Publié le 25 Février 2024

Alors que le 60 éme salon de l'agriculture vient de s'ouvrir dans une atmosphère "Roquenrolle" j'en profite pour commencer à faire le point sur l'agriculture URSSIenne qui n'est " ni l'URSS , ni le Far-West " pour reprendre une phase désormais célèbre depuis quelques heures .

Vous y verrez une mesure fort intéressante que l'on pourrait d'ailleurs très bien adapter en France pour financer de manière ciblée certaines productions . Si elle existe j'invite mes derniers lecteurs à me le signaler .

Tout d'abord un retour sur cette crise des œufs et des filets de poulets qui a fait la une du MSM-PGC avant de disparaître .

 

Article en cours de rédaction via ma " plume numérique " en raison d'un départ vers une région ou je dois maintenir une certaine " discrétion numérique " .

Salon de l'agriculture URSSIenne  : Les blés URSSIens continueront - encore - d'alimenter l'univers .

Voir les commentaires

Rédigé par AntonioD pcc DanielB

Publié dans #Géopolitique des ressources, #Economie, #Agriculture

Repost0

Publié le 22 Février 2024

C'est une annonce qui courrait les rédactions Britanniques depuis plus d'un mois mais elle est désormais devenue officielle : La Douma Russe vient de dénoncer l'accord " Khroutchevien " de 1956 qui accordait aux pêcheurs Britanniques des droits de pêche et de mouillage dans la ZEE Russe en Mer de Barents , le long de la péninsule de Kola et de l'île Kolgouïev .

Cet accord concernait principalement la morue et l'aiglefin ( haddock) .

Elle serait toutefois d'une portée symbolique car selon le président de la National Federation of Fishermen's Association Mike COHEN la dernière fois qu'un navire Britannique a pêché dans ces eaux ce serait à la fin des années 60.

Et cette nouvelle " Cod War " n'affectera probablement pas autant , et même pas du tout , que l'aurait espéré M. Viatcheslav VOLODINE la consommation de " fish and chips " en Grande-Bretagne .

Cette portée symbolique n'est toutefois pas à minorer : Il s'agit bel et bien d'une " Dékrouchevisation " de l'histoire URSSIenne comme l'ont noté certains tabloïds Britanniques , presque au même niveau que la réunification de la Crimée à la Russie .

Il y a aussi une portée pratique : Cette dénonciation pourrait servir de modèle à la dénonciation d'un accord bilatéral avec la Norvège dans un contexte où ils sembleraient que certaines espèces migrent et séjournent plus longtemps dans les  "eaux Poutiniennes " .

 

 

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 20 Février 2024

Pour une fois un antidatage de moins de 24 heures !

Le décret qui a rattaché la Crimée à la Russie vient d'avoir 70 ans ce jour . Il a été promulgué le 19 février 1954 .

Les historiens continuent de s'écharper sur les motifs qui ont présidé à sa promulgation .

Crimée - Russie - Ukraine : Le décret qui est à l'origine de la guerre .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 19 Février 2024

Repost0

Publié le 16 Février 2024

Encore un article qui concerne le Brésil et l'Amérique Latine ! En attendant celui sur la commémoration de la fin du blocus de Léningrad , l'agriculture Russe et la station VOSTOK !...

Lors d'un voyage officiel en Ethiopie pour assister au sommet de l'Union Africaine  le Président Brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a justifié de manière forte et claire l'absence de déclaration drouâdelômiste de la diplomatie Brésilienne  à l'encontre des chefs politiques Russes après le décès en détention du détenu Alexei NAVALNY : Sans preuves issues d'un rapport d'autopsie il est impossible de se prononcer ! Comme il le dit lui même : " C'est une question de bon sens ! " 

 "Je pense que c’est une question de bon sens "  "Si la mort était suspecte, il faut d’abord enquêter pour trouver de quoi ce citoyen est mort ".

"Les médecins légistes vont dire que l’homme est mort de ceci ou cela. Ensuite vous pourrez juger. Autrement, si vous jugez maintenant et dites que je ne sais qui a ordonné l’assassinat et ce n’était pas lui, vous devrez ensuite vous excuser. Pourquoi se précipiter pour accuser?"

Le Président Lula a terminé par une pique vipérine : " Je comprends les intérêts de ceux qui accusent [ les chefs politiques Russes de la mort de M. Navalny - NDLR ] " " Ce n'est pas ma devise ( ma manière de penser )  !  " 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Verbatim, #Brésil, #BRICS - IBAS, #Diplomatie, #Le courrier diplomatique

Repost0

Publié le 12 Février 2024

Fin novembre 2023 je vous avez fait part de l'attaque orchestrée par le Département d' Etat Etasunien contre le mouvement Nationaliste-Révolutionnaire NOVA RESISTÊNCIA au Brésil et le géopolitologue Russe Alexandre DOUGUINE .

La deuxième vague est en cours avec cet article de Véjà . Celui-ci n'apporte rien de nouveau même si ses sources sont une officine - très probablement barbouzarde - Britannique : Centre for Information Resilience 

Cette source ne fait d'ailleurs que reprendre les thèmes développés dans le rapport Etasunien et il est fort probable qu'il ne s'agisse que d'un feuilletonage du premier rapport , la première publication ayant fait un bide monumental au Brésil . Il est aussi fort probable que cette officine ne soit qu'un surgeon des services Etasuniens .

Le seul élément intéressant est que cet article s'attaque à des groupes de recherches universitaires et surtout à des officiers de l' Escola Superior de Guerra ( ESG ) institution académique militaire dont les lecteurs d'Ice Station Zebra connaissant l'importance : C'est elle qui a formé le groupe d'officiers généraux " nationo-développementistes " connu sous le surnom de " Grupo Sorbonne " . Si ceux ci ont eu un rôle particulièrement important dans les " événements " de 1964 au Brésil , il n'en demeure pas moins que par la suite ils s'opposèrent à la " Linha Dura " qui préconisait un alignement total sur les Etats-Unis dans le contexte de la " Guerre Froide ".

Les plus connus d'entre-eux sont le général Golbery do COUTO E SILVA , rédacteur de la doctrine de sécurité nationale Brésilienne , et le général Ernesto GEISEL . C'est ce dernier qui a entrepris la politique de " distanciation" permettant le retour d'un pouvoir civil , une approximation avec les pays arabes en 1974  et surtout en 1978 ( déjà après une guerre avec Israël )  et même avec la RPC et l'URSS .

En avril 2022 le géopolitologue Russe était même annoncé pour une conférence organisée par le un centre de recherche universitaire , le Laboratório de Estudos de Defesa e Segurança Pública - LESD - de l' UERJ aux côtés de militaires de l'ESG. 

Pour que le lecteur Français comprenne cela reviendrait à ce qu'un laboratoire de la Sorbonne ou de l' IEP de Paris accueille le géopolitologue Russe en présence d'officiers de l'Ecole de Guerre .

On peut toujours rêver !

La présence de M. Alexandre DOUGUINE fut malheureusement annulée sous la pression du gouvernement Etasunien mais aussi Français et Allemand .

A cette époque il fut aussi l'objet d'attaques de publications en ligne militaires non-officielles liées à la " Linha Dura " qui existe toujours . Quand au Ministre de la Défense , M. José MUCIO MONTERO ,  répondant à une question des journalistes de A Folha , il a défendu la liberté d'expression du géopolitologue Russe afin " de pouvoir offrir des visions distinctes [ sur le conflit - NDLR ] " 

 Cette nouvelle attaque vise plus particulièrement la publication en avril 2023  sous la direction du colonel Ricardo Alfredo de ASSIS FAYAL ( R/1 ) - son responsable éditorial - dans la revue " caderno de estudos estratégicos " d'un article d'Alexandre DOUGUINE consacré à l'Opéra... A la guerre en Ukraine . Dans cet article O Segundo Mundo, a Semiperiferia e o Estado-Civilização na Teoria do Mundo Multipolar  -  Le deuxième monde , la semi-périphérie , l'Etat-Civilisation dans la théorie du monde multipolaire - le géopolitologue y développe la notion d' " Etat-Civilisation"  . Ce concept il l'applique bien sûr à la Fédération de Russie , à la République Populaire de Chine , à l'Inde mais aussi au Brésil , l'Iran et Israël . Ce concept que l'on retrouve quasi-systématiquement dans les discours du Président Russe Vladimir POUTINE depuis le " célèbre " discours du 25 avril 2005 a d'ailleurs en son temps était esquissé par le géopolitologue Brésilien le général Golbery do COUTO E SILVA dans sa " Geopolitica do Brasil " ( page 131 à page 137 )

Ici à titre de comparaison c'est comme si M. Alexandre DOUGUINE était publié par la Revue de la Défense Nationale de mongénéral PELLISTRANDI ! ;0) On aurait pu alors entendre M. François BAY... M.Sébastien LECORNU prendre la défense du comité de rédaction au nom de la " liberté d'expression" .

Si celle-ci a quelquefois parlé de M. DOUGUINE , elle ne lui a pas à ma connaissance donné la parole !

Il n'est que temps ! Chiche ! Cet article après tout n'est que de la géopolitique . 

Les - derniers - lecteurs d'Ice Station Zebra peuvent eux déjà avoir accès à cet article ! ( voir infra ) Pour les non lusophones , vous pouvez utiliser un traducteur automatique . L'article se trouve page 14. L'Express avait déjà évoqué cette publication début octobre 2023, en la critiquant mais bien sûr sans avoir le courage intellectuel de donner le lien .

Au travers de ce blogue vous bénéficiez un peu de la liberté de parole des institutions militaires Brésiliennes ... 

PS : je n'ai pas encore eu le temps d'écrire mon article sur la fin du blocus de Léningrad , la station VOSTOK et l'agriculture URSSIenne .

Ideological brothers in arms Ideological brothers in arms

Ideological brothers in arms

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 9 Février 2024

Demain le Président Equatorien Daniel NOBOA pourrait probablement confirmer l'accord sécuritaire passé avec le gouvernement Etasunien , un accord qui a d'ailleurs déjà été mis en œuvre  : En échange de la rétrocession d'un lot de 200 millions d'USD d'armes d'origines Soviétiques -  de la " ferraille " selon lui  ( voir photo infra )  et liste INFODEFESA  - le gouvernement Etasunien fournira aux forces armées Equatoriennes pour la somme équivalente d' " équipement militaire moderne " . En fait très probablement des équipements de " hard security " tant la situation sécuritaire interne est précaire dans ce pays . Une première cargaison  composée de six camions Navistar™ , de 44 moteurs hors-bord et des équipements de navigation .   L'Equateur se séparera aussi de 6 systèmes RM-70 de fabrication Slovaque . 

Les autorités Etasuniennes ne se cachent pas pour donner la destination finale de ces armes , présentée comme de la " ferraille " par le Président Daniel NOBOA : L'Ukraine .

Les services sanitaires Russes - Rosselkhoznadzoront aussitôt dénoncé , vous vous en doutez bien , le 2 février 2024 des problèmes phytosanitaires avec les importations Equatoriennes de bananes et on annoncé leur intention de bloquer ces importations . Il serait question d'une mouche présente en trop grand nombre dans les caissettes de bananes , ce que réfutent - vous vous en doutez aussi - les autorités sanitaires Equatoriennes .

Comme je l'ai déjà écrit il y a pas mal de temps - en 2010 - sur ce blog les chefs politiques Russes ont essayé de nouer une relation politique et économique spéciale au travers de l'inauguration de la ligne ECUBEX . La banane , son accessibilité à prix modéré ,  est ainsi devenue comme je l'écrivais alors un élément du " contrat social " entre les Russes et leurs chefs politiques . En mai 2023 il a été envisagé de faire de la banane un " produit socialement important " au même titre que les viandes de bœuf , de porc , de poulet , les pommes de terre , les carottes , les pommes ... Soit une liste de 24 produits alimentaires de base .   La banane est considérée par les Russes comme la principale source de vitamines devant d'autres fruits comme la pomme .

Mais à l'époque le Président Equatorien s'appelait Rafael CORREA , pas Daniel NOBOA .

Depuis beaucoup d'eau a coulé sous la Neva et aujourd'hui il semble bien que l'on assiste à la fin d'un processus économico-diplomatique entre les deux pays .

Une première alerte a eu lieue en novembre 2019 lorsque le gouvernement de M. Lenin MORENO , le successeur de M. CORREA , a banni la diffusion de la chaîne " Russia Today ". La chaine Russe avait été la seule à diffuser des reportages sur les mouvements de protestation sociales contre les mesures d'austérité de M. Lenin MORENO .

Tout semblait pourtant avoir commencé sous les meilleurs auspices entre les chefs politiques Russes et le nouveau chef politique Equatorien : Héritier de la plus grande fortune bananière Equatorienne , M. Daniel NOBOA s'était rendu en Russie au mois de septembre 2022 en compagnie de six autres députés et y a rencontré des fonctionnaires du MAE Russe . Ce voyage a d'ailleurs été financé par le député Daniel NOBOA qui était en outre le président du groupe interparlementaire des amitiés Russo-Equatoriennes .

Comme le souligne avec malice le journal EcuadorTimes : La Russie est un des principaux marché export de l'Equateur , principalement pour les bananes et ... Le négoce de la banane est la principale activité du groupe dirigé par son père Alvaro NOBOA , NOBOA Trading Co™. L'Equateur a ainsi une balance commerciale excédentaire de 777 million USD avec la Russie . 

Qu'est ce qui a pu " faire virer sa cuti - géopolitique " à M.Daniel NOBOA ?  

C'est assurément un " Occidentaliste " compte tenu de son éducation et de son instruction mais un " kompromat " du State Department sur les liens entre les sociétés d'exportation de bananes familiales et le trafic de drogue n'est pas à exclure . Les plus grosses saisies de drogue dans les ports Européens en provenance d'Amérique Latine se font dans des caissettes de bananes , souvent en provenance d'Equateur . On pourrait presque parler de " mafia narco-bananière " ... 

C'est bien la cérémonie d'investiture du Président Argentin Javier MILEI en décembre 2023 à Buenos-Aires qui a confirmé ce tournant . Le nouveau Président Equatorien y a rencontré le Président Ukrainien Volodimir ZELENSKY .

Ce revirement s'est finalement amplifié lors de la visite en Equateur fin janvier de Mr. Christopher DODD - conseiller du Président Joe BIDEN pour les Amériques - et de la générale Laura J. RICHARDSON qui commande le  SOUTHCOM.

Cette fourniture d'armes Equatoriennes de fabrication URSSIennes , même reconditionnées , n'aura aucune influence sur les " événements " en cours en Ukraine . Elle a juste une portée symbolique . En autorisant ce transfert les chefs politiques Equatoriens ne font que brader les restes de souveraineté nationale qui n'ont pas été mis à l'encan sous la présidence de M. Lenin MORENO avec l'échange d'un prêt du FMI contre la " livraison " de M. Julian ASSANGE .

Quel vont être les conséquences économiques et sociétales pour les deux pays de cet embargo Russe sur les bananes Equatoriennes ?  Si EastFruit™ affirme que le gouvernement Russe veut priver ses citoyens de bananes à bon marché et que la Russie n'est pas un partenaire économique fiable , il n'en sera rien ! Nous avons ainsi aussi l'inénarrable Contrepoints qui se lance dans la géopolitique bananière sous la plume de Daniel MIONNET  ! 

Il faut tout d'abord rappeler ce que représente ce commerce bilatéral pour les deux pays .

La Russie est le premier marché d'exportation des bananes Equatoriennes ( 21% )  devant les Etats-Unis  (11,6 %) avec 75 millions de caissettes en 2023 .En terme de blocs commerciaux la Russie se positionne derrière l'UE ( 23% )  La Russie importe de son côté 96% de ses bananes de l'Equateur . Les récriminations sanitaires Russes concerneraient principalement cinq sociétés plus ou moins liées aux intérêts de la famille NOBOA qui à partit du 5 février ont vu leurs licences être suspendues , mais non révoquées :  AGZULASA CIA. LTDA™, DON CARLOS FRUIT SA™, AGROAEREO FRUIT EXPORT SA™, ASOCIACION DE PRODUCCION AGROPECUARIA DE EL ORO ASOPROAGRORO ™", COMERCIALIZADORA DE BANANO DEL SUR COMERSUR CIA. LTDA™ .

A peine le pré-boycott des bananes Equatoriennes annoncé le 2 février 2024 pour des raisons sanitaires , Rosselkhoznadzor a annoncé que début janvier 2024 un premier lot de bananes Indiennes est parti à destination de la Russie . On ne peut que se demander comment Rosselkhoznadzor a pu anticiper les problèmes qui allaient survenir avec les bananes Equatoriennes ? Un second transport de bananes Indiennes se fera à la fin du mois de février 2024 .

Il est donc fort probable que les problèmes phytosanitaires des bananes Equatoriennes seront progressifs , très certainement en corrélation de la montée en puissance des importations Indiennes mais aussi Nigérianes et Angolaises . Il est peu probable que dans un premier temps le Brésil ou le Nicaragua soient sollicités afin de ne pas créer des tensions en Amérique Latine .

L'intérêt du marché Indien est qu'au travers d'une caisse de compensation les importations Russes peuvent être payées en Roupies provenant de la vente de pétrole Russe , " capé " ou " non capé " d'ailleurs . Ces transactions pourraient se faire aussi au travers de succursales de banques Russes et Inde même si leur ouverture n'est pas aussi rapide que le souhaitent les responsables économiques Russes .   Les agriculteurs Indiens se sont d'ailleurs déclarés prêts à suppléer les exportations Equatoriennes non seulement de bananes mais de devenir le fournisseur de la Russie pour les ananas , les goyaves , ... Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que la Russie se tourne vers l'Inde : Ce fut déjà le cas en 2014 et je vous en avait parlé sur ce blogue .

Un autre projet plus "exotique" a été évoqué : Cultiver des bananes ... Au Kouban ! Au delà d'un projet qui pourrait nous rappeler l' " oranger sur le sol Irlandais " de Bourvil il n'en demeure pas moins que les papayers y ont été acclimaté avec succès comme ici à Novorossyissk ... Et y compris à Novossibirsk  ! 

Pour l'Equateur la disparition programmée du client Russe est autrement plus préoccupante , qu'elle soit d'ailleurs brutale ou progressive . Comme le souligne Ing. Richard SALAZAR , directeur exécutif de l'ACORBANEC  ASOCIACIÓN DE COMERCIALIZACIÓN Y EXPORTACIÓN DE BANANO - qui représente entre autre les intérêts de NOBOA Trading ( socios )  :  " Il n' existe pas de marché comme la Russie - pour l'Equateur -  qui puisse absorber cette quantité de fruit " .

Le départ de la Russie du marché Equatorien pourrait non seulement concerner ces 5 grandes sociétés mais aussi plusieurs centaines de petites exploitations à travers le pays . Un total de 25 000 personnes vivent de ce marché Russe en Equateur cad entre 75 000 et 125 000 personnes si l'on prend en compte les familles . Dans un pays au bord de la guerre civile avec les cartels de la drogue une explosion sociale agricole serait à redouter . Déjà en 2022 les agriculteurs Equatoriens ont protesté contre le rétrécissement des marchés Russes et Ukrainiens  consécutif aux " événements"  en cours  . 

Trouver un autre client au pied levé n'est d'ailleurs pas aussi aisé , loin de là , car pour de tels marchés les producteurs , les conditionneurs et les transporteurs ont du s'adapter sur les variétés , la date de récolte , le degré de murissement , la taille des caissettes et des conditionnements , la liste des produits phytosanitaires interdits et autorisés de la plantation au navire-bananier .

Il est ainsi peu probable que l'augmentation des exportations à destination de la RPC puisse compenser la perte du marché Russe , d'autant plus que les importations Chinoises soient liées à des problèmes phytosanitaires chez ses principaux fournisseurs Asiatiques et à une demande supplémentaire pour le Nouvel An Chinois  .  Les deux pays ont conclu un accord de libre-échange qui a été ratifié par L'Equateur au mois de mai 2023  . Il n' y a donc pas de " soutien Chinois à l'Equateur " comme l'affirme The Moscow Times™ qu'il faut d'ailleurs lire en entier ...

La Fédération de Russie pourrait aussi aisément justifier des " difficultés d'approvisionnement " concernant la fourniture d'engrais .L'Equateur est un des pays au monde le plus dépendant des engrais Russes , pour environ 40% , et leur raréfaction associée à une hausse des prix s'y fait déjà sentir . 

Il faut aussi noter que l'alerte de Rosselkhoznadzor concerne aussi le secteur de la floriculture Equatorienne qui est soumis à une double dépendance : Du marché Russe et des intrants Russes . Ce secteur a déjà été fortement impacté ces dernières années . Il faut noter que cette décision de Rosselkhoznadzor impacte par ricochets des négociants Européens . La Fédération de Russie pourrait ainsi importer des fleurs de Colombie , d'Afrique , de Turquie et de Chine au travers d'un système de compensations comme l'a suggéré un député du KPRF  . Cette mesure viserait principalement un " Etat hostile " , les Pays-Bas , mais aussi l'Allemagne et l'Estonie  .

La diplomatie Equatorienne fait pour l'instant du " damage control " avec , par exemple , la rencontre le 5 février dernier entre la MAE Equatorienne  Mme. Gabriela SOMMERFELD et l'AMBARUSS à Quito , M. Vladimir SPRINCHAN . Elle a affirmé cette platitude diplomatique par excellence : " Avec la Russie il y a un agenda bilatéral  diversifié . Les deux pays maintiennent un canal ouvert pour un dialogue constructif " .

Enfin un dernier élément est intéressant : Le " Banana Express " entre l'Inde et la Russie se fera très probablement via le port de Novorossiysk , comme pour les importations de sucre Cubaines par ailleurs , et non pas via Saint-Pétersbourg . Les forces armées Russes devront donc redoubler de vigilance en Mer Noire ! 

MAJ du 16 février 2024 à 15h00 ( Heure de Paris ): Rosselkhoznadzor a annoncé ce jour l'assouplissement de ses mesures à l'encontre de ces cinq sociétés et la reprise des contacts - par vidéoconférence - avec les autorité sanitaires Equatoriennes .

MAJ du 16 février 2024 à 23h30 ( Heure de Paris ) : Selon l'ambassadeur Russe à Quito , M. Vladimir SPRINCHAN , l' Equateur aurait renoncé à fournir des armes Russes - auparavant qualifiés de " ferraille " par le Président Daniel NOBOA - aux Etats-Unis . Selon M. Vladimir SPRINCHAN cette confirmation aurait été obtenue - arrachée ? - au Président Daniel NOBOA lors d'une rencontre entre le diplomate Russe et le Président Equatorien . L'annonce de la fin de la livraison des armes Russes pourrait être annoncée la semaine prochaine par le Président NOBOA . ( Information à confirmer donc ) .

Selon l' AMBARUSS ,le chef d'Etat Equatorien a en outre monté son intérêt pour une coopération accrue " dans de nombreux domaines , y compris ceux actuellement gelés " " La MEA  - Mme.Gabriela SOMMERFELD NDLR -qui deviendra la futur présidente de la Commission Gouvernementale sur la Coopération Economique avec la Russie  a été chargée d'élaborer les détails de tous les projets d'interaction possibles entre les deux pays " . Paroles , paroles ? 

 

Russie-Equateur : Des bananes contre des armes ( Banana Split ) Russie-Equateur : Des bananes contre des armes ( Banana Split )
Russie-Equateur : Des bananes contre des armes ( Banana Split ) Russie-Equateur : Des bananes contre des armes ( Banana Split )
Rencontre Sommerfeld-Sprinchan : On ne peut pas dire que l'ambiance transpire la joie d'être ensemble !

Rencontre Sommerfeld-Sprinchan : On ne peut pas dire que l'ambiance transpire la joie d'être ensemble !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 8 Février 2024

Pas d'hommage ridicule style " Le Père des ours " ou autre en ces temps Khmerverdistes et réchauffistes . Juste pour signaler que bien au delà de M. Michel ROCARD et de Mme . Ségolène ROYAL , un " polaire " du style de M. Artur CHILINGAROV nous a quitté dans sa 102 année .

Dans ce blog consacré à l'origine à l'Arctique il était normal que sa mémoire soit évoquée . En particulier dans sa dénonciation de la militarisation du Groenland par les Etats-Unis à Thulé .

Grand explorateur de la Sibérie il a contribué à créer l'Institut polaire d'état Russe de Saint-Pétersbourg  en 1991. Celui-ci  a été intégré sur ordre d’un certain Artur CHILINGAROV justement , l'homme du drapeau en titane au Pôle-Nord ,  à l ‘Université hydrométéorologique d’État de Russie en 2015 

 

Jean MALAURIE est décédé .Jean MALAURIE est décédé .

Voir les commentaires

Rédigé par AntonioD pcc DanielB

Publié dans #Arcto-Pacifique

Repost0

Publié le 5 Février 2024

Comme toujours une des " missions " que se sont donnés les rédacteurs du blog Ice Station Zebra est de vous donner le Verbatim - au moins au travers de liens - des déclarations , des interviouves , des articles de presse qui font - ou qui pourraient faire - l'objet de travestissements de la part du MSM-PGC . Ces publications assument le fait de vouloir démonétiser le narratif du MSM-PGC . 

C'est le cas avec cette interviouve de Mme. L'Ambassadrice d'Israël auprès de la Fédération de Russie , Mme. Simona HALPERIN , au journal Kommersant. Elle ne manquera certainement pas d'être caricaturée par ce MSM-PGC .

Mme. HALPERIN qui vient de prendre ses fonctions a été convoquée au MAE Russe suite à cette interviouve.

La raison en serait que Mme. HALPERIN a regretté dans cette interviouve que la journée internationale de l'Holocauste ne soit pas commémorée officiellement en Russie . Elle y aussi affirmé que " je ne comprends pas que  M.LAVROV minimise l'importance de cet événement monstrueux " *. Elle y exprime aussi son indignation que des dirigeants du HAMAS soient reçus par les chefs politiques Russes et critique la position de la Fédération de Russie au CS de l'ONU sur l'Iran  .

Le MAE Russe a indiqué que " En raison de déclarations publiques inacceptables de l'ambassadeur d'Israël , déformant les positions de la politique étrangère Russe et les réalités historiques , HALPERIN sera convoquée au Ministères des Affaires Etrangères" *. " Ces déclarations constituent un début extrêmement infructueux pour la mission diplomatique qui devrait viser à développer les relations bilatérales dans l'intérêt des peuples des deux états "* . 

Il faut noter que cet incident , appelons le comme ceci pour l'instant , survient après la " préemption " par la diplomatie Israélienne d'un groupe de roaqueurs " dissidents " depuis la Thaïlande .

Il n'est pas impossible qu'il soit le signe avant-coureur d'une détérioration des relations entre les deux pays ? Ce n'est juste qu'une conjoncture ! On ne sort de l'ambiguïté ...

Nota : Commentaires fermés .

* Traduction sous réserve . Se référer à l'original .

Le courrier diplomatique - VERBATIM : Interview de Mme. Simona HALPERIN à Kommersant.

Voir les commentaires

Rédigé par AntonioD pcc DanielB

Publié dans #Le courrier diplomatique, #Diplomatie, #Verbatim

Repost0

Publié le 3 Février 2024

Que vient faire l'Abbé Pierre dans un blog consacré à la géopolitique et à l'histoire ?

La réponse est simple : C'est un personnage majeur qui dans une période controversée qui  a par deux fois sacrifié une carrière politique pour ses convictions . La première ce fut en refusant de cautionner l'enquête parlementaire  sur " Les événements survenus en France et dans le monde  entre 1933 et 1945 " . La seconde ce fut en refusant de cautionner la guerre d'Indochine qui phagocytait les ressources du pays , en particulier dans cette période de reconstruction .

L'autre raison c'est pour illustrer la " marche du temps " qui s'accélère : Nous sommes dix ans presque jour pour après la Libération de Léningrad - un autre article que j'espère traiter avant la fin de la semaine avec l'aide de Kommersant - et le monde a déjà basculé de la Seconde Guerre Mondiale à la Guerre Froide , une " Guerre Froide " qui s'est traduite par des privations pour des millions de Français .

Ce fut le cas , par exemple , pour le projet de " La maison des jours meilleurs " de l'architecte Jean PROUVÉ que j'ai pu visiter il y a quelques années à ALRLES . Sa structure en acier concurrençait la production d'équipements militaires ( photos en cours de publication )  tandis que le lobby des " bétonneux " refusait de lui consacrer son quota de structures en acier et fit jouer des normes abscondes . Vous voyez que vous avez raison de continuer à lire Ice Station Zebra : On y cause d'histoire , de politique , d'économie et d'architecture dans un même article ...

Je vous conseille bien sûr le film " Hiver 54 , l'Abbé Pierre " avec Lambert WILSON et Claudia CARDINALE plutôt que le biopic de 2023 .

Comme toujours lorsque je suis à l'étranger dans des " pays sensibles " je prête le clavier à ma doublure numérique .

Voir les commentaires

Repost0