Publié le 30 Juin 2020

La presse Défense&GP Indienne bruisse de rumeurs sur l'arrivée en mode accéléré de Rafale équipés de missiles Meteor et SCALP et de systèmes de défense S-400 . Les six premiers Rafale doivent être livrés avant la fin juillet 2020 , autour du 27 juillet 2020 selon plusieurs sources concordantes  : Les Rafale , convoyés par des pilotes Indiens , devraient transiter par la base de AL DHAFRA et être ravitaillés par deux fois par l'Armée de l'Air puis par un Il-76 de l'Indian Air Force   . 

La diplomatie Indienne a aussi demandé à la Russie d'avance la livraison des systèmes anti-aériens S-400 . 

Amid China row , India to get its first batch of Rafale 

After border clash with China , India wants Russia to hurry-up and deliver its S-400 system .

Un député du BJP déconseille toutefois le déploiement des S-400 car il pense que certains des composants de système seraient d'origine Chinois et contiendraient des backdoors qui permettraient à l'APL de les désactiver .

Les forces armées Indiennes ont étudié  des scénarios d'une confrontation aérienne Sino-Indienne et estiment qu'elles ont plusieurs avantages sur la Chine même en cas de déploiement par l'APL de systèmes S-400.

Les bases aériennes Chinoises sont éloignées et situées sur des hauts-plateaux et donc les aéronefs Chinois ne peuvent pas décoller à pleine charge . L'armée de l'air Indienne a déployé ses avions de combat dans des régions proches de la LAC , au PENDJAB et dans l'HARYANA .

 L'avantage des forces armées Indiennes proviendrait de sa panoplie de missiles et en particulier des missiles BraHmos et  SCALP   ainsi que des bombes guidées Spice 2000.

La PLAAF affirme de son côté avoir développé des matériels spécifiques pour les combats sur les hauts-plateaux . Outre le char léger Type15 dont je vous ai déjà parlé , la Chine a développé les hélicoptères Changhe Z-8G et Harbin Z20 qui ont été adaptés comme d'autres matériels aux conditions des hauts-plateaux .
 
Ladakh : Des S-400 et des Rafale's en livraison accélérée pour l'Inde pour faire face à la Chine ?Ladakh : Des S-400 et des Rafale's en livraison accélérée pour l'Inde pour faire face à la Chine ?
La guerre dans les montagnes...
La guerre dans les montagnes...La guerre dans les montagnes...
La guerre dans les montagnes...La guerre dans les montagnes...

La guerre dans les montagnes...

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 29 Juin 2020

Tout d'abord je tiens à m'excuser auprès de mes - rares - lecteurs et de l'administration du blogue pour ces mots peu châtiés . Ce sont ceux qu'aurait prononcé Mongénéral en apprenant l'accident d'automobile dont ont été victimes Paul REYNAUD et la comtesse Hélène de PORTES , la maîtresse de l'ex-président du Conseil  . Pour sa biographie je vous prie de vous reporter à cette excellente page qui reprend une spitting image du général Edward SPEARS .

Celle dont l'un des surnoms était " La Portes d'à coté " était ce que l'on appelle une influenceuse et la comparaison qui vient immédiatement à l'esprit est celle de Brigitte MACRON . Hélène de PORTES fut au cours de cette période l'une des premières à suggérer la signature d'un armistice mais de GAULLE commença à lui vouer une haine après la séance du conseil des ministres du 16 mars 1940 qui étudiait le projet d'Union Franco-Britannique . Hélène de PORTES lui fait alors parvenir un mot avec l'injonction : " Vous n'allez pas être notre Isabeau ! " , une allusion à Isabeau de Bavière qui lança les négociations pour le Traité de Troyes qui priva le Dauphin de ses droits sur le trône de France .

 

 

28 juin 1940 : " J'espère qu'elle est crevée la salope ! " ( Mongénéral ) 28 juin 1940 : " J'espère qu'elle est crevée la salope ! " ( Mongénéral )

L'accident de la comtesse de PORTES est l'un des trois accidents automobiles qui jettent une lumière crue sur la société politico-militaire de ces " 60 jours "  .

Le premier accident est celui du général Gaston BILLOTTE le 21 mai 1940  A l’issue de la conférence d’Ypres, qui a regroupé les représentants belges, britanniques et français pour décider des mesures à prendre suite à l’encerclement de l’armée du Nord par les forces allemandes, le général BILLOTTE, commandant le corps français et chargé de conduire la contre-offensive contre les unités allemandes les plus avancées, se tue dans un accident de voiture en retournant à son PC. Dans sa sacoche on retrouvera des titres de bourse mais aucun ordre ou compte-rendu ...

Le troisième accident est celui survenu le 26 juin 1940 en Espagne .Il concerne deux fonctionnaires du Ministère des Finances , MM. Dominique LECAS et Gilbert  DEVAUX . Ceux-ci qui se rendaient à NEW-YORK via LISBONNE pour y préparer , soit-disant , l'arrivée de Paul REYNAUD . Ils sont victimes d'un accident automobile près de MADRID et leurs papiers n'étant pas en règle la police Espagnole est attiré par leurs bagages .  Dans ceux-ci la police trouve une somme de seize millions de francs en Francs et Dollars , de l'or , des bijoux , des compte-rendus des sessions du Conseil Suprême interallié et divers documents provenant des archives de la Présidence du Conseil et du Ministère de la Défense Nationale . Ils prétendront que cette somme a été prélevée sur les fonds secrets du gouvernement pour financer la propagande antinazie  aux Etats-Unis . Quand aux bijoux et à l'or ils affirmeront qu'il s'agissait de dons de particuliers pour financer l'effort de guerre . On veut bien les croire ! 

Une autre hypothèse basée sur des écoutes téléphoniques réalisées le 17 juin 1940 entre Paul REYNAUD et Hélène de PORTES laisse suggérer qu'il pourrait s'agir d'un " magot de fuite " des deux amants   aux Etats-Unis ou se trouvaient les deux enfants de la comtesse * .

* " Le drame de l'armée Française - Du Front Populaire à Vichy " Gérard CHAUVY .PYGMALION - 2010 

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 29 Juin 2020

Son décès est passé quasi inaperçu au sein de l' " expertosphère " ou " expertie " Vrounzaize tant la publication qu'il a fondé - The National Interest - y est décriée . 

Guerrier de première ligne durant la Guerre Froide , soutien de l'intervention au Vietnam , la fin de cette Guerre Froide le voit changer de posture en s'opposant çà l'expansion de l'OTAN et à l'intervention en Irak.

Je vous donne deux liens qui mieux que moi lui rendent hommage .

https://nationalinterest.org/feature/tribute-owen-harries-163466

https://nationalinterest.org/feature/significance-owen-harries-163700

 

 

IN MEMORIAM : Owen HARRIES ( 23/03/1930  - 25/06/2020 )

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Opinions, #Géopolitique, #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 27 Juin 2020

Sans rentrer dans le détail des revendications des uns et des autres , Chinois et Indiens , dans le conflit qui semble se développer dans l'Himalaya voici quelques éléments :

- Après ce qui manifestement ressemble bien à une raclée l'armée Indienne a décidé de déployer ses unités de montagne dans la région du LADAKH  . Il est fait état selon certaines sources de la participation d'unités de gardes-frontières " ethniques " de Ladakhis , de Tibétains et peut-être de Gurkhas Népalais . Il est communément admis que ces populations présentent des prédispositions génétiques aux efforts en haute-altitude et donc seraient  plus aptes au combat en haute-montagne si l'on adopte une approche " Mahanienne " de la question . 

L'unité qui a affronté les forces de l'APL dans un combat singulier à mains nues et avec des batons était originaire de la plaine du BIHAR   et manifestement pas préparée aux efforts et encore moins aux combats à mains nues en haute montagne . 

- Malgré toutes les rodomontades sur les " aigles des montagnes " et la " montagnité " de l'Inde , les troupes de montagne Indiennes semblent souffrir d'un cruel manque de bottes , de gants , de tenues grand-froid et même les rations ne semblent pas adaptées à un séjour , pour ne pas parler de combats , en montagne . Pire ! Ces troupes se voient attribuer en dotation du matériel déclassé  . C'est ce qu'a révélé en décembre 2019 un audit .  La situation est connue depuis au moins deux années mais les projets d'" Indianiser " la fabrication de ces équipements importés des USA , d'Australie ou d'Europe a toujours échoué . Cette carence en équipements semble se confirmer sur les photos ou l'équipement des militaires Indiens semble vraiment " cheap " , dépareillé et plutôt acheté chez un fournisseur d'équipements de sports que chez un équipementier militaire ! Après la publication de ce rapport certaines unités ont toutefois reçu début février 2020 un équipement " grand froid " , des sacs de couchage pour la haute montagne et une bouteille d'oxygène individuelle  .

 

 

 

 

Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh .
Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh .
Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh .

- Il est apparu à plusieurs reprises que les troupes Indiennes au contact de l'APL n'avaient pas un accès immédiat à leurs munitions qui étaient stockées dans des entrepôts climatisés à 150 kms du front .

- L'Armée Indienne dispose de deux atouts avec l'acquisition d'hélicoptères Apache et CH-47 Chinook . Tous les deux sont adaptés au combat en montagne . Le premier permet d'apporter un appui-feu puissant à des troupes isolées tandis que le second permet des missions de logistique sur des glaciers ou des replats et des terrasses  à flanc de montagne grâce à sa rampe arrière . Ce dernier critère a été déterminant dans la commande de cet hélicoptère .Les derniers Chinooks ont été réceptionnés peu avant le confinement . L'une des missions qui leur sera assigné sera de déployer le canon léger M777 de 155 mm face à l'APL 

- Ce canon de 155 mm fabriqué en grande partie en Inde servira surtout pour l'artillerie de montagne .  Au mois de décembre 2019 , l'armée Indienne a procédé à des exercices de tir avec le M777 et des munitions guidées GPS M982 Excalibur sur le polygone de POKHRAN . 1200 munitions de ce type ont été achetées en octobre 2019 auprès des Etats-Unis au travers d'une procédure d'urgence après les incidents à la frontière Indo-Pakistanaise de février 2019 . 

Le triptyque Chinook + M777 + M982 Excalibur semble être la carte maîtresse que semble posséder l'armée Indienne au LADAKH . Mais ses troupes de montagne et en particulier ses unités d'artillerie du Mountain Strike Corps sont-elles suffisamment entraînées à son déploiement pour les employer dans la défense de la LAC , pour ne pas parler de " saisir un objectif de valeur au Tibet en vue de négociations " dans le cadre d'une contre-offensive . Rien n'est moins sûr ! 

 

 

- L'Armée Populaire de Libération Chinoise a de son côté considérablement accrue l'expertise des ses troupes en montagnes et la préparation de son matériel . Tout d'abord au travers de manœuvres comme récemment au Tibet A contrario des troupes Indiennes l'équipement des soldats de l'APL semble être de meilleure facture .   Le matériel déployé semble de meilleur qualité et surtout est beaucoup moins disparate . La condition physique des militaires Chinois semble d'autre part être meilleure et ceci provient certainement de l'entraînement mais aussi du niveau de vie de la population qui s'est élevé en Chine ces dernières années . 

Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh .
Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh .
Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh .
Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh .

- Si l'APL ne dispose pas de " troupes ethniques " issues de régions des hauts-plateaux ou de la montagne elle a mis un programme complet d'aguerrissement à la vie en montagne , notamment au travers de séances d'oxygénothérapie

 

Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh .

- Alors que l'armée Indienne déploie dans la région ses blindés T-90MS et T-72M1 , l'APL a déployé au Ladakh son nouveau blindé léger NORINCO Type 15 spécialement préparé au combat en montagne , probablement par un réglage de la carburation . Ce blindé serait beaucoup mieux adapté au combat en montagne et constitue une percée technologique alors que les CMI Occidentaux peinent à concevoir un tel blindé . Parmi les autres systèmes d'armes déployés par l'APL il faut signaler le canon automoteur NORINCO PCL-181 récemment mis en service . 

On constate donc que si l'armée Indienne déploie ou peut déployer du matériel Russo-Soviétique et Etasunien , mis à part les camions et les canons de fabrication locale , l'APL déploie dans le cadre de ce face à face du matériel essentiellement Chinois . Le fossé technologique entre les deux états se creuse de plus en plus . 

Type 15 vs T-72M1Type 15 vs T-72M1

Type 15 vs T-72M1

- Signalons enfin que l'APL dispose sur les hauts-plateaux et les montagnes , à l'image des bataillons de la jungle Brésiliens avec leurs buffles , d'unités de patrouille montées sur des Yaks . Ceux-ci sont aussi utilisés comme animaux de bât .

Je vous invite enfin à lire cet article - iconoclaste -  sur le Tibet ! Les louves du toit du monde : Le Tibet vu par le journal de SPIROU en 1976  

Je m’étonne enfin à lire les commentaires des articles de presse et de blogue que quelqu’un n’ait pas encore proposé d’envoyer le 27 éme BCA ou le 93éme RAM pour appuyer les Indiens à s’opposer à l’ Empire Jaune de Basam XINPING , y compris au travers de  » conseillers  » . J’ai bien lu qu’il fallait essayer de leur refourguer des canons automoteurs CAESAR mais pas d’y envoyer des troupes En 1939 on proposait pourtant de le faire pour la Finlande . L’esprit civique , avec la peau des autres , se perd ! 

Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh .
Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh . Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 26 Juin 2020

Guy LUX et Léon ZITRONE .

 

 

24 juin 1940 : A deux héros de la bataille de France .
24 juin 1940 : A deux héros de la bataille de France .24 juin 1940 : A deux héros de la bataille de France .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 26 Juin 2020

Le défilé qui s'est déroulé ce 24 juin 2020 à Moscou pour commémorer le 75 éme anniversaire de la victoire de 1945 a une fois de plus mis à l'honneur les blindés . Ceux-ci ont ouvert le défilé avec le légendaire T-34 avant de céder la place aux productions contemporaines et l'incident de fin de défilé consistant en la probable casse moteur d'un APC " Boomerang " dans une rue adjacente n'a pas gâché cette fête .

L'imaginaire Occidental de la Guerre Froide assimilait souvent un conflit avec l'URSS comme une guerre nucléaire ou un déferlement de divisions blindées . Et ce n'est pas tout à fait inexact !

Tout comme j'ai évoqué une culture Russo-Soviétique du bombardier stratégique il     existe une culture blindée Russo-Soviétique .

La première projet Russe en matière de blindé date de 1915 avec le " Nepotyr " ou Tsar Tank . Un projet vite abandonné en raison de la vulnérabilité des roues de ce blindé qui malheureusement n' a pas été préservé et ferraillé en 1923 après avoir été retrouvé au fond de la glubinka Russe .

Dans les années 30 le gouvernement Soviétique prend vite conscience de l'importance de la culture militaire et à l'image des jouets militaires Allemands cherche à développer une culture blindée au sein de la jeunesse Soviétique . Pour cela tout une série de planches en papier permettront aux jeunes Soviétiques de faire manoeuvrer des escadrons blindés et un rappel historique sera fait avec les " Gulay- gorods " ou mantelets sur roues et en " russifiant " les Chariots Hussites dans les guerres Cosaques . C'est l'objet de cet article publié dans " Miroir du monde " en 1932 . 

 

T-34 lors du défilé du 24 juin 2020

T-34 lors du défilé du 24 juin 2020

L'enseignement de la culture blindée en URSS
L'enseignement de la culture blindée en URSS L'enseignement de la culture blindée en URSS
L'enseignement de la culture blindée en URSS

L'enseignement de la culture blindée en URSS

Le Tsar-Tank
Le Tsar-Tank Le Tsar-Tank
Le Tsar-Tank Le Tsar-Tank

Le Tsar-Tank

En allant au défilé ! En allant au défilé !

En allant au défilé !

Un livre sur la culture moderne de l'arme blindée en Russie .

Un livre sur la culture moderne de l'arme blindée en Russie .

DIY

DIY

" Technologie pour la jeunesse " et jouets militaires Soviétiques 1938
" Technologie pour la jeunesse " et jouets militaires Soviétiques 1938 " Technologie pour la jeunesse " et jouets militaires Soviétiques 1938

" Technologie pour la jeunesse " et jouets militaires Soviétiques 1938

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 22 Juin 2020

Repost0

Publié le 21 Juin 2020

C'est une des batailles les plus méconnues de la campagne de France mais qui peut-être aura les conséquences historiques des plus importantes .

Elle est parfaitement décrite sur ce site auquel je vous prie de vous reporter .

Son importance historique ne réside peut-être pas dans le fait qu'elle bloqua l'accès de la Vallée du Rhône à la Wehrmacht mais plutôt dans la qualité de celui qui y fut défait : Le Général Erich HOEPNER .

Même si il manifesta comme toujours une attitude très offensive durant la bataille de Moscou , sa décision de procéder au repli de ses troupes face à l'offensive Soviétique en février 1942 , qui lui valut sa disgrâce , est peut-être à rechercher dans sa défaite de fin juin 1940 ? " Chat échaudé ..... Erich HOEPNER a t'il peut-être " fait du zèle " à Voreppe ? En effet , bloqué sur le Front des Alpes ,Mussolini a fait appel à von RUNSTEDT pour accélérer la percée Allemande vers la Vallée du Rhône . L'ordre de progresser sur ce axe fut bien donné mais avec la recommandation " Ne vous pressez pas trop !

Il faut noter que Voreppe fut la localité où se déroula du 6 au 9 juillet 1815 une autre bataille et dans des circonstances presque similaires et avec des Autrichiens et des Piémontais  à la place des Allemands et des Italiens .

A cela il n'y a rien d'étonnant : Voreppe est un " choke point " , une trouée géostratégique ...

« Voreppe, à la porte des Alpes et placée en 1940 dans une situation tactique d'une importance capitale pour la défense de Grenoble, s'est intégrée d'enthousiasme dans le dispositif défensif organisé sur son territoire. A contenu avec les éléments de l'armée des Alpes, pendant 3 jours, tous les assauts de l'ennemi, brisant les attaques vigoureuses, lui causant des pertes considérables, et lui barrant le passage jusqu'à la signature de l'Armistice. Organisant ensuite et constituant l'essentiel du maquis de Chartreuse, a mené, de 1943 à la Libération, la lutte clandestine avec autant d'héroïsme que d'abnégation, cachant les évadés, les patriotes, les réfractaires, les agents parachutés, les Israélites fuyant la persécution, faisant sauter les voies et harcelant à la mitrailleuse les convois allemands au prix de sacrifices considérables. A eu, pour ces faits, de nombreux déportés et otages, et des habitants torturés et pendus. Du fait des bombardements et des représailles, a eu près de 20 immeubles écrasés ou sérieusement endommagés.  "

Nota : Dans la carte N°7 du tome 2 des " Les 60 jours ...." Voreppe est orthographié incorrectement VAreppe .

21-24  JUIN 1940 : Bataille de la cluse de VOREPPE 21-24  JUIN 1940 : Bataille de la cluse de VOREPPE
21-24  JUIN 1940 : Bataille de la cluse de VOREPPE

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 18 Juin 2020

Cet appel est célèbre pour figurer dans  le film " La fille du puisatier " .

Le tournage de ce film , effectué à La Treille et à Salon de Provence dans les bouches du Rhône , a commencé le 20 mai 1940 et s'est interrompu fin juin 1940 . Il a repris le 13 août 1940 pour se terminer en novembre 1940 . Son scénario initial a donc été modifié en permanence en fonction de l'actualité et ce film a intégré les " événements " survenus en France depuis le 10 mai 1940 alors que son scénario date date d'octobre 1939 . Dans ce scénario c'est la France et l'Angleterre qui étaient vainqueurs ..Ce film est aussi un magnifique témoignage sur la région de Salon de Provence au début de la guerre , il y a 80 ans , et il est particulièrement d'actualité avec  une réflexion profonde sur la notion de filiation à l'époque de la PMA et de la GPA . C'est aussi une réflexion sur la France national-plébéienne et la France bourgeoise face au drame de 1940 

Au cours des années 60 , le discours du Maréchal Philippe PÉTAIN fut censuré lors des diffusions de ce film à la télévision . Un fait peu connu concerne la collaboration des autorités militaires Françaises à la réalisation de ce film . Que ce soit pour la fournitures des pellicules ou jusque dans l'écriture du scénario . La plupart des comédiens , dont FERNANDEL  , étant mobilisables des dérogations furent demandées et obtenues . Le Service Cinématographique des Armées - S.C.A. - suggéra même un nom à consonance Italienne " AMORETTI " pour le puisatier joué par RAIMU : Il s'agissait d'amadouer la diplomatie Italienne et en particulier Benito MUSSOLINI . Les pourparlers parlaient même de " favoriser un rapprochement Franco-Italien " au travers de ce patronyme *. Le rapprochement Franco-Allemand ayant été suggéré pour le scénario de " Alerte en Méditerranée " soit-dit en passant . 

* "PAGNOL inconnu" de Jean-Jacques JELOL-BLANC 
Pascal Amoretti : « Alors, Monsieur Mazel, nous avons perdu la guerre ? »
André Mazel : « Je ne sais pas, Pascal, je ne comprends pas... Je ne comprends pas... »
Marie Mazel : « Moi, je comprends que notre fils est mort pour rien !... »
Patricia Amoretti : « Non Madame, non ce n’est pas vrai ! La France est battue, mais si tous ces hommes revenaient demain, tous sans exception. S'ils revenaient vaincus, joyeux et bien portants en chantant des chansons de route, il n'y aurait plus de France. Et même on pourrait dire que la France n'était pas une patrie. Ils n'ont pas sauvé la France, mais ils l'ont prouvé : les morts des batailles perdues sont la raison de vivre des vaincus !... 
»

 

VERBATIM : La fille du puisatier et les 80 ans de l'appel du 17 juin .
VERBATIM : La fille du puisatier et les 80 ans de l'appel du 17 juin .
VERBATIM : La fille du puisatier et les 80 ans de l'appel du 17 juin . VERBATIM : La fille du puisatier et les 80 ans de l'appel du 17 juin . VERBATIM : La fille du puisatier et les 80 ans de l'appel du 17 juin .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 18 Juin 2020

Les " 60 jours qui ébranlèrent l'Occident " de Jacques BENOIST-MÉCHIN constituent certainement l'un des livres les plus intéressants sur l'analyse du processus de décision au cours d'une crise majeure avec peut être le film " 13 jours " sur la crise des missiles de Cuba . C'est en tout cas l'un des documents historiques les plus aboutis sur ce sujet , " 13 jours " n'est qu'un film , et il nous montre au cœur même du " système " comment furent prises - et surtout pas prises - les décisions et non-décisions qui ont forgé notre destin .

Le parallèle avec la situation actuelle de la crise du COVID-19 est des plus évident  et il permet en tout cas de deviner ce qui se peut se dire au cours des " conseils de défense " .

Le 13 juin 1940 Winston CHURCHILL vient rendre visite au gouvernement Français réfugié à TOURS et ses environs depuis le 10 juin 1940  . Comme toute cette période ce fut un mélange de tragédie et de comédie .  L’avion et son escorte atterrissent à l’aérodrome de Parçay-Meslay. Personne n’a été averti de la venue de CHURCHILL qui fulmine. Le commandant de la base prête sa voiture pour conduire le Premier ministre britannique à la préfecture. Là encore, personne n’a été chargé de l’accueillir. Les grilles de la préfecture sont fermées. Churchill a faim. On fait ouvrir spécialement pour lui le restaurant du Grand Hôtel, place de la gare. Dans ses mémoires, Churchill racontera y avoir mangé un « poulet infect ». 

L'essentiel réside toutefois dans ce qui sera dit et ce qui ne sera pas dit et à qui ce sera dit et à qui ce sera caché ! Paul REYNAUD espère que le Premier Ministre Britannique ne va pas délier le gouvernement  Français du serment du 28 mars 1940 - non officiel comme on l'apprendra en 1950 - de ne pas signer d'armistice séparé . Au lieu de cela le premier ministre Britannique va " manifester de la compréhension " face à une telle démarche compte tenu de la situation désespérée des armées Françaises . Ceci provoquera la colère des jusqu'auboutistes comme de GAULLE ou MANDEL .

De retour à CANGÉ où siègent les ministres Paul REYNAUD affirmera même - profitant du fait que M. Winston CHURCHILL n'ait pas souhaité les rencontrer - que " La France et la Grande-Bretagne souhaitent poursuivre le combat commun " et en cachant surtout le fait que le Premier Ministre Britannique n'était pas hostile à une telle démarche , du moins à titre exploratoire .

L'essentiel de l'activité , du vibrillonement , diplomatique Français du Quai d'Orsay et du Président du Conseil des 48 h qui suivront consistera à essayer que Winston CHURCHILL manifeste son opposition à une demande Française d'armistice tout comme il consacra 48h quelque jours plus-tôt à essayer de lui demander d'avoir une attitude hostile vis à vis du roi LÉOPOLD III .

Entre le 10 mai 1940 et le 24 juin 1940 nos chefs politiques auront donc consacré 96 h - quatre journées -  à manœuvrer pour essayer d'obtenir de notre allié qu'il se déjuge de son avis afin de satisfaire un agenda belliciste de politique intérieure . Tout ceci aux dépends de la conduite de la guerre . On peut facilement imaginer le temps consacré par nos chefs politiques à leur survie politique entre le 16 mars 2020 et le 11 mai 2020 ! De la même manière des informations capitales seront cachées aux ministres par le Président du Conseil afin que seule sa vision des choses prévaut . 

Ce sont peut-être ces " 5 jours de perdus " qu'évoque Winston CHURCHILL dans son discours aux Communes du 21 juin 1940 ? 

Une situation comparable adviendra lorsque Paul REYNAUD proposera au général Maxime WEYGAND une capitulation militaire que celui-ci refusera  . Paul REYNAUD reviendra devant les ministres en affirmant que celui-ci a accepté avant de se rétracter lorsque Maxime WEYGAND apprendra ce mensonge . 

L'autre élément est le " nervous bréquedaune " de celui qui vient de perdre le poste de Président du Conseil suite à un double-refus le 15 juin 1940 : Celui du Président Etasunien F.D. ROOSEVELT qui refuse de déclarer la guerre à l'Allemagne et du refus du conseil des Ministres de faire de la France un Dominion Britannique dans le cadre du projet d'union Franco-Britannique concocté par Jean MONNET . Le sublime est que ce projet fut projeté dés septembre 1939 par des officines analytico-diplomatiques dans l'hypothèse d'une victoire Franco-Anglaise et qu'il fut proposé à la France alors qu'elle était sous le point de disparaître en temps qu'état.

Ce conseil du 15 juin marque aussi l'influence de la maîtresse de Paul REYNAUD ,  la comtesse Hélène de PORTES . En plein conseil des ministres celle-ci lui fera porter un papier lui enjoignant de ne pas accepter le projet d'union Franco-Britannique . Aujourd'hui on peut légitimement questionner l'influence de Mme. Brigitte MACRON sur la date de reprise des cours dans l'Education Nationale qui est une question de sécurité sanitaire nationale sur laquelle son "avis" n'a aucune valeur . 

Mais revenons à l'état de délabrement physique de Paul REYNAUD ...

Voici ce qu'écrit William Leonard LANGER sur la visite du représentant Etasunien Joseph DREXEL BIDDLE Jr  . 

" Biddle vit Reynaud immédiatement après sa démission . Il le trouva calme et redevenu entièrement lui-même . Il semblait assez clair que le Président du Conseil avait été victime d'une dépression nerveuse - a nervous breakdown "  

Les Tontons flingueurs avant l'heure ...

Du salon de la préfecture de Tours à la Maison Blanche Du salon de la préfecture de Tours à la Maison Blanche

Du salon de la préfecture de Tours à la Maison Blanche

Voir les commentaires

Repost0