Publié le 14 Octobre 2021

Le développement du concept d' Arcto-Pacifique se prolongera t'il par la création d'une entité indépendante , la " Flotte Arctique " , au sein de la Marine Russe ?

C'est en tout cas ce qu'a affirmé une " source " à l'agence TASS .

" Actuellement la création d'une nouvelle structure - La flotte Arctique Russe - est à l'étude . Il s'agira d'une formation distincte au sein de la VMF dont la tâche principale sera d'assurer la sécurité de la Route Maritime Nord et de la côte Arctique dans la zone de responsabilité actuelle des flottes du Nord et du Pacifique" 

Cette source a aussi ajouté que "On suppose que les infrastructures de cette nouvelle flotte seront distinctes des infrastructures des flottes du Nord et du Pacifique et qu'elle sera dotée d'équipements spéciaux pour ce théâtre d'opérations "

Cette création d'une unité distincte est appuyée dans les colonnes de RIA NOVOSTI par l'amiral Viktor KRAVCHENKO . 

Une autre source a au contraire affirmé à l'agence RIA NOVOSTI que la création de cette composante séparée n'est pas à l'étude mais qu'une division spéciale destinée aux opérations dans l'Arctique sera créé au sein de la Flotte du Nord . Se posera alors bien sûr la question des zones Arctiques et péri-Arctiques de la Flotte du Pacifique . Des exercices impliquant la Flotte du Nord et ayant pour thème la protection des convois le long de la Route Maritime Nord sont  régulièrement menés dans l'Arctique Russe . 

Des  experts interrogés par Vzglyad estiment que la création de cette nouvelle composante présente plus d'avantages que d'inconvénients principalement en raison de l'éloignement des deux Etats-Majors  de la  partie centrale de l'Arctique , SEVEROMORSK de la Flotte du Nord et VLADIVOSTOK pour la Flotte du Pacifique avec des SNLE basés au KAMTCHTAKA . Le regain de tensions internationales , en particulier dans le Pacifique , rend difficile une focalisation de cette Flotte du Pacifique sur ses zones de responsabilité Arctiques et péri-Arctiques .

La constitution de cette nouvelle unité ne sera pas couteuse si elle est basée sur la réaffectation d'unités existantes , en cours de construction ou planifiées compte tenu des spécificités des opérations dans l'Arctique qui ne requièrent pas un grand nombre d'unités de surface . Des brise-glaces  issus de flottes civiles pourraient être toutefois affectés à cette flotte de l'Arctique après avoir été armés . C'est l'avis d'Ilya KRMANIK qui considère que beaucoup plus que le nombre d'unités c'est leur spécialisation pour le théâtre Arctique qui sera primordiale et il estime que les navires dotés de ces caractéristiques en cours de construction ou planifiés seront réaffectés à cette flotte . Ce serait le cas par exemple des navires de patrouille Arctique de la classe Ivan Papanin ( Projet 23550 ) . 

Selon les dernières informations l'armement de ceux-ci comprendra désormais  des missiles " Kalibr-K " conteneurisés . Cette information qui n'avait pas été confirmée jusqu'à présent du côté Russe avait fait dire à l'Amiral James FOGGO III le 1er mai 2020 au 147 éme congrès de l' US Naval Institute que ce système d'armes traduisait la " posture agressive " de la Russie dans l'Arctique 

 Compte tenu des conditions de banquise les submersibles affectés à cette flotte devront être équipés de torpilles spéciales pour la création de polynies permettant leur émersion .Ce sera aussi le cas pour les drones comme le SARMA spécialement étudiés pour évoluer sous la banquise . 

La constitution de cette flotte Arctique passera aussi par la sanctuarisation de sa zone d'opérations et la constitution d'un " bastion " . La première étape sera la mise en place d'un réseau intégré d'hydrophones dans le cadre du Seabed warfare pour détecter l'intrusion de submersibles . L'étape suivante sera le déni d'accès aux zones littorales par le déploiement de systèmes anti-navires et de systèmes de défense anti-aériennes 

Se pose la question de l'adversaire qu'aura à affronter cette Flotte Arctique . Si des exercices de lutte anti-terroriste et anti-piraterie sont menés régulièrement le long de la Route Maritime Nord y compris avec la Rosgvardia l'adversaire à affronter sera très probablement étatique et non pas non-étatique . Ce sera certainement une flotte d'une puissance Arctique de l'OTAN voir même d'un acteur non-Arctique comme la France qui voudrait y imposer une législation environnementale .   La France qui prône depuis quelques jours le développement de mini-réacteurs nucléaires pourrait ainsi s'opposer - on s'étonne de pouvoir encore s'étonner - au développement de ceux-ci dans l'Arctique Russe Signalons ainsi la présence dans les eaux Arctiques du BSAM Rhône du 23 aout au 30 septembre 2021 . 

A ce titre dans le cadre des exercices ZAPAD-21 les forces armées Russes ont mené le 10 septembre 2021 un exercice combiné qui consistait à libérer un port de l'Arctique Russe - DUDINKA - occupé par les " forces spéciales " d'une " puissance étrangère " étatique . Les chefs militaires Russes ne sont pas privés à cette occasion de souligner le caractère inédit de cet exercice . La Flotte du Nord était présente sous la forme de moyens amphibies avec le navire de débarquement Georgy Pobedonosets  et d'Action Contre la Terre avec le destroyer Severomorsk.

La nouvelle doctrine de sécurité Russe a parfaitement identifié ce type de menaces " environnementalistes " contre la Russie , plus particulièrement dans l'Arctique .

La République Populaire de Chine pourrait aussi s'inviter dans le débat stratégique concernant la création de cette flotte Arctique dans la mesure où l'hypothèse d'un blocus naval " Occidentalo-centré " de la RPC avec le QUAD n'est plus totalement à exclure , plus particulièrement après la création de l' AUKUS . La Route Maritime Nord et l'Océan Arctique  seront alors la seule voie maritime libre à laquelle la RPC aura accès et même une zone de projection possible pour les patrouilles de ses SNLE . Du côté Russe la collaboration avec la construction navale Chinoise permettrait de résoudre des problèmes de manque de capacités de la construction navale Russe , une collaboration dans un secteur aussi " sensible " que celui des réacteurs modulaires flottants pour la Sibérie étant déjà très sérieusement envisagée .

L'agence TASS qui est à l'origine de la publication de cette information il y a une semaine est considérée comme une source d'informations sûre et crédible concernant le domaine militaire . 

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Arcto-Pacifique : Vers la constitution d'une " flotte Arctique " en Russie  ?
La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord
La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord
La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord

La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 12 Octobre 2021

A chaque changement de gouvernement au Japon le dossier du contentieux Russo-Japonais sur la souveraineté des îles Kouriles refait surface pourrait on écrire .

C'est encore le cas cette fois avec dans le discours d'investiture du PM Japonais Fumio KICHIDA . 

La réponse de Moscou ne s'est bien sûr pas fait attendre , d'autant plus que le Président Russe Vladimir POUTINE avait  détaillé au début du mois de septembre 2021 lors du VIéme forum économique de l'Extrême-Orient qui s'est tenu à VLADIVOSTOK des facilités d'investissements qui avaient provoqué l'ire de TOKYO . Le gouvernement Russe a appuyé sa réponse par l'envoi de deux vice-ministres comme missi-dominici , MM. Dimitri GRIGORENKO et Marat KOUCHNILINE , sur l'île d' ITOUROUP afin d'y vérifier la bonne mise en œuvre des décisions gouvernementales . Décision qui a son tour a provoqué l'ire Tokyoïte ... 

Il faut noter que outre des établissements économiques les deux vice-ministres Russes visiteront une usine aéronautique et un chantier naval du CMI - pardon BITD - Russe en Extrême-Orient .

Le contentieux - uniquement du point de vue Nippon car pour la Russie il n'y pas de contentieux - sur les îles Kouriles est un axe de plus qui favorise le rapprochement Sino-Russe . Les navires de la MAPL peuvent en effet profiter du " rideau " de cet archipel pour pénétrer dans l'Océan Arctique par le Détroit de Béring  , et en attendant pour déboucher sur l'archipel des Aléoutiennes

Ces déclarations ne sont pas " un coup de canon dans un ciel bleu " . Depuis plusieurs semaines des articles et des publications officielles Russes accusent l'Empire du Japon d'avoir déclenché une " guerre des gaz " lors de la guerre Russo-Japonaise ainsi que de s'être livré à des expériences de guerre biologique lors de la Seconde Guerre Mondiale . On peut noter le chemin parcouru depuis la dislocation de l'URSS car il y a exactement 30 ans , les 14 et 15 octobre 1991 , le vice-ministre des affaires étrangères " Russe " Georgi KUNADZE considérait comme inévitable la rétrocession au Japon des îles d'Habomaï , Shikotan ; Kunashir et Iturup . Aujourd'hui ce Russe avec deux ou trois passeports signe des articles dans " Novaya Gazeta " depuis l'Estonie ! 

Comme toujours une image résume beaucoup de choses !

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Kouriles : Le retour du serpent de mer du Pacifique .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 10 Octobre 2021

La Révolution Russe est souvent méconnue dans certains de de ses aspects car son histoire a été phagocytée , digérée et recrachée à la fois par les Groucho-Marxistes , par les anticommunistes primaires , secondaires et tertiaires et par les Russophobes .

C'est le cas du " National-Bolchevisme " à partir des années 1935 sous Staline mais c'est aussi le cas de la " NEP religieuse " lancée le 5 octobre 2021 et qui visait à rallier au régime Bolchevique les communautés rurales " sectaires " , c'est à dire des religions " marginales "  - Vieux Croyants  , Doukhobors , Protestants , .... - de l'Empire Russe qui venait de s'effondrer . Ce appel aux sectes de l'URSSIE avait un aspect économique qui transparait dans l'organe émetteur : Le commissariat du peuple à l'Agriculture -  Народный комиссариат земледелия - Narkomzem .

Un mois auparavant un " Congrès Panrusse des associations sectaires agricoles et industrielles " s'était réuni à Moscou du 19 au 26 mars 2021.

Les principales " sectes " de cette URSSIE étaient alors les Chrétiens évangéliques , les Doukhobors , les  Vieux-Croyants , les Moloques , les Soubbotniks ( proches du Judaïsme ) , les Molokans ,... Ce congrès ou conseil était dirigé par Vladimir CHERTKOV que l'on pourrait qualifier d' "Anarchiste Chrétien"  très influencé par les idées de Léon TOLSTOÏ et par des Baptistes et des Adventistes .

Les résolutions du congrès furent envoyées le 29 mars 1921 à VI LÉNINE . Je ne vais pas revenir sur les tribulations et tractations qui se sont déroulées avec plus ou moins de bonne foi entre les représentants des communautés religieuses et les chefs politiques Bolcheviques , les projets de retour des disaporas Doukhobores ou autres , les " fermes modèles " et les artels créés lors de cette période . Tout cela est décrit dans cet article de  Kommersant  qui vous donne en plus le lien vers le décret du 5 octobre 1921 " Aux sectaires et Vieux-Croyants vivant en Russie et à l'étranger " . Je ne reviendrai pas bien sûr sur la - triste - fin de cette aventure " économico-spirituelle " avec les débuts du Stalinisme .

Conseillés par Vladimir BONCH-BROUÏEVITCH , les chefs politiques Bolchéviques ont pourtant mesuré l'intérêt de s'allier les communautés agricoles de Vieux-Croyants et de Protestants qui étaient une " élite paysanne " , voir une élite urbaine en raison de leur instruction plus développée que le reste de la paysannerie et des artisans Russes . Cet intérêt concernait aussi les communautés exilées à l'étranger , plus particulièrement en Amérique du Nord du fait des persécutions Tsaristes 

Je signale juste le projet en 1926 de la " ville du Soleil "Sibérienne d'EVANGELSKI . Cette  " Cité Radieuse " qui se voulait être un phalanstère agricole , évangélique et socialiste était proposée par Ilya PROKHANOV . 

Cette ville idéale devait se trouver au confluent des rivières BIYA et KATUN dans la République de l'ALTAÏ . Son histoire , celle de la NEP religieuse revêt un interet particulier à l'aune des projets du Ministre de la défense SERGUEÏ CHOÏGOU d' " ensemencer " la Sibérie de nouveaux centres urbains ainsi que du retour de la Russie comme puissance agricole de premier plan . L'histoire de la NEP religieuse est instructive dans la lutte d'influence pour les " cœurs et les esprits " que se livrent les Occidentaux et les chefs politiques Russes  sur la " diaspora Russe " contemporaine . Signalons ainsi l'existence de la Maison Russe des Sciences et de la Culture de Paris .

 

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Socialisme et Solarisme

Socialisme et Solarisme

VI Lénine et Vladimir BONCH-BROUEÏVITCH  ; famille de Vieux-Croyants
VI Lénine et Vladimir BONCH-BROUEÏVITCH  ; famille de Vieux-Croyants

VI Lénine et Vladimir BONCH-BROUEÏVITCH ; famille de Vieux-Croyants

La cité d' EVANGELSKI devait se trouver au confluent des rivières BIYA et KATUN dans la République de l'ALTAÏ

La cité d' EVANGELSKI devait se trouver au confluent des rivières BIYA et KATUN dans la République de l'ALTAÏ

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 8 Octobre 2021

Un XLUUV c'est un Extra Large Unmanned Undesea Vehicule , c'est à dire un drone sous-marin de grande taille .

Avec l'annonce ce jour par Naval Group™ d'un Démonstrateur de Drone Océanique - DDO - qui sera capable de plonger jusqu'à une profondeur de 150 mètres , naviguer à une vitesse de 15 nœuds et avec une autonomie de " plusieurs semaines " , la France rentre dans le club très fermé des nations développant ce type de drone assimilables à des " mini submersibles (quasi)-autonomes " 

Selon  le PDG du groupe Pierre Eric POMMELET  les missions assignés à ce submersible seront : "  de décharger les sous-mariniers de certaines tâches fastidieuses pour se concentrer sur les manoeuvres les plus critiques ....  pour surveiller les ports, explorer les fonds en soutien des forces spéciales, garder des câbles ou encore transporter des armes "

Les premiers exemplaires opérationnels sont prévus pour 2025 .

La France rejoint donc un club très fermé de nations disposant ou développant ce type de véhicules : Les Etats-Unis avec le drone ORCA de Boeing™ , la République Populaire de Chine avec le HSU001 et enfin la Russie avec le SARMA . En fait de " carré d'as " on peut aussi y inclure le MANTA de la Royal Navy .Leurs caractéristiques ne sont pas bien sûr pas identiques mais on peut considérer qu'ils appartiennent bien à la même classe des XLUUV . Le projet Allemand Modifiable Underwater Mothership MUM - de TKMS™ présenté en juin 2020  n'est attendu que pour 2024 selon Jane's .

D'autres nations vont très probablement rentrer dans cette course aux XLUUV ou MUUV ( Le Extra-Large en Medium ) qui ne fait que commencer : Inde , Australie , Italie , Espagne ( Patrie du submersible Peral de 1888 )  , Turquie , Corée du Sud ,...

Pour les nations qui n'ont pas les capacités industrielles de développer toutes les " briques technologiques " ( communication , capteurs , ... ) - " have-not " d'un tel drone sous-marin  cela passera très probablement par l'acquisition de celles-ci aux travers de composants " sur étagère " ou COTS  et donc des autorisations d'export des " haves " . 

C'était toutefois le minimum minimorum pour la France , pays du " Gymnote " de Gustave ZÉDÉ , de Pierre GIFFARD , d'Albert ROBIDA et du capitaine DANRIT ( voir plan infra ) ! 

Il est à noter que comme en Russie avec USC qui a proposé sa gamme de drones sous-marins , c'est le secteur privé qui a développé ce drone avant d'avoir reçu des commandes officielles des forces armées  .

" L'Océanographie cela sert surtout à faire la guerre " 

DanielB pcc Yves LACOSTE 

 

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

La guerre sous-marine de demain : La France rentre dans le carré d'as des constructeurs de XLUUV .
La guerre sous-marine de demain : La France rentre dans le carré d'as des constructeurs de XLUUV . La guerre sous-marine de demain : La France rentre dans le carré d'as des constructeurs de XLUUV . La guerre sous-marine de demain : La France rentre dans le carré d'as des constructeurs de XLUUV .
La guerre sous-marine de demain : La France rentre dans le carré d'as des constructeurs de XLUUV . La guerre sous-marine de demain : La France rentre dans le carré d'as des constructeurs de XLUUV .
J'ai retrouvé les plans du DDO !
J'ai retrouvé les plans du DDO !

J'ai retrouvé les plans du DDO !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 2 Octobre 2021

Comme je l'ai souligné dans un article précédent à propos du " 11 septembre " les mémoires Russes et Occidentales s'entrechoquent lors de dates symboliques . En fait elles ne s'entrechoquent même plus , elles regardent chacune dans une direction différente !  

Les journées du " 29 septembre - 1er octobre " 1941 sont ainsi marquées par un nouveau schisme mémoriel  qui traduit l'éloignement respectif de ces deux mondes , y compris au travers de leurs imaginaires respectifs . Pour les Russes ces dates correspondent au début de la " Bataille de Moscou " dont on commémore le 80éme anniversaire , pour le reste du monde c'est la date anniversaire du Massacre de Babi-Yar . Ainsi les univers mentaux des uns sont remplis d'éclaireurs-skieurs allant vers le front , ceux des autres le sont de personnes menées vers leur exécution . 

Sputnik consacre un reportage photo au 80 éme anniversaire du début de la bataille de Moscou .

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Kulturkampf : Babi-Yar vs Bataille de Moscou .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 29 Septembre 2021

Ce que l'on appelle " Le Pivot vers l'Asie " est en train de devenir une réalité pour la Russie . J'ai souvent parlé dans ce blog des relations particulières en train de s'établir entre la Fédération de Russie et la République Populaire de Chine alors que les relations avec le " Monde Occidental " et particulièrement avec l'Union Européenne se dégradaient . Ceci malgré d'ailleurs les tentatives d'un président Français d'essayer de " découpler la Russie de la Chine ".

Une étape supplémentaire vient d'être franchie par celui qui est présenté par de nombreux analystes comme le " dauphin " du Président Russe , le ministre de la défense Sergueï CHOÏGOU .

Dans une interviouve au journal RBK il officialise une idée qu'il développe depuis quelques mois : Créer cinq centres urbains de plus de 300 K à un million de personnes en Sibérie . Ces centres urbains seraient le noyau de zones de développement économiques . Bien sûr tout le monde pourrait penser sur la boutade attribuée à Alphons ALLAIS de " construire les villes à la campagne car l'air y est plus sain " mais ici il s'agit bien de " construire des villes au milieu de la Taïga " ! 

C'est une interviouve assez longue avec le développement de nombreux points comme la gestion des ressources humaines , agricoles et minières , les réseaux de communications , le développement des technologies nouvelles comme l'hydrogène pour la propulsion des véhicules . Le ministre de la défense  n'oublie pas le développement du " tourisme vert " ainsi que de l'agriculture biologique . Il faut ici rappeler que le " Beurre Sibérien " était à la veille de la première guerre mondiale un met recherché sur toutes les tables d'Europe ,mettant en concurrence des productions locales comme à ... Notre-Dame des Landes !

De la même manière une tendance au réchauffement du climat Arctique y permet désormais la culture du ... Soja . Soja qui comme celui cultivé dans l'Extrême-Orient a pour principale destination la RPC qui cherche de plus en plus à dé-maritimiser ses importations .

Le ministre CHOÏGOU n'élude pas les problèmes et en particulier les infrastructures de transport . Il cite comme objectif primordial la construction d'un corridor multimodal Europe(Russie )-Chine en faisant référence à l'embouteillage du canal de Suez par le porte-conteneurs EverGiven .

Ce projet infrastructurel mais aussi humain fait bien sûr penser à certains projets Soviétiques et Serguei CHOÏGOU le reconnait mais il préfère plutôt se référer à Mikhaïl LOMONOSSOV qui voyait le développement de la " puissance Russe " non pas en Europe mais " dans le Nord et en Sibérie " , ce que l'on nomme aujourd'hui l'Arcto-Pacifique . C'est en tout cas la première fois que le pivot Russe vers l'Asie est marqué avec une telle force par un responsable politique de premier plan  et si " découplage " il y a ce n'est pas avec la Chine qu'il se fait mais avec l'Europe ! La démarche de Sergueï CHOIGOU s'inscrit en outre dans un contexte où l'opinion publique Russe voit de manière de plus en plus hostile l' " Occident " et de plus en plus amicale la République Populaire de Chine comme le montrent les enquêtes effectuées par le Centre LEVADA™, ceci particulièrement chez les plus jeunes  .

Si Sergueï CHOÏGOU évoque " les centaines de milliers de personnes qui se précipitaient en Sibérie " lors de la mise en place des projets infrastructurels Soviétiques , il ne pourra compter que sur le libre arbitre des Russes et de l'attrait que pourront exercer ces nouveaux centre urbains . 

Les Russes semblent d'ailleurs accueillir favorablement ce projet depuis qu'il a filtré dans les media : 

Selon un sondage réalisé pour RIA NOVOSTI 40% des personnes interrogées accueillent positivement cette  initiative notamment car elle pourrait permettre d’améliorer la situation démographique du pays. 27% au contraire s’y opposent jugeant que cela représenterait une  dépense d’argent inutile . 23% n’ont pas entendu parler de cette idée alors que 10% se disent indifférents.

 7% des Russes seraient prêts à déménager sans réserve vers ces nouvelles villes . Le taux s'élève à 16% chez les personnes résidant d’ores et déjà en Sibérie alors que  41% des participants à l’étude affirment pouvoir envisager une telle possibilité sous conditions précises, contre 51% admettant ne pas souhaiter y vivre du tout – Le  taux atteint les 60% à Saint-Pétersbourg et sa région ainsi que dans la région de Moscou, mais s’abaisse à 32% chez les Sibériens.

Nota : Comme toujours je vous donne le lien original en Russe de cette interviouve pour " court-circuiter " les analystes du sérail qui s'ils venaient à l'évoquer en présenteraient à coup-sûr  une vision caricaturale et tronquée . Vous pouvez utiliser un traducteur automatique qui sera toujours plus fidèle que leurs digressions ! 

Nota : Les commentaires de ce blogue sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

 

Sergueï CHOÏGU vers le sommet de l'escalier du pouvoir Russe ?

Sergueï CHOÏGU vers le sommet de l'escalier du pouvoir Russe ?

Construire des villes au milieu de la Taïga
Construire des villes au milieu de la TaïgaConstruire des villes au milieu de la Taïga

Construire des villes au milieu de la Taïga

Le Président Russe Vladimir POUTINE et le Ministre de la Défense Sergueï CHAÏGOU ont été souvent photographiés ensemble en Sibérie et dans l'Arctique
Le Président Russe Vladimir POUTINE et le Ministre de la Défense Sergueï CHAÏGOU ont été souvent photographiés ensemble en Sibérie et dans l'Arctique

Le Président Russe Vladimir POUTINE et le Ministre de la Défense Sergueï CHAÏGOU ont été souvent photographiés ensemble en Sibérie et dans l'Arctique

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 27 Septembre 2021

Cela fait parti des projets que j'avais présenté dans un article précédent consacré au " seabed warfare  ", plus précisément sur l'axe Arcto-Pacifique et en Russie 

Viktor LITVINENKO ( ! ) , le directeur adjoint de la recherche du Fond pour la Recherche Avancée  FPI - ФПИ Фонда перспективных исследований , a annoncé à l'agence TASS la mise au point en Russie d'un drone sous-marin destiné à opérer en autonomie sous la banquise Arctique .

Ce véhicule sous-marin - surnommé SARMA - CAPMA destiné à opérer principalement  sous la banquise Arctique a été mis au point en coopération avec le bureau d'étude LAZURIT 

Un démonstrateur fonctionnel de ce drone sera mis au point en 2022-2023 et selon diverses sources sa production en série est prévue pour 2024 .

D'une longueur d'environ 10 m et d'un déplacement de 21 tonnes * ce drone sera capable d'opérer en autonomie sous la banquise avec une autonomie de 3 mois sur une distance de 8000 Km . Il pourra plonger jusqu'à une profondeur de 1000 m. Sa propulsion sera très probablement de type anaérobie ( AIP ) et avec la présence d'une pile à combustible  . Certains articles font ainsi état de " stockage cryogénique de composés chimiques  " Ce drone bénéficierait de l'acquis de technologies spatiales du FPI .

Comme tous les projets liées au seabed warfare ce drone aura des applications duales , civiles et militaires . Pour ce faire il sera modulable en fonction de la mission qui lui sera assignée : surveillance et maintenance des gazoducs et des oléoducs , surveillance et maintenance des réseaux sous-marins de fibres optiques , cartographie des fonds marins , études géologiques mais aussi très probablement patrouilles - armées ou non - sous la banquise pour y détecter des hostiles . Des applications comme le transport sous-marin d'équipements sont même envisagées . Ce drone sous-marin autonome ( AUV ) doit être considéré comme une plateforme universelle configurable en fonction de la mission . Des experts Russes le présentent comme " Le frère cadet du drone militaire Poséïdon " 

 Ilya KRAMNIK de RIAC  souligne l'importance de ce projet dans le cadre de la maîtrise par la Fédération de Russie de l'axe Arcto-Pacifique avec des technologies indigènes . Quoiqu'il en soit l'annonce du développement accéléré de ce drone survient dans le cadre de menaces renouvelées contre la souveraineté de la Russie sur l'Arctique , ou du moins la partie qu'elle peut revendiquer au nom de la CNUDM - UNCLOS .

L'une des particularité de ce drone est qu'il sera reprogrammable en cours de mission . Outre les polynies - étendues d'eau libres au milieu de la banquise -  , les illustrations ci-dessous permettent d'appréhender mieux qu'un long discours les techniques qui seront probablement utilisées . On peut envisager , c'est l'objet d'autres brevets , de sondes aérolarguables munies d'une tête chauffante pour percer la banquise comme pour les foreuses thermiques utilisées en glaciologie . Certaines maquettes laissent envisager l'existence sur le drone d'antenne de communication lors d'une émersion voir d'un " périscope " pour des observations optiques de la surface . D'autres hypothèses font état d'un " périscope chauffant " destiné à percer la banquise pour permettre les communications entre le " monde libre " et le monde sous-glaciaire ( ? )

On peut ainsi envisager l'utilisation de ce drone pour la surveillance " discrète " de la Route Maritime Nord ou Sevmorput et ce sont des missions liées à cette surveillance qui ont lancé ce projet dés 2018 .  Ce drone pourra aussi très probablement communiquer avec un réseau de transducteurs immergés selon les technologies développées par NIIATOLL . ( Voir illustration ) 

Sur le plan de l' "aspect physique" du drone  , une maquette en coupe du SARMA à l'échelle 1:1 a été présentée le 21 juin 2021 au stand VKO ALMAZ-ANTEY au salon INNOPROM 2021 à EKATERINBOURG  ainsi qu'au salon internationale de la défense maritime de SAINT-PETERSBOURG IMDS-2021. 

Lors de cette présentation des voix - issues de la construction navale - se sont fait entendre pour mettre en doute les capacités d'ALMAZ-ANTEY à pouvoir fabriquer ce type de véhicules autonomes sous-marins dans son usine " 70 let pobedy " de NIJNI-NOVGOROD . Le représentant de l'usine a retorqué en citant l'exemple du drone ORCA produit par BOEING™ et en soulignant que son entreprise de très haute technologie dispose de toutes les compétences pour assembler ce système , la conception n'étant pas de la compétence d'ALMAZ-ANTEY . 

L'existence de drones capables d'opérer sous la banquise n'est pas nouvelle puisque le Canada a déjà développé au début des années 1990 de tels véhicules sous marins - THESEUS - mais aux capacités plus limitées . Ce drone était destiné à la pose de réseaux d'hydrophones sous la banquise pour la détection des submersibles Russes . Durant les exercices ICEX 2020 l' USN a déployé un drone Bluefin-21 sous la banquise dans des conditions d'autonomie qui restent à déterminer . 

De la même manière les " cryobots " développés par la NASA™ pour l'exploration des mers sous-glaciaires des exoplanètes pourraient déboucher très rapidement sur des drones sous-marins militaires tout ce qu'il y de plus "  terre à terre ".

La " guerre sous-marine de demain " dans l'Arctique au moyen de drones est bien une réalité , même si elle fait peur à certains états ! 

Ce drone tire son nom de la vallée où coule la rivière éponyme SARMA et qui donne naissance au vent SARMA le plus fort de ceux soufflant sur le Lac BAÏKAL..

 

* Selon les articles de presse .

Nota : Les commentaires de ce blogue sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Vue générale de la maquette du drone sous-marin SARMA à l'exposition INNOPROM 2021
Vue générale de la maquette du drone sous-marin SARMA à l'exposition INNOPROM 2021

Vue générale de la maquette du drone sous-marin SARMA à l'exposition INNOPROM 2021

Le drone sous-marin SARMA
Le drone sous-marin SARMALe drone sous-marin SARMA

Le drone sous-marin SARMA

Les projets Russes de Seabed Warfare dans l'Arctique et la communication sous-glaciaire avec les drones
Les projets Russes de Seabed Warfare dans l'Arctique et la communication sous-glaciaire avec les drones Les projets Russes de Seabed Warfare dans l'Arctique et la communication sous-glaciaire avec les drones
Les projets Russes de Seabed Warfare dans l'Arctique et la communication sous-glaciaire avec les drones Les projets Russes de Seabed Warfare dans l'Arctique et la communication sous-glaciaire avec les drones

Les projets Russes de Seabed Warfare dans l'Arctique et la communication sous-glaciaire avec les drones

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 26 Septembre 2021

Alors que le FSB a publié le 9 aout dernier des documents sur l'implication du Japon dans la guerre en Extrême-Orient  , le journal Kommersant publie ce jour un article incriminant l'Empire du Japon et même la Grande-Bretagne dans l'utilisation de gaz de combat durant la guerre Russo-Japonaise . Il faut noter ici que dés 1938 les chefs politiques et militaires Soviétiques étaient au courant des projets de guerre bactériologique Japonais et certainement l'utilisation avérée de l'arme chimique durant la guerre de 1904-1905 donnait un crédit supplémentaire à ces renseignements . 

Ces gaz étaient des composés toxiques provenant de la réaction chimique consécutive à l'explosion des obus et des torpilles .

Dans " L'aviateur du Pacifique " le Capitaine DANRIT évoque ces intoxications mortelles qu'il considère bien comme une " guerre des gaz " menée par le Japon .Ces intoxications mortelles sont aussi évoquées dans le livre de souvenirs " Nacha  pamiyat , nacha krov " de marins Russes prisonniers au Japon . Les rapports du croiseur Pallada -  Палладаpar exemple évoquent des " obus segmentés " dont les sections postérieures libéraient des gaz toxiques sur le pont du navire  , on pourrait presque parler d' " obus à sous-munitions " .  

Toutefois des " gaz de combat " sui generis à base d'arsenic ont bien été utilisés pour " enfumer " des soldats Russes retranchés dans une galerie lors de la défense de PORT-ARTHUR selon l'article de Kommersant : Un feutre imprégné d'une composition chimique servait de source gaz . Une fois enflammé il dégageait une fumée toxique . Ce feutre avait la forme de " serpents " afin qu'il soit plus pratique de le jeter dans les fortifications Russes . Des injections de gaz toxiques par pompage à l'intérieure de la forteresse de PORT-ARTHUR ont aussi été répertoriés le 7 novembre 1904 . 

L'article évoque aussi les accords passés entre l'industrie chimique Britannique et Japonaise dés la fin du XIX éme siècle et lors de la signature du traité Anglo-Japonais de 1902 . Il évoque plus particulièrement l'aide du chimiste Nobélisé William RAMSAY au chimiste Japonais Joji SAKURAI dans la mise au point de substances toxiques pouvant être utilisées dans des obus ou sous une autre forme .  La participation de Joji SAKURAI à des programmes de recherche militaires dés la guerre Russo-Japonaise est un fait historique qui relève du  consensus historique  . 

Jusqu'à présent le consensus historique attribuait à l'armée Française la première utilisation de gaz de combat , du bromure de benzyle ,  lors de la bataille de Rossignol   sur des travaux de la " brigade des gaz " de la PP .

La publication des documents incriminant le Japon en Extrême-Orient et la parution de cet article interviennent dans un contexte de nouvelles tensions entre le Japon et la Fédération de Russie sur l'archipel des Kouriles . Le 3 septembre dernier en déplacement à VLADIVOSTOK pour un forum consacré à la mise en valeur de l'Extrême-Orient Russe le président Russe Vladimir POUTINE a annoncé des allégements fiscaux pour les investisseurs désirant mettre en valeur cet archipel , ce qui a provoqué le courroux de TOKYO. Dans la presse ultra-nationaliste Japonaise des appels ont été publiés pour que le Japon adhère pleinement aux sanctions occidentales contre la Russie afin de " fragiliser le régime Poutinien "™©  , de développer les protestations sociales et de pouvoir récupérer l'archipel des Kouriles à la suite de la "chute du régime ".  Ces articles accusent aussi les chefs politiques Russes d'instrumentaliser la question des crimes de guerre pour se rapprocher de la RPC.

Nota : Les commentaires de ce blogue sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Histoire militaire : Le Japon a t'il déclenché la " Guerre des gaz " contre la Russie dés 1904-1905 ?
Histoire militaire : Le Japon a t'il déclenché la " Guerre des gaz " contre la Russie dés 1904-1905 ? Histoire militaire : Le Japon a t'il déclenché la " Guerre des gaz " contre la Russie dés 1904-1905 ?

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 25 Septembre 2021

J'ai suffisamment écrit sur ce blogue pour soutenir l'initiative de l'ex-Président Donald TRUMP de construire un mur de séparation anti-immigration à la frontière Etasuno-Mexicaine pour réagir sur le temps long au dernier " scandale " lié à cette immigration :  Il s'agit du refoulement " musclé " - le terme Franglais est " corralisation " ( SIC ! ) - d'immigrés Haïtiens par une patrouille à cheval de la " Migra " . Des immigrants illégaux qui s'en sont d'ailleurs retourné au Mexique ou en Haïti  pour la moitié d'entre eux ( 15 000 - 8000 +2000 +5000 - sur 30 000 ) après cette confrontation . Signalons ici la fake news du Mainstream tendant à faire croire qu'un fouet - whipp - a été utilisé alors que ce n'étaient que les rênes !  

On peut se scandaliser de l'utilisation d'une patrouille montée face à des " êtres humains fragilisés " mais il faut garder la tête froide : Ces patrouilles frontalières datent de 1924 soit 97 ans et soulignent juste la persistance du problème migratoire le long de cette frontière .

Les patrouilles - montées -  le long de la frontière Mexicaine ont été établies par un décret du 28 mai 1924 du Bureau de l'Immigration du Ministère du Travail ( Department of Labor ) 

Notons que cette mise en place de patrouilles frontalières avec le Mexique  se déroule au cours de la " Guerre des Cristeros " et que l'attitude des Etats-Unis face à l'immigration Mexicaine contribuera à la naissance au Mexique des " comités pro-Raza " sur une base ethno-identitaire qui évolueront mutatis mutandis vers une organisation nettement fascisante , les " Chemises Dorées " de l' Accion Revolucionaria Mexicanista . ( voir photos ) Je tiens à préciser ici pour les lecteurs francophones qu'il s'agit d'un fait historique documenté . Le terme dérogatoire de " Wetback " pour désigner des immigrés - illégaux - Mexicains a été employé pour la première fois le 20 juin 1920 dans un article du NYT 

Le caractère " musclé " de cette interpellation faite par une unité montée de la Migra ne découle que de la radicalisation des immigrés , qui ne sont pas ici Mexicains mais Haïtiens , et de la " réseausocialisation " de ces événements à l'ère des smartphones. On peut ainsi s'étonner de la présence de reporters - je n'ose écrire journalistes - d' Al-Jazeera™ ... 

Bien entendu , le reductio ad (e)sclavio n' a rien à faire ici

Signalons que ces patrouilles montées que l'on blâme ici et dont le Président Joe BIDEN se promet de sanctionner les fonctionnaires ont souvent sauvé des immigrants clandestins perdus dans le désert . C'est un fait qui n'est pas à priori en compte dans le déchainement me(r)diatique contre ces unités ces dernières 72h . 

Si le cheval est par trop stigmatisant on peut réenvisager l'emploi des patrouilles méharistes pour surveiller cette région comme ce fut le cas dans les années 1840-1850 ?!   Une histoire méconnue mais qui mérite d'être racontée . 

 

Lépériod'léplusomb'd'not'histouâre ( 1 )
Lépériod'léplusomb'd'not'histouâre ( 1 )

Lépériod'léplusomb'd'not'histouâre ( 1 )

The " Migra " : Chasing Mexicans on horses since 1924 !
The " Migra " : Chasing Mexicans on horses since 1924 ! The " Migra " : Chasing Mexicans on horses since 1924 !

The " Migra " : Chasing Mexicans on horses since 1924 !

L'escadron bleu veille sur le Rio Grande !
L'escadron bleu veille sur le Rio Grande ! L'escadron bleu veille sur le Rio Grande ! L'escadron bleu veille sur le Rio Grande !

L'escadron bleu veille sur le Rio Grande !

Des comités Pro-Raza aux " Camisas Doradas " : Lépériod'léplusomb'd'not'histouâre ( 2 )
Des comités Pro-Raza aux " Camisas Doradas " : Lépériod'léplusomb'd'not'histouâre ( 2 )

Des comités Pro-Raza aux " Camisas Doradas " : Lépériod'léplusomb'd'not'histouâre ( 2 )

Pour la partie cinéma je vous propose trois films .

 Le premier c'est bien-sûr ALAMBRISTA!  de Robert M. YOUNG qui date de 1977 et le second un peu plus " musclé " : CHICANOS , chasseurs de têtes ( Borderline ) qui date de 1980 avec Charles BRONSON .

Dans un autre registre Charles BRONSON incarnait en 1974 dans Mr MAJESTYK de Richard FLEISCHER un producteur de pastèques qui voulait imposer des ouvriers agricoles Mexicains et qui devait faire face à une coalition de producteurs ne désirant employer que de la main d'œuvre WASP . En regardant ces deux films ont peut mesurer son évolution idéologique sur le dossier ... 

Le phénomène de l'immigration Mexicaine aux Etats-Unis au cours des années 30 est évoqué dans l'épisode " The White Slavers - La Dame aux oiseaux " de la série " Les Incorruptibles " avec une scène particulièrement violente d'exécution collective de prostituées Mexicaines par une gang de passeurs . Cela traduit une réalité : La première et la plus importante des violences exercée contre les populations migrantes n'est pas le fait des patrouilles- à pied , à cheval ,  en pick-up ou en autogyre - de la police des frontières mais bien celle des gangs criminels qui en vivent ... 

La première des violences contre les immigrants , c'est celle des gangs !

La première des violences contre les immigrants , c'est celle des gangs !

Nota : Les commentaires de ce blogue sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 19 Septembre 2021

Alors que les exercices ZAPAD-2021 se terminent avec le déploiement de robots terrestres télécommandés Uran-9 et Platform-M , Israël qui a été l'un des pionniers du développement de la robotique militaire annonce avoir développé  des drones terrestres semi-autonomes (  UGV ) pour patrouiller ses frontières , principalement le long de  la bande de GAZA où un drone terrestre assure déjà des patrouilles .

Si un véhicule autonome Jaguar patrouille déjà les frontières Israéliennes , ce nouveau drone a pour caractéristique principale une autonomie décisionnelle accrue dans sa capacité de déplacement et d'acquisition . La décision d'ouvrir le feu avec le Rex Mk II reste toutefois confiée à un opérateur . Les concepteurs de ce robot polyvalent puisqu'il peut aussi servir de " mule " soulignent que cette capacité de tir autonome n'a pas été implantée sur les robots opérationnels . Ceux-ci sont en outre dotés de capacité d'apprentissage via leur IA .  Comme le soulignent les responsables militaires Israéliens le déploiement de ces robots contribue à réduire les interactions de soldats " humains " avec une menace potentielle

C'était déjà d'ailleurs le cas du Jaguar qui grâce à ses capteurs pouvait éviter des obstacles sur un parcours déterminé . Les opérateurs du robot peuvent toutefois à chaque instant reprendre le contrôle du robot . Les deux robots à propulsion électrique disposent de la capacité à déterminer l'instant optimal pour recharger leur batteries et à se diriger vers un point de charge . Il faut noter ici que la capacité à retrouver ce point de charge est à l'origine - et ce dés la fin des années 70 - des recherches en robotique et IA  .

On notera juste les architectures de plus en plus semblables de tous ces robots , qu'ils soient Russes , Ukrainiens , Serbes , Estoniens ou Israéliens ,  et qui différent  par la nature des capteurs et leur degré d'autonomie et de capacité d'interaction avec leur environnement . Les mécaniciens ont un rôle essentiel dans le développement de solutions technologiques pour ces robots comme , par exemple , des moteurs électriques intégrés dans la roue . 

Il faudra aussi souligner ici l'ignorance crasse de M. Pavel FELGENHAUER qui dans un article de Novaya Gazeta compare les robots contemporains Russes déployés lors des exercices ZAPAD 2021 aux Goliath Allemands employés à VARSOVIE en 1944 ou aux Teletanks Soviétiques de la fin des années 30.

Cette annonce survient au même moment où le NYT publie un article sur l'assassinat par une arme télécommandée du  scientifique Iranien Moshen FAKHRIZADEH .

Une arme disposée dans une camionnette et pilotée à distance a abattu le scientifique atomiste qui travaillait à la conception de têtes Mirvées . Des caméras disposées dans cette camionnette permettaient d'avoir une vue d'ensemble de la rue dans laquelle il résidait . Après avoir abattu le physicien  la camionnette a été détruite par une explosion télécommandée mais pas suffisamment , ce qui a permis aux Iraniens d'en faire en partie la rétro-ingiénérie . Cette attaque a eu lieue le 27 novembre 2020 dans la ville d'ABSARD dans la province de Téhéran . 

Toute ressemblance avec un film célèbre n'est bien sûr pas fortuite ....

Nota : Les commentaires de ce blogue sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Au pied REX !
Au pied REX !

Au pied REX !

Voir les commentaires

Repost0