geohistoire

Publié le 20 Septembre 2022

C'est une triste commémoration qui est totalement passée inaperçue et pourtant .... Elle se déroule dans un espace particulièrement tendu en matière de géopolitique et de RI : La MEDOR et au débouché de l'espace Pontique .

Il s'agit de l'incendie de SMYRNE qui s'est déroulé qui aurait commencé le 12 septembre 2022 ou le 13 septembre 2022  et qui a provoqué " la plus grande catastrophe géopolitique de l'histoire Grecque " . Je tenais à écrire quelques mots , même avec une semaine de retard !

Comme la catastrophe géopolitique à laquelle faisait référence un président célèbre , des centaines de milliers de personnes se retrouveront obligées la terre sur laquelle leurs ancêtres vivaient depuis des siècles . On notera aussi l'hypocrisie de la " communauté internationale™® " de l'époque - La France et l'Angleterre - qui assistera depuis la plage arrière des navires de guerre recouverts d'un barnum , la tasse de thé aux lèvres ,au massacre de la communauté Chrétienne de la ville !

L'Occasion de me souvenir ici de ma visite à l'exposition DELACROIX au Louvre en 2018 et du commentaire haineux de deux jeunes filles sur la " propagande " qui selon elles se dégageait du tableau Scénes des massacres de SCIO .

Je me souviens : Le centenaire de l'incendie de Smyrne .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 7 Septembre 2022

Les références iconographiques ne manquent pas ! Je les ai choisi un peu au hasard ... 

200 anos : PARABÉNS BRASIL ! 200 anos : PARABÉNS BRASIL !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 15 Août 2022

Rédigé par DanielB

Publié dans #Histoire, #Géohistoire, #Asie, #Inde, #BRICS - IBAS, #Indo-Pacifique

Repost0

Publié le 21 Juillet 2022

La situation semble se débloquer sur la question des exportations de blé depuis l'Ukraine* après la réunion d'Istanboul .

L'hypothèse la plus probable serait le déminage de trois ports sur la Mer Noire ODESSA , PIVDENNY et TCHONOMORSK - pas des façades maritimes dans toutes leurs extensions - et la constitution de couloirs maritimes pour permettre à des convois de vraquiers de rejoindre ces ports et d'y charger le blé .

La question de l'équipage et du contrôle des navires reste en suspens . La partie Russe ne veut pas de marins Ukrainiens à bord de ces navires et la partie Ukrainienne ne veut pas de marins Russes . La Turquie après avoir proposé des navires battant son pavillon s'est rallié à l'idée de navires sous des " pavillons neutres "  c'est à dire des " pavillons de complaisance " .

La Russie veut aussi vérifier que les navires à destination des ports Ukrainiens ne soient pas chargés d'armes . En effet il y a peu de doutes que des armes quittant l'Ukraine et camouflées au sein d'une cargaison de céréales posent un problème à Moscou ...

Il faut noter ici que ce n'est pas le premier blocus que la Russie met en place contre l'exportation des céréales des régions actuellement sous souveraineté Ukrainienne via les ports de la Mer Noire et plus particulièrement d'Odessa . C'était déjà le cas en 1810-1811 lors des Guerres Napoléoniennes et lors des Guerres Russo-Ottomanes en 1828 . 

Kommersant y a consacré - comme d'habitude - un excellent article .

Décret du 18 aout 1828 « Sur l’interdiction de l’exportation de céréales à l’étranger depuis tous les ports de la mer Noire et de la mer d’Azov »: « L’Empereur considère cette mesure comme inévitable afin de vaincre l’entêtement malheureux du Sultan. Prenez les mesures les plus efficaces pour empêcher les navires de transporter des vivres et interdire la sortie du pain de tous les ports de la mer Noire et d’Azov  »

Un élément intéressant de droit maritime a été alors mis en avant par les chefs politiques Russes - le comte Piotr ROUMIANTSEV , le Sergueï LAVROV de l'époque -  à l'aune des négociations en cours pour l'exportation de ce " blé Ukrainien " :

 " Les règles positives et coutumières de la neutralité maritime imposent aux puissances neutres l’obligation de respecter tout blocus valable et confèrent à la puissance qui l’établit le pouvoir légitime de repousser par les armes toute tentative de le violer  "

Lorsque l'on parle du "spôctre de la fômine en Ôfrique" , voici la situation à Constantinople-Tsargrad début janvier 1829 :

" Les gens riches satisfont leurs besoins, quel que soit le coût élevé [ du pain ] . Les pauvres sont dans une situation pitoyable , ils n’ont pas vu de pain depuis janvier , beaucoup sont morts de faim. Suite au commandement du sultan, la police de la capitale a été renforcée. La sévérité et la méfiance se multiplient. Il est même interdit de parler de guerre et de politique. Bien que la situation soit calme maintenant beaucoup de personnes se plaignent. Une  explosion est possible "

Pour pouvoir exporter ce blé , les producteurs des actuels oblast de Mykholaiv , Odessa et Kherson se sont tournés vers une exportation terrestre - par charrettes - et fluviale via le Danube en direction de la  » Roumanie  » et de l’Empire Austro-Hongrois .
Presque comme aujourd’hui... Les " Constantes Géopolitiques " d'Aymeric CHAUPRADE sont une réalité aussi pour la Géopolitique des ressources .

En 1918 et 1942 l' " exportation " de blé Ukrainien par les Allemands se faisait aussi par charrettes et - concession à la modernité - par train ! 


L’Empire Ottoman s’est alors tourné vers l’ Egypte et … La Régence d’Alger !  En 1829 , l’année qui précède 1830 ... On pourrait spéculer sur l'influence de la crise céréalière générée par le blocus Russe des ports de la Mer Noire sur l' " Expédition d'Algérie " 

La notion de " droit de convoi neutre " évoquée par les Etats-Unis et l'Italie lors de la constitution de convois de pétroliers dans le Golfe Persique au cours des années 1980 pourrait aussi ressurgir lorsqu'il sera question de constituer ces convois et d'exporter ces céréales . Ce droit exempte les convois de navires de pays non-belligérants de visites dans les ports et en haute mer par les parties en conflit . Avec la grande nuance qu'il s'agit ici de visites de navires vides se rendant pour charger .

Il fait référence à l'article 61 et l'article 62 de la Convention de Londres de 1909 . Gageons que l'on verra alors surgir sur le MSM une floppée d'experts en droit maritime , souvent on verra que ce sont les mêmes qu'en artillerie , en agriculture céréalière ou en géopolitique pétro-gazière ! 

*Ce n'est plus du "blé Ukrainien" stricto-sensu mais le plus souvent du blé propriété de sociétés de courtage Occidentaliennes ! 

 

BLOCUS : Free at last ? Free at last ? Vers un déblocage des exportations de blé en Mer Noire ?
" Exportation " de céréales en 1942

" Exportation " de céréales en 1942

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 12 Juin 2022

Je prie d'excuser les derniers lecteurs-trices* pour cette baisse de régime liée à des activités professionnelles ! 

La géopolitique des frontières et la géopolitique des flux est à l'honneur  avec un double événement qui dénote mieux que tout autre la réalité de ce " nouveau monde " : La mise en service du pont de BLAGOVOCHENSK sur le fleuve AMOUR entre la Fédération de Russie et la République Populaire de Chine et les projets de " fortification " de la Frontière Russo-Finlandaise par un " mur " dont la structure reste à déterminer . 

Sans devenir caricatural la Russie se " bunkèrise " à l'Ouest et s'ouvre à l'Est . Si le devenir de SAINT-PERTERSBOURG comme " fenêtre sur l'Europe " est de plus en plus compromis , BLAGOVOCHENSK devient ainsi une " fenêtre sur l'Asie " . D'autant plus que les la présence d'entreprises Occidentaliennes au  SPIEF est anecdotique . Ce " pivot vers l'Asie " s'il n'est pas nouveau doit désormais être privilégié dans le développement des infrastructures de transport comme l'a souligné le Président Vladimir POUTINE lors d'un discours consacré à ce dossier le 24 mai dernier .   La Russie se prépare ainsi à célébrer le cinquantenaire d'une de ses plus célèbres infrastructures , le Baïkal-Amour-Magistral ou BAM

La Russie et la Chine ont inauguré le 10 juin le premier pont routier entre les deux pays reliant par-dessus le fleuve AMOUR  les villes de HEIHE (province du Heilongjiang) et BLAGOVOCHENSK  (Extrême-Orient russe).

Il est intéressant de noter que ce ce projet a été scellé par un premier accord en 1995, c'est à dire sous la présidence de Boris Ethylovich ELTSINE en plein rapprochement du nouvel Etat Russien avec l' Occidentalie . 

La quasi totalité des analystes " oublient " que c'est sous la période de Boris Ethylovitch que les actuelles relations Sino-Russes ou Russo-Chinoises ont pris leur vitesse de croisière et ceci malgré les tentatives du MAE Andreï " Mr. DA " KOZYREV de privilégier les relations avec l' Occidentalie . C'est bien de cette époque que datent les grands accords de coopération militaro-industriels entre les deux états qui se matérialisent aujourd'hui . 

Si les projets de " fortification "de la frontière Russo-Finlandaise sont encore très flous , certaines " idées " commencent à apparaître : Il s'agirait de créer une barrière avec un ... Véritable "effet-barrière " ! Cette clôture obligerait par exemple les migrants illégaux que l'on soupçonne la Russie d'envoyer en Finlande dans le cadre d'une opération de déstabilisation " hybride " à se diriger vers des points précis - des " goulots d'étranglement " - où ils seraient contrôlés ( et refoulés ) . Comme pour la construction du " Mur de la honte " ™© entre les Etats-Unis et le Mexique les propriétaires de terrains sur les zones frontalières seraient obligés contre rétribution d'abandonner leur titre de propriété ou à minima de se voir imposer une servitude par la construction d'une piste de patrouille de largeur minimum de 10 m .

 

* Ça y est ! Je suis converti ! Nan , c'est une blague ...

Deux images valent mieux que longues analyses ... Deux images valent mieux que longues analyses ...

Deux images valent mieux que longues analyses ...

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 11 Mai 2022

Il ne faut pas l'oublier ... 

La géographie, ça sert, d'abord, à faire la guerre !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 6 Mai 2022

Un article de " Russia In Global Affairs " publié durant l'été 2021 qui redéfinit la notion de " Guerre Froide " comme un conflit à part entière " en dessous du seuil "

Un des éléments les  plus intéressant est la perspective historique qui fait remonter le terme de " Guerre Froide " au XIV éme siècle ( 1327-1332 ) et au Libro dos Estados de Juan MANUEL où l'auteur emploie l'expression " la guera tivia " ( la guerre tiède ) pour désigner les escarmouches , vols de bétails , prise de captifs , attaques de villages , .... Entre Chrétiens et Musulmans dans la péninsule Ibérique . Lors de la réimpression au XIXéme siècle pour commenter l'affrontement entre le monde Ottoman et l'Europe le terme tivia a été traduit par fria .L'expression attribuée à George ORWELL ou à Herbert Bayard SWOPE est donc beaucoup plus ancienne que cela et  roll-back  ne serait donc que la réinterprétation de Reconquista et les " lignes rouges "  les nouvelles rayas ? De nombreux historiens s'accordent à dire que la dernière " Guerre Froide " - celle entre l'URSSie et l'Occidentalie - a commencé en 1917 et l' " Atlantisme " a débuté avec la visite du Président Woodrow WILSON à PARIS

Comme le souligne l'auteur , Alexeï KOUPRIANOV , l'arme nucléaire a rendu systémique cette notion en l'affranchissant de la géographie des " zones de contact " .

L'article fait aussi une étude de la stratégie navale à développer et donne crédit à la " stratégie hybride " développée par les milices maritimes Chinoises et les flottes de pêche comme outil de contrôle de zones maritimes contestées . 

L'auteur propose le développement de  bases navales hybrides  militaro-économiques , des " citadelles maritimes " - dont le modèle pourrait être les futures emprises Chinoises dans le Pacifique , pour le moment uniquement civile NDLR .

Géopolitique : Repenser la " Guerre Froide "

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 3 Avril 2022

C'est un anniversaire qui passe presque inaperçu au milieu de la guerre en cours mais qui prend un nouveau relief justement à l'aune de ce conflit  : Il y a quarante ans la junte Argentine entamait la reconquête des îles de l'archipel des Malouines qui apparaissent désormais être la " Crimée Argentine ".

Alors que la " normalité  " post-historique voudrait que ce conflit soit oublié , le Président  Argentin Alberto Angel FERNANDEZ vient de réaffirmer la souveraineté Argentine sur cet archipel . Il vient de la réaffirmer sur BBC Mundo™ soit dit en passant ce qui témoigne du peu de radicalité de cette prise de position ...

Une posture toutefois à relativiser puisque les récents achats d'armements de l'Argentine sont des patrouilleurs Français de type OPV 87  et que l'Argentine envisagerait d'acquérir un submersible , voir quatre submersibles de classe " Scorpène™ " auprès de Naval Group™ .

On envisage mal que le CMI Français - pardon ,  la BITD Française -  puisse livrer des systèmes d'armes à l'Argentine pouvant à l'image du binôme AMDBA Super-Etendart - Exocet de 1982 infliger des dommages aux forces armées Britanniques , ceci malgré la " trahison " du pacte AUKUS . Il est ainsi " étonnant " que les chefs politiques et militaires Britanniques ne manifestent aucune opposition à ces ventes d'armements alors qu'ils ont manifesté leur opposition à l'achat d'avions de combat Sud-Coréens équipés de sièges éjectable de technologies Britanniques ... 

La question de la souveraineté technologique a été essentielle dans ce conflit puisque suite à un embargo sur les armes à destination de l'Argentine par l' " Occidentalie " une équipe de civils et de militaires Argentins  a réussi à mettre au point un lance-bombes sur un C-130 et était en train de développer un système de " lancement " pour les missiles de type Exocet . Un système qui s'est avéré parfaitement fonctionnel sur le champ de bataille . J'ai pu rencontrer les derniers survivants de ce groupe . Il faut noter que près de 40 années après ce type de modification a été mis en avant comme une avancée technologique majeure par AIRBUS™ pour son C-295 ... 

Lorsque la destruction d'un navire Britannique par le système d'armes AMDBA Super-Etendart - Exocet fut connue le directeur du " Sdèke " Pierre MARION lança la notion d' " apartheid technologique " en matière de vente d'armes aux " non like-minded countries " . Si cet embargo existait de facto pour les pays Communistes , la notion d' " apartheid technologique " était nouvelle pour les états du " monde libre " .  Le géopolitologue Norberto CERESOLE conseilla les chefs politiques et militaires Argentins à se tourner vers le " bloc de l'Est " pour se procurer de l'armement . 

J'ai eu la chance de rencontrer un des militaires qui a participé à cette opération : Le colonel Mohamed Ali SEINELDIN . Il faut aussi signaler le " soldat politique " Diego MARADONA qui fit un don aux combattants des Malouines et qui mit sa réputation internationale en jeu . 

On ne peut ici que faire le parallèle avec les artistes et sportifs Russes qui aujourd'hui préfèrent soutenir l'action de leurs chefs politiques et militaires , quitte à souffrir d'une " mort sociale " en Occidentalie . 

 

La mémoire de nos Pères :  ¡ Las Malvinas Argentinas !
La modification d'un Hercules C-130 en bombardier  fut considéré comme un " exploit technologique " en 1982

La modification d'un Hercules C-130 en bombardier fut considéré comme un " exploit technologique " en 1982

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 28 Mars 2022

Il est toujours difficile de s'essayer à la prospective , toutefois on peut se poser la question : Et si la guerre en cours était une " Guerre pour la Méotide " ( Мэотіда en Ukrainien, Майетида en Russe, Μαιώτιδα en Grec )  , capitale d'une province ayant pour capitale MARIOUPOL

On peut aussi noter que les nouveaux buts de guerre , en fait le Ziel , ce serait la partie méridionale de la plaine steppique Ukrainienne . Quand au Zweck il sera certainement calibré à l'aune du Ziel

La guerre en cours se déroule à quelques dizaines de kilomètres de CHERSONESE en Crimée où les archéologues Russes effectuent des fouilles dont Izvestia se fait l'écho dans ses colonnes ( Grecques ! )  .

Pour l'Eglise Orthodoxe Russe CHERSONESE est le REIMS Urssien avec le baptême du Prince Vladimir rt même la JERUSALEM Russe :  Le Président Vladimir POUTINE a affirmé que cet emplacement est le " Mont du Temple Russe " .

La MEOTIDE c'est aussi l'une des principales régions productrices de blé en UKRAINE , son stockage et son exportation

Le dessous des cartes : La guerre pour la Méotide ?
Le dessous des cartes : La guerre pour la Méotide ?
Le dessous des cartes : La guerre pour la Méotide ?
Le baptême du Prince Vladimir à CHERSONES

Le baptême du Prince Vladimir à CHERSONES

Le dessous des cartes : La guerre pour la Méotide ?

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 18 Mars 2022

En décembre 2016 visitant l'exposition " L' Art de la Paix " au Petit-Palais j'ai pu constater que les " Accords d'Evian " ont été raturés sur l'heure du cessez le feu ,celui-ci a été retardé de deux ou trois heures de mémoire et indiqué de manière manuscrite , fixé à 12 heures .

Malheureusement en prenant la photo l'autofocus a mal fonctionné . C'est ma modeste contribution à la commémoration de ce soixantième anniversaire et j'en parle ici car se trouver confronté à des documents historiques de cette nature laisse toujours une impression inoubliable ! 

Il ne faut pas toutefois oublier que pour beaucoup de Français ces années là c'étaient - aussi - " Les folles années du Twist " et au moment où l'ensemble de la presse verse dans le pathos mémoriel en évoquant le traumatisme - réel - des appelés il faut aussi écrire qu'une très grande partie de la France ne voulait pas voir cette guerre et en tout cas l'oublier !

L'occasion de vous parler d'un film que l'on peut voir de temps en temps sur Ciné + Classic  : " La parole est au témoin " de Jean FAUREZ dont je vous livre le scénario sur ce lien ! On a de la peine à croire que ce genre de film ait pu être produit et même imaginé ... Je vous signale aussi " Les oliviers de la justice " réalisé par James BLUE , " L'Américain de Bab El Oued " . Quoi de plus normal que de croiser sur une route à la sortie d'Alger une Simca™ Versailles auprès d'une automitrailleuse AML  Panhard™ ... 

Il faut aussi signaler - pour une fois en bien - un article de l'Immonde consacré à la géopolitique du Sahara , cad la Géopolitique des frontières de cette région qui est plus que jamais d'actualité avec le Mali . L' OCRS ( Organisation Centrale des Régions Sahariennes ) a été un dossier évoqué sur ce blogue . 

Cette idée de "partitionner" l'Algérie avant son indépendance est évoquée jusque dans la presse pour la jeunesse de l'époque avec par exemple cet extrait de " La grande menace " de la série LEFRANC .

Les accords d'Evian

Les accords d'Evian

Le silence des armes au milieu du Twist : La " Paix des braves " a été retardée de quelques heures !
Le silence des armes au milieu du Twist : La " Paix des braves " a été retardée de quelques heures !
Le silence des armes au milieu du Twist : La " Paix des braves " a été retardée de quelques heures ! Le silence des armes au milieu du Twist : La " Paix des braves " a été retardée de quelques heures !
Le silence des armes au milieu du Twist : La " Paix des braves " a été retardée de quelques heures ! Le silence des armes au milieu du Twist : La " Paix des braves " a été retardée de quelques heures ! Le silence des armes au milieu du Twist : La " Paix des braves " a été retardée de quelques heures !

Nota : Je remercie divers contributeurs pour leurs commentaires mais afin de " calmer les esprits " nous n'en publierons aucun ! Ce n'est pas de la " censure " mais nous n'avons pas le temps de gérer des empoignades qui peuvent déraper .  

Voir les commentaires

Repost0