Publié le 31 Mai 2010

L'abordage de la Flotille de la Liberté dans les eaux internationales par les forces armées Israéliennes qui s'est soldé par plus d'une dizaine de morts parmis l'équipage et les passagers de cette flotille  n'est pas un massacre , ce n'est pas une tragèdie , ce n'est pas un " acte de guerre " ni un meurtre , de " police des mers " , de " terrorisme d'état " ou un " acte de barbarie "  comme on peut le lire : C'est tout simplement un acte de piraterie !

Aprés avoir bafoué le droit international sur terre , dans les airs voilà que ce que l'on surnomme " la Petite démocrassie   Démocratie du Proche-Orient " bafoue le droit maritime .

Pas la première fois en fait mais la première fois avec un tel bilan humain .

Attendons maintenant de voir la réaction de la " communauté internationale " cad comment l'état-pirate d'Israel va échapper à sa 263 458 ème condamnation devant le Conseil de Sécurité de l'ONU .

Quand à notre Président , M. Sarkozy  , qui a l'habitude d'intervenir dans les procèdures judiciaires en répétant à l'envie que " tel ou tel responsable sera sévéremment puni " il vient de se faire le complice d'un acte de piraterie !

En dénonçant un " usage disproportionné de la force  " , il ne remet pas en cause l'action des forces armées Israéliennes cad l'acte de piraterie commis dans les eaux internationales . L'acte de piraterie n'étant pas constitué par pas  la présence ou l'absence de victimes mais par l'emploi de  la force et l'abordage contre un navire neutre naviguant dans les eaux internationales et ne transportant pas ce qu'il est communément admis être de la contrebande de guerre  .

La réaction de la Russie est tout à l'opposé de celle de la France : C'est bien la violation du droit international maritime qui est condamnée !

" Moscou se déclare profondément préoccupé par cette intervention qui a fait des morts et des blessés parmi les passagers de la flottille humanitaire. Il est indispensable de faire toute la lumière sur cet événement. L'utilisation d'armes contre les civils et l'arraisonnement des navires sans aucun motif juridique constitue une violation grossière du droit international", indique un communiqué mis en ligne lundi sur le site de la diplomatie russe. [ Очевидно, что использование оружия против гражданских лиц и задержание судов в открытом море без каких-либо правовых оснований являются грубым нарушением общепринятых международно-правовых норм.]

  Sur le plan historique , les forces armées Israéliennes se sont rabaissées au niveau de la Marine Franquiste et du corsaire " Canarias "  qui a arraisonné  le " Mar Cantábrico " en 1937 .

Bien que transportant des armes pour la République , c'est àdire de la contrebande de guerre , son abordage avait été considéré comme un " acte de piraterie " par le " Concert des Nations ", la " Communauté internationale " d'alors .

De la même manière l'acte de piraterie commis par la Marine Israélienne s'est déroulé dans les eaux internationales [ " haute mer " ] ou l'action de forcer un blocus , reconnu comme exemption de la protection accordée à certaines catégories de navires , n'était pas constituée .

 

 

Extrait du  Manuel de San Remo sur le droit international applicable aux conflits armés sur mer

 

  SECTION III
NAVIRES ET AERONEFS ENNEMIS EXEMPTS D'ATTAQUE


Catégories de navires exempts d'attaque

47.Les catégories suivantes de navires ennemis sont exemptes d'attaques:
a) les navires hôpitaux;
b) les embarcations de sauvetage côtières et autres transports sanitaires;
c) les navires bénéficiant d'un sauf-conduit suite à un accord entre les parties belligérantes, comprenant:
i) les navires de cartel, par exemple les navires affectés et participant au transport de prisonniers de guerre;
ii) les navires engagés dans des missions humanitaires, y compris les navires transportant des fournitures indispensables à la survie des populations civiles et les navires engagés dans des actions d'assistance et des opérations de sauvetage.
d) les navires engagés dans le transport de biens culturels sous protection spéciale,
e) les navires de passagers lorsqu'ils transportent exclusivement des passagers civils;
f) les navires chargés de missions religieuses, philanthropiques ou scientifiques non militaires. Les bâtiments recueillant des données scientifiques ayant une probable application militaire ne sont pas protégés;
g) les bateaux affectés à la pêche côtière ou à des services de petite navigation locale; ils sont cependant soumis aux règlements de l'autorité navale belligérante sur place, et peuvent être soumis à son inspection;
h) les navires conçus ou adaptés pour lutter exclusivement contre la pollution de l'environnement marin;
i) les navires qui se sont rendus; et
j) les radeaux et canots de sauvetage.

Conditions d'exemption

48.Les navires énumérés au paragraphe 47 sont exempts d'attaque seulement s'ils:

a) sont employés de manière inoffensive dans leur fonction normale;
b) se soumettent à l'identification et à l'inspection quand cela est exigé; et
c) ne gênent pas intentionnellement les mouvements des combattants et obéissent aux ordres de stopper ou de s'écarter de leur route quand cela est exigé

 

 

 null

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Opinions

Repost0

Publié le 31 Mai 2010

MOSCOU, 25 mai - RIA Novosti

Un centre d'analyse du commerce mondial d'armes a été créé en Russie [Центр анализа мировой торговли оружием (ЦАМТО) -TSAMTO Centre d'analyse pour le commerce mondial des armes .]  , a annoncé mardi à RIA Novosti le directeur du centre et membre du Conseil social auprès du ministère russe de la Défense Igor Korotchenko.

"Une structure chargée de suivre l'évolution du marché mondial des armements et du matériel de guerre a vu le jour en Russie. Le centre réunit des experts en matière d'économie militaire, de complexe militaro-industriel et de coopération militaire  internationale", a-t-il déclaré.

Selon M. Korotchenko, les succès de la Russie sur le marché mondial de l'armement, où elle arrive en deuxième position depuis quelques années, doivent être étayés par la mise en place d'un centre analytique aussi réputé que le SIPRI (Stockholm International Peace Research Institute), le service de recherche du Congrès américain CRS (Congressional Research Service) et l'Institut international pour les études stratégiques (IISS). Ces structures font actuellement "la pluie et le beau temps" dans le domaine des études consacrées au commerce mondial d'armements.

S'agissant des exportations mondiales de matériel de guerre, les experts sont actuellement obligés de se fonder sur les chiffres fournis par les centres analytiques occidentaux. Or, il arrive souvent que ces chiffres ne reflètent pas la réalité, a souligné M.Korotchenko.

"Nous sommes en train de rédiger un Annuaire du commerce mondial d'armes. Cet ouvrage présentera aux experts internationaux la vision russe de l'évolution du marché de l'armement entre 2002 et 2009", a-t-il conclu.

 

 

Note de l'Editeur :

Les coopérations dans le domaine militaire , les ventes d'armement sont cités dans les recommandations de Serguei Lavrov pour promouvoir le développement de la Russie  .:

" Une utilisation efficace de la politique étrangère dans le cadre du développement à long terme de la Russie " .

  Ex :

- Promouvoir en Amérique Latine et les Caraïbes la vente d'armes russes et de matériel militaire en utilisant leur intérêt qui réduit  la dépendance vis à vis des fournisseurs traditionnels, en particulier les États-Unis .

- Donner la priorité à la mise en place de la coopération militaro-industrielle avec l'Argentine, le Brésil et le Venezuela .

 

Site

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 29 Mai 2010

" Les chiens aboient , la troïka passe ! "©

L'administration régionale de Tomsk vient d'annoncer  la mise en place d'une commission d'étude pour la constitution d'une macro-région  qui comprendra les districts de Tomsk, Novossibirsk, l'oblast de Kemerovo et le Krai de l'Altaï [ Barnaul ] .[ 1 ]

Selon les autorités de la région de Tomsk ce remembrement administratif - Укрупнение - facilitera  la construction d'une autoroute à péage qui réduira le temps de voyage de Tomsk à Novossibirsk .Le financement de cette "macro-région se fera probablement  par des budgets fédéraux et locaux.

Ce projet de " macro-région " basé sur des critères économiques plutôt qu'ethniques  avait été évoqué par Boris Gryzlov [ 7 ] et rentre parfaitement dans le cadre de la politique de remenbrement administratif du président Medvedev dans le Caucase  , sa politique de réduction des fuseaux horaires [ 2 ] et la politique  de dévelopement des infrastructures entreprise par le Président Poutine pour l'horizon 2030 .

Le concept de " macro-région " avait été formulé pour la première fois en 2007 par Vladimir Poutine lors d'une réunion  du Conseil de la science,de  la technologie et de l'éducation.

 "Nous avons besoin d'études ciblées afin de définir la notion de " macro-région ", la définition de ses frontières grâce à la territorialité , les contraintes naturelles, celles  lièes aux infrastructures, à la démographie et aux spécificités  ethnoculturelles "

Le projet d'un remembrement administratif dans la région avait été évoqué lors de la dernière visite du Premier Ministre en Sibérie [ 3 ] et est une réponse " forte et claire " aux projets sécessionistes orchestrés par des officines étrangères . L'annonce des autorités de la région de Tomsk survient quelques jours aprés la parution d'un appel à la constitution d'une " République Sibérienne " aprés l'accident de la mine de Raspadskaïa et les troubles dans la nuit du 14 au 15 mai dans la cité de  Mejdouretchensk ! [ 4 ]

 

Il est clair que ce projet qui donne déja des urticaires à tout ce que la Russie compte de presse libre © en donnera certainement autant à Mmes Annie Daubenton et Marie Mendras !

 Ces projets de macro-regions s'inscrivent dans la vision d'une organisation administrative en forme de Matriochka [ Poupées gigognes ] de la Fédération de Russie qui renforcerait cette verticale du pouvoir - Вертикаль власти- tant honnie et caricaturée par les commentateurs et analystes Occidentaux de la Russie .

 Ce projet est aussi un serieux camouflet aux rédacteurs du rapport de l' Institut du Développement Contemporain - ИнСоР - présenté au Président Medvedev qui préconisait l'abandon de ces remembrements admnistratifs [ 6 ] et des sources au sein de l'administration présidentielle ont confirmé dés janvier 2010 la poursuite du processus suspendu en raison de la crise et en partie en raison de la résistance des élites politiques  locales . [ 7 ]

 

 

 " Les chiens aboient , la troïka passe ! "©

 

Liens :

[ 1 ] Томская область примет участие в подготовке технического задания для создания межрегиональной агломерации юга Западной Сибири

[ 5 ] Грызлов предлагает стимулировать россиян переезжать в Сибирь и на Дальний Восток - Depêche de Ria Novosti du 28 mai 2010 -

  [ 6 ] ИнСоР поставил крест на укрупнении регионов - Article de Nezavisimaya Gazeta du 8 avril 2010

[ 7 ] Дотационные регионы сольют с самодостаточными - Article de Vedeomosti du 21 janvier 2010 .

.

  Articles associés :

[ 2 ] Dmitri Medvedev : La réduction du nombre de fuseaux horaires en Russie va se poursuivre .

[ 3 ] Go East Young Man : Un plan de développement pour la Sibérie .

[ 4 ] Mejdouretchensk : Des troubles séparatistes Anarcho-syndicalistes orchestrés depuis l'extérieur [ Ukraine , Angleterre , Allemagne ] .

 

 

 

 

 

null

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Géopolitique de la Russie

Repost0

Publié le 29 Mai 2010

On n'en attendait pas moins de lui !

 Le réalisateur de " Soleil Trompeur " vient d'annoncer qu'il a pour projet le tournage d'un film sur la vie et la mort de l'écrivain et conseiller diplomatique Russe Alexandre Griboïedov .

Alexandre Griboïedov je vous en ai parlé dans ce blogue à l'occasion du festival Russe du Toursky .

 Alexandre Griboïedov  fut un des acteurs de la rivalité Anglo-Russe en Asie Centrale connue sous le nom de " Grand-Jeu " et on ne peut s'empêcher de penser à lui et l'à l'actualité de son  personnage lorsque l'on ouvre la page " étranger " de nos journaux . Jugez en vous-même :

Alexandre Sergueïevitch Griboïedov (en russe : Александр Сергеевич Грибоедов), né à Moscou le 15 janvier 1795 et mort à Téhéran  le 11 février 1829 , est un auteur dramatique, compositeur et diplomate russe .

Fils d'une famille de petite noblesse, Griboïedov étudie à l'Université de Moscou  de 1810 à 1812. Il obtient ensuite un brevet dans un régiment de hussards, mais se retire en 1816.

L'année suivante, il entre dans le service civil. Il est affecté en tant que secrétaire de la légation russe en Perse  . Conformément au traité de Goulistan, il réussit à faire sortir de Perse une centaine de soldats russes, anciens captifs. Il joue un rôle important pendant la guerre turco-perse de 1821-1823 et est décoré par le Chah de l'Ordre du Lion et du Soleil. En 1822, il est transféré en Géorgie , où il devient secrétaire diplomatique d'Alexeï Ermolov , le gouverneur général du Caucase . C'est pendant cette mission qu'il écrit ses chefs d'œuvre. En 1826, après le coup d'État avorté des Décembristes , Griboïedov, malgré sa sympathie pour certains des membres du mouvement, est lavé de tout soupçon, après avoir été mis aux arrêts à Grozny et avoir subi un interrogatoire à Saint-Pétersbourg .

De retour en Géorgie au mois de septembre 1826, déçu, il se rend utile par ses connaissances de la langue perse auprès de son parent le comte Ivan Paskevitch , qui a remplacé Ermolov au poste de gouverneur général. Il devient une sorte d'éminence grise du commandement militaire russe au Caucase, pendant la guerre russo-perse de 1826-1828. Il dirige les pourparlers avec les chefs de clans perses en protégeant leur droit coutumier.

Il est envoyé à Saint-Pétersbourg  après le Traité de Turkmantchaï  de 1828 qu'il avait préparé et qui permit à la Russie  d'obtenir une position avantageuse en Perse . Reçu donc brillamment dans la capitale impériale, il pense pouvoir se consacrer à la littérature  et entame la rédaction d'un drame romantique , Une nuit géorgienne (Грузинская ночь), mais il est soudain envoyé en Perse en tant que ministre plénipotentiaire . En route, il est retardé par la maladie et par son mariage ; il conçoit alors le projet de créer une Compagnie russo-transcaucasienne, organisée comme celle des Indes orientales ; mais peu après son arrivée à Téhéran , une foule de fanatiques assaille l'ambassade russe. Griboïedov, ainsi que la quasi-totalité du personnel, est assassiné, le 30 janvier 1829, et son corps est si maltraité pendant trois jours par la foule qu'il ne peut être reconnu que grâce à une cicatrice sur une de ses mains, souvenir d'un duel. Selon toute probabilité ce meurtre fut commis à l'instigation du docteur McNeill , diplomate de la Couronne britannique en Perse, qui redoutait l'influence russe, dans le contexte de ce que l'on appellera plus tard le Grand Jeu entre les Anglais et les Russes et qui excita la foule contre la Russie.

Alexandre Pouchkine , rejoignant l'armée russe en guerre avec la Turquie, croisera lors de sa traversée du Caucase  le cercueil de Griboïedov, son ami proche, sur une arba attelée à deux boeufs. Il relatera cette rencontre dans son Voyage à Arzroum.
( D'aprés Wikipedia )


Grozny , Géorgie , Caucase , Perse , Iermolov , commandement militaire Russe du Caucase , Traité de Turkmantchaï , meurtre organisé par les Sr Britanniques ................

 

Le film que se propose de tourner Nikita Mikhalkov sera basé sur des documents historiques [ 1 ] qui privilègient cette thèse du meurtre (géo-)politique - политическое убийство. 

  Il n'est pas étonnant que ce projet controversé ait déja reçu l'appui de deux réalisateurs , l'un d'origine Géorgienne et l'autre d'origine Arménienne : Irakli Kvirikadze et Alexandre  Adabashyan.

Signalons enfin le courage intellectuel de Nikita Mikhalkov face à ses détracteurs et à l'Histoire .

C'est ainsi qu'il déclarait à la veille du dernier festival de Cannes : " Je sais que mon dernier film va être accueilli par des critiques négatives surtout en Occident . Je n'en ai cure . Ce que je montre c'est ce que nous Russes avons du subir durant les mois de septembre , octobre et décembre 1941 et les sacrifices que nous avons du consentir . Cela on ne veut pas le voir en Occident et c'est pour cela que toute cette haine se déverse sur moi et ce film ! "

 

  Vivement le film de Nikita Mikhalkov sur la vie et surtout le meurtre d'Alexandre Griboïedov !

 

Source : "Солнечный удар" и картина о Грибоедове - следующие фильмы Михалкова

 

Documents :

[ 1 ] ПЕРСИДСКИЕ ПИСЬМА  ПО ПОВОДУ ГИБЕЛИ ГРИБОЕДОВА

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Geopolitique

Repost0

Publié le 29 Mai 2010

La proposition de loi du Sénateur Masson visant à supprimer le droit à l'anonymat des blogueurs m'inquiète. Les politiques, qui ne comprennent rien à Internet faute de l'utiliser, sont en permanence tentés de restreindre cet espace de liberté qui les gêne tant.

Ce qui a toujours fait le succès d'Internet, c'est la quantité de contenus disponibles, la facilité que l'on a d'en ajouter et d'en discuter. Si Internet regorge de conseils, d'informations, d'explications aussi complètes, aussi variées et le plus souvent gratuits, c'est parce que des internautes ont pris le temps d'écrire ce qu'ils savent dans le seul but de partager.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Internet est un fabuleux accélérateur de diffusion de la connaissance et un outil de la démocratie. Si vous considérez comme moi que savoir c'est être libre, alors Internet est le meilleur moyen de gagner sa liberté .

 

Lorsque le gouvernement chinois censure Internet, le monde entier a bien raison de réagir comme il le fait.

En Allemagne, les blogueurs sont déjà, comme le propose Masson, obligés d'indiquer leur nom et leurs coordonnées sur leur blog! Le résultat c'est que la blogosphère allemande est peu active: il y a moins de blogs qu'en France, moins de commentaires, ...

En France, les blogueurs qui choisissent l’anonymat le font pour des raisons liées à leur vie professionnelle ou personnelle * . Sans la protection de l'anonymat, beaucoup arrêteraient de bloguer, et c'en serait fini du dynamisme de la blogosphere!

Masson prétend vouloir lutter contre les dérives, diffamations ou propagations de fausses nouvelles. Il faut lui rappeler que la loi existante (LCEN) apporte déjà une protection efficace: chez Wikio, comme chez OverBlog, nous recevons régulièrement des mises en demeure émanant d'un juge, qui exige qu'on lui communique les éléments d'identification de l'auteur d'un contenu illégal. L'hébergeur est tenu de fournir les informations demandées, c'est la loi LCEN qui s'applique.

Mettre fin à l'anonymat sur internet ce serait casser la dynamique extraordinaire de partage de la connaissance qui fait tout l'attrait d'Internet. Ce serait une perte de valeur pour tous. Pour autant, est-ce-que cela mettrait fin aux dérives ? Je n'en crois rien.

Arrêtons donc cette surenchère législative nuisible aux libertés!

OverBlog a fait publier
une lettre ouverte à destination de Monsieur Masson.

Avec Frédéric Montagnon d'OverBlog, Jean-Baptiste Clot de Canalblog, Philippe Pinault de Blogspirit/Hautetfort, Tristan Nitot de Mozilla Europe, Jeremie Zimmermann et Philippe Aigrain de La Quadrature du Net, Olivier Creiche de Typepad et Jean-François Julliard de Reporters Sans Frontières, nous lançons un appel pour défendre le droit à l'anonymat des blogueurs.

Si vous partagez notre avis et soutenez cet Appel :

Signez la pétition en cliquant ici !

 

* Ce qui était mon cas au début de ce blogue . Comme je l'ai déja signalé la signature avec ma véritable identité m' a valu des attaques personelles et des tentatives d'intrusion dans ma vie privée avec des coups de téléphone anonymes .

 

Voir les commentaires

Rédigé par Daniel BESSON

Publié dans #Opinions

Repost0

Publié le 29 Mai 2010

L'accord militaire conclu entre le Canada et le Danemark au début de ce mois a provoqué une vive réaction de la communauté Inuit qui s'insurge contre le fait qu'elle n' a pas été impliquée dans le processus et que les Inuits , sur le territoire desquels doivent se tenir de futurs manoeuvres conjointes entre le Canada et le Danemark , ne sont même pas mentionnés dans l'accord . [ 1 ]

L'activiste Mary Simon , présidente de  l' Inuit Tapiriit KanatamiFraternité Inuite  - a  ainsi publié sur le blogue de l'association un article  " C'est nouveau pour nous ! "ou elle exprime son mécontement face à cet accord et le peu d'intêret que manifeste le gouvernement fédéral pour cette population dans les processus décisionnels liès aux questions de défense et d'exploitation minière . Ce mépris des autorités fédérales Canadiennes tranche avec les rappels compulsifs  de l'importance de ces populations indigènes dans le discours des chefs politiques Canadiens sur le dossier Arctique .

 

 

 

Articles associés :

[ 1 ] Entente Canada-Danemark sur l'Arctique

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #La cause des peuples

Repost0

Publié le 28 Mai 2010

Si 2009 a été marquée par la première traversée commerciale post-Soviètique de la Route Maritime Nord - Sevmorput - par deux cargos de la société Beluga Shipping [ 1 ] , 2010 pourra être considérée comme le début de l'exploitation à une échelle commerciale de cette voie maritime septentrionale .

Lors d'un congrés qui s'est tenu à Moscou les 25 mai 2010  , Северный морской путь: стратегия возрождения  - Route Maritime Nord : Stratégie de renouveau [ 2 ] , le ministre des transports Russe  Igor Levitine a confimé que la société Sovcomflot est en train de préparer  une liaison commerciale entre Mourmansk et des ports de l'Asie du Sud-Est avec l'assistance  de brise-glaces . La cargaison du tanker sera des condensats de gaz . [ 3 ]

Sovcomflot avait déja annoncé le transport d'une cargaison de pétrole à partir du terminal de Varandeï pour cet été . [ 6 ]

   La Douma d'Etat vient d'adopter en première lecture un projet de loi autorisant le transit des  navires sur la Route Maritime du Nord uniquement sous escorte de brise-glaces battant pavillon Russe , une décision que contestent depuis des années les Etats-Unis et l'Union-Européenne  au nom de la " liberté des mers " et d'une non-reconnaissance de la souveraineté Russe sur cette voie maritime . [ 4 ]

Les aspects législatifs dans le cadre international ont égalemment été évoqués à cette conférence qui a vu la présence du député du parti " Russie Unie " ,  explorateur polaire etreprésentant du Président Medvedev pour les questions polaires Artour Chilingarov . [ Voir photo et manifeste sur ce lien  ] .

 Selon le ministre Levitine l'Arctique joue un rôle de plus en plus grand dans la politique et l'économie contemporaine , et la région Arctique devient une des parties de la planète la plus importante dans les  relations internationales.

Il a ainsi mis en avant le fait que cette voie maritime est libre de pirates à contario d'un trajet par l'Océan Indien .

 Le ministre a aussi souligné la nécessité de réactiver l'ancienne administration

Soviétique de la Route Maritime du Nord pour laquelle la ville de Mourmansk s'est portée candidate pour héberger le siège .

  " Cette nouvelle ère amène  de nouveaux défis  " a déclaré le ministre qui a en outre mis en avant le rôle important de cette voie maritime dans la géopolitique de la Russie au travers du  ravitaillement et du désenclavement des sujets de la Fédération de Russie situés sur la façade maritime arctique mais aussi en Sibérie au travers des fleuves Ob et Iénissei .

Igor Levitine  a aussi souligné le fait que la viabilité commerciale de cette voie maritime va dépendre en grande partie de la mise en exploitation de ressources minérales dans l'Arctique . Il a cité le cas du gisement gazier de Chtokman , des mines de bauxite  Nord-Onega dans la région d'Arkhangelsk [ 5 ] et du manganèse de la Nouvelle-Zemble . L'amortissement des frais d'entretien de la flotte de brise-glaces Russes nécessiteun fret de 10 Mio de tonnes par an  .

 

De son côté dans une déclaration à Sveriges Radio le conseiller du Barents Secretariat Oddgeir Danielsen a déclaré la société minière Norvègienne Sydvaranger AS [ district de Kirkenes ] envisage d'expédier cette automne , toujours via la Route Maritime Nord , une cargaison de minerai de fer  à destination de la Chine . C'est aussi la confirmation d'une annonce faite au mois de novembre 2009 . [ 7 ] - [ 8 ]

Actuellement les livraisons de minerai de fer à partir de Kikernes se font le long d'une route qui passe par le cap de Bonne-Espérance autour de l'Afrique pour éviter les attaques de pirates au large des côtes Somaliennes .

 

 L'ouverture au trafic commerciale de la Route Maritime Nord permet ainsi de rendre de nouveau viable l'industrie extractive du minerai de fer sur le " Vieux continent " et il est fort probable qu' au delà de la Norvège , les nouvelles mines que se propose d'ouvrir en Suède la société LKAB , minerai actuellement exporté par la " Route du fer " si chére  à Paul Reynaud , trouveront des débouchés en Asie et particulièrement en Chine qui a " faim " de ce minerai . Le minerai de fer , le charbon cokéfiable comme on a pu le voir avec l'accident de la mine de Raspadskaïa , n'appartiennent pas seulement à la géopolitique des ressources du XIX ème siècle mais bien encore à celle du XXI ème !

 

 

 

Liens :

[ 2 ] Международная конференция «Северный морской путь: стратегия возрождения» sur le site du Ministère des Transports de la Fédération de Russie . 

 [ 3 ] "Совкомфлот" совершит рейс танкера с углеводородами по Севморпути

  - Depêche de Ria Novosti du 25 mai 2010 .

[ 4 ] Мы пойдем на Север - Article de Izvestia du 26 mai 2010 .

[ 5 ] «СЕВЕРО-ОНЕЖСКИЙ БОКСИТОВЫЙ РУДНИК» 

 [ 7 ] Ny farled öppnas när isen smälter

[ 8 ] Iron mine ready to send out ore - Depêche de Siku-News du 14 novembre 2010 .

[ 9 ] LKAB planning for three new iron ore mines - Communiqué de LKAB du 16 février 2010 .

La première mine de ce projet a été innaugurée hier .

 

  Articles associés :

[ 1 ] MISSION ACCOMPLIE pour Beluga Fraternity et Beluga Foresight : La Route Maritime Nord est OUVERTE !

[ 6 ] Du pétrole arctique Russe pour le Japon via la Route Maritime Nord dés l'été 2010 .

null

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Marine marchande

Repost0

Publié le 28 Mai 2010

LAPPEENRANTA (Finlande), 27 mai - RIA Novosti

La Finlande doit se féliciter du fait que des étrangers achètent de l'immobilier sur son territoire, a estimé jeudi le premier ministre russe Vladimir Poutine lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue finlandais Matti Vanhanen.

"Je ne prétendrai pas connaître à fond le problème, mais si des étrangers s'occupent de l'immobilier dans un pays quelconque, s'ils en achètent, ce pays et son économie doivent s'en féliciter, car cela soutient le marché de l'immobilier et crée des conditions propices aux investissements en général", a indiqué M.Poutine.

C'est ainsi qu'il a commenté, à la demande d'un journaliste, les achats de plus en plus fréquents de terrains en Finlande par des Russes.

Et d'ajouter que chaque pays était en droit de réguler la situation en la matière comme bon lui semblait.

"A notre sens, ces règles de régulation ne contrediront pas les principes de l'économie de marché et le niveau actuel des relations de bon voisinage entre la Russie et la Finlande", a conclu le chef du gouvernement russe.

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Géopolitique de la Russie

Repost0

Publié le 27 Mai 2010

 

Plus de 500.000 illégaux sont arrêtés par les gardes-frontières américains dans le seul district de Tucson chaque année.

John Ladd plisse les yeux, flatte la croupe de son vieux cheval et regarde vers le sud. «Vous voyez ce mur au bout de ma propriété ?, dit le cow-boy à la moustache grise et à l'accent chantant. C'est la frontière. Tous les jours, près de 200 à 300 Mexicains l'escaladent et traversent mes champs… Cela fait quinze ans que ça dure. Quinze ans que je deviens fou !»

L'air est immobile et brûlant, le décor grandiose. La poussière danse sur le chemin de terre emprunté par le 4×4 de John. Situé sur la frontière de l'Arizona avec le Mexique, à quelques kilomètres de Bisbee, le ranch de John Ladd a été bâti par ses arrière-grands-parents dans une vaste plaine désertique hérissée d'arbres rares, où il élève vaches et chevaux. Quand la famille Ladd s'est installée ici en 1896, il n'y avait pas encore de frontière définie entre le Mexique et les États-Unis, qui venaient de se déchirer dans une guerre meurtrière. Le territoire, d'abord indien, puis mexicain avant de devenir américain, était borné seulement par le farouche désir de liberté des cow-boys installés sur ces avant-postes. Ce n'est qu'en 1912 que la frontière a été tracée. Mais elle n'était pas un problème, plutôt un mode de vie, explique John. Américains et Mexicains allaient et venaient. «Pendant les périodes de crise, comme en 1929, on renvoyait chez eux les Mexicains en masse, avant de les rappeler quand on avait besoin de bras», raconte l'historien JC Mutchler, voisin de Ladd et spécialiste du dossier à l'université d'Arizona. John le rancher évoque les amitiés que sa famille entretenait avec une famille mexicaine installée dans la montagne de l'autre côté de la frontière. Dans les années 1960, ses parents ont même parrainé l'attribution de la citoyenneté américaine à deux travailleurs immigrés. «Nous étions comme une famille, dit John. Brun ou blanc, je m'en fous, du moment que les gens ne sont pas stupides !»

 

Le rôle des cartels de la drogue 

 

Tout a changé «dramatiquement» selon lui, après 1994, quand l'accord de libre-échange (Nafta) entre les États-Unis et le Mexique a dévasté le secteur agricole mexicain. Ruinés par la concurrence des fermiers américains, des dizaines de milliers d'agriculteurs latinos ont afflué vers la frontière. Ce flot ne s'est plus jamais arrêté, charriant vers l'économie américaine une main-d'œuvre prête à tout pour nourrir la famille restée au pays, même à risquer de mourir de soif sur le chemin de l'exil. Les chiffres, qui varient, sont surréalistes. Plus de 500.000 illégaux sont arrêtés par les gardes-frontières américains dans le seul district de Tucson chaque année : «Cela implique que plus d'un million d'immigrants parvient à passer, puisqu'on estime que 2 sur 5 sont attrapés», explique le shérif de Tucson, Clarence Dupnik… Le renforcement de la frontière au Texas a accentué la pression sur l'Arizona, bordée par des déserts hostiles, difficiles à sceller. Des dizaines de milliers d'illégaux traverseraient le seul champ de John Ladd chaque année…

Les dégâts causés sont multiples : barrières cassées, champs saccagés, détournement des canaux d'irrigation, vêtements souillés abandonnés par les fuyards. À chaque fois, John Ladd doit appeler la patrouille des gardes-frontières qui commettent «plus de dégâts encore». Mais ce qui inquiète le plus le fermier, c'est que cette vague d'immigration est désormais contrôlée par des cartels de la drogue mexicains, qui exigent des candidats au départ qu'ils se transforment en «mules» pour convoyer marijuana ou héroïne. Depuis qu'il a dénoncé leur présence à la télévision mexicaine, John Ladd ne se rend d'ailleurs plus au Mexique, pour raisons de sécurité. Il y a deux mois, Robert Krenz, un autre fermier que John connaissait, a été assassiné sur son ranch. L'enquête est toujours en cours.

Plus prudent, le shérif Clarence Dupnik reconnaît un problème «croissant» de criminalité lié au trafic. Les barons mexicains se livrent au chantage avec les illégaux, qui doivent payer quelque 2000 dollars pour passer. S'ils n'ont pas d'argent, ils sont retenus prisonniers jusqu'à ce que les familles payent. Ce juteux business, évalué à des dizaines de milliards de dollars, a transformé Phoenix en «capitale du kidnapping».

 

De puissants intérêts en jeu 

 

Exaspéré par «l'inaction» du pouvoir fédéral, John Ladd a été bien content quand l'État d'Arizona a voté une loi sur l'immigration illégale  dotant les forces de l'ordre de pouvoirs élargis. Contrairement aux associations de latinos qui dénoncent une «loi raciste» propre à encourager «la chasse au faciès», John ne comprend pas pourquoi «demander ses papiers à quelqu'un est une atteinte aux droits de l'homme». Fermiers et policiers affirment que la passivité qui a prévalu jusqu'ici est surtout due aux puissants intérêts politiques et économiques en jeu. «Les démocrates veulent le vote des Latinos et les républicains, liés aux intérêts du business, veulent de la main-d'œuvre à bas prix», résume Levi Bolton, patron d'une association de policiers de Phoenix.

Pour l'historien JC Mutchler, l'imbrication intime de la société américaine et des illégaux latinos - et l'empathie que suscitent les drames humains vécus par ces nouveaux migrants - sont des facteurs importants. «Les gens crèvent de faim au Mexique, les Américains le savent. Ils connaissent tous des immigrés illégaux qui tondent leur pelouse. Ils les respectent pour leur travail acharné et leur volonté d'assumer les boulots que les Américains de souche méprisent», dit-il. Nation d'immigrants, l'Amérique a du mal à se faire à l'idée de «fermer la porte».

Entre 60 et 70 % des Américains soutiennent pourtant la loi votée en Arizona. Au bureau du gouverneur Brewer, la directrice de cabinet, Eileen Klein, voit dans ce soutien massif l'attachement de l'Amérique «à la loi». «C'est vrai que nous sommes une nation d'immigrants, dit-elle, évoquant sa propre famille venue de France. Mais le droit doit être respecté pour que notre pays reste fidèle à lui-même.»

 

 

 

 

null null 

 

 

null

 

 null 

D'aprés Le Figaro

 

Note de l'Editeur

 

Il ya quelques années Samuel Hutington s'insurgeait contre cette " Chicanisation " des Etats-Unis et plus particulèremment du Sud-Ouest des Etats-Unis dans un opuscule titré :

« The Hispanic Challenge » (Le défi hispanique), paru dans Foreign Policy en mars 2004

 et extrait d'un livre sorti peu aprés Who are We ?The Challenges to America’s National Identity.

Comme le souligne Huttington  les " Chicanos "  - terme dérogatoire utilisé pour les Hispaniques - ont une légitimité historique sur les territoires ou ils émigrent puisque ceux-ci appartennaient au Mexique avant la guerre d'agression Etasunienne  contre le Mexique de 1846-1848 .

C'est un premier point intéressant à noter lorsque l'on voit prononcer les termes d' " invasion " , parlons plutôt de Reconquista !

Le deuxième point est que cette " invasion " Reconquista avait été annoncé par un ( très ) grand Mexicain : José Vasconcelos Calderon , romancier, philosophe, pédagogue et homme politique. Recteur de l'Université de Mexico, puis ministre de l'Education entre 1920 et 1924, il réforma de fond en comble l'enseignement de base dans son pays, impulsa le mouvement politico-artistique national-révolutionnaire du muralisme mexicain .

Signalons que JV fut aussi un des fondateurs des " comités Pro-Raza " dans le Sonora pour soutenir les émmigrés Mexicains [ Ils donneront naissance à l' Accion Revolucionaria Mexicanista , les " Chemises Dorées " ou l'on retrouva beaucoup des " Dorados del Norte " de Pancho Villa ] au début des années 20 alors que se développait la même politique raciste des WASP's contre les Latinos . [ La période évoquée par l'historien JC Mutchler dans l'article de Mme Mandeville ]

Sa thèse est intéressante car dés 1926 il suggère que les progrès du transport maritimes , ferroviaires et aériens ainsi que la ... climatisation et le chauffage central vont permettre à " La Raza de bronce " de s'étendre au Nord .

 

 

 

 

" L'homme blanc , le seigneur d'aujourd'hui , a forgé les outils de
sa propre destruction . Les moyens de communication moderne qu'il a créé permettent aux peuples les plus divers de se deplacer en quelques dizaines d'heures à l'autre bout de la planéte et de peupler des territoires dont il n'avait pas seulement imaginé l'existence il y a une génération "

" Les jours de la race blanche nordique sont désormais comptés .Ayant
rempli sa destinée qui était de mécaniser le monde , elle a declanché
, sans le savoir , le début d'une nouvelle ére : L'ére du mélange et de la fusion des peuples ."

 

 

  

" Desormais tous les hommes de couleurs , et en particulier nous les
latinoaméricains , pouvons vivre sous des latitudes septentrionales et par des températures polaires . L'homme blanc a ainsi détruit la loi immuable des espéces : la sélection naturelle et ceci à son détriment ."

 

" Maintenant que la race blanche , et en particulier les Anglo-saxons
, ont complétement achevé de d'explorer le continent Nord-Américain
il nous appartient à nous les Hispaniques et les Latinoaméricains de conquérir spirituellement ce continent  "


" Il n'y a pas de retour en arriére dans l'Histoire car elle est transformation et innovation .Aucune race , une fois sa grandeur terminée , ne peut prétendre à revenir en haut de l'affiche .Chaque race passe aprés avoir accomplie sa mission .La race blanche Anglo-Saxonne d'Amérique du Nord subira cette loi d'airain comme toutes les autres .Sa mission fut de mécaniser le continent Américain , la notre sera de lui redonner une âme " .

 

Le troisième point non moins intéressant est l'historique du tracé de la frontière que l'article cite à 1912 .

En fait la prise de conscience de la " frontière " qui coïncide avec une prise de conscience nationale des frontaliers Mexicains date du 15 mars 1916 et de l'expedition colonialiste du Général Pershing au Mexique à la poursuite de Pancho-Villa. L'invasion puis le retrait des troupes Etasuniennes a créé chez les frontaliers la nostalgie de " Aztlan " , la terre Ibero-Amerindienne  volée lors de la guerre de  1846-48 et a constitué la première vague de l'émigration la Reconquista de la Nación de Aztlán .

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #La cause des peuples

Repost0

Publié le 27 Mai 2010

On a tendance à analyser la politique extérieure Iranienne qu'à l'aune de ses prétendues visées agressives contre Israel . Essayons d'oublier ce " petit pays " [ Je sais c'est TRES difficile mais essayons ! ]  un instant pour analyser les développements de la politique extérieure  Iranienne sous un aspect plus géopolitique .

 

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad se rendra en Géorgie a annoncé le 21 mai dernier l'agence News Georgia citant le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Ramin Mehmanparast, qui effectuait une visite à Tbilissi au sein d'une délégation de journalistes iraniens .

Le ministre iranien de Affaires étrangères Manouchehr Mottaki est attendu en Géorgie en juin prochain. Ensuite une réunion de la commission intergouvernementale irano-géorgienne se tiendra en Iran avec la participation du premier ministre géorgien  Nika Guilaouri, a indiqué Ramin Mehmanparast.[ 1 ]

 

La Géorgie permettera donc à l'Iran d'avoir , via l'Arménie , un débouché maritime sur la Mer Noire particulièrement pour les exportations énergetiques Iraniennes .[ 4 ]

 

L'Iran est baigné par trois espaces maritimes  :

- Le Golfe Persique

- La Mer Caspienne

- La Mer d'Oman et au delà l'Océan Indien .

 

Deux des ces espaces  ne permettent pas une réelle projection de l'Iran puisque la Mer Caspienne est une mer fermée et le Golfe Persique n'est qu'en partie controlé par l'Iran .

 [ Il faut ici d'ailleurs réfuter ce mythe du " blocage " du détroit d'Ormuz par l'Iran alors que ce détroit d'Ormuz est la pierre angulaire des stratégies visdant à asphyxier l'Iran par un blocus maritime ]

Le soutien au Hezbollah au Liban et au Hamas dans la bande de Gaza pourraient s'interpréter au delà de l' " anti-Israélisme primaire "  comme  un moyen pour l'Iran de se projeter en Mediterranée de la même manière que  le resserement des liens avec la Géorgie n'aurait pour objectif qu'un accés à l'espace Pontique . Or au delà de sa présence sur les rives orientales de la Mediterranée et de la Mer Noire , c'est vers l'Europe que l'Iran cherche manifestement un débouché pour ses productions energétiques . Une Europe qui emboite malheureusement  le pas de l'axe Washington Tel- Aviv à chaque décision interrnationale concernnant l'Iran .

 

De la même manière si l'actualité ne parle que du programme nucléaire ou du programme de missiles Iraniens , l'Iran a developpé ces dernières années un important programme naval militaire [ surtout défensif , il ne s'agit pas d'une marine de projection ]  MAIS AUSSI en ce qui concerne la marine Marchande  .

Celle-ci comprend un peu plus de 100 navires et subit une profonde modernisation avec par exemple la commande en cours de 10 vraquiers . En 2009 le président Iranien Mahmoud Ahmadinejad a instauré le moratoire d'achats de navires de certaines catégories à l'étranger pour favoriser l'industrie nationale . [ 2 ]

  Dans le domaine militaire l'Iran a conçu des torpilles hypervéloces , un submersible et récemment un destroyer  [ Jamaran classe Mowj admis au service actif le 19 février dernier  ] . Ces réalisations si elles paraissent modestes n'en sont pas moins le témoignage de l'importance accordée à la défense des approches maritimes de l'Iran .Les avaries infligées à la frégate Israélienne Hanit par le Hezbollah en juillet 2006 peuvent être aussi analysée comme une défense victorieuse , par procuration , de ce point d'appui maritime de Beyrouth dans le cadre de la stratégie de multi-maritimisation de l'Iran .

 

Cette volonté de " s'ouvrir sur la mer " explique aussi pourquoi l'un des principaux leitmotiv des traineurs de sabres contre l'Iran est l'instauration d'un blocus maritime et pourquoi les " sanctions " visent en premier l' IRISL . On assiste de la part de l'auto-proclammée " communauté internationale " à un " déni de mer " pour l'Iran de la même manière que  cette " communauté internationale " cherche à lui imposer un " déni du nucléaire " ou un " déni spatial " . Or le désenclavement d'un état  s'il passe par le désenclavement maritime ne peut se passer aujourd'hui d'un accés à l'espace cad d'un désenclavement spatial : Deux choses refusées à l'Iran ![ 3 ]

 

 

null

Site :

 

Lignes maritimes de la République Islamique d'Iran

 

 

Liens :

[ 1 ] Mahmoud Ahmadinejad se rendra en Géorgie (médias) - Depêche de Ria Novosti du 21 mai 2010.

[ 2 ] Regards sur les industries navales iraniennes - Article de La Revue deTeheran de décembre 2008 .

[ 3 ] La compagnie maritime iranienne face aux sanctions américaines

 US targets Iran's shipping lines

 

[ 4 ]  Railway to link Iran, Armenia to Black Sea

 Iran reaching Georgian Black Sea Ports via Armenia

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Geopolitique

Repost0