Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 01:09

 

 

Chaque jour qui se rapproche de la première livraison de gaz Russe via le gazoduc Nord-Stream est un clou de plus dans le cercueil des illusions perdues de tous ceux qui ces dernières années - à l'image de l'avocat de l'escroc Mikhail Kohorkovsky , Robert " Bob " Amsterdam - se sont opposés au projet Nord-Stream : Publicistes des RI , "experts " , analystes et autres géopolitologues Atlantistes  . Ils se reconnaîtront ! Cette date marquera la géopolitique des ressources de l'UE tout comme l'arrivée du premier gaz Soviétique en provenance du gisement Sibérien de Novi-Ourengoï , le 1er janvier 1984 . [ lien vers article ] .   

NIJNI NOVGOROD, 27 septembre - RIA Novosti

Le premier gaz Russe arrivera en Allemagne par le gazoduc russo-européen Nord Stream fin octobre ou début novembre, a annoncé mardi à Nijni Novgorod (Volga) le directeur du projet Nord Stream AG, Henning Kothe.

"La procédure d'injection de gaz technologique (nécessaire pour mettre sous pression le gazoduc) a été lancée en septembre. Il faut porter la pression à 70 bar pour que le gaz parvienne jusqu'à l'Allemagne. Nous comptons que cela se produira fin octobre ou début novembre", a indiqué M.Kothe devant les journalistes.

Selon Vladimir Markin, président du Groupe métallurgique unifié Russe qui fournit des tuyaux pour Nord Stream, l'Allemagne recevra son premier gaz via Nord Stream le 8 novembre.

Le gazoduc Nord Stream relie la ville russe de Vyborg à la ville allemande de Greifswald. L'itinéraire de Nord Stream passe par les eaux territoriales et les zones économiques exclusives du Danemark, de la Suède, de la Finlande, de la Russie et de l'Allemagne. Le système comprendra deux pipelines d'une longueur de 1.220 km et d'une capacité annuelle de 27,5 milliards de m3 de gaz chacun. La deuxième canalisation entrera en service en 2012. En juillet dernier, le premier ministre Russe Vladimir Poutine a déclaré que la Russie pourrait construire la troisième conduite de Nord Stream.

L'opérateur du projet, Nord Stream AG, est détenu par le russe Gazprom (51%), les allemands Wintershall Holding et E.ON Ruhrgas (15,5% chacun), le néerlandais Gasunie et le français GDF Suez (9% chacun).

Repost 0
Published by DanielB - dans Nord-Stream
commenter cet article
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 14:37

Alors que les " événements " au Maghreb et au Proche-Orient font douter de plus en plus de la capacité de ces régions à être une source d'approvisionnement fiables en hydrocarbures pour l'Europe , et même d'energie alternative comme l'énergie solaire avec le projet DESERTEC , l[ voir cartes l'énergi en voyage et l'énergie décentralisée  ] a construction du gazoduc Nord-Stream largement critiqué en son temps par les cercles Atlantistes avance !

  null

BERLIN, 4 mars – RIA Novosti

La construction du second gazoduc Nord Stream débutera en mai 2011, a annoncé vendredi aux journalistes Matthias Warnig, directeur exécutif de Nord Stream AG, société qui exploite le pipe-line.

"La construction du second pipeline débutera en mai prochain", a indiqué M.Warnig, en ajoutant que les travaux liés au point de sortie du deuxième gazoduc en territoire de Russie avaient débuté en février dernier.

Le premier tronçon du gazoduc sera opérationnel début octobre 2011, comme prévu, et son remplissage commencera en mai prochain, a poursuivi l'intéressé.

"Nous sommes dans les temps et le cadre budgétaire est respecté", a conclu M.Warnig.

Voie d'approvisionnement en gaz russe pour l'Europe (marchés allemand, britannique, néerlandais, français et danois) foncièrement nouvelle, le gazoduc Nord Stream reliera la ville russe de Vyborg à la ville allemande de Greifswald par le fond de la mer Baltique.

Le système comprendra deux pipelines, dont le premier, d'une longueur de 1.223 km et d'une capacité de 27,5 milliards de m3 de gaz par an, doit entrer en service en septembre 2011. La mise en exploitation du deuxième tronçon, d'une capacité de transport égale, est prévue pour octobre 2012, selon le PDG de Gazprom, Alexeï Miller.

L'itinéraire de Nord Stream passera par les eaux territoriales et les zones économiques exclusives du Danemark, de la Suède, de la Finlande, de la Russie et de l'Allemagne.

L'exploitant du projet, la société Nord Stream AG, est détenu par le russe Gazprom (51%), les allemands Wintershall Holding et  E.ON Ruhrgas (15,5% chacun), le néerlandais Gasunie (9%) et le français GDF Suez (9%).

Les coûts de construction atteignent 3,9 milliards d'euros pour le premier tronçon et 2,5 milliards pour le deuxième.

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Nord-Stream
commenter cet article
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 14:33

SAINT-PETERSBOURG, 19 juin - RIA Novosti

 

 

Gazprom et GDF Suez ont signé samedi un accord d'adhésion du groupe énergétique français au projet Nord Stream, a annoncé Gérard Mestrallet, PDG de GDF Suez, dans les couloirs du Forum économique international de Saint-Pétersbourg.

"Cela a été fait", a-t-il déclaré devant les journalistes.

D'une capacité annuelle de 55 milliards de m3 de gaz, Nord Stream reliera par le fond de la mer Baltique les réseaux gaziers russe et européens en contournement des pays de transit traditionnels. Son itinéraire passera par les eaux territoriales et les zones économiques exclusives du Danemark, de la Suède, de la Finlande, de la Russie et de l'Allemagne.

Le gazoduc comptera deux conduites. La première, d'une longueur d'environ 1.220 km et d'une capacité de 27,5 milliards de m3 de gaz, doit entrer en service en 2011. L'achèvement de la deuxième tranche, d'une capacité de transport égale, est prévu pour fin 2012.

Les actionnaires de la société Nord Stream AG sont Gazprom (51% du capital), les allemands Wintershall Holding et  E.ON Ruhrgas (20% chacun) et le néerlandais Gasunie (9%). Le français GDF Suez a rejoint lui aussi le projet.

Le Forum économique international de Saint-Pétersbourg se déroule du 17 au 19 juin sous le slogan: "Jeter les bases de l'avenir".

Les représentants du monde politique et des milieux d'affaires se réunis à Saint-Pétersbourg afin d'évoquer les problèmes qui se posent à la Russie, aux marchés émergents et à la communauté internationale et mobiliser les ressources nécessaires pour y trouver une solution.

Repost 0
Published by DanielB - dans Nord-Stream
commenter cet article
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 18:50

 

LAPPEENRANTA (Finlande), 27 mai - RIA Novosti

La Russie accepte la proposition de la Finlande de créer un système de suivi de la pose et de l'exploitation du gazoduc Nord Stream sur la Baltique, a annoncé jeudi le premier ministre russe Vladimir Poutine à l'issue d'un entretien avec son homologue finlandais Matti Vanhanen.

"Le premier ministre nous a proposé d'établir un suivi permanent de la construction et de l'exploitation du gazoduc. J'en ai chargé ministères et administrations intéressés. Nous acceptons cette idée et réfléchirons à sa mise en application", a déclaré le chef du gouvernement russe.

D'une capacité annuelle de 55 milliards de m3 de gaz, Nord Stream reliera par le fond de la mer Baltique les réseaux gaziers russe et européens en contournement des pays de transit traditionnels. Son itinéraire passera par les eaux territoriales et les zones économiques exclusives du Danemark, de la Suède, de la Finlande, de la Russie et de l'Allemagne.

Le gazoduc comptera deux conduites. La première, d'une longueur d'environ 1.220 km et d'une capacité de 27,5 milliards de m3 de gaz, doit entrer en service en 2011. L'achèvement de la deuxième tranche, d'une capacité de transport égale, est prévu pour fin 2012.

Le coup d'envoi du chantier a été donné début avril dernier.

Repost 0
Published by DanielB - dans Nord-Stream
commenter cet article
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 13:50

VYBORG, 9 avril - RIA Novosti

 

Le holding gazier russe Gazprom a inauguré vendredi le chantier du tronçon sous-marin du gazoduc Nord Stream, un itinéraire foncièrement nouveau pour l'exportation de gaz russe vers l'Europe, dans la baie Portovaïa de Vyborg, non loin de Saint-Pétersbourg.

Les premiers tuyaux du pipeline sous-marin ont été soudés en présence du président russe Dmitri Medvedev, du premier ministre néerlandais Jan Peter Balkenende, du commissaire européen à l'Energie Günther Öttinger, du président du comité des actionnaires de Nord Stream AG et ex-chancelier allemand Gerhard Schröder, du PDG de Gazprom Alexeï Miller et du directeur opérationnel de Nord Stream Matthias Warnig.

Le 7 avril dernier, Gazprom a rapporté avoir posé le premier tuyau sous la mer Baltique.

D'une capacité annuelle de 55 milliards de m3 de gaz, Nord Stream reliera par le fond de la mer Baltique les réseaux gaziers russe et européens en contournement des pays de transit traditionnels. Son itinéraire passera par les eaux territoriales et les zones économiques exclusives du Danemark, de la Suède, de la Finlande, de la Russie et de l'Allemagne. Le gazoduc comptera deux conduites. La première, d'une longueur d'environ 1.220 km et d'une capacité de 27,5 milliards de m3 de gaz, doit entrer en service en 2011. L'achèvement de la deuxième tranche, d'une capacité de transport égale, est prévu pour fin 2012.

Les actionnaires de la société Nord Stream AG sont Gazprom (51% du capital), les allemands Wintershall Holding et  E.ON Ruhrgas (20% chacun) et le néerlandais Gasunie (9%). Le français GDF Suez rejoindra le projet à hauteur de 9% dans les semaines à venir, a annoncé vendredi le PDG du groupe énergétique français, Gérard Mestrallet.

 

Interrogé par RIA Novosti, Alexandre Medvedev, PDG adjoint de Gazprom, a précisé de son côté que les formalités liées à la participation du groupe français au projet seront achevées "dans une semaine ou deux".  [ 1 ]

 

Les objectifs de Nord Stream coïncident avec l'objectif européen de sécurité énergétique, a estimé le commissaire de l'UE à l'Energie, Günther Oettinger, lors de la cérémonie de lancement du chantier du gazoduc sous-marin vendredi.

"L'Union européenne s'est fixé des objectifs énergétiques qui coïncident entièrement avec ceux de ce projet", a déclaré le commissaire européen.

"L'efficacité énergétique est notre tâche commune. Notre objectif consiste à élargir le marché intérieur, à créer des emplois, à garantir les intérêts des consommateurs et à mettre en oeuvre des projets tendant à préserver l'environnement", a expliqué le commissaire.

"Ce gazoduc pourrait devenir un maillon unissant l'Union européenne et la Russie", deux voisins sur un même continent, a ajouté M.Oettinger[ 2 ] .

 

 

 

 

 

 

 

Liens :

[ 1 ] Nord Stream: entrée de GDF au cours des semaines à venir (Mestrallet) - Depêche de Ria Novosti du 9 avril 2010 .

[ 2 ] Nord Stream: au nom de la sécurité énergétique européenne (Oettinger) - Depêche de Ria Novosti du 9 avril 2010 .

Repost 0
Published by DanielB - dans Nord-Stream
commenter cet article
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 19:24

Le 7 avril 2010 , Gazprom a débuté la construction de la partie sous-marine du gazoduc Nord-Stream annoncé un représentant de la compagnie aux médias .

Demain le premier ministre Russe Vladimir Poutine se rendra à une cérémonie officielle à Vyborg pour marquer cet événement .

Le directeur financier Paul Cocoran vient de déclarer que l'exploitation du gazoduc ne sera pas affectée par la réduction de la demande de gaz naturel en Europe , la société Nord Stream AG ayant signé des contarts d'approvisionnement pour 20-25 ans .

 

Liens :

[ 1 ] Nord Stream gas pipe construction unaffected by reduced demand - Depêche de Ria Novosti du 8 avril 2010 .

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Nord-Stream
commenter cet article
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 12:15

Le consortium Nord-Stream AG annonce l'arrivée prochaine dans les eaux Norvègiennes  du navire poseur Castoro 6 - Castoro sei . [ 1 ]
Ce navire conçu pour la pose sous-marine de pipelines et de gazoducs a été modernisé à Rotterdam afin de satisfaire aux dernières normes en matière de sécurité .
Avant d'entammer les opérations de pose , il va subir une série de tests sous la supervision du bureau Suédois DNV [ Det Norske Veritas ] .
Le Castoro 6 est la propriété de la société Italienne SAIPEM qui a déja participé aux campagnes de pose du gazoduc Blue Stream dans la Mer Noire et Dolphin dans le Golfe Persique .
La pose du gazoduc Nord-Stream va nécessiter la présence de deux autres navires poseurs , le Castoro 10 prés des côtes Allemandes et le Solitaire dans le Golfe de Finlande .

Liens :
[ 1 ] First Pipelay Vessel for Nord Stream Project on its Way to the Baltic Sea
 - Communiqué du groupe Nord-stream AG du 21 mars 2010 .

http://www.nord-stream.com/fileadmin/Dokumente/3__PNG_JPG/10__Press_Releases/Bird_s_eye_view_of_the_Castoro_Sei.jpg
Repost 0
Published by DanielB - dans Nord-Stream
commenter cet article
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 01:46
Nord-Stream se remplit d'argent  titrait hier le journal Kommersant apres l'annonce par un pool de 26 banques Européennes [ Allemagne , France , Italie ,  Suede , Espagne , Portugal ] et Japonaises  de s'associer pour le financement de 70 % du projet du gazoduc sous-marin de la Baltique


La société Nord Stream AG, opérateur du gazoduc russo-européen, a annoncé avoir obtenu un crédit de 3,9 milliards d'euros auprès de 26  banques, a rapporté mardi le Financial Times.

Selon le journal, ce crédit est à 80% garanti par les agences allemande et italienne de crédits à l'exportation, Hermes et Sace, ainsi que par le Programme fédéral allemand de garantie des emprunts non-liés.

Le coût du projet est estimé à 7,4 milliards d'euros. 3,9 milliards d'euros représentent 70% de la première phase du projet, les 30% restants - 0,8 milliard - devant être accordés par les actionnaires de la société: Gazprom (51% du capital), les allemands Wintershall Holding et  E.ON Ruhrgas (20% chacun) et le néerlandais Gasunie (9%). Le français GDF Suez rejoindra le projet à hauteur de 9% à l'avenir. 

D'une capacité annuelle de 50 milliards de m3 de gaz, Nord Stream reliera par le fond de la mer Baltique les réseaux gaziers russe et européens en contournement des pays de transit. Le gazoduc comptera deux conduites. La première, d'une longueur d'environ 1.220 km et d'une capacité de 27,5 milliards de m3 de gaz, doit entrer en service en 2011.[ 1 ]

Les deux tranches du gazoduc russo-européen Nord Stream atteindront leur capacité de transport projetée en novembre 2012, a annoncé mardi aux journalistes le directeur exécutif de la société Nord Stream AG, opérateur du projet, Mattias Warnig.

"Nous nous attendons à ce que la première tranche soit lancée fin 2011 et la deuxième en 2012", a expliqué le responsable.

Les deux tranches du gazoduc doivent être opérationnelles d'ici novembre 2012, a ajouté M.Warnig. Selon lui, 50% des capacités de transport de la première tranche sont déjà réservées, les demandes pour la deuxième tranche ne sont pas encore acceptées. [ 2 ]


Note de l'Editeur .

Ce prêt est la troisième défaite consécutive des opposants au projet de gazoduc Nord-Stream , ce qui les oblige desormais à livrer des combats procéduriers d'arrière-garde sans lendemains . [ 3 ]

La première a été l'autorisation de pose par tous les états concernés par la pose du gazoduc sur leur plateau continental et plus particulièrement la Suède et la Finlande .
Les chefs politiques de ces états ont eu à subir la pression considérable de la diplomatie Etasunienne et des " nouveaux Européens " riverains de la Baltique et ils n'ont pas cédé .


La seconde a été l'arrivée de GDF SUEZ , c'est à dire de la France , dans le projet avec la signature d'un accord en ce sens lors de la visite du President Medvedev début mars à Paris .
[ 4  ] Desormais ce sont les trois grandes puissances continentales dans le domaine de l'énergie qui sont associées à un projet énergetique avec la Russie .

Le soutien accordé par la finance Européenne et Japonaise à ce projet est aussi un échec cinglant pour les centres analytiques Anglo-Saxons et  les chefs politiques " Nouveaux Européens " qui appelaient à un boycott du financement du gazoduc Nord-Stream  et même de tous les projets énergetiques en Russie .
Cette finance Européenne a su ainsi se démarquer du système financier Anglo-Saxon et plus particulièrement de la City , même si quelques banques Anglaises font partie de ce tour de table et que l'accord a été signé à Londres .
La présence en force d'acteurs du système financier Allemand , que ce soit au travers des banques ou des organismes de garanties , montre aprés l'affaire Grecque qu'il aura un rôle de plus en plus important à jouer sur la scéne Européenne .
Ce soutien est aussi important car il se démarque d'un investissement spéculatif et porte sur un projet d'infrastructure énergétique vital pour la sécurité énergetique de l'Europe . Ces 3.9 milliards d'Euros sont destinés à financer de l' " économie réelle " et non pas virtuelle : Des tubes , des compresseurs , des navires de pose , des stations de pompage qui donneront du travail à des centaines d'ingénieurs , de techniciens et d'ouvriers avant d'apporter en Europe le gaz qui nous permettera de nous chauffer , de faire cuire nos aliments , de faire tourner nos industries !
Alors que des millions d'épargnants pleurent leur argent envolé lors de l'écaltement de la bulle fiancière et immobilière Etasunienne , voilà des projets qui devraient pouvoir beneficier de ce que l'on appelle " l'épargne populaire " comme le suggérait Emmanuel Todd au lendemain du krach de septembre 2008 .

Ce financement  est d'autant plus remarquable que les demandes vont s'accroître dans le secteur des infrastructures énergetiques en Europe : Modernisation du réseau Ukrainien , [ 5 ] construction du South-Stream et du Nabucco .
Le fait que Nord-Stream soit la première de ces infrastructures a avoir réussi à boucler son budget est un signal  fort car il indique comment les priorités sont perçues par la communauté financière Européenne . Lire ci-dessous l'interview de Paul Cocoran , directeur financier de Nord-Stream AG sur l'importance de ce prêt dans les conditions d'un marché financier morose .

Cette confiance accordée par la finance Européenne à un projet d'infrastructure énergétique périphérique est enfin un échec pour tous les chefs politiques , et leurs commanditaires , qui ont cru pouvoir profiter de leur situation géographique pour se livrer à des actes de " piraterie gazière " et de " chantage gazier " .

http://fr.beta.rian.ru/images/18625/92/186259257.jpg



Liens:
[ 1 ]
Nord Stream obtient un crédit volumineux (journal) - Depêche de Ria Novosti du 16 mars 2010 .
[ 2 ]
Nord Stream: le gazoduc entièrement opérationnel fin 2012 (directeur exécutif) - Depêche de Ria Novosti du 16 mars 2010 .
[ 3 ]
Finnish agency says has 4 Nord Stream complaints - Depêche Reuters du 16 mars 2010 .
[ 5 ]
Ukraine: moderniser en profondeur les gazoducs (premier ministre) - Depêche de Ria Novosti du 16 mars 2010 .

Articles associés :
[ 4 ]Accord GDF - GAZPROM : La véritable indépendance et la véritable sécurité énergetique de l'Europe !

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Nord-Stream
commenter cet article
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 10:32
MOSCOU, 9 mars - RIA Novosti
Le premier ministre russe Vladimir Poutine a confirmé mardi les délais de la pose du gazoduc Nord Stream, qui devrait être opérationnel fin 2011, rapporte le service de presse du gouvernement russe.

"En avril, les travaux commencent sur le tronçon maritime. Fin 2011, le système sera achevé", a indiqué M.Poutine lors d'un entretien à Moscou avec son homologue suédois Fredrik Reinfeldt, en visite de travail en Russie.

Le pipeline doit relier sous la mer Baltique, en passant par les eaux territoriales du Danemark, de la Suède, de l'Allemagne, de la Finlande et de la Russie, le port russe de Vyborg au port allemand de Greifswald. Sa première conduite, longue de 1.200 km et d'une capacité annuelle de 27,5 milliards de mètres cubes, doit être opérationnelle dès 2011.

Tous les pays traversés par le gazoduc ont donné leur autorisation en vue de sa réalisation.

Un mémorandum Russo-Français sur l'adhésion de la société française GDF Suez au projet de gazoduc Nord Stream où elle détiendra 9%, a été signé lundi 1er mars à Paris en présence des présidents russe et français, Dmitri Medvedev et Nicolas Sarkozy.[ 1 ] - [ 2 ]

Concernant le projet gazier off-shore de Chtokman dans la Mer de Barents , le gouverneur de l'oblsat de Mourmansk  Dmitri Dmitriyenko annoncé que le projet ne serait retardé que de quelques mois alors que des analystes Norvègiens annonçaient un retard de trois ans et même son abandon .
Lors d'une rencontre avec le Directeur Général des activités de Total [ partenaire du projet à la hauteur de 25% - NDLR ] Pierre Nergararian il a confirmé que les décisions finales d'investissements seront prises en mars 2011 et que les premières livraisons de gaz débuteront en 2016 .

Liens :
[ 1 ] Nord Stream: un mémorandum gazier russo-français signé à Paris - Depêche de Ria Novosti du 1er mars 2010 .
[ 3 ] Французы опровергли слухи о том, что Штокмановский проект перенесли на три года - Depêche de GTRK-Murmansk du 9 mars 2010 .

Articles associés :
[ 2 ]Accord GDF - GAZPROM : La véritable indépendance et la véritable sécurité énergetique de l'Europe !
Repost 0
Published by DanielB - dans Nord-Stream
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 01:35


MOSCOU, 26 février - RIA Novosti
Lors de la visite du président russe Dmitri Medvedev à Paris, les 1er-3 mars, Gazprom Export envisage de signer avec GDF Suez un mémorandum prévoyant des livraisons supplémentaires de gaz à la France, a annoncé vendredi lors d'un point de presse le conseiller du chef de l'Etat russe Sergueï Prikhodko. 


"Gazprom Export et GDF Suez ont l'intention de signer en marge de la visite un mémorandum d'entente sur la livraison de volumes supplémentaires de gaz à la France", a-t-il déclaré.

Selon le conseiller présidentiel, le groupe français évoquera en outre sa participation au projet Nord Stream. Il s'agit notamment de l'augmentation des quantités de gaz qui seront acheminées vers la France par ce pipeline passant par le fond de la mer Baltique.

Moscou salue également le désir d'un autre géant français, EDF, de s'associer davantage au projet South Stream. Piloté par le russe Gazprom et l'italien Eni, ce projet est destiné à livrer le gaz russe de la mer Caspienne à l'Union européenne en contournant l'Ukraine.

"Ils (les Français) manifestent un vif intérêt pour le gazoduc South Stream. Nous considérons ce facteur comme un bon signe pour les investisseurs et les consommateurs", a affirmé M.Prikhodko interrogé sur l'augmentation éventuelle de la participation française au capital de South Stream.

Il a rappelé que le protocole d'entente entre EDF et Gazprom relatif à ce projet avait été signé en novembre dernier.

Repost 0
Published by DanielB - dans Nord-Stream
commenter cet article

Liens