Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 21:34

Des Djihadistes qui frappent ou ils veulent et quand ils veulent pour reprendre un slogan célèbre en son temps et surtout qui frappent des " zones sécurisées " ,

les unités d'élite ( ? ) des forces armées Négro-Africaines qui vont faire le " wacht am Niger " pendant que les Djihadistes frappent chez eux [ amaha la Casamance ne va peut-être pas tarder à se " réveiller " dans cette stratégie de Médine des Djihadistes en Afrique ]

les forces " Maliennes " qui une fois de plus ont montré leur incapacité à " tenir au feu " et qui ont du solliciter l'intervention des baillonettes Françaises [ voir la photo de ces troupes en action publiée par l'agence Ria Novosti ] ,

un sous-ministre de troisième rang qui clame la libération des otages avant de se rétracter ...

Pendant que la France envoie ses barbouzes , ses gendarmes , et ses p'tits gars du COS  au Nigéria , en Guinée et au Cameroun pour étendre sa ratonnade néo-coloniale , la Présidente Brésilienne Dilma Rousseff parle de développement , d'éducation et de coopération dans l'alimentaire . [ lien ] La Russie envoie elle un aéronef chargé de vivres et de médicaments aux " Maliens "[lien ] et refuse de faire de ses militaires une infanterie coloniale au service des intérêts Franco-Anglais et Etasuniens . [ lien ]

 

Notons ici que les agences Russes commencent à publier des cartes régionales du "Mali" ...

Les soldats des troupes gouvernementales du Mali

 

 

 

Repost 0
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 18:33

Je reviendrais dans un article pour mes amis de Novopole [ lien ]   sur la signification stratégique tant pour le Brésil que pour la Russie de l'innauguration à l'université de Brasilia d'une station de correction différentielle - station SDCM - du signal GLONASS .[ lien ] [ lien ] [  lien ]

Si d'autres stations de correction  sont prévues d'être implantées aux Etats-Unis , en Espagne , en Indonésie et en Australie  il n'en reste pas moins que celle installée au Brésil , une deuxième suivra bientôt , permet d'envisager des collaborations Russo-Brésiliennes dans le domaine des munitions guidées - JDAMsky - et pour le Brésil d'acquérir une autonomie stratégique accrue dans l'utilisation de celles-ci pour sa défense . [ lien ]

On pourrait presque écrire que l'Amérique du Sud accéde à l'autonomie du choix de son signal de géolocalisation [ de précision ] pour des applications civiles mais aussi militaires .  [ lien ]    [ lien ]

Je signalerais juste un incident : La présence d'un groupuscule ...groupusculaire s'articulant autour d'activistes de la "cause "( ? ) LGBT et de défenseurs des Pussy-Riots ©™ .[ lien ]

Cela semble désormais être le seul moyen de mobilisation ( ? ) contre les chefs politiques Russes en Occident , les drouâdelôms " traditionnels" et la Chéchènie ne faisant plus recette pour faire sortir les gens dans la rue .

Hasard du calendrier , ils furent beaucoup plus nombreux hier à Salvador de Bahia pour offrir une conduite de Grenoble à la propagandiste et agent de la CIA Yoani Sanchez .[ lien ]

 

 

University of Brasilia students hold a demonstration against the Russian government 

  Brazilian_GLONASS_SDMC_station

 

  null

  Simpatizantes del régimen cubano gritan consignas y muestran carteles durante la visita de la cubana Yoani Sánchez a Brasil. REGINALDO PEREIRA | EFE

Repost 0
Published by DanielB - dans BRICS - IBAS
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 11:06

Depuis le Brésil bien sûr ,  car en France des mediats aux ordres se contentent de pleurer la mort d'un militaire Français en opérations et censurent toute intervention ou analyse un tant soit peu en dehors de l'idéologie de la  " lutte contre le terrorisme " .

 

Le colonel Gelio Fregapani est le père de la doctrine Brésilienne de guerre dans la jungle , un des fondateurs du Centro de Instrução de Guerra na Selva dont il fut l'un des commandants et directeur du renseignement et responsable de sécurité à l'ABIN - Agência Brasileira de Inteligência -  pour la région Amazonienne . [ lien ]  

Il tient une colonne hebdomadaire sur le site Defesanet ou il analyse les questions de géopolitique et de sécurité .

 

Dans son analyse publièe ce jour [ lien ] il met en avant la " guerres pour les ressources " dont l'intervention Française au Mali est une des manifestations . La France est ainsi considérée comme l'une des trois puissances les plus bellicistes au monde avec les Etats-Unis et l'Angleterre . Ce faisant il ne fait d'ailleurs qu'acter des élèments factuels : La France est en état continu de guerre d'agression depuis l' intervention en Côte d' Ivoire . Cette guerre d'agression a ses moments dynamiques et ses périodes statiques moins médiatiques .

 

Pour le colonel Gelio Fregapani qui , rappellons-le ,  a été en charge des questions de sécurité concernant la région Amazonienne le Brésil pourrait être la victime suivante de la prédation de ces trois puisances impérialistes . Le scénario serait l'appui de l' OTAN , agissant en tant qu' Alliance ou au travers d'une joint-venture Franco-Anglaise , à une sécession indigéniste .

L'autre scénario serait une agression militaire dans l' Atlantique-Sud pour l'appropriation du gisement off-shore de Prè-Sal . On peut ici noter que les derniers événements au Cameroun et la présence croissante de supposés " terroristes islamistes " en Guinée [ lien ] pourrait servir de pretexte à un renforcement des moyens militaires , surtout maritimes , de la France et de ses Alliès de l' OTAN dans l' Atlantique-Sud .[ lien vers article ]

 Si les analyses du colonel Gelio Fregapani sont exprimées  avec beaucoup plus de modération officielle par les chefs politiques et militaires Brésiliens .[ lien vers article ], par l'administartion de l' Itamaraty ,il n'en reste pas moins qu'il traduit au travers de sa chronique hebdomadaire les préoccupations et les analyses sécuritaires d'un nombre croissant de responsables politiques , militaires et sécuritaires Brésiliens .

 

 

L'autre document intéressant est l'intervention de l'historien Elikia M'Bokolo , directeur  d'études à l'EHESS dans les colonnes du journal A Folha . [ lien ]

Cet article traduit la place de plus en plus importante accordée par les communautés universitaire et médiatique Brésiliennes aux universitaires Francophones Africains " dissidents " qui sont privés d'expression en France . [ lien vers article ]

  Je tiens tout de suite à écrire que je ne prendrais pas partie dans la querelle qui oppose M. Bernard Lugan à M.Elikia M'Bokolo [ lien ] sur la question et la définition d' "ethnie" . Tous les deux ont des choses intéressantes à dire et comme le conseillait le général Golbery do Couto e Silva : " Quand une personne raconte une histoire que vous connaissez déja , ne l'interrompez pas ! Elle sera toujours racontée de manière différente ! ".

J' y reviendrais dans un article du géopolitologue Camerounais Ebenezer Kotto Essome consacré à la définition d' " ethnie"  qui permet de comprendre la thèse à laquelle j'adhère pleinement : Le Sahélistan s'est déplacé vers le Nigeria . [ lien ]

On peut d'ailleurs sans être un grand clerc et en étudiant les aires ethno-civilisationelles Africaines prè-coloniales pronostiquer l'existence d'une zone d'insécurité s'étendant du Golfe de Guinée à l' Océan Indien . Celle-ci s'articule sur le squelette des Soudans et comporte à ses deux extrémités des espaces maritimes en proie à la piraterie .

 

Voici les différents élèments développés par l'historien Elikia M'Bokolo sur les raisons de la guerre au Mali :Guerra no Mali evidencia questões do novo imperialismo', diz historiador

 

1 - La colonisation a brisée aux travers de ses frontières les aires ethno-civilisationnelles traditionelles et les peuples , les Touarègues , cherchent à les reconstituer .

2- La prédation des ex-puissances coloniales pour les ressources de la région Sahara- Sahel .

3- L' Islam radical est un facteur marginal de ce conflit contrairement à ce qu'affirment les chefs politiques et militaires Français .

4- Il y a une volonté impérialiste d'appropriation des ressources Africaines qui est le véritable motif de ces guerres .

5- Les  beati possidentes  Occidentaux se considérent comme au XIX éme siècle les maîtres des richesses Africaines et dénient leur usufruit par les puissances émergentes .

6 - L'instabilité au Mali est liée à la destruction de l' Etat Libyen dirigé par le colonel Khadafi .

7- Il y de réels risques de propagation de l'instabilité Malienne aux états voisins .

  null

Criança segura prato que usa para pedir comida em mercado de Gao, no Mali

Uncredited/AP/SIPA

Repost 0
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 13:10

L'escalade verbale entre Paris et Brasilia et la dégradation des relations Franco-Brésiliennes en raison de l'interventionnisme colonial Français en Afrique *  dont je rends compte désormais régulièrement sur ce blogue [ lien vers article ] [ lien vers article ] a poussé l' IEP a allumer un contre-feu .En fait le Quai d'Orsay a certainement mandé un enseignant-chercheur  de l' IEP à commetre ce billet . .[ lien ]

Ce contre-feu a pris la forme d'un article d'une enseignante de l' IEP dans le journal  Le Monde  .[ lien ]

 

On y notera trois points intéressants :

 

1- La " Responsabilté En Protégeant " - Responsability While Protecting   , thése développée par la diplomatie Brésilienne n'est pas citée par son nom et est présentée comme une version light de la " Responsabilité De Protéger" - Responsability To Protect .Il s'agit bien ici d'une escroquerie intellectuelle .

 

2- Une tentative pitoyable de désolidariser les états membres du BRICS , et en particulier le Brésil , sur la question des interventions militaires extérieures . On se demande d'ailleurs pourquoi uniquement cela ? Ici rien de neuf sous le soleil puisque cela a déja été tenté par l'ambassadeur Français au CS de l' ONU , Gérard Araud , dans un article de O Estado  . [ lien ] 

 

C'est écrit de manière alambiquée et diplomatiquement correct mais c'est clair : " Au contraire, afin de mieux les promouvoir, il faudrait davantage tenir compte des nuances au sein des BRICS pour trouver des dénominateurs communs avec certains d'entre eux et, de la sorte, montrer plus d'égard envers la résolution de conflits qui se perpétuent sur le terrain . "

 

Quand à l'expression " au nom de la défense de nos postures et intérêts" , on aimerait tout de suite savoir quels sont ces " intérêts " : Pétrole , Or , Uranium ?

 

3- Une fois de plus on note la suffisance Française en matière de praxis diplomatique y compris au niveau des analystes . La Présidente Dilma Roussef , le MAE Antonio Patriota , le MD Celso Amorim s'expriment de manière régulière sur les positions , et non pas les " postures " , du Brésil . Il suffit de les écouter et une " redite " sur le site de l' Itamaraty , voir une " correction " ou une " modération" ,  n'est pas nécessaire .

 

* Une dégradation qui m'est aussi confirmée par certains de mes correspondants Brésiliens !

  Document : Le Brésil, l'Europe et les équilibres internationaux, XVIe-XXe siècles

Consultable en partie sur : http://books.google.fr/books?id=83hJAzZF-mAC&printsec=frontcover&hl=fr#v=onepage&q&f=false

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 13:09

C'est encore un mythe qui s'effondre à propos de la démographie Russe . Anatoly Karlin sur son blogue " Da Russophile " publie une courbe qui met en avant la chute spectaculaire du nombre d'avortements en Russie .[ lien ]

 Gageons qu'il se trouvera en France quelques tricoteuses rabiques du " planningue familial" © pour aller convaincre les femmes Russes d'inverser la tendance et d'y voir l'influence délètre de l'Orthodoxie Russe et du " conservatisme Poutinien ". Gageons aussi qu'elle vont vite créer une " ONG " ad-hoc pour ce faire !

On peut aussi noter qu'un pic historique de ce taux d'avortements correspond à l'année 1994 , le paroxysme de ce que Guennadi Ziouganov a nommé le " pogrom économique"  de l' Occident contre la Russie .

 

 

 

 

russia-abortion-statistics

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 14:09

Il y aurait eu beaucoup de choses intéressantes à écrire sur la pluie de météorites tombées dans le Sud de l'Oural . En particulier sur l'extrême rapidité et l'ampleur de la mobilisation des services d'urgences et le déploiement d'un guet aérien qui montrent l'efficacité de l'administration du général Serguei Choïgu devenu depuis peu Ministre de la Défense de la Fédération de Russie .[ lien ]  On aurait pu aussi évoquer la résilience de l'état Russe face à un événement cosmique prè-cataclysmique .

 

Malheureusement , l' " opposition démocratique" ©™ et ses " intellectuels " ©™ ont une fois de plus franchi au delà du mur de l'indécence le fameux " mur du çon " . Désormais  deux " figures de l'opposition démocratique Russe " ©™ ménent un combat désespéré qui semble perdu d'avance : Effacer les traces de leurs interventions dans le cyberspace ![ lien ]

 

 La journaliste  Yulia Latynina[ site personnel ] [ articles dans The Other Russia [ articles dans The Moscow Times ] [ romans publiés chez Actes Sud ] a publié dans son blogue du " journal d'opposition Russe "©™  Novayia Gazeta une série de questions complotistes insinuant que la pluie de météorites était en réalité un lancement d' ICBM qui aurait mal tourné et que les autorités Russes chercheraient à cacher  les preuves .

Heureusement que cette grande connasse , car il faut appeller les choses et les personnes par leur nom comme nous le recommande Albert Camus , commence son intervention par " Je ne suis pas spécialiste des missiles , je suis philologue " ... Si la communauté des missiliers Russes sauve ici son honneur , il n'en est pas de même de la communauté des philologues !  

 

Yulia Latynina

 

 

 

 

L'autre grand spécialiste des questions de défense spatiale face aux géocroiseurs et de la défense anti-aérienne que vient de se découvrir la Russie , et particulièrement l' " opposition démocratique" , est Alfred Koch . [ biographie ] Celui-ci n'est pas philologue mais économiste et même ancien vice-Premier Ministre . On saura désormais quel élément de haute valeur intellectuelle ajoutée les chefs politiques Russes ont perdu en sa personne . S'exprimant sur son blogue de

Novayia Gazeta [ lien ] - on s'étonne de pouvoir encorez s'étonner , journal qui soulignons le accueille l' expert militaire Pavel Felgenhauer - et sur sa page FB  il nous affirme que " La Russie n' pas de défense anti-aérienne " ! Rien de moins que ça ! J'invite le lecteur à se reporter aux données concernant la vitesse d'une météorite en phase de rentrée et à celles concernant les missiles intercepteurs pour comprendre que quand on est économiste de formation il faut éviter de parler de défense anti-aérienne sans avoir consulté quelques ouvrages spécialisés ! Cette remarque s'adresse aussi aux journalistes Français qui de temps en temps se piquent d'évoquer la DAMB mais malheureusement aussi à notre ex - Premier Ministre François Fillon . [ lien ]  

 

 

 

Face à ces deux interventions d'anthologie de l' " opposition démocratique Russe "©™ on est dubitatif de savoir  laquelle de ces deux tirades Audiardiennes convient le mieux pour nos deux " opposants démocrates" ©™ .

" Les cons ça ose tout , c'est même à ça qu'on les reconnait ! " ou " Quand on mettra les cons sur orbite ,Yulia Latynina et Alfred Koch ne finiront pas de tourner " ? En espérant qu'ils ne retomberont pas ni à Moscou , ni à Tcheliabinsk , ni quelque part ailleurs en Russie !

Ces deux interventions sont aussi assez représentatives du " matériel humain " qui constitue l' " opposition démocratique Russe " ©™ .

 

 

212 

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 10:18

Comme je l'ai expliqué sur ce blogue l'interventionnisme colonial Français en Afrique est en train de faire une coquille vide du " partenariat stratégique " Franco-Brésilien et dans une plus large mesure du rapprochement Européo-Latinoaméricain .

Aprés les déclarations de la présidente Brésilienne Dilma Rousseff et du MD Celso Amorim sur le " néo-colonialisme "[ lien vers article ] [ lien vers article ] , on attendait la réaction , ou la non-réaction , de la diplomatie Française .

Celle-ci s'est manifesté hier à son image : Pleine de morgue et de suffisance , basse et mesquine , au travers d'une " fuite " orchestrée par une " source autorisée " du Quai d'Orsay à une agence de presse .

Une " source autorisée " du Quai d'Orsay a déclaré à l'agence Valor PRO du journal d'information économique Valor Econômico que le terme " néocolonialisme " était la marque d'une " diplomatie marquée par les préjugés et l'ignorance " .L'intervention du petit télégraphiste Fabiusien s'est terminée par " un pays qui a la 6 éme économie mondiale et qui brigue un siège de membre permanent au CS de l' ONU ne peut pas se permettre de parler de néo-colonialisme au XXI éme siècle " . Selon le roquet du Quai d'Orsay cette attitude marque un " desintérêt de la présidente Dilma Rousseff pour les  questions internationales " .  [ lien ]  

 

Cette déclaration mérite d'être analysée à plusieurs niveaux , non pas tant pour son importance intrinséque qui sera certainement jaugée  à sa juste valeur par l' Itamaraty , mais sur ce qu'il revéle de la diplomatie Française , de sa praxis et de l'avenir des relations Franco-Brésiliennes .

 

 

1- Tout comme l'intervention de l'ambassadeur Gérard Araud dans le quotidien  O Estado sur le dossier Syrien [ lien ] , la diplomatie Française choisit de s'adresser aux chefs politiques Brésiliens par l'intermédiaire d'un organe de presse . Il s'agit en fait plutôt de " snober " ceux-ci et de s'adresser au lectorat .

En 2011 il s'agissait de s'adresser à l'opposition au gouvernement Brésilien et aux Arabo-Brésiliens de l'agglomération Paulista, aujourd'hui c'est une tentative d'influencer les milieux économiques proches du pouvoir avec un message clair : Nous sommes les maîtres au Mali et si vous voulez y faire des affaires[ lien ] alors censurez  vos chefs politiques .

Si  O Estado est un représentant du Partido da Imprensa Golpista qui méne une campagne de haine rabique contre les chefs politiques Pétistes , Valor Econômico  est au contraire un journal connu pour son soutien à l'action économique des chefs politiques Pétistes .

 

Il semble bien qu'il y ait ici de la part de la diplomatie Française une crainte à affronter la diplomatie Brésilienne " les yeux dans les yeux " sur les questions de l'interventionnisme militaire , plus particulièrement en Afrique . 

 

2- Il aura fallu à la diplomatie Française plus de 20 jours pour réagir à la déclaration de la Présidente Dilma Rousseff . Si Herman van Rompuy ,  José Manuel Durão Barroso et Angela Merkel ont joué la solidarité Européenne en critiquant aussitôt le terme de " colonialisme " , il n' y a eu aucune réaction , ni à Brasilia  ni à Santiago du Chili , de la diplomatie Française .

Le quotidien Valor Econômico nous apprend que  la diplomatie Française espérait tout simplement une .... rétractation ou une " modération " de ces propos via un communiqué de l'Itamaraty ! Ni plus , ni moins que çela  !... Une rétractation et une " modération " qui ne sont bien-sûr jamais venues !

Les diplomates du Quai d'Orsay semblent bien ici confondre la praxis diplomatique Brésilienne  avec la praxis diplomatique Française  et ils devront apprendre , mais en sont ils capables intellectuellement on peut en douter , que les déclarations du Chef de l'Etat Brésilien ne sont pas des postures nationales ou internationales mais bien l'expression d'une politique ou de préoccupations sécuritaires réelles . Même si ces déclarations n'ont pas l'heur de plaire dans les salons dorés du Quai d' Orsay ou les PC des états-majors Parisiens .

 

Ce communiqué de la diplomatie Française survient aussi au surlendemain de l'intervention du MAE Brésilien Antonio Patriota au CS de l'ONU au sujet de la protection des civils dans le cadre des conflits . Ici aussi on peut noter une totale divergence de vue entre Paris et Brasilia .[ lien ]

 Alors que les interventions coloniales Françaises se font sous la bannière implicite

de la Responsability To Protect , expression novlanguienne synonyme d'impérialisme et de colonialisme , la diplomatie Brésilienne met en avant la Responsability While Protecting ! [ lien ]  L'intervention coloniale Française au Mali est explicitement  évoquée puisque le MAE Patriota cite la ville de Tombouctou ou la loi internationale en matière d'intervention armée doit s'appliquer comme partout ailleurs .N'en déplaise aux militaires , aux diplomates ou aux chefs politiques Français [ lien ]

 

3- Une fois de plus un diplomate Français menace les chefs politiques Brésiliens sur le dossier d'un siège de membre permanent au CS de l' ONU . Cette pitoyable allusion jette une lumière crue sur l'argumentaire restant à la dispostion des diplomates Français : Agiter le hochet du " joujou Conseil de Sécurité " . C'est le dernier reliquat de puissance d'une nation en faillite économique [ lien ] et qui pour mener sa ratonnade coloniale dans le désert Malien a du quémander , c'est le terme qui exprime le mieux la réalité des faits , les  moyens logistiques aériens de plusieurs états , y compris ceux de la Russie ! [ lien vers article ]  [ lien ]

 

4- Sur le fond , car il y a un fond à cette déclaration même s'il est vaseux et s'il pue , on notera la suffisance des diplomates Français sur les questions Africaines .

Si l'auteur de la déclaration souligne " l'ignorance et les préjugés  " des chefs politiques Brésiliens , il est peu disert sur quoi se fonde l'expertise Française sur ces questions Africaines .Celle-ci se fonde uniquement sur le colonialisme , c'est à dire la mise en asservissement de dizaines de millions de personnes et le pillage de territoires entiers .

Les chefs politiques Brésiliens sont les chefs politiques de la deuxième nation Africaine de la planète , et ont tout à fait la légitimité et le savoir pour parler du " colonialisme " d'une " nation blanche " - du moins encore blanche - Européenne en Afrique et ceci même au XXI éme siècle .

Il faut ici préciser que cette légitimité  Brésilienne sur les questions Africaines se double dans le cas du Mali par le fait qu'une partie de la population Brésilienne est issue d'esclaves musulmans originaires des Soudans . [ lien ] [ lien ]  [ lien ] 

 Dilma Rousseff est peut-être une Brésilienne de race blanche ,  d'origine Bulgare avec des ascendences juives mais elle s'exprime au nom de dizaines de millions d'Afro-Brésiliens et de métis qui ont construit en cinq siécles la " Brasilianité " .[ lien ]  [ lien ]   

 

5- Cette déclaration d'un fonctionnaire du Quai d'Orsay ne fait qu'acter la faillite annoncée du " partenariat stratégique " Franco-Brésilien . Il est d'ailleurs fort probable que la France soit à la recherche d'un " partenaire stratégique "de substitution dans l'espace Latino-Américain mais il lui sera impossible d'en trouver un de l'importance  et de la représentativité régionale et internationale du  Brésil .

L'Argentine étant hors-course en raison des dossiers de l'archipel des Malouines [ lien vers article ] et du partenariat UE-Mercosur[ lien ]  , il ne reste que le Mexique . Celui-ci à l'avantage d'être en dehors du Mercosur-Mercosul , une alliance avec laquelle les divergences subsistent  .[ lien ]  Sur le plan de la coopération militaire Franco-Brésilienne si le programme PROSUB n'est pas menacé , les futurs projets de coopération risquent d'être par contre impactés . De la même manière il sera intéressant de suivre les projets de développement tripartites Afrique-France - Brésil , en particulier dans l'espace Sahélo-Saharien . [ lien ]  

 

 

   null

 

  null

  null

 

  null

união

Repost 0
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 00:12

 Communiqué :

 

Jeudi 07 février dernier un commando de nervis se réclamant des Pussy Riots a profané la statue située Place du Canada à Paris 16ème.

Cette statue commémore le sacrifice des soldats et officiers du corps expéditionnaire Russe venus combattre aux côtés de l’armée Française entre 1916 et 1918.[ lien ]

Le Collectif France Russie associé à l’Organisation Novopole appelle ceux qui souhaitent manifester leur colère face à cet acte indigne.

Un regroupement citoyen est prévu : Samedi 16 février à 14h.00 devant la statue Place du Canada avec une fleur.

Nous devons, malgré le silence pesant de médias indifférents à de tels actes lorsqu’ils touchent nos amis russes, montrer que nous n’avons pas l’indignation à géométrie variable en fonction des monuments mémoriels qui sont ainsi profanés.

André Chanclu
Président

 

Nota : Je ne pourrais malheureusement pas être présent à cette cérémonie . Le Corps Expéditionnaire Russe a débarqué en France à Marseille .

 

null

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 22:42

Je découvre tout un pan de l'histoire coloniale Française à l'occasion de l'agression en cours au Mali . Un ami universitaire géographe Brésilien , on semble s'intéresser de plus en plus à l'histoire coloniale Française au Brésil  , m' a fait parvenir un lien ou il est question de l' O.C.R.S. Cette abréviation  surgie des tréfonds de l'histoire coloniale Française signifie : Organisation Commune des Régions Sahariennes .

Il prouve en tout état de cause que la " question ethnique " dans les états post-coloniaux a été pensée , mais à l'aune des intérêts économiques du colonisateur .Il est en de même de l'" initiative Pan-Sahel " de l' AFRICOM dont le projet reprend , c'est certainement loin d'être un hasard , les grandes lignes de l'OCRS .

Un autre fait qui est certainement loin d'être un hasard est la prédominance des Sociaux-Démocrates Français  [ S.F.I.O et Rad-soc's ] proches des Sionistes Israéliens dans les structures ayant soutenu la création de l'OCRS et dans son administration : Max Lejeune , Gaston Deferre , Maurice Bourgès-Maunoury , Guy Mollet , ...

  On pourrait même parler du gratin du colonialisme Socialiste des années 50 dont François Hollande est le descendant en ligne directe .

 

J'ai retrouvé sur un page unioniste Bamakienne une description assez concise et intéressante de ce géoconstructivisme .[ lien ]   [ lien ]

La consultation des larticles " Sahara , clé de voute de l'ensemble Eurafricain Français " par Jean-Michel De Lattre dans " Politique étrangère " - Année   1957   lien Volume   22   lien Numéro   4 lien pp. 345-389 et  " L'infrastructure de départ du Sahara et de l'Organisation Commune des Régions Sahariennes (O.C.R.S.) " par Yvan du Jonchay   lien Revue de Géographie de Lyon   lien   Année   1957   lien Volume   32   lien Numéro   32-4   lien pp. 277-292 est également instructive .[ Persée.fr ]

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/polit_0032-342x_1957_num_22_4_6196

 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/geoca_0035-113x_1957_num_32_4_2186

 

Ce projet ambitionnait de détacher des espaces territoriaux de l’Algérie, du Soudan Français [ le futur Mali] , du Niger et du Tchad, des zones réputées riches en ressources minières au bénéfice de la puissance coloniale. Le corollaire évident était d’obtenir l’adhésion des populations, de miroiter aux yeux des ethnies blanches, la promesse de ne pas subir le « commandement des anciens esclaves noirs».

En quoi consistait ce projet ? Depuis le début du 20ème  siècle des hommes avertis avaient pressenti que le Sahara, désert et infertile en apparence, pourrait bien devenir un jour, grâce à ses ressources minières, un territoire très riche.

Mr Erik Labonne, ancien résident de France au Maroc avait proposé à son  pays de construire un grand ensemble industriel au Sahara.

En 1952, une mission de l’Assemblée de l’Union Française avait conclu à la nécessité d’y créer un nouveau Territoire d’Outre-Mer [ TOM ]  et dès les premiers jets de pétrole à Edjélé et à Hassi Messaoud - en Algérie ,  le Gouvernement Français de l’époque a déposé à l’Assemblée Nationale, un projet de loi tendant à faire du Sahara, relevant de collectivités territoriales et ministères différents, «un territoire autonome». .[ lien ]   [ lien ]

 

Nota : Ce projet géoconstructiviste transparaît dans une scéne du film " 100 000 dollars au soleil "

null 

nullnull

Repost 0
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 00:24

La course aux nodules polymétalliques est engagée dans l'Atlantique Sud et justifie toutes les craintes sécuritaires des chefs politiques et militaires Brésiliens sur une action prédatrice étrangère . [ lien ]  [ lien vers article ]

Suite à des relevés réalisés par la Companhia de Pesquisa de Recursos Minerais , entité liée au Ministère des Mines et de l' Energie ,[ site ] dans une zone connue sous le nom de l' Elevado Rio Grande située à 1000 Km au large de Rio de Janeiro , le gouvernement Brésilien va demander à l'ONU l'octroi d'une concession pour la prospection d'ici la fin de l'année .

Ce faisant il rejoint la Russie [ lien vers article ] , la France et la Chine .

Selon le directeur de la CPRM , Roberto Ventura , la crainte est fondée de voir des états avancés technologiquement venir prospecter dans le " jardin du Brésil " .¨

Pour Robert Ventura cette décision de demander une zone de prospection dans les eaux internationales est aussi un signal destiné à montrer à l'extérieur l'existence au Brésil d'un programme de recherches visant à augmenter et affirmer la présence du Brésil dans l' Atlantique Sud .

Au cours des deux dernières années  la CPRM a mené cinq campagnes  de recherches sur la zone de l' Elevado Rio Grande avec des draguages qui ont dépassé 2000 m de profondeur .

Source : Defesanet [ lien ]  

Article associé : Atlantique-Sud , ZOPACAS : Existe-t-il un agenda prédateur caché de certains états dans l'Atlantique-Sud ?

 

  The “hand” from a remotely operated vehicle lifting a piece of rich gold-copper ore recovered from the sea floor.

 

Repost 0

Liens