guerre fluviale

Publié le 27 Avril 2022

Lorsque l'on consulte les archives historiques URSSiennes , en l'occurrence un " Tartaria.ru " qui serait un espèce de " Gallica.fr " local ,  on tombe dans une capsule temporelle à rebours .

C'est le cas du numéro du Samedi 11 septembre 1943 du journal Izvestia avec un article " Comment Marioupol fut prise " et " Qui a besoin de la neutralité Turque ? " .

 

Histoire parallèle : "Comment  Marioupol fut prise "et " A qui profite la neutralité de la Turquie ? "  !
A qui profite la neutralité de la Turquie ? ( On se le demande encore près de 80 années plus tard ! )
A qui profite la neutralité de la Turquie ? ( On se le demande encore près de 80 années plus tard ! )

A qui profite la neutralité de la Turquie ? ( On se le demande encore près de 80 années plus tard ! )

Un élément intéressant est l'utilisation massive dans l'Empire Russe et en URSS de vedettes fluviales blindées -  Речной бронекатер qui sont les précurseurs des vedettes de notre époque avec des missiles qui ont remplacés les canons et dans le cadre d'une Action Contre la Terre  . Ce fut le cas lors de la prise de Marioupol en 1943 . Elles ont pour la plupart terminé leur carrière comme monuments , en particulier sur les rives de la Mer Noire et de la Mer d'Azov comme à Berdyansk et à ... Marioupol .

 

 

Histoire parallèle : "Comment  Marioupol fut prise "et " A qui profite la neutralité de la Turquie ? "  !
Histoire parallèle : "Comment  Marioupol fut prise "et " A qui profite la neutralité de la Turquie ? "  !
Histoire parallèle : "Comment  Marioupol fut prise "et " A qui profite la neutralité de la Turquie ? "  ! Histoire parallèle : "Comment  Marioupol fut prise "et " A qui profite la neutralité de la Turquie ? "  ! Histoire parallèle : "Comment  Marioupol fut prise "et " A qui profite la neutralité de la Turquie ? "  !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 18 Février 2022

Vous connaissez peut-être ce jeux de rôles qui se déroule dans un monde post-apocalyptique lié à l'univers de la catastrophe de TCHERNOBYL , Zona Alfa .

C'est à un Zona Alfa à l'échelle 1:1 que l'on peut comparer les manœuvres des armées Oukraïniennes et Russes qui se font face puisque elle se sont déroulées dans la ville de PRIPYAT pour l'armée Oukraïnienne et dans la zone de la réserve radioécologique d'état de Polésie en Biélorussie , sur la rivière PRIPYAT , pour l'armée Russe .

La " Haute-Intensité " , une nouvelle expression militaire à la mode , prend ici une tout autre signification pour ceux qui un jour ont participé à des manœuvres NRBC dans les camps de SUIPPES , BAUMHOLDER ou MÜNSINGEN en RFA .

Les manœuvres conjointes de l'armée Oukraïnienne qui se sont déroulées le 4 février 2022 avec des éléments de la Sécurité Civile et de la Garde Nationale ont été des entrainements au combat en zone urbaine - contaminée - avec des exercices d'évacuation des blessés de la zone de combat  ( voir vidéo ) . La ville de PRIPYAT est devenue pour ainsi dire un " CENZUB en zone contaminée "  avec des immeubles de plusieurs étages au milieu de forêts ! On s'étonne juste ici de l'absence de la robotique pour ces manœuvres ? On notera que certains matériels utilisés par les unités de sécurité civile dans cet exercice semblent être d'origine Française .

La zone d'exclusion de TCHERNOBYL serait un " charodrome " vers KIEV que l'armée Oukraïnienne ne peut pas laisser dégarni selon les chefs militaires Oukaraïniens alors que les experts Russes y voient plutôt un exercice de propagande pour alimenter un narratif .

 La caractérisation de " charodrome " est d'ailleurs à relativiser puisque l'on se trouve ici dans d'anciennes zones marécageuses .

Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .
Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .
Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .

L'autre manoeuvre a été révélée par des publications OSINT sur les réseaux sociaux ( @RALee85 , @ameliairheart , @ChristopherJM ) à partir des données de Planet Labs™.

Des exercices de franchissement de la rivière PRIPYAT ont été observés le 15 février 2022 à environ 4 km de la zone d'exclusion de TCHERNOBYL , dans la réserve réserve radioécologique d'état de Polésie en Biélorussie .

Il s'agit très probablement de pontons de type Понтонно-мостовой парк ПMП-3 et TMM. Il faut noter ici que des poseurs de ponts de type MTU-72 ont été filmés dans la région de KOURSK.

On notera sur la première photo que la rivière PRIPYAT semble être prise par les glaces en amont du pont flottant ce qui traduit à la fois une confiance dans la prédictibilité de cette glace et dans la résistance du pont flottant .

Vous trouverez sur ce lien un historique des ponts flottants Russo-Soviétiques   et sur celui-ci une mise en perspective historique à plus grande échelle temporelle et géographique  .

Sur cette page vous trouverez tout ce que vous voulez savoir sur ce système de franchissement.

 

Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .
Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .
Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .
Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .
Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .

Voir les commentaires

Repost0