Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 13:40

Le chef Amérindien Brésilien Raoni vient de commencer une visite  en France dans le cadre de sa campagne de subversion contre la construction du barrage de Belo-Monte . Arrivé lundi à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle , il s'est vu remettre par son comité de soutien Français les signatures d'une pétition s'opposant au projet du barrage .

Cette pétition lancée depuis plus d'un an par les initiateurs du site Raoni.com réclame l'arrêt des travaux du barrage . Elle a nottament été signée par Marion Cotillard , Bernard Lavilliers , Vincent Cassel , Pierre Richard et " Tatie " Danielle Mitterrand a précisé à l'AFP Gert-Peter Bruch , responsable éditorial du site .

Mais parmi les soutiens de Raoni en France , on ne sait pas si ceux-ci ont d'ailleurs signé cette pétition , on rencontre aussi certains cercles identitaires de l'ultra-droite Française gravitant autour du site d'informations Novopress.[ lien ] 

 

Ce n'est pas en soi une surprise ! L'un des axes de la propagande Raoniste est la " menace " que ferait planer l'arrivée sur les " terres ancestrales Amérindiennes " de milliers de travailleurs Brésiliens " non Amérindiens " et de leurs familles  . Selon le consortium Norte-Energia responsable du projet Belo-Monte , la construction du barrage génerera 18 000 emplois directs et plus de 23 000 emplois indirects soit prés de 96 000 personnes avec les familles .

Cette vulgate indigéniste Raonienne qui oppose les " Brésiliens de souche " que seraient les Amérindiens aux " envahisseurs " que seraient les Brésiliens de la " raça cosmica " métisse est dans la droite ligne de la vulgate identitaire qui dénonce la " colonisation " des " terres ancestrales Françaises " et de ses " terroirs " par des populations immigrées , majoritairemernt Africaines et musulmanes .

 

Notons aussi que cet argumentaire ethno-différentialiste est  largement employé en Russie par les opposants aux grands projets de barrages , que ce soit en Sibérie - Envenkia - ou dans la République de Mari-El . Il s'agit dans ce cas d'opposer les " Moskals " de Rushydro , présentés comme des envahisseurs , aux " petits-peuples " de la Fédération de Russie . [ LIen ]

 Ceux-ci bénéficient du soutien désintéressé non seulement des associations environnementalistes et indigénistes trans-nationales déja citées par l'ABIN dans son rapport sur Belo-Monte [ lien vers article ] mais aussi d'agences gouvernementales Estoniennes et Finlandaises au nom d'une " solidarité Finno-Ougrienne " .

 

Les contacts  des populations Amérindiennes d'Amérique du Sud et du Nord avec les élèments les plus radicaux des droites Européennes ne sont  pas en soi une nouveauté historique , bien qu'il soit difficille de savoir si les chefs coutumiers Amérindiens et surtout les populations Amérindiennes  étaient alors - dans les années 30 - pleinement conscients de leurs engagements . On ne peut pas en dire autant aujourd'hui et il appartient donc à ces chefs coutumiers de se prononcer sans retard sur ces soutiens , leur silence valant acquiescement de l'idéologie nauséeuse distillée par ces groupuscules .

 

A partir de 1934 , le géopolitologue et agent de renseignement de l'Abwehr Colin Ross - proche de Baldur Von Schirach et d'Adolf Hitler dont il était le conseiller privé sur les affaires Etasuniennes - prend contact avec diverses communautés Amérindiennes des Etats-Unis lièes à l'American Indian Federation . Plusieurs chefs coutumiers Amérindiens prennent contact aussi avec l'organisation des Siver Shirts of America de William Dudley Pelley , avec le German American Bund et avec le comité America First .  

  Ces chefs coutumiers Amérindiens réclamaient l'autonomie administrative au sein  des Etats-Unis , la dissolution du Bureau des Affaires Indiennes et présentaient le " New Deal " comme une " conspiration Judéo-Bolchevique " !

  On ne peut malheureusement que faire le lien avec les revandications Raonistes et celles des indigénistes radicaux Brésiliens qui réclament une extra-territorialité pour les " terres Amérindiennes " sur le territoire du Brésil , la dissolution de la FUNAI et avec leurs critiques contre le PAC - Programa de Aceleração do Crescimento - dont le projet de barrage de Belo-Monte fait parti .

Parmi les représentants de la communauté Amérindienne Nord-Américaine qui ont entretenu des rapports ténus avec le renseignement Nazi et ses diverses organisations aux EU , il faut citer la " sang mélée " Seneca-Cherokee Alice Lee Jemison et le chef coutumier Red-Cloud [ de son vrai nom E.A . Towner  , chef coutumier héreditaire Hoopa ] qui n'hésita pas à déclarer que " les Juifs sont les enfants de Satan " .La propagande Nazie de Colin Ross visait surtout à montrer que les Amérindiens étaient une " race pure " et que ceux-ci appartenaient à la " grande famille Aryenne " . Il les poussait à réclamer l'autonomisation de leurs territoires et assurait qu'en cas de victoire , le régime du III éme Reich  leur accorderait l'indépendance . L'activisme de Colin Ross , le dévoiement de certains chefs coutumiers Amerindiens et de certains citoyens Etasuniens de souche Allemande a poussé le législateur Etasunien à créer en 1938 le FARA qui oblige tout personne publique à revéler les sommes ou avantages en nature reçu d'un état étranger . Alice Lee Jemison reconnut ainsi devant une commission d'enquête parlementaire qu'elle recevait de l'argent du Bund[ lien ] Les associations indigénistes et environnementalistes  " Brésiliennes " qui s'opposent au projet de barrage de Belo-Monte sont beaucoup moins loquaces pour révéler la provenance de leurs fonds , ce à quoi s'est attelée l'ABIN dans son rapport . [ lien vers article ]

 

La loyauté de la quasi-totalité des peuples Amérindiens à l'égard de Washington fut cependant totale malgré l'ostracisme , pour rester modéré , dont ils étaient victimes de la part du pouvoir Etasunien , un ostracisme toujours en cours   . Des 1940 les Papagos, Navajos, Hopis et Apaches bannirent ainsi l'usage de la Swastika , symbole Amérindien séculaire ,  et certaines  nations Amérindiennes déclarérent même la guerre au III éme Reich , déjouant les prédictions de Goebbels qui affirmait que " les Amérindiens allaient se soulever contre le gouvernement Américain " .

La petite fille du chef Hoopa Red-Cloud reste toujours trés active aujourd'hui au sein du mouvement Amérindien d'Amérique du Nord et a parlé il y trois ans d' " ethnocide " en évoquant l'idée du métissage . Elle s'oppose à la reconnaissance du statut d'Amérindien aux " sangs mélés " et plus particulièrement aux descendants de métis Afro-Américains et Amérindiens . Une position qui tend malheureusement de plus à plus à gangréner l'ensemble des communautés Amérindiennes Nord-Américaines et dans la droite ligne de la  position des ultra-droites identitaires Européennes sur la question de la nationalité . [ lien ]  et [ lien ] .

 

Au Brésil des contacts entre des agents du régime Nazi et les peuples Amérindiens d'Amazonie eurent lieu lors de la Deutsche Jary-Amazonas expedition de 1935-1937 . Si l'essentiel de l'activisme Nazi au Brésil se concentrait sur les populations de souche Allemande immigrées dans le Sud du Brésil [ Joinville , Blumenau ] , l'importance de l'Amazonie comme base d'opérations en Amérique du Sud , mais aussi comme source de matières premières , n'avait pas échappé aux chefs politiques et militaires Nazis . Sous la couverture d'une mission de recherche ethnologique et sous la forme d'un raid aérien en hydravions Dornier , la Deutsche Jary-Amazonas expedition  , entiéremment financée par le régime Nazi avait d'autres missions :

- Etude des axes de pénetration en Amazonie Brésilienne

- Recensement des matières premières

- Etude de l'implantation d'une base de ravitaillement pour les submersibles Allemands

- Etude des conditions d'une implantation Allemande prés des frontières des Guyanes Française , Hollandaise et Britannique et ceci avec l'appui éventuel d'une " 5 éme colonne " Amérindienne .  De nombreuses photos montrent ainsi les membres de l'expedition initier les populations Amérindiennes au maniement de postes de radio et d'armes à feu .

 

La mort d'un membres de l'expédition , Joseph Greiner , consécutive à la fièvre jaune fut largement mediatisée dans les journaux cinématographiques et la presse écrite Allemande , plus particulièrement avec la publication de photos montrant des Amérindiens posant à côté de la tombe de Joseph Greiner . Celle-ci a été redécouverte en 2008 .

 

En 1992 , j'ai eu l'occasion de discuter avec l'anthropologue Brésilien Darcy Ribeiro . Il m'a alors confirmé que c'est la crainte d'une intervention étrangère , principalement du III éme Reich et du Japon , en Amazonie qui a poussé le gouvernement de Getulio Vargas a lancer le projet Roncador-Xingu qui vit la participation des fameux sertanistes Brésiliens , les frères Orlando et Cláudio Villas-Bôas .

 

La fascination des Allemands pour les populations Amérindiennes ne date toutefois pas du Nazisme . Elle est consécutive au mythe de Winnetou , un Indien Apache imaginé par le romancier allemand Karl May . Karl May a developpé au travers de ses romans un vision Rousseauiste de l'Amérindien des plaines , l'opposant au " méchant " , le " colon blanc " . C'est cette image Rousseauiste de l'Amérindianité qui est aussi largement dévéloppée et utilisée  par les Occidentaux qui soutiennent aujourd'hui les opposants au projet de Belo-Monte et le chef Raoni . Au Rousseauisme , vient s'ajouter désormais la vision Cameroniste qui veut faire des Amérindiens du Xingu de nouveaux Na’vis .  

 

Le chef Raoni doit rester en France jusqu'à début octobre selon son comité de soutien. Il doit notamment rencontrer des officiels et être fait citoyen d'honneur de la Ville de Paris le 27 septembre .

Son voyage , et  ses contacts , font certainement l'objet d'une attention particulière de l'ABIN . [ lien ]

 

 

 

Bibliographie :

 

Crossing the pond: The native American effort in World War II - Jere Bishop Franco - 1989 - University of North Texas press .

Chap1 principalement . The Swastika shadow over native America : John Collier and the AIF .

 

Unser Amerika : Der deutsche Anteil an den Vereinigten Staaten - Colin Ross - 1936 - Leipzig  F.A. Brockhaus . Interdit aux EU apres 1938 et en Europe aprés 1945 . Disponible épisodiquement à des prix modérés sur les sites de ventes aux enchères [ Attention au filtrage ] . Necessite la maitrise de la Fraktur .

 

Das Land ohne Herz: Eine Reise ins unbekannte Amerika - A. E. Johann - 1942

Voir supra .

 

Das Guayana-Projekt: Ein deutsches Abenteuer am Amazonas -  Jens Glüsing  - 2008 - Berlin

 

 " Les Allemands au Brésil " - Politique étrangère - Année 1939 - volume 4

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/polit_0032-342x_1939_num_4_2_5991

 

Les indiens d'Amérique du Nord à la veille de la seconde guerre mondiale . De la spoliation au début de la reconnaissance .

Article de Fabrice Delsahut dans " Histoire de la dernière guerre " [ 1939-45 , au jour le jour ]

N°6 - Juillet aout 2010 .

 Un morceau d'érudition pure par un universitaire Français .

 

  Casa-Grande & Senzala - Gilberto Freyre - Rio de Janeiro - 1933

 

  Articles de presse :

 

Expedição nazista, 2ª Guerra, Hitler e Amazônia

Nazis queriam construir colónia na Amazónia

  Nazistas na Amazônia - A história dos alemães que desembarcaram no Jari em 1935 para uma confusa e misteriosa expedição científica 

  The first Boys From Brazil: Nazi graveyard discovered deep in the Amazon rainforest
Nazis hoped to found empire in Amazonian rainforest
Nazis im Dschungel-Camp
 

 

  Nota : Cet article vient d'être censuré , probablement à l'instigation des cercles Raonistes ou identitaires Français , sur un site d'informations en ligne . Je remercie les éditeurs de la plateforme  " over-blog " de ne pas l'avoir censuré à leur tour . Sa diffusion est autorisée avec mention du site " Ice Station Zebra " .

 

 

 Nazi graveyard 

 

 Nazi graveyard 

 

 Nazi graveyard 

 

 Nazi graveyard 

  [ZZZZ8.bmp]

 

 

  Project Guyana

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

vilistia 27/09/2011 23:48



Bonjour,


Votre texte a sauté aussi sur le Post.



DanielB 28/09/2011 14:01



Bonjour ,


Il semble que la vérité historique gêne beaucoup de monde ( cf la bibliographie ) .


Tres cordialement


Daniel BESSON



Liens