snle et missiles

Publié le 19 Mars 2010

Moscou , 19 mars , Ria Novosti
Des tirs d'essai du missile balistique russe Boulava seront effectués fin juin depuis deux sous-marins, dont l'un spécialement créé pour ce type de missile, a annoncé vendredi à RIA Novosti un responsable haut placé de la Marine russe ayant requis l'anonymat.

"Fin juin, deux missiles Boulava seront tirés depuis le sous-marin nucléaire Dmitri Donskoï. Ensuite, le sous-marin nucléaire Iouri Dolgorouki procédera à deux tirs de Boulava, le deuxième tir devant être effectué en salve", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Selon lui, si les tirs sont couronnés de succès, le sous-marin nucléaire ultramoderne de quatrième génération Iouri Dolgorouki, conçu pour tirer les Boulava, sera adopté avant la fin de l'année par la Marine de guerre russe.

http://fr.beta.rian.ru/images/18628/42/186284299.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #SNLE et missiles

Repost0

Publié le 16 Mars 2010

Selon une déclaration faite au journal Rossiyasskaya gazeta par un responsable des chantiers Sevmash , la mise à l'eau du nouveau SNA multimissions " Severodinsk  "est planifiée pour le 7 mai prochain tandis que sa mise au service actif au sein de la Flotte du Nord est prévue avant la fin de l'année .[ 1 ] - [ 2 ]
Cette date est symbolique puisque c'est l'avant-veille du 65 eme anniversaire de la victoire de 1945 qui sera commémorée avec particulièrement de fastes cette année en Russie .

Conçu à la fin des années 80 par le bureau d'études " Malakit " ; le premier des submersibles de la classe Проект 885 "Ясень" - Projet 885 Yasney aurait du rentrer au service actif en 1996 . En raison des difficultés financières la fin de sa construction a été interrompue puis reportée plusieurs fois .

D'une longueur de 119 m et d'une hauteur de 9.5 m il aura une profondeur d'immersion maximum de 600 m ,  une vitesse de 20 noeuds en surface et de 28 noeuds en immersion silencieuse .Il sera propulsé par un réacteur nucléaire  à eau pressurisé d'une nouvelle génération . 
Le " Severodinsk "  sera servi par un équipage de 90 marins dont 31 officiers . Cet équipage est à l'entrainement depuis 2005 et son futur commandant sera le capitaine de 1er rang  Serguei Mityaev .
Un équipage aussi peu nombreux laisse supposer un haut degré d'automatisation du submersible .

D'une architecture nouvelle , les submersibles de la classe Yasney auront leurs tubes lance-torpilles et tubes lance-missiles situés dans la partie centrale de la coque tandis que la proue du submersible servira à loger les équipements de détection accoustique .
Son armement comprendra en autre des missiles de croisière P-800 " Onyx " , des torpilles conventionelles , des missiles anti-navires .
Ce submersible est destiné à lutte contre les navires de surface  , dont les groupes aéronavals , mais aussi contre d'autres submersibles [ «chasseur-tueur» ].[ 3 ]

Un second submersible de la classe Yasney , le Kazan , a été mis en chantier  au mois  de juillet 2009 et à terme la Russie prevoit de construire sept submersibles de cette classe .
Ces submersibles presenteraont des differences par rapport au Severodinsk en raison de l'évolution des équipements électroniques au cours de ces 15 années mais aussi en raison de la necessité pour les constructeurs Russes de trouver des sources nationales pour remplacer
des fournisseurs localisés dans d'autres républqiues de l'ex-URSS .
Ces nouvelles encouragentes en proveance du secteur de la construction navale militaire du cluister maritime de l'arctique montrent que la Russie a renoué avec sa tradition de " fabriquer des submersibles comme des saucisses " .

http://img.rg.ru/img/content/38/16/47/yasen1-250.jpg


Liens :
[ 1 ] Отложенная сенсация
[ 2 ] Russia to float out new nuclear sub on May 7 - Depêche de Ria Novosti du 15 mars 2010 .
[ 3 ] "Ясень" выйдет в люди перед Днем Победы -

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #SNLE et missiles

Repost0

Publié le 4 Mars 2010

MOSCOU, 4 mars - RIA Novosti

Un missile balistique intercontinental russe Sineva a été tiré avec succès jeudi matin en mer de Barents, a annoncé à RIA Novosti un porte-parole du ministère russe de la Défense.

Le missile a été tiré à 4h50 GMT depuis le sous-marin nucléaire Toula, a-t-il précisé.

Le missile balistique de troisième génération RSM-54 Sineva (Skiff SSN-23, selon la classification de l'OTAN) est long de 14,8 m avec un diamètre de 1,9 m. Son poids de départ est de 40,3 t et la charge de combat de 2,8 t. Le missile peut être tiré d'une profondeur allant jusqu'à 55 m et porter quatre ou dix têtes nucléaires de 100 kt chacune. Officiellement, le missile équipe les forces armées russes depuis le 9 juillet 2007. Il est prévu de construire une centaine de missiles de ce type.

http://fr.beta.rian.ru/images/18618/38/186183817.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #SNLE et missiles

Repost0

Publié le 24 Février 2010

Abstract :
Russian new submarine-launched ballistic missile Bulava will be test launched from the newly constructed nuclear submarine “Yury Dolgoruky” this summer, a source in the Russian Defense Ministry says.

Test launches will be conducted from two submarines – the modified Typhoon class submarine “Dmitry Donskoy”, from which all previous missile tests have been launched, and the new Borey class fourth generation strategic submarine “Yury Dolgoruky”,

MOSCOU, 24 février - RIA Novosti
 En 2010, les tirs d'essai du missile balistique russe Boulava seront effectués pour la première fois depuis le sous-marin Iouri Dolgorouki, spécialement créé pour le Boulava, a annoncé mercredi un responsable haut placé du ministère russe de la Défense ayant requis l'anonymat.

"Cette année, les tirs d'essai de missiles Boulava seront effectués tant depuis le Dmitri Donskoï (expérimental) que pour la première fois depuis le Iouri Dolgorouki, destiné à être doté de ces missiles", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Auparavant, la Russie a procédé à 12 tirs d'essai de Boulava, dont cinq seulement ont été des succès. Tous les tirs ont été effectués depuis le sous-marin nucléaire stratégique Dmitri Donskoï (projet 941UM, classe Akoula, classification OTAN - Typhon), spécialement modernisé pour tirer les missiles Boulava.

Pourtant, ce sont les sous-marins de type Iouri Dolgorouki (projet 995, classe Boreï) qui sont destinés à porter les Boulava.

Le missile intercontinental R30 3M30 Boulava-30 (code OTAN SS-NX-30, dénomination internationale RSM-56) est un missile à propergol solide et à trois étages. D'une portée de 8.000 km, Boulava peut être équipé de dix ogives nucléaires hypersoniques de 100 à 150 kilotonnes à trajectoire indépendante.http://fr.beta.rian.ru/images/18555/43/185554358.jpg



Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #SNLE et missiles

Repost0

Publié le 20 Février 2010

ARKHANGELSK, 20 février - RIA Novosti
Les pompiers ont mis plus de 15 heures pour éteindre le feu à bord du sous-marin nucléaire d'attaque russe K-480 en cours de démantèlement aux chantiers navals Zvezdotchka de Severodvinsk, sur la mer Blanche, a appris samedi RIA Novosti d'une source aux chantiers navals.

L'incendie, qui s'est déclaré vendredi, vers 11h45 GMT, dans le troisième compartiment du sous-marin nucléaire K-480 Ak Bars (projet 971 Schuka-B) pendant des travaux de découpage au gaz [ 1 ] , a été éteint à 02h58 GMT. Les spécialistes de Zvezdotchka et d'autres usines militaires de Severodvinsk mobilisés pour lutter contre les flammes ont dû découper la coque du submersible pour avoir accès au foyer de l'incendie.

Le réacteur nucléaire du sous-marin ne contenant pas de combustible, "il n'y a aucun danger radioactif pour la population", a déclaré vendredi l'administration municipale de Severodvinsk.

Une commission d'enquête arrivera prochainement aux chantiers navals pour établir les causes de l'incident.

L'Ak-Bars est un sous-marin de troisième génération appartenant à la même classe Schuka-B que le sous-marin nucléaire Nerpa adopté par la Marine russe à la fin de 2009.

http://fr.beta.rian.ru/images/18609/57/186095769.jpg

Liens :
[ 1 ] Incendie à bord d'un sous-marin nucléaire russe désaffecté - Depêche de Ria Novosti du 19 février 2010 .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #SNLE et missiles

Repost0

Publié le 8 Février 2010

SEVERODVINSK/MOSCOU, 8 février - RIA Novosti

Le quatrième sous-marin nucléaire russe de classe Boreï destiné à embarquer les missiles intercontinentaux Boulava a été mis en chantier en décembre 2009 à l'usine Sevmach, à Severodvinsk (nord), a annoncé lundi par téléphone un responsable de l'administration municipale de Severodvinsk.

"Les travaux de construction du sous-marin ont débuté à la fin de l'année dernière. Les ingénieurs des constructions navales construisent les premiers secteurs du futur bâtiment", a indiqué le responsable. Initialement programmée pour le 22 décembre 2009, la date du 70e anniversaire des chantiers navals de Sevmach, la mise en chantier du quatrième submersible de type Boreï a été reportée au premier trimestre de 2010

"La cérémonie officielle de mise en chantier peut se dérouler à huis clos, probablement vers le 19 mars, Journée des sous-mariniers", a-t-il précisé. La construction du troisième sous-marin de ce type, le Vladimir Monomakh, a aussi officiellement été lancée à l'occasion de la Journée des sous-mariniers, le 19 mars 2006, a rappelé le responsable.

Long de 170 m, le sous-marin de classe Boreï a un déplacement en plongée variant entre 14.720 et 24.000 tonnes et une vitesse de 15-29 nœuds. Son autonomie en plongée est de 100 jours et sa profondeur maximale est de 450 mètres. L'équipage du sous-marin est composé de 107 matelots, dont 55 officiers.

Les trois premiers sous-marins nucléaires de classe Boreï (projet 955) - le Iouri Dolgorouki, l'Alexandre Nevski et le Vladimir Monomakh - sont actuellement en cours de construction ou au stade des essais [ 2 ] . Au total, la Russie envisage de construire huit sous-marins nucléaires de ce type avant 2015.

Le missile intercontinental R30 3M30 Boulava-30 (code OTAN SS-NX-30, dénomination internationale RSM-56) est un missile à propergol solide et à trois étages. D'une portée de 8.000 km, le Boulava peut être doté de dix ogives nucléaires hypersoniques de 100 à 150 kilotonnes à trajectoire indépendante.

Liens :
[ 1 ]
Russia starts building 4th nuclear sub to carry Bulava missile - Depêche de Ria Novosti du 8 février 2010 .
[ 2 ] Sous-marins nucléaires russes: le Yuri Dolgorouki mis à l'eau à Severodvinsk (Sevmach) - Depêche de Ria Novosti du 13 février 2008 .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #SNLE et missiles

Repost0

Publié le 14 Janvier 2010

MOSCOU, 14 janvier - RIA Novosti
L'entrée en service, en 2010, de radars à Armavir (sud-ouest) et à Lekhtoussi (nord-ouest) renforcera la sécurité de la Russie dans ces deux régions présentant un risque potentiel d'attaques balistiques, a déclaré aux journalistes à Moscou le général Oleg Ostapenko, commandant des troupes spatiales russes.

"La mise en exploitation des radars d'Armavir et de Lekhtoussi permettra à la Russie de contrôler complètement ces régions potentiellement dangereuses", a-t-il affirmé.

Selon le général, le sud-ouest du pays était autrefois couvert par les radars ukrainiens de Sébastopol et de Moukatchev dont les données ne sont plus utilisées par la Russie.

Note de l'Editeur :

Le radar de Lekhtoussi est situé dans l'oblast de Leningrad  et permettera de couvrir les menaces balistiques sur un secteur englobant la Baltique , la Scandinavie , le Sud du Groenland  qui est désormais considérée comme une " région potentiellement dangereuse " par les chefs militaires Russes alors que les chancelleries  occidentales n'ont de cesse de persuader la Russie que la principale menace balistique provient d'Iran .  D'autres radars situés dans l'oblast de Mourmansk et dans la république des Komis permettent de couvrir le Groenland et tout le flanc arctique Russe .
Les premiers essais opérationnels du radar ont eu lieu fin décembre 2006 [ 1 ]
La station radar de Lekhtoussi a été mise en service le 22 décembre 2006 . Le fonctionnement opérationnel de cette station a colmaté une brèche qui s'est maintenue pendant sept ans dans le réseau des radars créé en vue de protéger les frontières russes. Cette lacune a été due à la fermeture du radar soviétique Skrunde en Lettonie.
Sur le flanc Sud de la Russie , le 12 février 2008  le  président Russe Vladimir Poutine a signé une  loi dénonçant l'accord intergouvernemental russo-ukrainien de 1997 sur l'exploitation conjointe des radars de pré-alerte ukrainiens de Moukatchevo et de Sébastopol . [ 2 ]


Liens :
[ 1 ] New radar at Lekhtusi: a shield against missile attacks - Reportage de Ria Novosti du 22 décembre 2006 .
[ 2 ] Poutine dénonce l'accord russo-ukrainien sur l'exploitation commune des radars de pré-alerte - Depêche de Ria Novosti du 12 février 2008 .

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #SNLE et missiles

Repost0

Publié le 14 Janvier 2010

Selon le journal Gazeta.ru , la cause de l'essai manqué du 9 décembre serait à rechercher dans des problèmes au niveau du moteur du troisième étage .[ 1 ]
Причиной аварии ракеты
«Булава» стал сбой в работе твердотопливного двигателя третьей ступени. Не исключено, что произошел прогар в стенке двигателя, что привело к изменению траектории полета ракеты и ее самоликвидации, сообщил источник.
Des instabilités dans la combustion du propergol solide auraient créé des " points chauds " qui auraient percé l'enveloppe ou la  tuyère du troisième étage [ 3 ] ce qui aurait dévié le missile de sa trajectoire et provoqué sa destruction .

L'hypothèse d'une instabilité de la combustion avait été suggérée dés les premières heures puis abandonnée et la thèse d'un défaut de conception est desormais la plus répandue [ 2 ].

Une telle conclusion ne peut être basée que sur l'analyse métallurgique des débris du missile et relancerait la polémique sur la conduite de tests sur banc d'essais statique .




Note de l'Editeur :

La couleur bleutée qui a a caractérisé l'explosion du 9 décembre 2009 , laisse suggérer la présence de Bore dans le propergol du missile Boulava .[ 3 ]

http://img.maxisciences.com/spirale/gros-plan-sur-le-phenomene_9552_w560.jpg

 

Liens :
[ 1 ] Дурная «Булава» покоя не дает - Article de Gazeta.ru du 12 janvier 2010 .

[ 3 ] Propulseur à propergol solide - Article Wikipedia


 

Articles associés 

[ 2 ]Defense : Poursuite du programme " Boulava " , un nouveau submersible pour la Flotte du Nord .

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #SNLE et missiles

Repost0

Publié le 12 Janvier 2010

Malgrés les  derniers échecs , et plus particulièremment celui du mois de décembre 2009 [ 1 ] , la Marine Russe va poursuivre le programme de missiles balistiques " Boulava " . Le missile intercontinental R30 3M30 Boulava-30 (code OTAN SS-NX-30, dénomination internationale RSM-56) est un missile à propergol solide et à trois étages. D'une portée de 8.000 km, Boulava peut être équipé de dix ogives nucléaires hypersoniques de 100 à 150 kilotonnes à trajectoire indépendante , ce qui lui permet de penêtrer plus facilement les systèmes de défense anti-missile .
Selon des informations founies par un responsable de la Marine Russe , deux nouveaux essais sont prévus l'été prochain à partir du SNLE  " Dmitri Donskoï " . [ 2 ]
Des premières informations faisaient état de la reprise des essais début janvier , mais les conditions de banquise ( et probablement la nécessité de reprendre certains points du programme de fabrication) font opter les responsables Russes pour la reprise du programme au début du second semestre :[ 3 ]
"La date exacte du tir n'est pas encore connue, mais il est certain que les essais continueront l'année prochaine. Soit nous lancerons le missile en janvier 2010, soit il sera tiré en été, lorsque la mer Blanche sera libre de glaces".
Si les tests sont concluants , les essais se poursuiveront à partir du SNLE de la classe Borée ( Projet 955 ) " Youri Dolgorouki " et des tirs en salve sont aussi au programme .
Ceux ci sont particulièrement pointus puisque la flotabilté du submersible est modifiée de plusieurs dizaines de tonnes en quelques minutes ( la masse des missiles lancés - Voir vidéo de l'Opération Behemoth réalisée le 6 aout 1991 )  ) .
Les missiles Boulava sont prévus pour équiper les submersibles de quatrième géneration de la classe Borée dont le premier le " Youri Dolgorouki " subit actuellement des essais .
Deux autres submersibles de cette classe , l' " Alexandre Nevsky " et le " Vladimir Monomaque " sont en cours de construction au chantiers Sevmash à Severodvinsk dans l'oblast d'Arkhangelsk .
La mise sur cales du quatrième submersible de cette classe , le " Saint Nicolas " prévue le 22 décembre dernier a été retardée en raison de l'échec des tirs d'essais du missile Boulava [ 4 ] et le début de sa construction est désormais reportée à début 2010
"Tous les travaux de préparation ont été achevés", a indiqué l'amiral Vladimir Vyssotski.
.Au total un programme de huit submersibles de la classe Borée est prévu d'ici 2020 .

Des le lendemain de l'échec retentissant du 9 décembre 2009  les plus hauts responsables politiques et militaires Russes ont annoncé la poursuite du programme malgré les pressions d'une partie de la presse et de certains ( auto-proclamés ) experts comme M. Pavel Felgenhauer demandant l'abandon du programme .
"Nous ne renonceront pas au missile Boulava. Je suis persuadé que malgré toutes les difficultés, l'armée russe se dotera de ce missile" a affirmé le 23 décembre 2009 dans un entretien au quotidien Rossiïskaïa gazeta le ministre de la Défense Anatoli Serdioukov .[ 5 ]
Il faut noter que c'est la première grande prise de position du ministre de la Défense Serdioukov sur ce dossier la gestion du complexe militaro-industriel , car c'est vers lui que se portent les accusations consécutives aux échecs [ 15 ], dépendant du vice premier-ministre Seguei Ivanov .

La commission chargée d'enquêter sur les causes de l'échec du dernier tir du nouveau missile naval Boulava a établi que la cause était un défaut de conception, a annoncé mardi à RIA Novosti une source interne à l'industrie d'armements russe.
"La commission a conclu que la cause de l'échec du dernier tir d'essai du Boulava en décembre résidait dans un défaut de conception de l'un des ensembles responsables de la séparation du troisième étage du missile", a annoncé la source. [ 6 ]
A ce jour, sur les 12 tests du Boulava, 5 seulement ont réussi.
Le tir le plus récent, qui a été un échec, s'est déroulé le 9 décembre. Selon certains médias russes, cet échec s'expliquait par un défaut de production et non de conception. Auparavant, des échecs étaient liés à une séparation incorrecte du premier étage du missile. [ 7 ]

Les modalités des tirs d'essai du missile balistique Boulava pourraient être modifiées a ajouté cette source .
"des modalités plus strictes pourraient être appliquées aux prochains essais".
Ces modalités pourraient constituer en un test systématique des composants avant leur intégration sur des ensembles ou/et des tests propulsifs sur bancs d'essais .
Les responsables du programme Boulava ont en effet decidé de tester in situ les missiles et donc dans les conditions réelles de vol sans passer par certains tests sur banc d'essais statiques . Compte tenu des contraintes hydrodynamiques et aérodynamiques auquels sont soumis les missiles en phase de lancement immergé et durant le vol , surtout au moment des phases de séparation entre étages , ces tests ont semblés superflus et innutiles aux responsables du programme car ces conditions sont difficilement reproductibles sur un banc de test statique . 
Ces tests  pourraient toutefois permettre de mettre en évidence les régimes vibratoires et d'instabilté de la motorisation , cause soupconnée du dernier echec .
Toutefois cette procédure qui a priviligiée les tests in situ et qui a été vivement contestée particulièrement pour les canisters utilisés pour la phase de lancement en plongée prouve sa validité dans le fait que les problèmes récurrents survenant dans cette première phase semblent aujourd'hui maitrisés .


Si le programme de SNLE de la classe Borée subit un contretemps du fait des échecs des tirs des missiles  Boulava , la modernisation des submersibles de la classe Delta-IV se poursuit .[ 8 ]
Le K-18 " Karelia " (Projet 667 ) sera remis à la Flotte du Nord le 22 janvier prochain . Ce submersible mis sur cales en 1987 et admis au service actif en 1989 a subi depuis 2004 un important programme de modernisations aux chantiers Zvedochka .
Plus de 100 modifications ont été apportées comme l'adjonction d'un système de lancement de torpilles ( 533 mm )  , la diminution de la signature accoustique ,  l'augmentation des capacités de détection et une sécurisation accrue du réacteur nucléaire
Ces modernisations permettent de prolonger la durée de vie du submersible d'une dizaine d'années .
Depuis son lancement le " Karelia " a parcouru 140 Kmiles et a procédé au tir de 14 missiles .
( L'armement principal du " Karelia " est constitué par dix missiles
Sineva ).
Les sept submersibles de la classe Delta IV , dont cinq ont déja subi des refontes ,  restent la base avec les missiles Sineva de la composante maritime de la triade nucléaire Russe .
La fin de l'année 2009 a aussi vu l'entrée au service actif au sein de la Flotte du Pacifique du submersible Nerpa .
Le Nerpa pourrait être loué en 2010 par la Marine indienne pendant dix ans pour un montant de 650 millions de dollars, selon les médias russes.
Le sous-marin nucléaire Nerpa (K-152, projet 971, Schuka-B) est un sous-marin de troisième génération. Son tirant d'eau est de 8.140 à 12.770 tonnes, sa vitesse maximale est de 30 noeuds, sa profondeur maximale d'immersion est de 600 mètres, son autonomie atteint 100 jours. Son équipage est composé de 73 personnes. Le submersible est doté de huit lanceurs de torpilles de 533 mm et de 650 mm.

Le premier ministre Russe Vladimir Poutine a récemment souligné la nécessité pour la Russie de développer et moderniser la  composante nucléaire de ses forces armées :
 "Nous devons développer nos systèmes d'armements offensifs", a annoncé le premier ministre Russe lors d'une visite à Vladivostock  tout en expliquant que cela permettrait de maintenir l'équilibre stratégique avec les Etats-Unis qui, à la différence de la Russie, développent leur défense antimissile.[ 9 ]
Cette vision d'un renforcement accru de la triade nucléaire Russe fait d'ailleurs l'objet d'une unanimité totale au sein de l'executif Russe puisque cinq jours auparavant le Président Dmitri Medvedev avait annoncé le développement de nouveaux vecteurs même dans le contexte des négociations START .[ 10 ]
Si avec l'ensemble  Projet 667 - Sineva la Russie dispose d'un système d'armes performant comme l'ont montré les derniers essais [ 11 ] , si la composante terrestre avec le Topol et le Voevoda [ 12 ]  - [ 13 ] est elle aussi fiable , la crédibilité de la dissuasion Russe nécessite la réussite du programme Classe Borée- Boulava .
C'est à la lecture de certains éditoriaux , par exemple celui d'Ariel Cohen dans Le New York Times , que l'on constante que la modernisation des forces nucléaires Russes est un épouvantail pour certains experts occidentaux , d'ou peut-être la surmédiatisation en Occident des échecs du programme Boulava . [ 14 ]
On peut d'autre part difficilement envisager la  signature d'un accord START avec les forces armées Russes en cours de développement d'un progarmme qui prend du retard , le quantitatif devant laisser place au qualitatif en cas de signature du traité .

http://fr.beta.rian.ru/images/18580/50/185805046.jpg








http://fr.beta.rian.ru/images/18555/43/185554358.jpg













Liens :
[ 2 ] ВОЕННЫЕ БУДУТ ПЫТАТЬСЯ ЗАПУСТИТЬ "БУЛАВУ" ДО ПОБЕДНОГО КОНЦА - Depêche de regions.ru du 11 janvier 2010 .
[ 3 ] Missile Boulava: des essais possibles début 2010 (source) - Depêche de Ria Novosti du 15 décembre 2009 .
[ 3 ] Russie: la construction d'un sous-marin nucléaire reportée (Marine) - Depêche de Ria Novosti du 21 décembre 2009 .
[ 5 ] Défense: la Russie ne renoncera pas au missile Boulava (ministre)  - Depêche de Ria Novosti du 24 décembre 2009 .
[ 6 ] Essais du Boulava: un défaut de conception à l'origine du dernier échec (source) - Depêche de Ria Novosti du 12 janvier 2010 .
[ 7 ] Boulava: un servomoteur défectueux à l'origine de l'échec du test en juillet (industrie) - Depêche de Ria Novosti du 26 octobre 2009 .
[ 8 ] АПЛ "Карелия" 22 января будет передана Военно-морскому флоту России -Depêche Interfax

du 11 janvier 2008 .
[ 9 ] Défense: la Russie doit développer ses armements offensifs (Poutine) - Depêche de Ria Novosti du 29 décembre 2009 .
[ 10 ] Medvedev: Russia to Develop New Nuclear Missiles - Article de Voice of America  du 24 décembre 2009 .
Russia to retain nuclear deterrence, build new missiles - Medvedev - Depêche Ria Novosti du 24 décembre 2009 .
[ 12 ]Tir d'essai réussi d'un missile balistique Topol (armée) - Depêche de Ria Novosti du 10 décembre 2009 .
[ 13 ] Russie: tir d'essai réussi d'un missile intercontinental Voevoda (armée) - Depêche de Ria Novosti du 24 décembre 2009 .
[ 14 ] A Nonstarter on Arms Control - Editorial d'Ariel Cohen dans le New York Times du 8 janvier 2010.
[ 15 ] Missile Boulava: démission du concepteur - Depêche de Ria Novosti du 22 juillet 2009 .

Articles associés :
[ 1 ]Nouvel échec du missile Boulava , faut il continuer ?
[ 11 ][ Jeux arctiques ] : Nouveau record du lancer de javelot en apnée : 11 547 km

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #SNLE et missiles

Repost0

Publié le 16 Décembre 2009

Malgré les appels des " amis " de la Russie qui préconisent un abandon du programme Boulva suite au dernier échec survenu la semaine dernière [ 1 ] , les essais se poursuivront en 2010 .
Le prochain tir d'essai du missile balistique russe Boulava pourrait avoir lieu en janvier 2010, a annoncé mardi à RIA Novosti une source haut placée du ministère russe de la Défense désireuse de garder l'anonymat.[ 2 ]

"La date exacte du tir n'est pas encore connue, mais il est certain que les essais continueront l'année prochaine. Soit nous lancerons le missile en janvier 2010, soit il sera tiré en été, lorsque la mer Blanche sera libre de glaces ", a précisé l'interlocuteur de l'agence. 

Le précédent tir du missile balistique russe Boulava, effectué le 9 décembre depuis le sous-marin nucléaire stratégique Dmitri Donskoï en immersion, s'est soldé par un échec.
Les deux premiers étages du missile ont fonctionné en régime normal, toutefois, le troisième étage a subi une défaillance technique, les spécialistes ayant constaté l'instabilité du fonctionnement de son propulseur.

Les critiques des commentateurs militaires et " experts " [ * ] Russes apres l'échec du tir du 9 décembre ont décidé le général Andreï Chvaïtchenko, commandant des Troupes balistiques stratégiques russes à réagir .[ 6 ]

"On peut affirmer que la fiabilité des missiles utilisés par les Troupes balistiques russes correspond aux normes et qu'ils sont plus fiables que les missiles américains si on analyse les résultats des tirs et de l'exploitation des missiles par les troupes", a indiqué le général Chvaïtchenko.

Ces six dernières années, les Troupes balistiques russes ont effectué 34 tirs dont 33 réussis, a rappelé le général. Le seul échec a été enregistré le 26 juillet 2006, lors qu'un missile RS-20B qui devait être détruit après avoir mis en orbite 18 satellites, est retombé une minute après le décollage à la frontière entre le Kazakhstan et l'Ouzbékistan. La panne qui a provoqué cet accident n'a pas influé sur la fiabilité des missiles de ce type, selon le commandant.

"Les derniers missiles de ce type ont été retirés du service en 2009. A présent, ils sont utilisés dans le cadre du programme Dnepr qui prévoit leur destruction après la mise en orbite de satellites", a précisé Andreï Chvaïtchenko.

Il faut ici préciser que le Topol qui constitue desormais le système le plus avancé des Troupes balistiques stratégiques russes est un système d'armes en dotation standart tandis que le Boulava est un missile qui peut être encore considéré en phase de développement .

Un responsable du ministère de la défense a annoncé aujourd'hui que la mise sur cale du quatrième submersible de la classe Borée - Project 955 Svyatitel Nikolai (St. Nicholas) - allait être retardé .[ 7 ]
Celle-ci aurait du avoir lieu le 22 décembre prochain aux chantiers Sevmash  dans la ville de Severodinsk .[ 8 ]

Les SNLE de la classe Borée sont destinés à être doté des missiles Boulava .
Le premier submersible de cette classe , le Youri Dolgorouki effectue actuellement des essais en mer tandis que deux autres submersibles , le Vladimir Monomaque et l'Alexandre Nevsky sont en cours de construction aux chantiers Sevmash .

Dans le domaine de la défense anti-aérienne , le consortium Almaz-Antëï a annoncé la fin des essais du missile intercepteur pour le système S-400
.
"Nous n'avons jamais eu de problèmes avec le missile pour S-400" a déclaré Igor Achourbeïli, directeur général du bureau d'études du consortium,, ajoutant que son bureau d'études "avait achevé en novembre dernier les tests préliminaires du missile spécialement conçu pour ce système d'interception à grande distance".
Le système S-400 Triumph est destiné à neutraliser une nouvelle classe de cibles aériennes: les aéronefs, dont les avions furtifs, les missiles de croisière de faibles dimensions et les missiles balistiques dont la portée ne dépasse pas 3.500 km et la vitesse 4,8 km/s.[ 3 ]
Le système S-300 PMU2 fait l'objet d'une polémique , l'Iran annonçant régulièrement que la Russie lui a délivré des missiles . Bien que système de DCA défensif  certains états comme Israël considérent que ce système  d'armes possède des capacités offensives qui risqueraient de compromettre la supériorité aérienne Israélienne au proche et au moyen-Orient .

 

Quand au successeur du S-400 , le système S-500 , il sera achevée en 2015, a annoncé mercredi à Moscou Igor Achourbeïli .[ 4 ]
"Tous les éléments du système unique de la défense balistique doivent être mis en place en 2015 conformément au programme militaire d'État", a indiqué le responsable devant les journalistes.
Le bureau Almaz-Anteï envisage de construire "deux nouvelles usines" qui produiront des missiles sol-air et des armements terrestres de défense antiaérienne, a ajouté M.Achourbeïli.

Les missiles sol-air S-500 sont destinés à remplacer les S-400 Triumph capables d'organiser la défense échelonnée des sites contre une attaque aérienne massive. Les missiles S-500 pourront détruire 10 cibles contre 6 pour les S-400.

Au mois de novembre dernier le commandant de l'Armée de l'air russe Alexandre Zeline avait critiqué  les lenteurs dans la conception des systèmes de missiles antiaériens S-500 et reclamait un doublement , voir un triplement , du potentiel industriel destiné à son développement et à sa fabrication [ 5 ]

Il semble donc que son appel ait été entendu .


[ * ] Parmis ceux-ci il faut citer M.Pavel Felgenhauer que l'on retrouve régulièrement dans les depêches des agences occidentales . M. Pavel Felgenhauer est un doctorant en biologie qui a effectué son service militaire  dans un laboratoire de recherches sur la guerre bactériologique Soviétique . Au bout de deux ans , il en est ressorti seulement avec le grade de sous-lieutenant ce qui témoigne qu'il n' y a pas exercé de grandes responsabilités .
Il a avoué lui-même n'avoir tiré que deux fois dans sa vie avec un fusil d'assaut .
Parmis les " perles " de M.Felgenhauer il faut citer sa critique lors du défilé de la Victoire de 2008 du système de conduite de tir des Topol qu'il juge " vétuste " au simple motif qu'ils utilisent des tubes cathodiques en lieu et place d'écrans plats . Or M.Felgenhauer oublie que les tubes cathodiques sont beaucoup plus résistants aux décharges et aux perturbations ELM , qui existent par exemple lors d'une explosion nucléaire , que les autres technologies de moniteurs .
M. Pavel Felgenhauer s'était aussi "étonné" que les missiles déployés ce jour là sur la Place Rouge n'étaient pas équipés de leur charge militaire et de leur charge propulsive . Le contraire ayant bien sûr été un pur acte de folie !
En 1995 , il a affirmé que les troupes Russes déployées en Tchétchènie allaient utiliser des " armes génétiques " , cad des armes bactériologiques capable de différencier des " génes Russes "et des " génes Tchétchènes " ! Cette affirmation a été reprise en France par un autre " expert " , M. Attali .
M. Pavel Felgenhauer écrit pour le journal Novaya Gazeta .



Liens
[ 2 ]
Missile Boulava: des essais possibles début 2010 (source) -Depêche de Ria Novosti du 15 décembre 2009 .
[ 3 ]
Armements: fin des premiers tests d'un nouvel intercepteur pour le système S-400 (concepteur) - Depêche de Ria Novosti du 16 décembre 2009 .
[ 4 ]
Les missiles sol-air russes S-500 créés avant 2015 (bureau d'études) - Depêche de Ria Novosti du 16 décembre 2009 .
[ 5 ]
Missiles de DCA S-500: les lenteurs dans la conception critiquées (Armée)  - Depêche de Ria Novosti du 26 novembre 2009 .
[ 6 ]
Les missiles balistiques russes plus fiables que les américains (général) - Depêche de Ria Novosti du 16 décembre 2009 .
[ 7 ] Russia delays construction of 4th Borey-class nuclear sub - Depêche de Ria Novosti du 16 décembre 2009 .
[ 8 ]
Сроки закладки четвертой АПЛ типа "Борей" пока не переносятся - Depêche de Ria Novosti du 15 décembre 2009 .

Articles associés
[ 1 ]Nouvel échec du missile Boulava , faut il continuer ?


http://fr.beta.rian.ru/images/18568/35/185683569.jpg

 

 http://img.ozap.com/00BF010400800576-c2-photo-oYToxOntzOjU6ImNvbG9yIjtzOjU6IndoaXRlIjt9-affiche-sous-le-signe-du-taureau.jpg

RIA NovostiMissiles sol-air S-400 (Triumph)Missiles sol-air S-400 (Triumph)

14:33 17/12/2009 Destiné à détruire les cibles aériennes de tous types (avions, drones, missiles de croisière, etc.) dans un rayon de 400 km et à une altitude de 30 km>>

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #SNLE et missiles

Repost0