabou en Russie . Ces unités n'obéiraient toutefois pas à d'autres hiérarchies que celle de la Rosgvardia et les règlements de ces unités seront celles des autres unités de la Rosgvardia a précisé l'attaché de presse du Président POUTINE ,  Dmitri PESKOV . Celui-ci n'a pas exclu d'armer les " unités Cosaques " dans la mesure où les autres unités de la Rosgvardia le sont aussi .  La question de la hiérarchie sera centrale dans la mesure où les Cosaques respectent l'autorité dun Ataman élu par ses pairs .  

Si les Cosaques sont originaires de région spécifiques de Russie , principalement sur les rives de la Mer Noire , du Caucase et de Sibérie on retrouve des groupes se réclamant " Cosaques " un peu partout en Russie y compris jusque dans l'Arctique à  Mourmansk et Monchegorsk  .Ce projet ne semble pour l'instant concerner que les régions " traditionnelles " où vivent les Cosaques .

Youri CHAÏKA a fait cette proposition en tant que ministre plénipotentiaire pour le Caucase lors du " Forum Eurasien de la jeunesse Cosaque " - Unité Cosaque 2021 - qui s'est tenu à NALCHIK en République de KABARDINO-BAKARIE .

Ce forum a donné lieu à des rencontres avec des personnalités connues de divers domaines ( politique ,artistique , ... ) , des master classes avec des experts, un cycle de conférences sur la connaissance des traditions et des valeurs culturelles Cosaques et sur les traditions de la région d'accueil .


Gageons que nos amis drouâdelômistes vont y voir le retour des " Centuries Noires " et des périod'lesplusomb'd'not'histouâre™©  ! D'autres ne vont pas manquer de nous parler des répressions Tsaristes ( voir 2éme video ) , j'en prends le pari   ! Dés la publication de cette annonce Radio Svoboda a tenté de délégitimer cette démarche en tentant d'opposer de prétendus " Cosaques ethniques " ou " Cosaques naturels " dirigés par un certain Alexandre DZIKOVITSKY aux " Cosaques de Poutine " et tentant même de les rallier aux Navalnystes ...

 

Nota :  On ne sait pas non plus s'il est prévu de les déployer jusqu'à BERLIN ?

 

 

Sécurité intérieure - Russie : En attendant les Cosaques ( et le Saint-Esprit ? )
Sécurité intérieure - Russie : En attendant les Cosaques ( et le Saint-Esprit ? )

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 1 Juin 2021

J'ai déjà évoqué dans ce blogue les émeutes raciales qui ont suivi la première guerre mondiale aux Etats-Unis .

Le 31 mai et 1er juin 2021 , soit il y a un siècle , se sont déroulées dans la ville de TULSA des émeutes raciales . Je ne reviendrai pas sur le début de ces émeutes . Je me tourne plutôt vers la question de savoir comment les aborder un siècle après .

Karl HAUSHOFER parlant du Japon et de l'estampe " La Grande Vague " disait que nous ne devons pas analyser un pays ou une société au travers de notre prisme - mental - déformant : Cette estampe représente une " Grande Vague " au cours d'une tempête et non pas un tsunami.

Kommersant commence par rappeler l'histoire de la ville dans un article dont le titre est " Pogrom dans la capitale mondiale du pétrole " et fait donc implicitement le lien avec la géopolitique des ressources ! Tulsa c'était le Bakou Etasunien de l'époque et l'Oklahoma la Séoudie du début de ce 20éme siècle .

Le début de l'article commence par rappeler les spoliations opérées contre les Amérindiens - y compris les " civilisés " - par les Blancs mais aussi les Afro-Américains et les métis  . Ce n'est que par la suite et après avoir rappelé les processus de constitution des richesses dans la communauté Afro-Américaine que la notion de " Black Wall-Street " est développée. Un lien est même donné vers la biographie de Sarah RECTOR , l'Afro-Américaine la plus riche de son temps . 

AP News à l'image de nombreux mediats se contente de verser dans l'émotionnel en " personnalisant " cet événement historique - pour chercher l'empathie du lecteur - et continue par évaluer en dollars constant le montant des réparations que les " petifilsetfilles" des propriétaires de " Black Wall-Street "  seraient en droit de réclamer . Je ne citerai que cet article mais il est assez représentatif de ce que l'on peut lire sur le dossier . Signalons aussi que la commission d'enquête sur ce massacre a décidé d'exclure au milieu du mois de mai le gouverneur Républicain de l' Oklahoma Kevin STITT de ses membres . Le tort de celui-ci est d'avoir interdit les enseignements de certains concepts de racisme systémique dans les collèges et lycées . 

Un point est cependant ignoré par la totalité de ces articles : Les " événements " de Tulsa sont considérés par certains historiens militaires comme le premier bombardement aérien  coordonné d'une population civile avec des engins incendiaires , bien avant Guernica ! Les scénaristes de " Black Squaw " vont-ils l'inclure dans leur série ? Ce serait logique car cette émeute a amené de nombreux Afro-Américains à s'engager dans le pilotage après les appels de Marcus GARVEY. Dans le premier opus de la série elle affronte ainsi victorieusement un avion du KKK . Ceux qui sont accusés par certains historiens d'avoir bombardé le quartier Afro-Américain de Tulsa . 

A vous de choisir comment cet événement doit-être abordé ! 

 

Massacre racial de Tulsa : Avec quel prisme l'analyser ?
Massacre racial de Tulsa : Avec quel prisme l'analyser ?
Massacre racial de Tulsa : Avec quel prisme l'analyser ?

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 7 Avril 2021

Vous ne manquerez pas de lire dans les heures qui viennent de nombreux commentaires , dont les analyses " indépendantes " d' " experts " de l'European Council on Foreign Relations comme Gustav GRESSEL , sur la militarisation de l'Arctique par la Russie à la suite d'un reportage de CNN . J'y reviendrai en notant juste que ces structures " en trèfle " qui préoccupent tant nos " experts " ont été construites d'après le RETEX du programme spatial Russo-Soviétique ( Stations orbitales Saliout et Mir ) .

Je braquerai dans cet article plutôt le projecteur sur l'exercice anti-terroriste qui s'est déroulé le 2 avril dernier au large du port de Dudinka , à l'embouchure du fleuve Ienisseï . Il est en beaucoup de points semblables à l'exercice " Rhéa " qui s'est déroulé en MEDOR le 13 Mars dernier qui a été amplement exploité par la propa.... La communication du MINARM et amplement relayé par une blogosphère Défense & GP complaisante . 

Comme pour l'exercice qui a mobilisé trois submersibles il devait être planifié depuis longtemps - deux mois - mais dans un contexte où les chefs politiques et économiques Russes ont remis à l'ordre du jour l'importance de la Route Maritime Nord suite à l'embouteillage du Canal de Suez par l' Ever Given il prend une importance plus grande que prévue .

C'est un exercice " classique " dans sa forme mais avec ses spécificités "Arctiques " puisqu'il incluait un assaut depuis la banquise avec des motoneiges et des véhicules semi-chenillés et à skis mis au point par les forces spéciales Tchétchènes . Une image furtive sur une vidéo de la Rosgvardia permet même de distinguer la présence d'un aéroglisseursur la banquise . Voici le scénario : " Dans l'un des neuf ports de la Route Maritime Nord , un groupe criminel organisé a saisi un porte conteneurs ( de classe Aker ACS 650 - NDLR voir video  ) est monté avec une cargaison d'explosifs à bord . Quelques minutes après avoir reçu le signal d'alerte les forces spéciales militaires et policières - dont la Rosgvardia NDLR - sont montés à bord et ont libéré des otages et sécurisé la cargaison " 

Cet exercice permet aux chefs politiques et militaires Russes de repousser les accusations selon lesquelles l'état Russe serait incapable d'assurer de manière indépendante la sécurité du trafic sur la Route Maritime Nord hors du cadre d'une " coopération internationale " ™© La présidence Russe considère pourtant depuis la publication de sa doctrine sur la sécurité dans l'Arctique le terrorisme comme une des menaces à laquelle doit faire face la Russie dans cette région .   Il met aussi en avant la Rosgvardia        [ site ] contre laquelle une campagne de presse haineuse et insidieuse s'est développé en Occident suite aux manifestations subversives pro-Navalnystes . Son directeur Viktor ZOLOTOV a ainsi été sanctionné par le Trésor Etasunien mais aussi par la Direction Générale du Trésor . Le général Viktor ZOLOTOV - sanctionné par la Direction Générale du Trésor il faut le rappeler NDLR - a  assisté personnellement à cet exercice antiterroriste ( voir photo ci-dessous ) . 

Donner l'assaut à un navire sur la banquise dans l'Arctique nécessite non seulement la maîtrise des techniques anti-terroristes mais de tout l'environnement d'un navire comme savoir ouvrir des panneaux de cales ou maîtriser le déplacement sur un pont glacé , des échelles huileuses ou dans les coursives . A ce titre le choix de porte-conteneurs de classe Aker ACS 650 est représentatif des navires qui peuvent emprunter cette route maritime . Les unités appelées à intervenir sur ce type de navires devraient accompagner dans le cadre de leur entrainement les équipages durant leur traversées pour se familiariser avec ces navires .  

Ce n'est pas le premier exercice anti-terroriste Russe dans l'Arctique , à l'exemple de cet exercice de 2017 qui se déroulait sur un pétrolier ou celui de 2018 à bord d'un brise-glace à propulsion nucléaire , mais c'est l'un des premiers dans la partie orientale du Sevmorput . Selon le site de Rosgvardia ces exercices se poursuivront par un raid en motoneige en autonomie sur la base aérienne de DIKSON . Ces dernières années le rôle de la Rosgvardia s'est accru dans la protection des infrastructures Russes de l'Arctique au rang desquels figurent neufs ports , les grands sites de GNL du projet YAMAL comme les brise-glaces à propulsion nucléaire ou la centrale nucléaire flottante " Akademik Lomonossov " .

 Ces exercices sont aussi l'occasion de tester du matériel comme des couvertures et des vêtements qui réduisent la signature thermique du combattant et des rations pour les zones polaires comme on peut le voir dans la deuxième vidéo . Peut-être les verra t'on dans une prochaine édition de l'exposition " une vie de soldat " au Musée des Invalides ?

Je ne peux pas terminer cet article sans une petite remarque un peu machiste : Beaucoup de présentatrices des journaux télévisés Russes qui couvraient cette actualité faisaient état de " militaires qui ont montré leur force , leur courage et leur caractère  ! "  

C'est aussi la réalité d'une Russie que l'on se refuse à voire ! 

Les forces spéciales Russes et la Rosgvardia conduisent un exercice anti-terroriste dans l'Arctique
Les forces spéciales Russes et la Rosgvardia conduisent un exercice anti-terroriste dans l'Arctique
Les forces spéciales Russes et la Rosgvardia conduisent un exercice anti-terroriste dans l'Arctique
Les forces spéciales Russes et la Rosgvardia conduisent un exercice anti-terroriste dans l'Arctique
Les forces spéciales Russes et la Rosgvardia conduisent un exercice anti-terroriste dans l'Arctique
Les forces spéciales Russes et la Rosgvardia conduisent un exercice anti-terroriste dans l'Arctique
Les forces spéciales Russes et la Rosgvardia conduisent un exercice anti-terroriste dans l'Arctique

Note : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 5 Avril 2021

France - Sécurité intérieure : Une lutte implacable contre le terrorisme vient d'être déclenchée !

Note : Les commentaires de ce blogue sont modérés avant publication .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 9 Février 2021

J'ai déjà évoqué sur ce blogue il y a prés de 10 ans l'utilisation des drones par les manifestants Russes . Une telle utilisation permet souvent d'être le " juge de paix " quand à la mobilisation réelle d'une manifestation . Elle permet aussi de manipuler des images pour au contraire laisser croire à une forte mobilisation alors que celle-ci est limitée à une rue sur laquelle on fait une prise de vue en plongée , évitant avec soin un travelling aérien sur toute l'artère .

Les dernières manifestations subversives de Moscou devaient bien sûr être marquées par cette guerre de l'image et l'utilisation de drones était pressentie par les autorités Russes .

C'était sans compter que les forces de sécurité Russes ne sont pas démunies technologiquement face à cette nouvelle menace subversive . Plusieurs témoins ont aperçu et filmé - en particulier sur la Place du Manège - ce qui semble être des " brigades anti-drones " équipées très probablement d'un " fusil anti-drones " . Il est difficile de définir à quelle organisation appartiennent ces brigades anti-drones : Politsaya , Rosgvardia ou FSB ? 

Ce n'est pas la première fois que de telles brigades - des binômes - sont observées lors des manifestations en Russie , certaines l'ont été au cours de l'été 2019 ( voir photo infra ) . Un dispositif législatif en ce sens avait été étudié à cette époque.

Ces "fusils anti-drones " sont très probablement des brouilleurs multicanaux destinés à brouiller les signaux de géolocalisation ( GPS , Glonass , Beidou , Gallileo ) , les signaux de pilotage des drones , les signaux GSM 3G et 4G et Wi-Fi afin d'empêcher toute diffusion d'image sous forme de flux vidéo en temps réel ou de commande à distance et ils doivent être équipés d'un système IFF - Identification Friend or Foe ( Ami ou Ennemi )- qui permet l'utilisation des drones des organismes de sécurité dans la " bulle de brouillage "  . Ces fusils anti-drones drones semblent être aussi équipés d'une vision nocturne comme le laisserait deviner la vidéo , couplé à un système d'aveuglement laser .  Selon certaines sources sur les réseaux sociaux , trois drones auraient ainsi été " abattus " prés du tribunal où se tenait le procès de l'agent subversif Alexei NAVALNY .

Un des modèles qui pourrait servir de référence pour déterminer les caractéristiques d'une telle arme est le REX-1 de la Sté KALACHNIKOV .

 

Moscou : Comment la police ( ? ) de Moscou a empêché les drones Navalnystes de voler .
Moscou : Comment la police ( ? ) de Moscou a empêché les drones Navalnystes de voler .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 24 Décembre 2020

Il avait l'habitude de dire " Il n'y pas de grands acteurs , il n' y a que de grands rôles ". C'est à deux de ses grands rôles que je pense .

Eugène-François VIDOCQ bien sûr dans la série éponyme qui a contribué à sa célébrité et qui a commencé à m'intéresser aux questions de sécurité ( eh wi ! ) mais aussi à un autre plus méconnu : Celui du Dr. Mohammed MOSSADEGHr. dans le téléfilm en deux parties " SOROYA " de 2003. Un rôle quasi-inconnu de la plupart de ceux qui lui rendent hommage et pourtant c'est celui où son talent explose et qui m'est revenu en premier . J'avoue que j'ai été alors " scotché " par son interprétation et cela se comprend à l'aune de l'interviouve qui a alors donné à La Depeche.fr

En quelques mots on est plongé dans la géopolitique actuelle , celle de l'époque étant l'invasion de l'Irak qu'il évoque . Signalons que la co-production est Italienne et évoque bien sûr  les pourparlers du Shah Rezah PAHLAVI avec Enrico MATTEÏ

A la fin du téléfilm on en était à regretter l'absence d'un spin-off lui aussi en deux parties : " MOSSADEGH " . 

L'histoire de Soraya vous intéressait ?

Claude Brasseur : "J'ai surtout trouvé le personnage de Mossadegh passionnant. D'un côté, il y a les diamants et les fourrures, mais de l'autre, il y a la politique, et Mossadegh ! J'ai coutume de dire qu'il n'y a pas de grands acteurs, il y a de grands rôles. C'est une chance d'interpréter un personnage comme ça !"

Pour vous, c'est un patriote ?

"Oui, il a l'amour de son pays, et ne supporte pas que d'autres nations pillent ses richesses. Voilà pourquoi il veut nationaliser le pétrole, que se sont approprié les Anglais. En m'intéressant à ce personnage et à cette histoire de pétrole, j'ai eu l'impression de vivre ce qui se passe aujourd'hui en Irak : quand on voit ce que les États-Unis font actuellement, c'est une histoire de gangsters !

Que des nations viennent aider l'Iran et qu'en apportant leur technologie, elle en profite un peu, d'accord. Mais pas 90 % !"

Des photos du film se trouvent sur ce lien : https://www.ivid.it/foto/programma/2003/soraya/claude-brasseur-anna-valle-mathilda-may-erol-sander-50123.html

D' Alain JUPPÉ on - François HOLLANDE - a pu dire qu' " il incarnait physiquement l'impôt " , on peut dire de Claude BRASSEUR dans VIDOCQ sans offenser sa mémoire qu' " il incarnait physiquement la police et la raison d'état !" 

 

 

Claude BRASSEUR et ses deux grands rôles  : MOSSADEGH et VIDOCQ !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 27 Octobre 2020

Depuis longtemps l'utilisation de parapentes motorisés et d'ULM est discutée pour les forces spéciales . Cette utilisation pourrait être précipitée après cette annonce : Les autorités Turques viennent d'annoncer que des membres présumés du PKK - résistance Kurde - auraient franchi la frontière de la province d'Alexandrette ( Hatay ) au moyen d'un ULM de type parapente motorisé ( paramoteur )   . Ils n'ont été détectés que par ce que l'ULM a été retrouvé à terre , pas par des radars ou des observateurs . 

Ce n'est pas la première fois que l'ULM est utilisé dans une guerre asymétrique . Déjà en 1974 le FPLP avait mené une attaque contre Israël au moyen de cet aéronef . Des ULM ont été et sont régulièrement utilisés pour le trafic de stupéfiants , principalement entre le Mexique et les Etats-Unis  . 

Plus récemment la démonstration d'autogyres par l'Armée Populaire de Libération avait suscité l'ironie des "experts" Occidentaux . Tout comme on l'envisageait dans les années 70 , les ULM ou autogyres peuvent être équipés de missiles .

 

 

 

L'ULM ou l'autogyre , la nouvelle arme de la guerre secrète et de la guerre asymétrique  ?
L'ULM ou l'autogyre , la nouvelle arme de la guerre secrète et de la guerre asymétrique  ? L'ULM ou l'autogyre , la nouvelle arme de la guerre secrète et de la guerre asymétrique  ?
L'ULM ou l'autogyre , la nouvelle arme de la guerre secrète et de la guerre asymétrique  ?

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 23 Octobre 2020

 

Une tragédie Française 

Acte 1 - Le 15 octobre 2020 , le directeur du FSB , M. Alexandre BORTNIKOV est sanctionné à l'initiative de la France et en particulier de M.MACRON  .

Acte 2 - Le 16 octobre 2020 , M. Samuel PARLY est assassiné par un terroriste d'origine Tchétchène . ( 24 h après le début de la tragédie ) 

Acte 3 - Le 17 octobre 2020 M. Alexandre ORLOV , ancien ambassadeur de Russie , rappelle que les " services " Russes  - c'est à dire essentiellement le FSB - ont averti depuis des années leurs homologues Français sur la dangerosité de certains " réfugiés " . ( 48h après le début de la tragédie ) 

Acte 4 - Le 20 octobre 2020 , M.MACRON demande l'aide de la Russie dans la coopération antiterroriste . C'est à dire qu'il demande à minima l'aide du FSB et très probablement du SVR , voir même du GRU  c'est à dire du renseignement militaire Russe .Ce dernier organe de sécurité est souvent accusé - sans fondements - d'être lié à des attaques informatiques . ( 120h après le début de la tragédie ) 

Acte 5 - M. Gérald DARMARIN se rendra dimanche 24 octobre 2020 à Canossa  pour discuter avec son homologue M. Vladimir KOLOKOLTSEV de la coopération antiterroriste . 

Attentat de Conflans : M. Gérald DARMARIN se rendra à CANOSSA dimanche prochain .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Terrorisme, #Sécurité, #Géopolitique, #Défense

Repost0

Publié le 24 Mai 2020

Narcos saison 30 !

Narcos saison 30 !

Comme je l'écris assez souvent l'histoire ne fait que se répêter , et la deuxième fois est presque souvent une caricature de la première !

Celle-ci a tout juste trente ans et comporte pratiquement les mêmes acteurs : Le Southern Command  ou SOUTHCOM et les " Narcos " . Derrière se cache aussi une volonté politique d'éliminer un chef politique Latino-Américain , en 1990 le général Panaméen Manuel NORIEGA et aujourd'hui le conducateur Maximo Vénézuélien Nicolas MADURO .

 Le 14 mai 2020 , le destroyer lance-missiles  USS Pinckney ( DDG91 ) avec à son bord un détachement d'intervention des gardes-côtes Etasuniens  - Law Enforcement Detachment  LEDET - a arraisonné un semi-submersible transportant 70 balles de cocaïne pour une masse de 1400 Kg et une valeur de 23 millions USD . Ce sont les hélicoptères SH-60 Sea Hawk du destroyer ainsi que ses embarcations d'assaut rapides qui sont entrées au contact avec le semi-submersible pour l'intercepter . 

Ce type de semi-submersible connu sous le nom générique de " Narco Submarine " avait été auparavant repéré par un avion de patrouille maritime P-8 Poseidon .

C'est la première prise d'importance pour les forces armées  Etasunienne depuis l'annonce le 1er avril 2020 par le président Donald TRUMP d'une militarisation , et en particulier d'une navalisation , de la lutte contre le trafic de stupéfiants en provenance d'Amérique Latine . Elle reste toutefois bien en deçà de prises réalisées aupravant et dans un context non militarisé par les forces de l' US Coast Guard

Tout comme je l'ai signalé au début de cet article , la " guerre contre la drogue " a aussi un objectif politique : Le président Nicolas MADURO  comme elle en avait un en 1990. C'est un objectif parfaitement avoué par l'amiral Craig FALLER commandant le SOUTHCOM .

Les principales unités enrolées dans cette nouvelle lutte contre la drogue seront déployées dans les Caraïbes et dans l'Océan Pacifique autour d'une région de jungle marécageuse à cheval sur le Panama et la Colombie connue sous le nom  du " bouchon du DARIÉN - tapón del DARIÉN " . [ voir carte ] Cette zone a toujours empêché la complétion de route Transaméricaine et à ce titre a toujours constitué un obstacle pour les Narcos en les obligeant à disposer d'une composante navale ou aérienne pour écouler les flux de drogue en provenance de Colombie . J'ai eu l'immense chance d'en visiter une petite partie à la fin des années 90 et c'est certainement l'un des plus beaux écosystèmes de la planète . Du moins parmi ceux que je connais .... 
 

Arraisonnement du narco-submarine le 14 mai 2020 par une une unité du LEDET embarquée à bord de l' USS Pinckney .

Arraisonnement du narco-submarine le 14 mai 2020 par une une unité du LEDET embarquée à bord de l' USS Pinckney .

Moonshine submarine Moonshine submarine

Moonshine submarine

Les cartels de la drogue Sud-Américains ont ainsi développé à partir des années 1990 des semi-submersibles aux capacités maritimes opérant à partir de l'embouchure des fleuves côtiers Colombiens ou Equatoriens pour répondre aux interceptions de plus en plus nombreuses des avions transportant la drogue par des hélicoptères de type Black-Hawk . L'emploi des semi-submersibles a aussi été rendu nécessaire par les interceptions de plus en plus fréquentes des go-fasts qui ont constitué la première composante navale des trafiquants . Ces semi-submersibles sont directement inspirés des semi-submersibles utilisés par les traficants d'alcool durant la prohibition appellés "moonshine submarines" . On peut remonter la généalogie de ceux-ci à la Torpedine semovente Rosseti employée par la Regia Marina contre le SMS Viribus Unitis en 1918 . Ces narco-submarines ont toutefois beaucoup évolué - même depuis les années 90 - avec une coque en matériaux composites pour réduire la signature radar et certains modéles posséderaient une propulsion hybride . Certains sont même désormais revêtu  d'un revêtement " furtif " destiné à minimiser leur signature infra-rouge .| .pdf ]  

Dotés de capacités limitées en autonomie et en navigabilité en haute-mer certains modéles de ces semi-submersibles pouraient toutefois traverser l'Océan Atlantique ou une portion significative de cet océan à partir d'un navire-mère .  Cela pourrait être le cas pour le submersible retrouvé échoué en Espagne en novembre 2019 et qui a très probablement fait étape au Cabo-Verde .   Peut-être en empruntant entre les Caraïbes et la côte Africaine les trajets développés par la Kriegsmarine au cours des deux conflits mondiaux ? [ voir carte ] 

Cette interception réussie pourrait redonner une légitimité à l'emploi des forces navales et aériennes dans la lutte contre le trafic de stupéfiants car cet emploi ne fait l'unanimité au sein des forces armées Américaines comme le souligne Foreign Policy   Pour combien de temps ?

ll ne le faisait pas déjà en 1990 avec les projets de feu le général Maxwell- RoboCop- THURMAN .

Tout comme en 1990 , le Mexique par la voix de son président AMLO a été le premier état Latino-Américain à rejeter des projets d'intervention militaire Etasunienne dans le cadre d'une " guerre contre la drogue " et ce dés novembre 2019 lors des premières déclarations du président Donald TRUMP annonçant une militarisation de la guerre contre les cartels .

Les responsables du Pentagone  craignent que les ressouces humaines et matérielles  engagées dans cette guerre contre la drogue ne détournent les forces armées d'une mission qu'elles considérent comme prioritaire : La menace Chinoise

 Submersible échoué en novembre 2019 en Espagne ayant transité par le Cabo-Verde  . Carte des routes utilisées par les submersibles Allemands .
 Submersible échoué en novembre 2019 en Espagne ayant transité par le Cabo-Verde  . Carte des routes utilisées par les submersibles Allemands .

Submersible échoué en novembre 2019 en Espagne ayant transité par le Cabo-Verde . Carte des routes utilisées par les submersibles Allemands .

Déploiement des nouveaux moyens de l'USN et de l'USCG de part et d'autre du " Bouchon du Darién " et routes martitimes des " narco-submarines " référencées en 2016 .
Déploiement des nouveaux moyens de l'USN et de l'USCG de part et d'autre du " Bouchon du Darién " et routes martitimes des " narco-submarines " référencées en 2016 . Déploiement des nouveaux moyens de l'USN et de l'USCG de part et d'autre du " Bouchon du Darién " et routes martitimes des " narco-submarines " référencées en 2016 .

Déploiement des nouveaux moyens de l'USN et de l'USCG de part et d'autre du " Bouchon du Darién " et routes martitimes des " narco-submarines " référencées en 2016 .

Revenons donc trente ans arrière : L'URSS est alors une puissance évanescente et les Etats-Unis sont confrontés comme aujourd'hui au problème des stupéfiants qui y déciment la jeunesse . Le général Maxwell RoboCop THURMAN qui vient de déposer le président Panaméen  Manuel NORIEGA aprés avoir organisé un concert célèbre devant la nonciature où ce dernier s'était réfugié doit trouver une mission au SOUTHCOM . Ce sera la guerre contre la drogue avec la mobilisation des diverses composantes de ce commandement .

Très contesté par les militaires eux-mêmes ce plan ne sera jamais réellement mis en oeuvre , même après le sommet de Carthagène de 1990.

Il est décrit de manière assez critique dans un numéro collector de l'hebdomadaire Newsweek édition Latin America qui est souvent cité au travers de son édition Etasunienne dans dans de nombreux articles traitant de la militarisation de la lutte contre les stupéfiants . Je me trouvais justement dans une région au coeur de ce trafic de drogue à l'époque , la ville de LETICIA . C'est la capitale du département Colombien d'Amazonas , située dans la région des trois frontières , entre le Brésil , la Colombie et le Pérou . Vous pensez bien que le pilote de l'avion-taxi  qui a daigné me transporter alors que j'y étais bloqué a bien rigolé alors en apprenant les projets du général Maxwell THURMAN .Bloqué dans cette charmante petite cité je n'avais comme moyen de sortie que l'avion-taxi . Malheureusement pour moi la quasi totalité des pilotes préférait transporter du bicarbonate que du passager , surtout gringo , et j'ai du payer le prix fort pour sortir de cette ville .

Le voici pour vous amis lecteurs ! Je le recherchais dans mes archives dés début avril pour commenter la nouvelle stratégie Etasunienne dans la région et l'arraisonnement du 14 mai dernier me donne l'occasion de le publier au milieu de mes articles sur la campagne de 1940 . A ce titre il peut aussi très bien figurer dans la catégorie " histoire militaire " ...

 

 

 

Where Cocaïne is king ! Where Cocaïne is king !

Where Cocaïne is king !

Drugbusteurs ! The US military new battle plan .
Drugbusteurs ! The US military new battle plan .Drugbusteurs ! The US military new battle plan .
Drugbusteurs ! The US military new battle plan .Drugbusteurs ! The US military new battle plan .

Drugbusteurs ! The US military new battle plan .

Voir les commentaires

Repost0