geopolitique des frontieres

Publié le 20 Septembre 2022

C'est une triste commémoration qui est totalement passée inaperçue et pourtant .... Elle se déroule dans un espace particulièrement tendu en matière de géopolitique et de RI : La MEDOR et au débouché de l'espace Pontique .

Il s'agit de l'incendie de SMYRNE qui s'est déroulé qui aurait commencé le 12 septembre 2022 ou le 13 septembre 2022  et qui a provoqué " la plus grande catastrophe géopolitique de l'histoire Grecque " . Je tenais à écrire quelques mots , même avec une semaine de retard !

Comme la catastrophe géopolitique à laquelle faisait référence un président célèbre , des centaines de milliers de personnes se retrouveront obligées la terre sur laquelle leurs ancêtres vivaient depuis des siècles . On notera aussi l'hypocrisie de la " communauté internationale™® " de l'époque - La France et l'Angleterre - qui assistera depuis la plage arrière des navires de guerre recouverts d'un barnum , la tasse de thé aux lèvres ,au massacre de la communauté Chrétienne de la ville !

L'Occasion de me souvenir ici de ma visite à l'exposition DELACROIX au Louvre en 2018 et du commentaire haineux de deux jeunes filles sur la " propagande " qui selon elles se dégageait du tableau Scénes des massacres de SCIO .

Je me souviens : Le centenaire de l'incendie de Smyrne .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 31 Juillet 2022

Quelques semaines après la perte du croiseur " MOSKVA " et après que l'OTAN veuille faire de la Mer BALTIQUE une " Mer Intérieure " avec l'adhésion de la FINLANDE et de la SUEDE il est intéressant de voir quel est le contenu de la nouvelle doctrine navale de la Fédération de Russie que le Président Vladimir POUTINE vient de signer et dont vous avez le VERBATIM sur ce lien .

Je ne vous en ferai pas une exégèse complète mais pendant que les imbéciles du MSM regarderons vers le doigt en vous parlant des missiles hypersoniques ZIRCON le sage que je suis vous montrera quelques lunes ! Il faut quand même ici avoir l'honnêteté intellectuelle de vous dire qu'il s'agit d'un document de 55 pages dont je vais vous extraire quelques centaines de caractères ... 

Cela se fera de manière un peu décousue à l'aune des problématiques que je traite dans ce blogue . Je terminerai cet article demain mais  je tiens à démonétiser dés ce soir les analyses de personnes comme M. Jean-Sylvestre M. qui très certainement voudront en faire une exégèse... A leur manière ! 

Seabed warfare 

Le " seabed warfare " n'est pas mis en avant de manière techniciste comme dans la dernière publication DrOID de l'Agence de l'Innovation mais sous une forme on ne peut plus succincte : L'accès à la colonne d'eau et aux fonds marins de l'Océan Global et à leurs ressources fait parti des intérêts nationaux de la Russie . Cet accès comprend l'espace aérien au dessus de la colonne d'eau puisqu'il y est question des " survols " des espaces maritimes  .  Les marins Russes ne sont pas ceux décrits par Maître FOLASSE : Ils ne font pas de longues phrases . 

"Les intérêts nationaux de la Fédération de Russie dans l'Océan Mondial  sont (...) le développement du potentiel maritime et le renforcement de la capacité de défense de la Fédération de Russie dans l'Océan Mondial , la liberté de la haute mer, qui comprend la liberté de navigation, les survols [ des espaces maritimes ] , la pêche, la recherche scientifique, le droit de poser des câbles et pipelines sous-marins, le droit d'étudier [ " L'Océanographie cela sert ,surtout à faire la guerre " ] et de mettre en valeur les ressources minérales de la zone internationale des fonds marins." [ NDLR : Il aurait été bon d'y rajouter les ressources biologiques ] . ( Item 9-5 ) 

Ce dernier aspect entre en collision particulièrement avec la doctrine Française qui cherche à créer des " réserves extractivistes "  sur toute la hauteur de la colonne d'eau et les fonds marins dans certains espaces maritimes et en particulier dans l'Arctique : La Russie comme d'autres états ( RPC , Brésil , ... ) affirment leur droit à pouvoir extraire des ressources de toute cette colonne d'eau ( pêche et exploitation des fonds marins ) . 

L'accent est mis particulièrement ici sur les gazoducs en Mer NOIRE et dans la Mer D'AZOV .

" Dans la Mer Noire et dans la Mer d'Azov : Poursuite du développement du système de transport de gaz d'exportation, y compris un système de gazoducs sous-marins " 

Le seul aspect technique est " Le développement de complexes robotiques marins et de systèmes pour la recherche océanique, y compris les véhicules aériens sans pilote pour surveiller les paramètres de la couche supérieure de la mer ( colonne d'eau )  "  ( Item 42-4 ) 

Le Président Russe et les rédacteurs de la doctrine ont souligné la nécessité de renforcer la construction de navires de recherches océanographiques avec des technologies nationales . Un dossier abordé dans ce blogue . Le caractère dual de l'Océanographie est ainsi illustré par la mission de carottage du plateau continental par un navire de la société pétrolière ROSNEFT™ qui est relatée dans les colonnes de TV ZVEZDA . 

Création de "milices maritimes"

 Il s'agirait plutôt de créer une " Affection Maritime de Défense " avec une " dualisation " et une " hybridation " des marines marchandes , de pêche et des infrastructures maritimes - et certainement fluviales dans le cours du processus - civiles pour une mise sous commandement militaire en cas de conflit . Bref de faire ce que font les états non enclavés depuis l'Antiquité : Se servir des compétences maritimes de leurs populations qui ont " du sel de mer dans le sang " et d'utiliser des navires civils comme navires auxiliaires ! Cette mise sous tutelle des flottes et des infrastructures civiles par les forces armées pourra aussi se faire en dehors de périodes de guerre ,en période de tensions internationales . 

"La formation à la mobilisation et la préparation à la mobilisation dans le domaine des activités maritimes sont d'une importance stratégique pour accroître le potentiel naval de la Fédération de Russie et visent à assurer l'introduction de navires et d'équipages civils préformés dans les forces armées de la Fédération de Russie, comme ainsi qu'à la préparation des installations maritimes pour les opérations en temps de guerre". ( Item 84 et Item 85 ) .

Il n'est pas interdit -par exemple - qu'un état utilise les navires civils battant son pavillon pour effectuer des relevés hydrographiques des fonds marins et une cartographie optique des approches maritimes . Cela a toujours été le cas y compris dans la Marine Nationale  !  

Le Président Russe et les rédacteurs de cette doctrine ont toutefois souligné la vulnérabilité de la Russie dans son recours aux marines marchandes étrangères pour son commerce ( hydrocarbures , céréales , porte-conteneurs,... ) et à la nécessité de développer la construction navale Russe dans ce secteur.

Arcto-Pacifique 

L' Arcto-Pacifique* avec la Route Maritime Nord est bien sûr , vous vous en doutez , évoqué dans cette doctrine ! Le terme Arctique intervient 55 fois dans ce document ( sous réserve d'erreurs de comptage ) .

Il s'agit bien sûr d'affirmer son rôle central dans la dimension sécuritaire Russe : " Bastion Naval " des SNLE Russes , zone de survol des missiles balistiques - vers l'Amérique du Nord - et zone de patrouille des bombardiers Stratégiques TU-160 et son rôle économique central avec des ressources énergétiques , minérales mais aussi biologiques et halieutiques et bien sûr la Route Maritime Nord .

Il s'agit  aussi de " tracer des lignes dans la neige " aux états qui voudraient au travers de " FONOPs " contester à la Russie la souveraineté sur cette région et en particulier sur le Sevmorput . Quelques jours avant la publication de cette doctrine , une grosse centaine d'heures ,  les autorités Russes ont annoncé leur intention de décréter une période de préavis de trois à quatre mois pour tout navire militaire - d'une " puissance hostile" ? - voulant emprunter cette route maritime . Une initiative législative initiée par le Ministère de la Défense qui veut modifier la loi Russe sur les eaux intérieures et riveraines de la Fédération de Russie . Cette modification prévoit aussi que l'état Russe puisse refuser le passage à des navires civils et militaires étrangers le long de cette route maritime . Elle a été approuvée par la commission des lois de la Douma , le Ministère des Affaires Etrangères , le FSB et le Ministère des transports . Les tensions sur ce dossier du transit le long de la Route Maritime Nord se sont aggravées depuis mars 2019  et on peut la voir comme une " réponse asymétrique " à l'interdiction d'escale des navires battant pavillon Russe ou transportant des marchandises à destination de la Fédération de Russie . 

Dés le début de la gue... De l'opération spéciale le gouvernement Russe a annoncé la pérennité des financements des infrastructures et des navires - en particulier les brise-glaces de la classe LK-60 -  à destination de l'Arctique , en fait de l'Arcto-Pacifique  . Un financement de 151 milliards de Roubles d'une constellation de satellites destinés à la couverture cartographique et des communications 24h/24 du Sevmorput a aussi été annoncé. [ MAJ du 6 aout 2022 ] .   Le statut stratégique du hub de transport de  MOURMANSK a été réaffirmé lors d'une réunion du Conseil de Sécurité de la Fédération de Russie par Nicolaï PATROUCHEV himself le 25 juillet dernier . 

Le secrétaire du Conseil de Sécurité y a souligné un point abordé dans ce blogue il y a tout juste un an à propos de l'exportation des potasses Biélorusses : La prochaine expansion de l'OTAN transforme en fait la Baltique en une mer intérieure de l'Alliance de l'Atlantique Nord. Dans ces conditions, le transbordement de marchandises via Mourmansk, comme dans les années de la Grande Guerre Patriotique, peut devenir l'une des principales artères de transport [ De la Fédération de Russie - NDLR ]  "

Des brise-glaces armés ? 

Si le MSM s'est concentré sur le déploiement des missiles " ZIRCON " il est probable que cette nouvelle doctrine permette - on en a aussi beaucoup parlé sur ce blogue - l'armement des brise-glaces avec le concept de " poupe ouverte " ou  " открытой кормы ": Il s'agit en fait de permettre de déployer sur la plage arrière des brise-glaces des spots pour hélicoptères , des dispositifs ASM , un aménagement pour missiles conteneurisés avec leurs blocs de commande selon la nature de la mission . Selon l'expert militaire Dimitri LITOVKINE s'exprimant dans les colonnes de TASS ces agencements modulaires seraient déjà pris en compte pour les nouveaux brise-glaces en construction , en particulier les bise-glaces à propulsion nucléaire . 

On peut se douter que de tels développements ne datent pas du 24 février 2022 et encore moins du 31 juillet 2022 . 

Extension du domaine maritime de la lutte .

D'autres régions d'intérêt stratégique majeur  sont bien sûr répertoriées comme l'Archipel des Kouriles et l'Océan  Pacifique , mais aussi l' Océan Indien , la Méditerranée Orientale -MEDOR  , le Golfe Persique et la Mer Rouge . ( Item 14 et item 15 ) 

Le Président Russe a ainsi déclaré ce jour en assistant à une parade navale :

"Une nouvelle doctrine maritime de la Russie a été approuvée. Nous avons ouvertement désigné les frontières et les zones d'intérêts nationaux de la Russie , économiques et stratégiques. Tout d'abord, ce sont nos eaux arctiques, les eaux des mers Noire, d'Okhotsk et de Béring, les détroits de la Baltique et des Kouriles. Nous assurerons leur protection avec fermeté et par tous les moyens " 

A ce titre la Marine Russe devra se doter de bases navales dans ces régions , sinon de possibilités de mouillage pour le ravitaillement . Si des états " normaux " sont envisagés pour ce partenariat comme l' INDE , d'autres sont beaucoup plus " borderline " comme l'ARABIE SÉOUDITE et le SOUDAN et enfin d'autres sont des " états sponsors du terrorisme "™© comme l' IRAN et la SYRIE

"Les priorités de la politique maritime nationale dans la direction régionale de l'Océan Indien sont <...> le développement d'un partenariat stratégique et d'une coopération navale avec la République Indienne ainsi que l'élargissement de la coopération avec la République islamique d'Iran, la République de l'Irak, le Royaume d'Arabie saoudite et d'autres États de la région " ( Item 59-1 ) 


Une doctrine Schmittienne 

On s'en doutait cette doctrine ne parle pas de " compétiteurs " . Une menace - un ennemi - est clairement désigné : Les ETATS-UNIS  qui sont la principale puissance qui cherche à entraver le développement de la Fédération de Russie dans l'espace maritime mondial , qui lui conteste sa souveraineté dans l'Arctique le long de la Route Maritime Nord . ( Item 22 )  L'évocation du détroit de Béring par le Président POUTINE lors de la présentation de cette doctrine qui si elle n'est pas une revendication sur l'Alaska comme le MSM la présentera - s'il en parle -  est plus probablement une remise en cause de la Ligne BAKER-CHEVARDNADZE qui y délimite la frontière . Cet accord n'a en effet jamais été ratifié par la Douma et depuis deux ans les appels se multiplient du côté Russe pour une renégociation voir à sa remise en cause par un " fait accompli " à la manière de la RPC en Mer de Chine sur des zones maritimes contestées . 

Comme toujours pour ce genre de documents vous trouverez sur ce blogue un original provenant de sources officielles au format .pdf . Les personnes désireuses de mener leur propres investigations pourront le faire et ne pas se contenter du " filtre " du MSM et de ses experts . Je signalerai juste ici cet article mais ce n'est pas à priori un media Francophone ce qui explique sa qualité et son impartialité . L'auteur a très bien saisi le concept d' " Arcto-Pacifique " sans le nommer : * Un concept introduit sur la blogosphère Défense & Géopolitique Francophone par vos serviteurs ! 

Le SAV des articles : Publication de la doctrine navale de la Fédération de Russie

Doctrine navale de la Fédération de Russie 2030

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 12 Juin 2022

Je prie d'excuser les derniers lecteurs-trices* pour cette baisse de régime liée à des activités professionnelles ! 

La géopolitique des frontières et la géopolitique des flux est à l'honneur  avec un double événement qui dénote mieux que tout autre la réalité de ce " nouveau monde " : La mise en service du pont de BLAGOVOCHENSK sur le fleuve AMOUR entre la Fédération de Russie et la République Populaire de Chine et les projets de " fortification " de la Frontière Russo-Finlandaise par un " mur " dont la structure reste à déterminer . 

Sans devenir caricatural la Russie se " bunkèrise " à l'Ouest et s'ouvre à l'Est . Si le devenir de SAINT-PERTERSBOURG comme " fenêtre sur l'Europe " est de plus en plus compromis , BLAGOVOCHENSK devient ainsi une " fenêtre sur l'Asie " . D'autant plus que les la présence d'entreprises Occidentaliennes au  SPIEF est anecdotique . Ce " pivot vers l'Asie " s'il n'est pas nouveau doit désormais être privilégié dans le développement des infrastructures de transport comme l'a souligné le Président Vladimir POUTINE lors d'un discours consacré à ce dossier le 24 mai dernier .   La Russie se prépare ainsi à célébrer le cinquantenaire d'une de ses plus célèbres infrastructures , le Baïkal-Amour-Magistral ou BAM

La Russie et la Chine ont inauguré le 10 juin le premier pont routier entre les deux pays reliant par-dessus le fleuve AMOUR  les villes de HEIHE (province du Heilongjiang) et BLAGOVOCHENSK  (Extrême-Orient russe).

Il est intéressant de noter que ce ce projet a été scellé par un premier accord en 1995, c'est à dire sous la présidence de Boris Ethylovich ELTSINE en plein rapprochement du nouvel Etat Russien avec l' Occidentalie . 

La quasi totalité des analystes " oublient " que c'est sous la période de Boris Ethylovitch que les actuelles relations Sino-Russes ou Russo-Chinoises ont pris leur vitesse de croisière et ceci malgré les tentatives du MAE Andreï " Mr. DA " KOZYREV de privilégier les relations avec l' Occidentalie . C'est bien de cette époque que datent les grands accords de coopération militaro-industriels entre les deux états qui se matérialisent aujourd'hui . 

Si les projets de " fortification "de la frontière Russo-Finlandaise sont encore très flous , certaines " idées " commencent à apparaître : Il s'agirait de créer une barrière avec un ... Véritable "effet-barrière " ! Cette clôture obligerait par exemple les migrants illégaux que l'on soupçonne la Russie d'envoyer en Finlande dans le cadre d'une opération de déstabilisation " hybride " à se diriger vers des points précis - des " goulots d'étranglement " - où ils seraient contrôlés ( et refoulés ) . Comme pour la construction du " Mur de la honte " ™© entre les Etats-Unis et le Mexique les propriétaires de terrains sur les zones frontalières seraient obligés contre rétribution d'abandonner leur titre de propriété ou à minima de se voir imposer une servitude par la construction d'une piste de patrouille de largeur minimum de 10 m .

 

* Ça y est ! Je suis converti ! Nan , c'est une blague ...

Deux images valent mieux que longues analyses ... Deux images valent mieux que longues analyses ...

Deux images valent mieux que longues analyses ...

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 14 Mai 2022

Comme je l'ai écrit dans cet article dont j'assure le SAV l'exercice de la prévision est une science très - très - difficile.

Ce que j'envisageais d'un point de vue d'un prétexte technique le 27 avril dernier est finalement arrivé sous un prétexte commercial et plus vite que ce que je pensais : La Fédération de Russie vient de suspendre ses livraisons d'électricité à la Finlande .  Ces livraisons se sont arrêtées ce matin à 01h00 .  L'exportation d'électricité de la Russie vers la Finlande s'effectue via une ligne de transport de 400 kV de la sous-station de VYBORGSKAYA (Russie) à la  sous-station de YllIKlÄLÄ  (Finlande). 

Accessoirement les préoccupations d' INTER RAO™ liées à l'imposition d'une taxe Carbone transfrontalière pour ses exportations d'électricité à destination de l' UE perdent tout à coup leur signification ! Cet événement lié à la géopolitique des ressources dénote aussi une cécité de la part de certains planificateurs économiques URSSiens qui pensaient que leur activité pouvait s'exercer dans un espace globalisé consensualisé où la Fédération de Russie serait considérée par ses " partenaires Occidentaux "™© comme un acteur économique " normal" . 

Une fois de plus et sans vouloir jouer les Cassandres il est fort probable que les souhaits d'un " retour à la normalité  "des dirigeants de RAO Nordic Oy™  ne soient qu'une des manifestations de cette cécité . Les lignes et les infrastructures comme la sous-station de VYBORGSKAYA  assurant l'interconnexion entre FORT ROSS et l'Occidentalie sont déjà vétustes ( Elles ont été construites en 1980 avec une modernisation des thyristors du convertisseur AC-DC  en 2013 )  et il est fort probable que la fin des revenus lié à la cessation des exportations n'accélère leur dégradation pour les rendre inutilisables . On peut compter sur les mouvements écologistes pour réclamer leur démantèlements : De commerciale la déconnexion deviendra certainement physique .

Cet arrêt des exportations Russes d'électricité à destination de la Finlande ne provoquera pas de ruptures d'approvisionnement selon les chefs économiques Finlandais cités par le porte-parole de Fingrid™ . Dans un 1er temps il peut toutefois de provoquer une hausse du prix de l'électricité importée en Finlande sur les places de marché , hause des prix qui risque - rien n'est certain NDLR - de se répercuter pour les consommateurs selon les mêmes sources  . 

L'autre élément de la " déconnexion " entre les économies Russes et Finlandaises ce sont le bois et les chantiers navals , en particulier les projets de construction de brise-glaces à propulsion non-nucléaire  . Aker-Arctic™ et Helsinki Shipyard Oy™ ( anciennement Arctech Helsinki Shipyard™ )  pourraient ainsi devenir la principale base du CMI de l'OTAN pour la conception et la fabrication de brise-glaces .Cette dernière société étant en voie de " Dérussification "  et son devenir de toute façon sujet à caution .  Sur le plan de la R&D le bassin de glace de l'université d'ingénierie d'AALTO est le plus grand au monde avec une surface de 1600m2 et une profondeur de 2,8 m  .

Une démarche entamée il y a déjà plusieurs années et que la rentrée de la Finlande dans l'OTAN va priver des dernières (fausses)-pudeurs pour se concrétiser  . La première étape de l'équipement de l'USCG et de l'USN avec ce type de navires pourrait être la location de brise-glaces à la Finlande . 

L'UE a ainsi sanctionné les importations de bois en provenance de Russie et en particulier de Carélie sur laquelle la Finlande prétend avoir un droit moral . Il faudra ainsi bien regarder si les technocrates de Brouchelles seront aussi vigilants à la déforestation de la Baltique qu'à la déforestation de la forêt Amazonienne au Brésil . On peut en douter ... 

Le dernier élément à prendre en compte est le canal de SAIMAA . C'est l'unique territoire que l'URSS ait jamais loué à un état étranger et que la Russie loue à un état étranger .

Totalement inconnue de la " Géopolitologie " médiatique cette voie d'eau relie le lac de SAIMAA à la Mer Baltique et connecte les centres industriels de la région aux clusters industriels Européens . En 1962 l' URSS  a loué une portion de 19,6 Km sur une longueur totale de 43 km . L'accord portait sur une période de 50 ans et en 2013 un bail a été renouvelé jusqu'en 2063 . Les principaux produits impactés pourraient être les grumes , le papier , le ciment et les engrais . 

Selon Dmitri NOVIKOV , 1er vice-président de la commission des affaires étrangère de la Douma , s'exprimant dans les colonnes d' Izvestia Il est normal que les accords conclus dans des périodes de relations diplomatiques apaisées soient revus lors des périodes de tensions . Chacune des parties dispose d'un délai de 12 mois pour manifester sa volonté du retrait de l'accord . C'est la base de ce que l'on appelle la linkage diplomacy : Lier des concessions  économiques à des concessions politiques . Après , une péniche chargé de grumes , de balles de papier  , de ciment ou d'engrais qui coule cela arrive aussi ... Surtout de ciment ! 

Depuis janvier 2022 le trafic global de ce canal a diminué de 60% dont Russes et Finlandais envisageaient en 2019 l'agrandissement ! Un projet qui vient d'être " gelé "

 

Les importations et exportations d'électricité de la Finlande début 2022

Les importations et exportations d'électricité de la Finlande début 2022

Et là bougre d'animal , nous allons construire un canal !
Et là bougre d'animal , nous allons construire un canal !

Et là bougre d'animal , nous allons construire un canal !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 1 Mai 2022

Le MSM s'est récemment fait l'écho d'un " temps de vol " du missile intercontinental RS-28 SARMAT entre l'exclave de KALININGRAD et plusieurs capitales Européennes . Pour bien sûr raconter des âner  ...Bêtises en citant une émission de la télévision Russe ...

En effet ce missile serait destiné à des frappes intercontinentales dans une stratégie de bombardement orbital fractionné et il s'agissait uniquement pour les présentateurs de montrer les performances de ce missile à une échelle " compréhensible " pour le " grand public " et non pas de décrire une réalité militaire . On notera une fois de plus l'indigence des commentateurs de ce MSM par rapport aux véritables analyses d'un conflit nucléaire  des années 50 , 60 ou 70 !  Après " lépériod'léplusomb'd'not'histouâre "™©  on a droit désormais au " lézeurléplusomb'd'leurop"™©  : Mais on ne peut pas demander à Paul GOGO ou à Aurélie CASSE de se hisser à la hauteur de leurs chevilles ...

Les sanctions contre la Fédération de Russie , en particulier l'interdiction du survol des pays de l' UE par des aéronefs immatriculés en Russie ,  ont mis en avant le rôle de la géopolitique des flux entre cette exclave de KALININGRAD et la Mère Patrie continentale Russienne .

J'ai déjà évoqué sur ce blogue l'aspect de la géopolitique des ressources avec l'approvisionnement en GNL de l'exclave . Ce 1er mai 2022 est une date symbolique pour cette région puisque le 1er mai 1922 est la date de la 1ére liaison aérienne entre MOSCOU et la ville qui s'appelait alors KOENIGSBERG par la compagnie Russo-Allemande DERULUFT : Deutsch-Russische Luftverkhersgesellschaft . 

Le vol se faisait alors en Fokker F-III et prenait plus de 8 heures comme le montre cette infographie de Kommersant . Signalons ici que la première ligne régulière BERLIN-MOSCOU de l'après-guerre , la seconde , de la LUFTHANSA™ date du 5 février 1972 soit tout juste presque à la moitié jour pour jour ! 

Ces sanctions occidentales obligent les chefs politiques Russes à redéfinir les liaisons entre FORT ROSS et son poste avancé de la Baltique . Cela passe en particulier par la construction d'une flotte de navires rouliers pour le transport des marchandises et très probablement d'hydroptères maritimes pour le transport des passagers en complément des liaisons aériennes  . Des projets de catamarans à grande vitesse retoqués car non conforme écologiquement pour des exploitations touristiques avec les états Baltes , la Suède ou la Finlande vont certainement être remis à l'ordre du jour dans le cadre du " désenclavement de l'exclave "     . Le navire-roulier /ferry " Maréchal ROKOSSOVSKY " a ainsi été mis en service juste avant le déclenchement de la guerre ... de l'opération spéciale .

Temps de vol : Du Fokker FIII au  RS-28 Sarmat .
Fokker F III  et Tupolev ANT-9 sur le service Moscou-Koenigsberg Fokker F III  et Tupolev ANT-9 sur le service Moscou-Koenigsberg

Fokker F III et Tupolev ANT-9 sur le service Moscou-Koenigsberg

Temps de vol : Du Fokker FIII au  RS-28 Sarmat .
Temps de vol : Du Fokker FIII au  RS-28 Sarmat .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 27 Avril 2022

Si ce ne sont pas à proprement parler des démarches actives de l'URSSIe vis à vis de l'Occidentalie il n'en reste pas moins que la " déconnexion " - au sens électrique du terme - entre l'URSSIe et l'Occidentalie se finalise  .

Apres la déconnexion ces dernières années des Etats-Baltes et de l'UKRAINE du réseau unifié électrique Russe hérité de l'URSS et la mise en " réseau isolé " de Kaliningrad c'est au tour de la Finlande de réduire ses importations électriques de Russie .

A moyen terme , et très probablement à court terme si nous ne sommes pas tous morts il est plus que probable que les dernières lignes électriques entre les deux pays soient désactivées par manque de financement .  Elles seraient déjà d'ailleurs assez vétustes et peu fiables . On peut voir au travers de cette actualité Ô combien l'exercice de la prévision est une science - et non pas un art - difficile en lisant cet article datant de 2017

L'autre déconnexion est dans  le matériel électrique avec le départ de Schneider Electric ™ de Russie , un départ que j'avais anticipé dans un article de ce blog*  avec très certainement le remplacement de Schneider Electric ™ par des équipementiers Asiatiques , très probablement Chinois ,  voir même l'émergence de nouvelles sociétés Russes et la montée en puissance des entreprises locales . 

Au même moment les chefs politiques Russes ont annoncé la complétion de la section Russe du pont ferroviaire sur le fleuve AMOUR entre la Russie et la RPC  . C'est plus qu'un symbole et de nombreux observateurs soulignent que la guerre   , l'opération spéciale en cours va rapprocher de manière beaucoup plus forte la Russie de la RPC

For more than a decade, Western strategists have hoped they could diplomatically engineer a “reverse Nixon”: Extract Russia from China’s orbit much as former U.S. President Richard Nixon split China from the Soviet Union a half century ago. Maintaining Russia’s own great-power status may eventually require this stratagem, but the West has lost its appetite to pursue it.

When children learn geography, they find it hard to locate any boundary between Asia and Europe, and Russia remains an enigma. For better or worse, the debate is now resolved. Russian people may consider themselves European, but their state acts like an Asian power and their geography belongs very much to Asia’s future."

*Si une grande marque Française faisait fabriquer ses boitiers électriques et ses disjoncteurs en RPC , elle vendait ses produits en Russie à des prix intermédiaires assez proches des prix " du monde libre " . Désormais ses sous-traitants en RPC sont invités à vendre leurs produits en Russie à des prix Chinois . " 

Débranche FORT ROSS : La Russie finalise sa déconnexion - électrique - de l' Occidentalie .
Débranche FORT ROSS : La Russie finalise sa déconnexion - électrique - de l' Occidentalie . Débranche FORT ROSS : La Russie finalise sa déconnexion - électrique - de l' Occidentalie .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 28 Mars 2022

Il est toujours difficile de s'essayer à la prospective , toutefois on peut se poser la question : Et si la guerre en cours était une " Guerre pour la Méotide " ( Мэотіда en Ukrainien, Майетида en Russe, Μαιώτιδα en Grec )  , capitale d'une province ayant pour capitale MARIOUPOL

On peut aussi noter que les nouveaux buts de guerre , en fait le Ziel , ce serait la partie méridionale de la plaine steppique Ukrainienne . Quand au Zweck il sera certainement calibré à l'aune du Ziel

La guerre en cours se déroule à quelques dizaines de kilomètres de CHERSONESE en Crimée où les archéologues Russes effectuent des fouilles dont Izvestia se fait l'écho dans ses colonnes ( Grecques ! )  .

Pour l'Eglise Orthodoxe Russe CHERSONESE est le REIMS Urssien avec le baptême du Prince Vladimir rt même la JERUSALEM Russe :  Le Président Vladimir POUTINE a affirmé que cet emplacement est le " Mont du Temple Russe " .

La MEOTIDE c'est aussi l'une des principales régions productrices de blé en UKRAINE , son stockage et son exportation

Le dessous des cartes : La guerre pour la Méotide ?
Le dessous des cartes : La guerre pour la Méotide ?
Le dessous des cartes : La guerre pour la Méotide ?
Le baptême du Prince Vladimir à CHERSONES

Le baptême du Prince Vladimir à CHERSONES

Le dessous des cartes : La guerre pour la Méotide ?

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 18 Mars 2022

En décembre 2016 visitant l'exposition " L' Art de la Paix " au Petit-Palais j'ai pu constater que les " Accords d'Evian " ont été raturés sur l'heure du cessez le feu ,celui-ci a été retardé de deux ou trois heures de mémoire et indiqué de manière manuscrite , fixé à 12 heures .

Malheureusement en prenant la photo l'autofocus a mal fonctionné . C'est ma modeste contribution à la commémoration de ce soixantième anniversaire et j'en parle ici car se trouver confronté à des documents historiques de cette nature laisse toujours une impression inoubliable ! 

Il ne faut pas toutefois oublier que pour beaucoup de Français ces années là c'étaient - aussi - " Les folles années du Twist " et au moment où l'ensemble de la presse verse dans le pathos mémoriel en évoquant le traumatisme - réel - des appelés il faut aussi écrire qu'une très grande partie de la France ne voulait pas voir cette guerre et en tout cas l'oublier !

L'occasion de vous parler d'un film que l'on peut voir de temps en temps sur Ciné + Classic  : " La parole est au témoin " de Jean FAUREZ dont je vous livre le scénario sur ce lien ! On a de la peine à croire que ce genre de film ait pu être produit et même imaginé ... Je vous signale aussi " Les oliviers de la justice " réalisé par James BLUE , " L'Américain de Bab El Oued " . Quoi de plus normal que de croiser sur une route à la sortie d'Alger une Simca™ Versailles auprès d'une automitrailleuse AML  Panhard™ ... 

Il faut aussi signaler - pour une fois en bien - un article de l'Immonde consacré à la géopolitique du Sahara , cad la Géopolitique des frontières de cette région qui est plus que jamais d'actualité avec le Mali . L' OCRS ( Organisation Centrale des Régions Sahariennes ) a été un dossier évoqué sur ce blogue . 

Cette idée de "partitionner" l'Algérie avant son indépendance est évoquée jusque dans la presse pour la jeunesse de l'époque avec par exemple cet extrait de " La grande menace " de la série LEFRANC .

Les accords d'Evian

Les accords d'Evian

Le silence des armes au milieu du Twist : La &quot; Paix des braves &quot; a été retardée de quelques heures !
Le silence des armes au milieu du Twist : La &quot; Paix des braves &quot; a été retardée de quelques heures !
Le silence des armes au milieu du Twist : La &quot; Paix des braves &quot; a été retardée de quelques heures ! Le silence des armes au milieu du Twist : La &quot; Paix des braves &quot; a été retardée de quelques heures !
Le silence des armes au milieu du Twist : La &quot; Paix des braves &quot; a été retardée de quelques heures ! Le silence des armes au milieu du Twist : La &quot; Paix des braves &quot; a été retardée de quelques heures ! Le silence des armes au milieu du Twist : La &quot; Paix des braves &quot; a été retardée de quelques heures !

Nota : Je remercie divers contributeurs pour leurs commentaires mais afin de " calmer les esprits " nous n'en publierons aucun ! Ce n'est pas de la " censure " mais nous n'avons pas le temps de gérer des empoignades qui peuvent déraper .  

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 3 Mars 2022

Les premiers - dizaines de - m3 sont arrivés à la frontière de la péninsule de Crimée , dans la section du canal qui traverse la ville d'ARMYANSK . L'écoulement est gravitaire , d'où le titre ! Il s'agirait d'une première étape , la suivante consistant à mettre en place des équipements hydrauliques comme des pompes pour assure le débit nécessaire .

D'importants travaux de réfection du revêtement du canal seront nécessaires et cette " mise en eau " est certainement beaucoup plus symbolique que fonctionnelle ! Le canal est actuellement rempli à la plus de la moitié de sa capacité à ARMAYNSK selon la journaliste de TV ZVEZDA qui a filmé l'arrivée de l'eau . Une période de " mise en pression " sera très probablement observée pour déterminer le débit des fuites et donc l'étanchéité du revêtement . Les premières images montrent que cette mise en eau s'est effectuée sans le curage du canal , on aperçoit des roseaux , ce qui va certainement limiter son débit . C'est parfaitement visible sur ces photos du reportage de Vzglyad .

 

Si la communauté des " experts " se pose des questions sur la lenteur de l' " Anaconda " Russe que certains voyaient comme un " Cobra " , il n'en demeure pas moins que la mise en sécurité de cette infrastructure est un succès opérationnel et stratégique majeur avec la capture dés le premier jour des opérations militaires des prises d'eau du canal sur le barrage de KAKHOVKA .

Il faut noter ici que l'interruption du débit d'eau dans le Canal de Crimée du Nord a provoqué une augmentation de la salinité de l'eau de la Mer d'Azov et y mis en péril la pêche . 

Article ( Anglais ) : L'hydropolitique dans le cadre du conflit Russo-Ukrainien .

Chézyien :  L'eau du canal de Crimée du Nord est - enfin - arrivée en Crimée !
Le canal n'a pas été curé avant sans mise en eau Le canal n'a pas été curé avant sans mise en eau

Le canal n'a pas été curé avant sans mise en eau

Rudiments d'hydraulique : Ecoulements gravitaires à l'air libre .

Rudiments d'hydraulique : Ecoulements gravitaires à l'air libre .

L'eau pour la terre est la richesse des peuples !

L'eau pour la terre est la richesse des peuples !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 16 Février 2022

J'ai déjà beaucoup commenté sur ce blogue le " seabed warfare " ,  y compris l'actualité Française dans ce domaine .

Voici le discours de Mme. Florence PARLY le 14 février 2022 qui commente la doctrine Française dans ce domaine . Au delà des annonces technicistes sur la nécessité de développer un drone - en cours d'essais - capable d'évoluer à une profondeur de 6000m et de disposer de moyens de recouvrements d'épaves immergés il faut y noter la volonté récurrente de la " nation essentielle " de vouloir internationaliser les fonds marins contre la " piraterie "™© , très probablement Chinoise ou Russe voir Brésilienne

Il faut lui rappeler ici que les fonds marins c'est comme la rue , ils appartiennent à ceux qui y descendent et non pas à ceux que Mme. PARLY , le général Thierry BURKHARD ou l'amiral Pierre VANDIER autorisent à y descendre ! 

J'y note que Mme PARLY veut lancer de nouveaux  Bâtiments Hydrographiques [ Voir diagramme ci-dessous ] pour remplacer les bâtiments hydrographiques de 2nde classe La Pérouse , Borda et Laplace . Ceux-ci seront donc armés et sont appelés à être déployés aux côtés - pas en même temps - des bâtiments de l'IFREMER™ dont les missions se militarisent de plus en plus , si elles ont été civiles un jour .

Ceci amènera la France et d'autre pays à devoir clarifier le statut de ces bâtiments civils qui sont de plus en plus engagés dans des missions à caractère militaire ou servant les marines militaires de leurs pays respectifs car de nombreux états pourraient être amenés à leur interdire l'accès de leurs eaux territoriales ! Si la participation de l' Akademik IOFFE à des manœuvres navales Russes peut être pointée du doigt , il faut aussi évoquer les missions du Pourquoi-pas ? au profit du SHOM

Enfin , at last but not the least , Madame PARLY et Mongénéral  BURKHARD parlent de coopération " avec nos alliés de l'OTAN " . C'est ahurissant dans la mesure où il s'agit d'un discours censé mettre en avant l' " autonomie stratégique "™© et l' " autonomie technologique "©™ de la France . Cela signifie que pour acquérir éventuellement des briques technologiques nécessaires au développement de ces systèmes les opérateurs Français devront partager au travers d'une " diode informationnelle " les données collectées lors des missions de ces drones . On ne peut s'empêcher de penser ici aux nacelles de collecte de renseignement vendu par les Etats-Unis à la France pour les  drones Reaper™ . Il est même fort possible que l'autonomie dans le choix des missions ne soit pas totale pour la Marine Nationale et l'IFREMER™ et ces deux entités se verront assigner des " zones de responsabilité " afin d'y relever des données comme le profil bathymétrique . Je parle de " diode informationnelle " car l'information risque de mieux circuler dans un sens que dans l'autre et il ne faut pas être un grand clerc pour savoir dans lequel ! Cette chronique d'une servitude annoncée est même explicitement reconnue puisque Mme. PARLY nous annonce que la doctrine stratégique évoluera selon " les préoccupations stratégiques de nos alliés et de l'OTAN " ... ( A t=21'00 ) 

L'océanographie cela sert avant tout à faire la guerre ! 

Nota : Il faut noter que contrairement à ce qu'affirme la vidéo de l'IFREMER™ la France n'est pas la quatrième nation à avoir développé un drone " grande profondeur " piloté par une IA équipé de capteurs comme des sonars , des appareils de prélèvement physico-chimiques , des caméras mais la cinquième . Il faut en effet signaler le XLUUV Vityaz-D de CKB-Rubin™ qui a effectué une plongée à plus de 10 000 m de profondeur dans la fosse des Mariannes dés 2020 et dont un second prototype effectuera une campagne d'essais cette année afin d' " explorer des épaves dans les profondeurs de l'Océan Pacifique "  ! 

 

Ps : J'imagine que le pôvre " Commandant COUSTAUD " ( SIC ! ) doit faire des triples saltos comme Flipper en voyant son nom écorché de cette manière ... 

Seabed warfare : La Marine Nationale se jette à l'eau ...

Voir les commentaires

Repost0