Troubles au Xinjiang : Demain dans nos rues ? ( Why Xinjiang matters )

Publié le 10 Juillet 2009

L'actualité de la semaine a été marquée par les " événements " et les " troubles " au Xinjiang , dans les rues d'Ouroumtsi plus précisément ( * )
Ceux ci ont été presqu'uniquement analysés au travers de l'opposition " centre-periphérie " alors que je pense qu'un " zoom arrière " permetterait de comprendre de manière plus précise les enjeux .
On verra à la fin que cette analyse nous ramène vers .......l'arctique ! Et oui !
Tout d'abord il faut une bonne carte , je l'emprunte à cet article du Figaro ( 1 ) qui apres avoir donné la parole à M. Domenach et à son analyse réductrice sino-chinoise ( 2 ) , s'est décidé à explorer les enjeux régionaux de la crise .
Je vous propose aussi une autre carte extraite de " Древние тюрки- Drévnié Turki  " ( Les anciens Türks ) de l'ethnologue Russe Lev Goumilev et montrant la situation géopolitique de la region autour du VIIIe siècle : On y retrouve le Khalifat ( ХАЛИФАТ  ) ,  le " Khaganat Khazare " ( Xазарский Kаганат  ), le Tibet , les Hans ( Chine = КИТАЙ  ) , l' Ouighourie (c) . A l'époque l' Ouighourie ( УЙГУРИЯ ) située à l'extremité extrême-orientale nord de la carte pouvait être considéré comme l'avancée extrême du Khalifat qui s'est prise entre les tribus Siberiennes au Nord et le " roc " Tibetain qui s'etendait jusqu'à Kaboul ( КАБУЛ ) .
Notons aussi qu' à cette époque Hans , Ouighours et le Khalifat sont considérés comme des " Forces Anti-Tibetaines " ( en jaune sur la carte ) par Goumilev , une alliance de facto s'etant créé pour s'opposer à l' " expansionisme Tibetain " appuyé par les Radjpoutes ( zones en bistre sur la carte ) .
 Lev Goumilev  avait eu le mérite dés la fin des années 70 de " prévoir " , disons plutôt d' " anticiper " pour rester plus sérieux les troubles actuels en " Ouighourie " comme il nommait la region .



Les enjeux

En consultant la carte et en lisant l'article ceux ci sont de quatre ordres :
1- Le Xinjiang est à la fois une région productrices de matières premières énergetiques et non-energetiques .
Le Xinjiang est devenue l'an dernier la seconde région productrice de pétrole du pays, avec 27,4 millions de tonnes de brut par an, soit un million de tonnes de plus qu'en 2007. Elle assure près de 14% de la production domestique nationale.

Sinopec, premier raffineur d'Asie, compte doubler sa production en passant de 5,36 millions de tonnes en 2007 à 10 millions de tonnes, en 2010.

Le Xinjiang fournit également un tiers de la production nationale en gaz naturel, avec 24,1 milliards de mètres cube par an. PetroChina, numéro un chinois de l'énergie, entend doubler ce chiffre d'ici à 2020, pour notamment l'acheminer jusqu'à Shanghai grâce au premier gazoduc traversant le pays, construit en 2005.

Première productrice de charbon de la République de Chine, le Xinjiang concentre 40% des réserves nationales.

En février 2008, des géologues ont trouvé le plus grand gisement d'uranium du pays (10.000 tonnes), dans le bassin de Yili. «Une ressource majeure étant donné les besoins énergétiques de la Chine», explique Thierry Kellner, chercheur associé au Centre d'études de Chine contemporaine de Bruxelles

2- C'est aussi la future zone de transit des approvisionnements énergetiques de la Chine dont le pipeline Chine-Russie (  3 ) .

Le Xinjiang est aussi vu par les Etats-Unis et leurs " alliès occidentaux " comme un moyen de désenclaver la Mongolie et ses richesses minières ( Uranium , Or , charbon cokéfiable ) vis à vis de ses deux débouchés " naturels " : la Chine et la Russie .( 6 )
Les dernières elections présidentielles y ont vu l'election d'un president " Pro-occidental " ( 4 ) alors que le parlement apres l'echec , un de plus , de la " Revolution des yourtes " ( 5) en juillet 2008  reste au pouvoir des " Pro-Russes et des Pro-Chinois " .
Or toute attribution de licences minières ou d'exportation ne peut pas se faire sans l'accords du parlement .

3- Le Xinjiang est un " pont culturel " et un " interface "  pour la Chine vis à vis des populations et des Etats d'Asie-Centrale . Il n' y a pas rupture entre le monde Han et le monde Turcophone d'Asie Centrale mais une " fuzzyfication " de cette disparité : Au fur et à mesure de la diminution de la Sinicité , il ya augmentation de la Centralasicité [ (c) Daniel Besson - 2009 ] Turcophone , le Xinjiang devenant une " frontiére floue " et cette " fuzzyfication " de la frontière bénéficie à la  Chine .

4- Le Xinjiang est une plateforme de projection de la Chine cers l'Asie Centrale ( voir supra )


Des " troubles organisés depuis l'extérieur "

La première reaction des autorités Chinoises a été de dénoncer des " troubles dirigés depuis l'extérieur " .
Si l'on regarde les lignes écrites au dessus , on pourrait rajouter " A qui profite le crime ? "
De nombreux centres analytiques Etasuniens ( Heritage Foundation , CFR , NED ) et Israeliens ( Eastern Partnership Foundation ) soutiennent au travers de leurs publications et de leurs recommandations les secessionistes Ouighours du " World Uyghur Congress " dont Mme Rediyah Kadeer , le " Dalai Lama Ouighour " (c) , est l'icône .
Les objectifs  d'un soutien à un " Tukestan oriental " independant sont évidents  :
1- Créer une " Ukraine Ouighoure " entre la Chine et ses fournisseurs en hydrocarbures dont l'Iran et la Russie
2- Priver la Chine des ressources de la region
3- Empêcher une projection de la Chine vers l'espace Centre-Asiatique .
4- Desenclaver la Mongolie par rapport à la Chine et à la Russie .

On n'en serait pas moins " paranoïaque " si l'on était membre du  Comité Central du PCC !
Cette " paranoîa " des chefs politiques Communistes Chinois est lié historiquement aux " Traités inégaux " qu' à du signer l'Empire du Milieu avec les " puissances occidentales " ,  à la Guerre de l'Opium et à l'invasion Japonaise de 1933 .
La possibilité de l'implication de " forces anti-chinoises de l'étranger " qui " chercheraient à diviser la Chine en 5 ou 6 états souverains " est soulevée aussi par l'ex-ambassadeur Russe en Chine Igor Rogachev .( 11 )
La Russie qui soupçonne la presence d' " agents etrangers " dans les actions terroristes menées au Caucase a immédaitemment soutenu son partenaire de l'OCS dans cette crise . ( 12 )



Turkestan (c) ; Un peu de vocabulaire

Les terroristes secessionistes du " World Uyghur Congress " ( 19 ) - ( 20 ) emploient le terme  de " East Turkestan " pour designer ce que l'on devrait traduire par " Ouighourie " ou " Ouighouristan ".
Le terme " Turkestan " a été inventé par les ethnologues Russes de la fin du XIX eme siècle lors de l'avancée Russe en Asie-Centrale . Il s'agissait alors de privilégier l'ethnie Turkmène vis à vis des ethnies Tadjikes , Ouzbèkes , Khighizes . Celle ci était beaucoup moins rétive à la présence Russe et en retour les chefs politiques  Russes accordaient à ses membres des places de choix dans les administrations  locales et même l'administration impériale .

Par la suite , au début du XX eme siècle , ces ethnologues Russes ont étudié les populations Ouighoures de l'actuel Xinjiang et on appellé la région " Turkestan oriental " dans le but évident d'un agenda annexioniste .
Cette terminologie a été reprise dés les années 20 par les ethnologues Soviétiques , toujours au nom du même agenda , et l'URSS soutiendra un " Turkestan " indépendant de la Chine jusqu'en 1948 .
L'utilisation de ce toponyme par les secessionistes Ouighours est facilement explicable : Apres avoir obtenu l'independance d'un " Turkestan Oriental " , celui-ci cherchera à annexer un " Turkestan " construit sur les dépouilles des anciens " -stans " petrogaziers  d'Asie Centrale .



Le loup Pan-Turciste sort du bois .

Le Pan -Turcisme ou Touranisme est un Panisme qui prevoit la reunion de toutes les population "Touraniennes" dans un même Etat .
Cet "Etat " ressemble par certains de ces aspects à l'Empire de Charles-Quint puisqu'il n'a pas de continuité territoriale : Au delà de l'actuelle Turquie , des " -stans " d'Asie Centrale et du Xinjiang , il inclut la Hongrie , la Roumanie , le sud de la Bulgarie ,  la Moldavie ( Gagaouzie ) , la Crimée , et c'est là que l'on arrive sur les bords de l'arctique : La Finlande , les états baltes dans certaines de ses versions ou délires , la république Russe des Komis , des Khanty-Mantsyi , de Sakha .........
Cette ideologie n'est pas " Turque " puisque c'est l'explorateur et orientaliste Hongrois Arminius Vambery ( né Hermann Bamberger ) ( 1832-1913 ) agissant pour le compte de l'Angleterre qui en fut l'initiateur . Il s'agissait alors de créer une " conscience nationale " ou une " identité commune " aux peuples d'Asie-Centrale afin de créer un " cordon sanitaire " entre l'Empire Russe et le " Raj Indien " .( 7 )
Elle est sous-jacente dans l'ideologie des " Jeunes Turcs " qui en son nom ont procédé au massacre des Armeniens et encore plus dans la " nouvelle ideologie " instaurée par Mustapha Kemal qui excluait les Grecs , les Armeniens , les Kurdes et les Arabes de tout droit à participer à la gestion de la cité Turque . Comme le soulignait le général Catroux
" Il fallait combler la place laissée vide par l'Islam et le pouvoir a créé une ideologie raciste destinée à unir une population privée du lien de cet Islam "

Apres une semaine de quasi-silence sur la question , certainement pour soigner son image de " modéré " en Europe  , M.Erdogan a été obligé de parler de " forme de génocide " à propos des " événements " du Xinjiang . ( 8  )
Ce revirement sémantique  ne fait que traduire la faiblesse de sa position face au lobby pan-Turciste qui existe actuellement en Turquie ( 9  ) : Outre les partis dits " extremistes " plus ou moins liès au groupuscule terroriste des " Loups Gris " , cette coalition Pan-Turciste regroupe jusqu'au  " syndicat des travailleurs de l'education " (!) , des syndicats patronaux et des députés de l'AKP .
Je soulignerais ici le parrallèle que l'on peut faire entre la situation de M.Erdogan et celle de Mr. Obama qui a du " muscler " son discours sur l'Iran apres les pressions exercées par la droite " neo-con " Etasunienne .
Charbonnier  n'est pas maître chez lui .

Cet agenda pan-Turciste explique la reaction  modérée , sans guillemets , de l'Organisation de la Conference Islamique face aux troubles du Xinjiang . Il ne s'agit pas d'un probléme " Islamique " sui generis mais bien d'un probléme " Türk " ou plutôt de l'instrumentalisation de la Touranité  par les chefs politiques Turcs au nom d'un agenda de contrôle des régions  de production et des voies d'acheminement des richesses petro-gazières de l'Asie-Centrale . ( 13 )

Cet agenda pan-Turciste devrait aussi inciter nos chefs politiques et militaires à la vigilance sur les missions de l'ISAF à un moment ou un général Turc va y assumer le commandement en novembre . L'activisme d'Ankara au Xinjinag pourait faire déborder ses missions non seulement au Pakistan comme c'est le cas avec la strategie " Af-Pak " mais aussi  dans les " -stans " d'Asie-Centrale et en Chine  .Cette hypothése ne relève plus desormais  de la science-fiction géopolitique mais sonne comme un danger possible ! ( 10 )



Why Xinjiang matters ! ; Turcisme et immigration

La capacité de mobilisation d'Ankara au sein de sa disapora et des  " gastarbeiters " pour faire avancer son agenda geopolitique ne doit pas être sous-estimée .
La chaine cablée TRT diffuse depuis le début des " évenements " au Xinjiang des reportages réalisés  au sein des disaporas Anatoliennes en Europe , au Canada , aux Etats-Unis .
Celles ci commencent à manifester avec violence dans NOS rues et affichent sans pudeur leurs objectifs : Exercer des pressions sur nos politiques  afin que ceux-ci condamnent la Chine , que ceux reconsidérent  les accords economiques ..........................
Cette chaîne s'est livrée en outre à un parrallèle douteux entre le " genocide " d'Ouroumtsi et le " genocide " de Srebrenica citant le chiffre de " milliers de morts " de l'égérie terroriste Rebiyah Kadeer ( 14  ) .

Integer une Turquie Pan-Turciste voilà le danger ! Le probléme n'est pas l'Islam dans sa version Anatolienne mais bien l'ideologie Turciste qui semble prévaloir à Ankara .
C'est aussi le problème de l'immigration Anatolienne dans nos pays . Comme l'immigration Japonaise en Amerique du Nord ou en Amerique  du Sud dés le début du XX eme siècle ( Lire là dessus l'excellente descrpition qu'en fait le Colonel Danrit dans " L'aviateur du Pacifique " ) , comme une partie de l'immigration Allemande ( Ausland Organisation ) ( 14  ) dans les années 30 , cette immigration se fait le relais des ambitions géopolitiques de son pays d'origine .
C'est tout le contraire de l'immigration Chinoise qui n'a jamais servi de relais , par exemple , à l'agenda des dirigeants Chinois concernant Taïwan , dont les membres " triment " du soir au matin et dont les enfants trustent les places d'excellence dans nos écoles et nos universités .

Le caractère raciste de l'idéologie Turciste explique aussi , outre l'histoire Ottomane , pourquoi  les populations immigrés Arabes , Maghrébines et Africaines sont si peu favorables à une adhésion de la Turquie au sein de l'UE . La religion commune , l'Islam , ne suffit pas à fedérer ces immigrations et l'immigration Anatolienne .
C'est une donnée électorale que les opposants à l'entrée de la Turquie dans l'UE devraient intégrer lors d'un éventuel référendum sur ce sujet .


Conclusions

1- Les émeutes d'Ouroumtsi sont liées à l'ostracisme des Hans vis à vis des Ouighours .
2- Les émeutes se sont déclanchées spontanément mais on été entretenues depuis l'étranger .
3- Le ressentiment des Ouighours vis à vis des Hans est instrumentalisé par des " forces anti-Chinoises "
4- Parmis ces " forces anti-Chinoises " on trouve le lobby Pan-Turciste ( Services de renseignements , armée , appareil d'etat civil ) trés influent à Ankara .
5- Les troubles actuels au Xinjiang doivent s'analyser au travers du facteur identitaire " Touranité " et non pas du facteur identitaire " Islamité "
6- Ce lobby Pan-Turciste agit au travers d'associations comme le World Uyghur Congress ( bâti sur le modèle du World Jewish Congress ) , de medias comme la chaîne cablée et satellitaire  TRT , du journal Hurriyet et de sites comme " Tête de Turc " .
7- Son agenda consiste à s'approprier les régions de production et d'acheminement des ressources petro-gazières en Asie-Centrale au travers de la creation d'un " Turkestan " .
Il consiste aussi à affaiblir la Chine .
8- Il agit avec l'appui d'une partie de  l'appareil d'état Etasunien et trés probablement Israélien
9- La question de l'integration de la Turquie au sein de l'Union Européenne doit être jaugée non pas à l'aune de la question de l'Islam mais du Pan-Turcisme .
10- L'immigration Anatolienne doit être controlée , celle ci agissant comme " Cheval de Troie" des visées géopolitiques Turques .


Bibliographie

Fiction documentée : " L' aviateur du Pacifique " - Commandant Danrit - 1913

Etudes :

Geopolitique générale :

1- François Thual - Le désir de territoires - Ellipses 1999
2- Aymeric Chauprade - Geopolitique - Constantes et changements dans l'histoire - Ellipses - 3e édition - 2007

Asie Centrale - Chine - Turquie

1- L'URSS - Bulletin d'information de l'ambassade d'URSS - Paris - 1935
2- 15 Republiques Soviétiques - Marc SLONIM - 1935
3- 400 millions de Chinois - DUNOD - 1937
4- Le loup et le léopard  - Mustapha Kemal ou la mort d'un empire - Jacques Benoist-Mechin
5- L'Asie qui se fait - Anton Zischka - Laffont - 1960
6- Les Russiatiques -
. L’empire de Tamerlan à l’heure du Kremlin - Pierre et Renée GOSSET - Julliard - 1963
7-
Drévnié Turki - Lev Goumilev - 1970 ( Ru )
8-
Tournament of shadows : The Great Game And the Race for Empire in Central Asia - Karl Ernest Meyer - Perseus Distribution - 2006
9- Le Grand Jeu - XIX e siècle - Les enjeux géopolitiques de l'Asie Centrale - Jacques Piatigorsky , Jacques Sapir , Collectif , Juliette Le Doré , Sergueï Dmitriev - Autrement - 2009


Liens : ( 1 ) :
Pourquoi le Xinjiang est si précieux pour Pékin
            ( 2 ) «Les Ouïgours sont détestés des Chinois» interview de Jean Luc Domenach
            ( 3 ) Oléoduc VSTO: la Chine lance les travaux de construction du pipeline vers la Russie article de Ria Novosti du 18 mai 2009 .
             ( 4 )
Poutine à Oulan-Bator: aucun rapport avec la présidentielle mongole article Ria Novosti du 13 mai 2008
             ( 5 )
Mongolie: la crise politique sera désamorcée légalement (sénateur russe) article de Ria Novosti du 2 juillet 2008 .
              ( 6 )
Russia’s Real Strategy Evident "near abroad" - Russia's race to Mongolia  ; Deux analyses d'Ariel Cohen de l'Heritage Foundation sur la Russie et la Mongolie . 
              
What To Do About The Shanghai Cooperation Organizationion's Rising Influence - Une analyse d'Ariel Cohen sur la " grande geopolitique Eurasienne " publié par  le site des terroristes secessionistes Ouighours aux Etats-Unis .
                ( 7 ) " Vámbéry became known also as a publicist ,  zealously defending English policy in the East as against that of the Russians. In 2005 the National Archives at Kew, Surrey, made files accessible to the public, and it was revealed that Vámbéry had been employed by the British Foreign Office as an agent and spy whose task it was to combat Russian attempts at gaining ground in Central Asia and threatening the British position on the Indian sub-continent." - Extrait de la page Wikipedia .
               ( 8 )
Xinjang : Erdogan parle de "génocide"  Depêche AFP du 10 juillet 2009
                Xinjiang: Erdogan exhorte Pékin à arrêter l'"assimilation" des Ouïghours  Depêche AFP du 11 juillet 2009 .
               ( 9 )
Ankara Anxiously Monitors the Xinjiang Crisis Article de The Jamestown Foundation du 8 juillet 2009 .
               ( 10 )
Turkish Military Prepares to Strengthen its Forces in Afghanistan Article de The Jamestown Foundation du 9 juillet 2009 .
                ( 11 )
Организаторы беспорядков в Синьцзяне хотят расколоть Китай - Рогачев - Les Organisateurs des troubles au Xinjiang veulent démembrer la Chine - Rogachev - Article de Ria Novosti du 7 juillet 2009 .
               ( 12 )
Xinjiang: Moscou espère une normalisation rapide de la situation Article de Ria Novosti du 8 juillet 2009 .
               ( 13 )
L'OCI Exprime Sa Profonde Inquietude Face Aux Recents Evenements Dans La Region De Xinjiang Uigur En Chine  Communiqué de l'OCI du 6 juillet 2009 .
               ( 14 )
Les Allemands au Bresil - Politique Etrangère - 1939
               ( 15 ) " Milliers de morts" au Xinjang (dissidente) - Depêche AFP du 10 juillet 2009
               ( 16 )
Кто стоит за бунтом уйгурских сепаратистов в Китае?  - Qui se tient derrière les émeutes des séparatistes Ouighours en Chine ? Analyse du site de géopolitique " Stolietiye "
               ( 17 )
Глава XXX. УЙГУРИЯ В VII - IX вв.  L'Ouighourie du VII au Ix eme siècle - Extrait de " Drévnié Turki " de Lev Goumilev .
               ( 18 ) Guerre liquide : Bienvenue au Pipelineistan , un article de Pepe Escobar .


Sites :  ( 19  )
World Uyghur Congress
            ( 20  ) Uyghur American Asoociation
            ( 21 ) Gumilevica ( Ru ) - Comme son nom l'indique .......
         



 

 

 

 

 

 

 



( * ) Je préfère cet ortographe un peu désuet , comme Sin Kiang , qui fleure bon la " Croisière Jaune " et la " Cloche Tibetaine " [ Je veux parler ici de la série de la télèvision Française et non pas de Mme Ségolène Royal ]

Rédigé par DanielB

Publié dans #Le " Nouveau Grand Jeu "

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Est-ce que ce  ne serait pas intéressant à très long terme pour la Russie que l'Ouïghouristan soit "indépendant"?
Répondre
D
<br /> Bonjour ,<br /> Je ne le pense pas .<br /> 1- La cooperation energetique Russo-Chinoise est essentielle pour la perénité de l'OCS et le Xinjiang va être la region par ou le pétrole et le gaz Russe vont être acheminés vers la Chine.<br /> 2- Une Chine faible ne va pas nécessairement renforcer la Russie<br /> 3- Un Ouighouristan indépendant va destabiliser l'Asie-Centrale tout entière . Déja les réfugiés Ouighours commencent à s'y agiter . Ce n'est pas non plus l'interet de la Russie d'avoir des<br /> troubles à ses frontières .<br /> 4- L'enclavement de la Mongolie profite à la Russie<br /> 5- Les poulations Touraniennes de la Federation de Russie pourraient y voir un ( mauvais ) exemple .<br /> <br /> La politique Russe vis à vis du Xinjiang est aujourd'hui en totale opposition avec celles de l'Empire Russe ou de l'URSS qui voulaient annexer cette région pour justement affaiblir la Chine .<br /> <br /> Cordialement<br /> <br /> Daniel BESSON<br /> <br /> <br /> <br />