brics - ibas

Publié le 8 Février 2012

Dans un article publiè dans la Revue de la Défense Nationale , le MD de la défense Brésilien Celso Amorim rejette tout comme son prédecesseur Nelson Jobim , [ article ] et [ article ] ,  et avec les mêmes propos toute ingérence extérieure , et donc de l'OTAN , dans les questions de sécurité concernant l'Atlantique Sud .

 

 

Le MD Brésilien rejette ausi le mythe d'une militarisation de l'Amérique du Sud . Ce sont aussi les propos de la secretaire de l'UNASUR-UNASUL , la Colombienne  María Emma Mejía  et  de l'analyste Argentin Alfredo Porti , directeur du Centre d'Etudes Stratégiques de la Défense de l'UNASUR  - Centro de Estudios Estratégicos de la Defensa de Unasur - CEED -  qui déclarait à l'issue du dernier Conseil de Défense qui s'est tenu à Lima en Novembre 2011  " Nos ressources naturelles en raison de leur caractère stratégique sont d'une extrême importance et peuvent être convoitées par d'autres régions . Il est alarmant de constater que les principales sources d'informations sur les ressources de notre région proviennent de l'étranger . Ce sont des agences gouvernementales , des agences multilatérales , des organismes privés qui depuis Londres , New-York , Washington ou Pékin disent ce que nous possédons et ne possédons pas . [ La lettre d'Ice Station Zebra N°2 - Décembre 2011 ]

 

  L'une des décisions du CD de l'UNASUR-UNASUL de Lima est la création d'une agence Sud-Américaine destinée à l'évaluation des ressources naturelles régionales et qui assurera aussi  la veille sur les questions de défense afin de contrebalancer des publications tendencieuses et partiales comme celles du SIPRI ou de l'Institut Chatham House qui ont largement propagé ce mythe d'une " militarisation de l'Amérique du Sud " .

 

 

 

L'Atlantique-Sud fera l'objet de plusieurs articles [ tension aux Malouines , présences Brésiliennes et Russes dans l'Antarctique ,les projets d'exploitation des fonds marins Brésiliens et Russes dans l'Atlantique Sud , la réussite des scientifiques Russes au lac Vostok et la doctrine Antarctique Russe , ...] dans le prochain numéro de La Lettre d'Ice Station Zebra N°4 à paraître le 12 février 2012 .

 

Pour commander l'article de Celso Amorim sur la RDN : http://www.defnat.com/site_fr/sommaires/sommaire-detail.php?cid_revue=759#9069

 

Celso Amorim a aussi été le MAE du Président Lula , c'est avec cette " double-casquette" qu'il s'exprime  sur des questions de RI .

 

 

null

null

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #BRICS - IBAS

Repost0

Publié le 6 Février 2012

A la veille du veto annoncé de la Russie et de la Chine au CS de l' ONU , le Brésil par la voix de l' Itamaraty a réaffirmé que la solution du dossier revient aux Syriens et qu'il rejettera les appels de la " diplomatie Européenne " à des sanctions accrues contre Damas, la négociation étant le meilleur chemin pour mettre fin aux conflits.

Lady Ashton entame aujourd'hui une visite de deux jours au Brésil et s'était fixé pour mission de faire en sorte que le Brésil adopte une posture plus "incisive" à l'encontre du gouvernement , on n'emploie pas le  terme " régime " au Brésil , du Président Bachar Al-Hassad .

 

Caramba ! Zout ! Encore raté !

 

 

Source : Agência ESTADO. ; Agência ESTADO .  

 

Brasil decide não se envolver na crise síria

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #BRICS - IBAS

Repost0

Publié le 1 Janvier 2012

Commençons la GP des ressources de 2012 par un nouveau record établi en 2011 !

 

Dans la nuit du 28 au 29 décembre 2011 , le super-minéralier Berge Everest affreté par la société minière Brésilienne Vale a accosté au port de Dalian avec une cargaison de 400 000 tonnes de minerai de fer Brésilien .

Cet événement qui marque la fin d'un conflit qui opposait depuis 6 mois les affréteurs Chinois aux affréteurs Brésiliens , les premiers refusant l'entrée de minéraliers de la classe Valemax dans les ports Chinois  constitue un nouveau record dans les relations économiques entre les deux états  .

 

Le Berge Everest fait partie d'un programme d'investissement  dans la domaine maritime du groupe minier Brésilien Vale qui  a investi plus de 8 milliards de dollars dans ce nouveau type de bâtiment , baptisé Valemax, pour transporter son minerai de fer. Dans le sillage des Panamax - 65.000 tonnes de cargaison -  qui ont la dimension maximum pour pouvoir passer par le canal de Panama, ou des Suezmax - 240.000 tonnes -  le Valemax est un mastodonte de 361 mètres de long capable de transporter 400.000 tonnes de minerai de fer .

 

La suite sur La lettre d' Ice Station Zebra a paraître le 11 janvier 2012 .

 

 

 

 

 

null

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #BRICS - IBAS

Repost0

Publié le 26 Décembre 2011

Le conseil de défense extraordinaire de l'UNASUR-UNASUL qui s'est réuni à Lima le 11 novembre dernier marque bien une nouvelle étape dans les questions de défense concernant l' Amérique du Sud . Au delà de la coopération renforcée des industries nationales de défense et de la création d'un CMI Sud-Américain , principalement dans le secteur aérospatial , ce sont désormais les politiques de défense qui convergent avec l'adoption de stratégies de défense communes en vue de faire face à une menace commune clairement identifiée comme extra-régionale .

 

Cet article est désormais lisible sur la lettre d'Ice Station Zebra n°3  .

 

 

  Declaracion-conjunta-Brasil-Peru

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #BRICS - IBAS

Repost0

Publié le 19 Décembre 2011

Le Brésil a peur .

 

L' Instituto de Pesquisa Econômica Aplicada - IPEA - un organe liè au Secrétariat des Affaires Stratégiques -  Secretaria de Estudos Estratégicos - SEA vient de publier la première partie d'un sondage très complet sur la perception des menaces par les Brésiliens

 

Cet article est désormais lisible sur La lettre d'Ice Station Zebra n°3.

 

Source : http://www.defesanet.com.br/geopolitica/noticia/4021/IPEA---A-Percepcao-das-Ameacas-pelos-Brasileiros

 

Commentaire et analyse du colonel Gelio Fregapani :

http://www.defesanet.com.br/geopolitica/noticia/4042/Comentario-Gelio-Fregapani----Percepcao-das-Ameacas--Meio-Ambiente--Incognitas-e-O-Regime-Politico-em-relacao-com-a-Estrutura-Familiar---

 

 

 

http://isape.wordpress.com/2011/12/15/metade-dos-brasileiros-teme-uma-invasao-por-causa-da-amazonia-e-45-pelo-pre-sal/

 

 nullnull

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #BRICS - IBAS

Repost0

Publié le 30 Novembre 2011

Notre pitoyable et belliciste ambassadeur au CS de l'ONU ,Gérard Araud , déclarait dans les colonnes de " O Estdado " le 13 juin dernier en essayant d'obtenir un ralliement de la diplomatie Brésilienne aux sanctions proposées par la France et un groupe d'autres " puissances " comme le Portugal :

 

" Dans l’immense majorité des résolutions adoptées au Conseil, cette division n’est qu’une vue de l’esprit. Et dans le cas présent, la majorité que recueille notre texte dépasse d’ores et déjà ce cadre, que nous cherchons à élargir. Les réticences du Brésil tiennent aux suites de l’affaire Libyenne ." [ lien ]

 

Cette " vue de l'esprit " s'est réunie au niveau des vice-ministres de affaires étrangères le 24 novembre à Moscou et vient d'adopter une position commune sur la Syrie et le " Moyen-Orient "   en continuant de critiquer l'intervention Franco-Anglaise en Libye . Voici le communiqué officiel sur le site du MAE Brésilien :

 

" The BRICS Deputy Foreign Ministers stressed that the only acceptable way to resolve the internal crisis in Syria is through urgent peaceful negotiations with participation of all parties as provided by the Arab League initiative taking into account the legitimate aspirations of all Syrians. Any external interference in Syria's affairs, not in accordance with the UN Charter, should be excluded. In this context the experience of the international community with regard to developments in Libya needs a thorough review to see if the actions taken were in conformity with the provisions of the relevant resolutions of the UN Security Council. "

 

  Notons ici qu'il est révolu le temps ou le Français devait être  la deuxième langue officielle diplomatique du MAE Brésilien aprés , et parfois avant , le Portugais sur proposition de l'ambassadeur Luiz Martins de Souza Dantas [ lien ] ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.itamaraty.gov.br/sala-de-imprensa/notas-a-imprensa/comunicado-conjunto-por-ocasiao-da-reuniao-de-vice-ministros-de-relacoes-exteriores-do-brics-sobre-a-situacao-no-oriente-medio-e-no-norte-da-africa-2013-moscou-24-de-novembro-de-2011

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #BRICS - IBAS

Repost0

Publié le 23 Novembre 2011

Je vous invite à consulter les commentaires - en Anglais - de mes  articles sur le Brésil par un de mes lecteurs Brésiliens . Ils apportent un complément toujours pertinent à ces articles .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #BRICS - IBAS

Repost0

Publié le 20 Novembre 2011

 

Le blogue ISAPE publie un portrait - partiel - du Brésil au travers des résultats du recensement 2010 : http://isape.wordpress.com/2011/11/20/pedacos-de-retrato-do-brasil-ibge/

 

On notera la chute spectaculaire du taux d'analphabétisme entre 2000 et 2010 , en particulier dans le Nord du Brésil .

Un élément intéressant à noter , et qui va donner des douleurs aiguës au fondement des " identitaires " , est la diminution du nombre de Brésiliens se déclarant " blancs" qui passe sous la barre des 50% .

C'est une première dans l'histoire du Brésil . Il ne s'agit en effet pas d'un critère totalement

 " objectif " mais " déclaratif " . Alors que la proportion  de Brésiliens  se considérant comme

" blancs " en 2000 était de 53,7 %  , elle n'est plus que de 47.7% en 2010 tandis que la proportion de Brésiliens se considérant comme " pardos " - " basanés " [ avec des guillemets ! ] passe de 38.5% à 43.1 % soit 82 Mio de personnes sur une population totale de 191 Mio . Le Brésil est bien devenu la nation de la " raça cosmica " , la " race de bronze " , que prophétisait le ministre de l'Education Mexicain José Vasconcelos en 1926 .

C'est un sérieux camouflet aux thèses de la " blanchisation " du Brésil que développait l'agent de la CIA Robert Willard dans les années 50 en mettant en avant l'arrêt du flux des esclaves noirs en provenance d'Afrique . Cette " analyse " oubliait de prendre en compte la rencontre  , au fond des lits et dans la moiteur tropicale ,  entre la race de la " Casa Grande " et celle de la " senzala " .

 

Cette " métisation " - pardização pour employer le terme Brésilien -  du Brésil [ lien ]  , y compris dans les " têtes " car il faut rappeler ici que cette classification est déclarative , pourrait avoir de sérieuses conséquences quand à son positionnement vis à vis de l' " Occident " . [ blanc , centré sur l'axe Euro-Atlantique ] . Le rapprochement et la " projection " du Brésil vers le continent Africain ces dernières années , son positionnement au sein du BRICS et de l'IBAS , ont pu modifier la perception des Brésiliens sur leur identité .

 

Le cinéaste Nelson Pereira Dos Santos aime à raconter une anecdote à ce sujet : Lors d'un voyage de la France vers le Brésil en 1947 son navire fait escale à Dakar . Les passagers et les ouvriers du port décident d'organiser un match de football " noirs contre blancs " . Nelson Pereira Dos Santos se met dans l'équipe des " blancs " et un ouvrier du port lui fait remarquer : " Depuis quand les Brésiliens sont-ils des * blancs * ? "

Les " Desouchistes " seront heureux d'apprendre que le nombre de Brésiliens se déclarant comme " indigènes " s'élève à 817 000 .

 

Diminui pela primeira vez o número de pessoas que se declararam brancas

Dos cerca de 191 milhões de brasileiros em 2010, 91 milhões se classificaram como brancos, 15 milhões como pretos, 82 milhões como pardos, 2 milhões como amarelos e 817 mil indígenas. Registrou-se uma redução da proporção brancos de 53,7% em 2000 para 47,7% em 2010, e um crescimento de pretos (de 6,2% para 7,6%) e pardos (de 38,5% para 43,1%).

 

  Bibilographie ( fortement ) conseillèe

 

Pour comprendre la formation de la Volksgemeinschaft  Brésilienne , lire " Casa Grande & Senzala " de Gilberto Freyre  publiè en 1933 .[ lien ]

 

" Todo brasileiro traz na alma e no corpo a sombra do indígena ou do negro."

 

" O Brasil do futuro não vai ser o que os velhos historiadores disserem e os de hoje repetem. Vai ser o que Gilberto Freyre disser. Freyre é um dos gênios de palheta mais rica e iluminante que estas terras antárticas ainda produziram ".

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #BRICS - IBAS

Repost0

Publié le 11 Novembre 2011

Dans un mois , le 11 décembre 2011 , se tiendra dans l'état Amazonien du Pará un plébiscite visant à fractionner cet état en trois entités distinctes :  l'Etat du Pará , l'Etat du Tapajós et l'Etat du  Carajás .

La presse Brésilienne jusqu'alors peu loquace commence à s'emparer du sujet et le principal danger de ce que l'on commence à appeller le " séparatisme intérieur " est évoqué : Le retour du Coronelismo , c'est à dire l'émergence d'élites politiques locales liées aux grandes sociétés minières transnationales ou aux intérêts agro-pastoraux .

Ce fractionnement de l'état du Pará pourrait raviver de vieilles tensions lièes à la formation de l'Etat Brésilien et à terme menacer l'Union sur ses frontières , principalement avec l'émergence de narco-états Amérindiens sur les frontières Péruviennes et Colombiennes  .[ lien ]  

 

Comme on s'étonne de pouvoir encore s'étonner , le démembrement de l'état du Pará bénéficie de l'appui des loges maçonniques , du Rotary Club , des sectes et des églises protestantes , des grandes sociétés minières et des associations d'éleveurs et comme on pu parler d'une "Anti-France " , ces groupes d'intérêts représentent bien un " Anti-Brésil " !   [ lien ]  

 Le Pará doit rester ce " colosse , si beau et si fort " , " sentinelle du Nord du Brésil " !

 

 

  null

 

Novos estados (Foto: Editoria de Arte/G1)Como se dividirá a riqueza do Pará, caso o estado seja dividido em três (Foto: Editoria de Arte/G1)

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #BRICS - IBAS

Repost0

Publié le 14 Octobre 2011

Je continue de vous signaler certains blogues concernant la GP et les RI analysées  par une sensibilité Brésilienne . Aujourd'hui il s'agit du blog Geografia  et Geopolitica dont le rédacteur est Lucas Kerr de Oliveira , Docteur en sciences politiques et professeur de géographie , géopolitique et Relations Internationales .[ lien ] et [ CV sur ce lien ] .

 Si j'ai déja parlé de la blogosphère Défense et GP Brésilienne [ voir les liens à droite ] , il faut aussi signaler l'excellence de la blogosphère GP et géographie dont le blog Geografia e geopolitica est un digne représentant .

Dans son blogue Lucas Kerr de Oliveira développe la notion de " géopolitique des ( télé)communications " avec par exemple un sujet abordé sur Ice Station Zebra sur le maillage internet du Brésil .[ lien vers article ] et [ lien ] . [ voir carte 1 ]

 Les cartes des dorsales internet Brésiliennes fournies dans cet article et que je n'avais pas pu trouver permettent de comprendre le rôle de ces dorsales  dans le contrôle de l'espace de cet état-continent . On notera le " vide internet " de l'état d'Amazonas et de certains états frontaliers , et la raison pour laquelle le gouvernement Brésilien cherche à relier par un " lien physique " constitué par les fibres optiques ces états au " corps " du Brésil .

La fibre optique , bien plus qu'une liaison satellitaire , constitue le moyen idéal  tout comme une ligne à haute-tension ou une route Transamazonienne de relier les périphéries Brésiliennes au centre .

Le rédacteur souligne aussi l'importance pour le Brésil et la maîtrise de son espace des liaisons ferroviaires à grande vitesse , tout comme je l'avais fait pour la Russie avec le Sapsan  et les projets de LGV en Russie . [ lien ] et [ lien ]

Lucas Kerr de Oliveira semble aborder  la coopération Russo-Brésilienne dans le domaine de l'armement [ Mil Mi-35 livrés à la FAB ] et spatiale [ Glonass ] d'un point de vue favorable , comme les analystes Brésiliens qu'il cite , et je ne saurais l'en blâmer ! [ lien ]  

 

Les grands projets infrastructurels Brésiliens sont bien-sûr abordés , et d'un point de vue favorable . Lucas Kerr de Oliveira donne ainsi la parole à des universitaires sur le dossier de l'usine hydroélectrique de Belo-Monte  ce qui démontre , à contrario de ce qu'affirme la propagande Raoniste , qu'une grande partie des clercs Brésiliens soutiennent ce projet . De la même manière on y apprend , mais ça vous le saviez déja en lisant Ice Station Zebra , que " Raoni " n'est en rien représentatif de la communauté Amérindienne Brésilienne et que de nombre de ces communautés soutiennent ce projet [ lien ] et [lien ]  et [ video 2 ]

 

Lucas Kerr de Oliveira donne la parole dans son blogue au député Aldo Rebelo [  PC do B ]  qui a été le rapporteur du nouveau " Code Forestier Brésilien " .[ voir video 1  ]  

Le député Aldo Rebelo s'est déja signalé au Brésil en demandant la publication par l'ABIN de son rapport sur le financement par des entités privées ou publiques étrangères des différentes associations " Brésiliennes " qui s'opposent au projet de barrage de Belo-Monte . [ lien vers article ] .

Ce Code Forestier Brésilien a fait l'objet d'une intense campagne de désinformation par les blogosphères environnementaliste et indigénistes Françaises et Anglo-Saxonnes aux premiers rangs desquels les Raonistes . Bien entendu , aucun de ces articles ne détaille les mesures de ce code car la plupart de leurs auteurs ne parlent , ni ne lisent le Portugais et ont encore moins des notions sur la ruralité Brésilienne ! [ exemple ici   , ici  et ici chez nos amis Raonistes  ]

Comme je l'ai signalé dans une réponse à un commentaire d'un des lecteurs de ISZ , il faut que je me trouve un espace de travail pour rétablir la vérité sur ce dossier , du moins pour les Francophones . C'est aussi l'un des objectifs de ISZ .

 

Enfin , geopolitica e geografia nous propose une " géopolitique en bandes-dessinées " qui se passe de commentaires !

[ palavrao = gros mot ]

 

L'institutrice : " Voyons Manolito , un mot qui commence par un * P * "

La petite fille : " Tu vas voir qu'il va le dire ce gros mot "

Manolito : " Politique "

La petite fille : " Il l' a bien dit ! "

 

 La petite fille lisant un dictionnaire " Démocratie ( du grec demos , peuple et kratos , autorité ) - Gouvernement dans lequel la souveraineté est exercée par le peuple "

  null

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #BRICS - IBAS

Repost0