snle et missiles

Publié le 12 Décembre 2009

Le tir du missile balistique russe Boulava effectué le 9 décembre depuis le sous-marin nucléaire stratégique Dmitri Donskoï en immersion dans la Mer Blanche , s'est soldé par un échec  a annoncé jeudi le service de presse du ministère russe de la Défense.[ 1 ]

"Les deux premiers étages du missile ont fonctionné en régime normal, toutefois, le troisième étage a subi une défaillance technique, les spécialistes ayant constaté l'instabilité du fonctionnement de son propulseur", a précisé le service de presse.
Le missile intercontinental R30 3M30 Boulava-30 (code OTAN SS-NX-30, dénomination internationale RSM-56) est un missile à propergol solide et à trois étages. D'une portée de 8.000 km, Boulava peut être équipé de dix ogives nucléaires hypersoniques de 100 à 150 kilotonnes à trajectoire indépendante.
Le missile Boulava-30 doit équiper le sous-marin stratégique modernisé Dmitri Donskoï (projet 941 de classe Akoula) et les sous-marins Iouri Dolgorouki, Alexandre Nevski, Vladimir Monomakh et d'autres submersibles de classe Boreï (projet 955). Au total, la Russie envisage de construire huit sous-marins nucléaires de ce type avant 2020.
Sur les 11 tirs précédents seuls cinq ont été des succès. L'échec le plus récent remonte au 15 juillet 2009, lorsqu'un missile s'était autodétruit suite à une défaillance technique du premier étage .
La défaillance avait alors été imputée à un défaut de conception du servoteur du premier étage [ 2 ]
 Comme le souligne le commentateur militaire de Ria Novosti, Ilya Kramnik , cet échec pourrait remettre en cause la force de dissuasion Russe en la privant de sa composante maritime .[ 3 ] 
Celle ci repose desormais sur le missile Sineva qui donne entière satisfaction mais qui ne posséde pas les capacités de pénetration d'un bouclier DAM  attribués au
Boulava.
Certains experts envisagent le lancement d'un nouveau concours pour la conception d'un nouveau missile devant équiper les submersibles projet 955 .Cela permettrait d’aboutir dans quelques années à un armement capable de remplacer le Boulava – au cas où l’on n’aurait pas réussi à en améliorer la fiabilité.

D'autres commentateurs militaires réclament dés à présent l'abandon pur et simple du projet .[ 4 ]

Malgres les difficultés lièes à la spécificité du programme , seuls des tests in situ soumettent le missile aux contraintes aérodynamiques réelles et aux vibrations du vol ( voir diagramme de lancement ci-dessous ) , à la difficulté de contrôler plus de 600 sous-traitants , il est peu probable que le programme Boulava soit abandonné même si d'autres échecs sont à envisager . 
Privé de sa composante maritime  de dissuasion stratégique , la Russie se trouverait placé en posisition difficile dans les nouvelles négociations START et dans la réorganisation de ses forces stratégiques qui en réusultera . Il semble raisonnable d'envisager  que cet essai avait été retradé non seulement pour des raisons techniques mais pour coïncider avec ces négociations .[ 5 ]

L'échec du tir du Boulava vient occulter un nouveau succés de son ( lointain ) cousin terrestre le Topol .
Les Troupes de missiles stratégiques (RVSN) ont réalisé jeudi un tir d'essai réussi d'un missile balistique intercontinental RS12M Topol, a annoncé à RIA Novosti le porte-parole des RVSN, Vadim Koval.[ 6 ]

"Le tir a été effectué avec succès à 15h35 heure de Moscou (12h35 GMT) depuis le polygone Kapoustin-Iar, dans la région d'Astrakhan (basse-Volga)", a indiqué le militaire, ajoutant que "l'ogive factice du missile a atteint avec précision une cible située sur le polygone de Sary-Chagan (Kazakhstan)".  

Le test du missile Boulava avant le lever du jour mercredi a coiïcidé avec l'apparition d'un objet volant non identifié dans le ciel du nord de la Norvège.

"On ne peut pas le confirmer à 100%, mais il est fort possible qu'il s'agissait d'un missile, compte tenu du caractère de rotation", a affirmé Odd Eric, professeur à l'Institut norvégien d'étude de l'aurore boréale, cité par le journal Kommersant .

 

Une lumière blanche est apparue dans le ciel au-dessus de Tromso, ville norvégienne située au nord du Cercle polaire arctique, non loin de l'endroit où sont effectués les tests de missiles Russes.[ 7 ] 

Liens :
[ 1 ]Tir de Boulava: nouvel échec (Défense) - Depêche de Ria Novosti du 10 décembre 2009 .
[ 2
] Boulava: un servomoteur défectueux à l'origine de l'échec du test en juillet (industrie) - Depêche de Ria Novosti du 26 octobre 2009 .
[ 3 ]
Drame pour le Boulava: échecs en série - Article de Ria Novosti du 10 décembre 2009 .
[ 4 ]
"Булава" рухнула на своих - Article de Nezavissimaya Gazeta du 10 décembre 2009 .
[ 5 ]
START: poursuite des négociations la semaine prochaine à Genève (diplomatie) - Depêche de Ria Novosti du 11 décembre 2009 .
[ 6 ]
Tir d'essai réussi d'un missile balistique Topol (armée) - Depêche de Ria Novosti du 11 décembre 2009 .
[ 7 ]
Un mystérieux phénomène lumineux apparaît dans le ciel nocturne norvégien


http://fr.beta.rian.ru/images/18555/43/185554358.jpg
http://en.rian.ru/images/15720/41/157204107.jpg

http://img.maxisciences.com/spirale/gros-plan-sur-le-phenomene_9552_w560.jpg 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #SNLE et missiles

Repost0