Publié le 10 Avril 2013

Tout comme autrefois il accompagnait les colonnes de l' Armée Rouge dans le djebel Afghan , Alexandre Prokhanov accompagne aujourd'hui un détachement blindé Syrien dans les rues de Daraya . On notera l'importance du char de combat principal [ dernière photo ] dans les opérations en zone urbaine : Le tankiste Syrien avec le fantassin Syrien seront les pivots de cette guerre civile .Photos © Vassili Prokhanov pour Le journal de guerre d' Igor Korotchnenko . [ lien ]

Enfin on ne peut que méditer sur ces photos ou des militaires de confession musulmane meurent pour défendre des Chrétiens face à la barbarie islamiste que veulent armer les Lévy et Fabius .

 

 .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 9 Avril 2013

Les vieux soldats ne raccrochent JAMAIS les armes .! On le croyait en train de cultiver l'art d'être Grand-Père en classant ses souvenirs dans une isba mais le voilà qui réapparaît dans un " point chaud " , là ou on se bat , là ou on barbouze , là ou explosent des véhicules piégés au milieu des populations civiles , là ou l'on meurt , là ou les éclats déchirent la chair  . Le " dernier grognard de l' Empire " , Alexandre Prokhanov , mène un nouveau combat : La guerre de l'Information en Syrie .

C'est une partie de l'élite journalistique Russe qui s'est retrouvée en Syrie pour témoigner et faire front à la désinformation Occidentale relayée par les " Ignace Leverrier -Glasman " aux petits pieds , les Lévy et les Fabius : Alexandre Prokhanov , Maxim Schevchenko [ lien ] et Mikhail Léontiev [ lien ] . Ce dernier est l'auteur de la série magistrale : " Le Grand Jeu [ de l' Occident ] contre la Russie " déja évoqué sur ce blogue [ lien vers article ] . Quand à Alexandre Prokhanov il revient sur des terres qu'il a déja foulées il y a 30 ans , en 1982 . [ lien vers article ] 

 Le trio ne se cache pas pour poser aux côtés des forces gouvernementales Syriennes . Au moins on sera ainsi sûr de trouver ce que l'on cherche lorsqu'on lira leurs articles ! Les photos de ce " war trip " prises par Vassili  Prokhanov seront disponibles dés demain sur le " Journal de guerre d' Igor Korotchenko ". [ site ]

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 8 Avril 2013

Comme je l'ai écrit plusieurs fois sur ce blogue la question des transferts de technologie va être essentielle dans le cadre des projets de réarmement Brésiliens . Sur ce plan , les responsables Russes s'attaquent désormais directement à la France dans le secteur naval . En effet aprés le contrat dans le cadre du progarmme PROSUB , DCNS espérait " placer "ses frégates FREMM . [ lien ]

Au delà du " naval pur " la question de l'armement des frégates , et en particulier des missiles anti-aériens ou anti-navires , sera au coeur des marchés . La décision de transférer les technologies du Pantsir constitue un atout pour la Russie car il est peu probable que des transferts de technologie de ce niveau soient envisageables pour la gamme Aster . On peut ici parfaitement envisager une coopération Russo-Brésilienne dans la mise au point d'un système de Défense Anti-Missile Balistique naval . [ lien ]  

 

 

 

 

 

MOSCOU, 8 avril - RIA Novosti

La Russie est prête à transférer au Brésil des technologies de DCA ainsi que dans le domaine de l'aéronautique et de la construction navale, a déclaré Sergueï Ladyguine, chef du département régional de l'exportateur d'armes russes Rosoboronservice, dans une interview à RIA Novosti.

"La Russie est prête à mettre en place des productions sous licence, à effectuer des travaux de recherche et de développement conjointement avec des sociétés Brésiliennes et même à opérer un transfert complet de technologies. Il ne s'agit pas seulement de défense anti-aérienne. L'aviation et la marine de guerre offrent également de larges possibilités", a indiqué M. Ladyguine.

Evoquant les armements de DCA, il confirmé que le Brésil souhaitait acquérir des systèmes sol-air Pantsir-S1 (code Otan: SA-22 Greyhound) et Igla-S (code Otan: SA-24 Grinch).

"Nous avons tenu des négociations préalables avec les spécialistes brésiliens. Début 2013, ces derniers se sont rendus en Russie pour étudier sur place les systèmes qui les intéressaient. Le contrat est en cours de préparation", a expliqué le responsable de Rosoboronservice, ajoutant que la Russie et le Brésil pourraient réaliser conjointement des projets d'envergure .

   

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #BRICS - IBAS

Repost0

Publié le 5 Avril 2013

Comme toujours les infographies de Ria-Novosti sont excellentes ! En l'occurence par ce qu'elles sont établies pour ce qui concerne les questions militaires avec l'aide ...d'experts militaires .En particulier les journalistes n'oublient pas qu'une planisphère est une distorsion de la réalité physique ! [ lien ] Source : http://ria.ru/infografika/20130405/931244183.htmlРадиус поражения возможного ракетного удара КНДР и расположение войск в зоне конфликта

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 2 Avril 2013

 

I'm a Cahuzac girl...

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Opinions

Repost0

Publié le 1 Avril 2013

L'Angola a vu  ces dernières années de nombreux investissements Chinois et Russes, principalement dans le secteur minier [diamants , hydrocrabures] et l'agriculture. Les forces de sécurité intérieure Angolaises ont signé en mars 2010 un accord de coopération avec le Ministère de l'Intérieur Russe pour la formation, l'entrainement et l'équipement des forces de police, celles qui sont intervenues lors d'une tentative insurectionnelle début septembre 2011  à Luanda. Un accord portant sur la surveillance des frontières a également été signé à cette occasion. La Marine Brésilienne de son côté a entrepris la formation de la garde côtière de la Namibie voisine .

 


L'Angola est aussi le "point d'appui" de la stratégie Africaine développée par l'ex-Président Lula da Silva . Celui-ci est intervenu le 2 juillet 2010 à Luanda dans une conférence intitulée "Développement du Brésil : Un modèle pour l'Afrique", à l'invitation du Centre d'Etudes Stratégiques d'Angola [CEEA] , en partenariat avec l'entreprise Brésilienne Odebrecht [Travaux Publics] qui est le principal employeur du pays.

En mai 2011, l'Agence Brésilienne de promotion des exportations et investissements [Apex] a mis en avant le "marché cible de l'Angola" pour encourager les entreprises à y investir ou exporter: "L'Angola est un marché au potentiel énorme pour les exportations Brésiliennes. Nos exportations vers ce pays sont passées de 64 millions de dollars (45 M€) en 1999 à 947 M$ (660 M€) en 2010, avec un record de 1,3 milliard en 2009" a déclaré Mauricio Borges, président d'Apex-Brasil.

Outre le secteur pétrolier avec Petrobras, les investisseurs Brésiliens s'intéressent à l'achat de terres pour la mise en culture de biocarburants et de soja.

  Au début de l'année 2013 les chefs politiques Angolais ont sollicité l'aide du Brésil pour la constitution d'une industrie militaire nationale . [ lien ]

MOSCOU, 1er avril - RIA Novosti [ Lien ]

La coopération militaire Russo-Angolaise a été lundi au centre d'une rencontre entre le chef d'Etat-major général des Forces armées Russes Valeri Guérassimov et le chef de la Maison de la sécurité auprès du président Angolais, Manuel Vieira Dias, a annoncé à Moscou un représentant du ministère russe de la Défense.

"Le général d'armée Valeri Guérassimov a eu une rencontre avec le ministre d'Etat et chef de la Maison de sécurité auprès du président angolais, Manuel Vieira Dias. Leur discussion a porté sur l'état et les perspectives des rapports Russo-Angolais dans le domaine militaire et technique", a indiqué le responsable devant les journalistes.

Les deux généraux ont également évoqué la coopération dans la formation des cadres militaires et l'octroi d'une aide aux commandants des forces armées angolaises par les spécialistes militaires russes.

Par ailleurs, ils ont échangé leurs vues sur la situation en Afrique, notamment en Afrique centrale.

 

Note de l' Editeur : L'Angola est aussi sollicité par l' Africom Etasunien . [ lien ]

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 28 Mars 2013

Depuis le " Journal de guerre " d'Igor Korotchenko , rédacteur en chef de la revue " Natsionalnaya Oborona " . .[ lien ]

Comme le mentionne Alexandre Prokhanov , les Kalachs' en Afrique peuvent devenir des objets collectors : Crosses gravées et faites de bois exotiques ! [ lien vers article ISZ  ]  

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Kulturkampf

Repost0

Publié le 27 Mars 2013

Si le sommet des BRICS qui s'est tenu à Durban n'a pas rempli toutes ses promesses au sujet de la constitution d'une " banque des BRICS " , il n'en reste pas moins que ce projet avance et se réalisera .

Les éditoriaux rageurs et haineux des petits plumitifs et analystes stipendiés de la presse Française [ Le Monde [ lien ] et [ lien ]  , Les Echos[ lien ]  ] et internationale [ FT ,] sont là pour témoigner que cette organisation s'impose de plus en plus sur la scéne internationale.

 

Au delà des éditoriaux et des depêches , seul un document est là pour permettre de juger sur pièces : La déclaration et le plan d'action d' eThekwini .[ lien ]  ainsi que les accords signés .

 

1- Le BRICS a manifesté sa volonté de lancer un containment et un un roll-back du nouvel impérialisme Occidental en Afrique par une aide économique au développement des infrastructures régionales . [ lien ] L'accord sur la coopération nucléaire Russie-Afrique du Sud montre la voie[ lien ] , [ lien ] et il est regretable par exemple que le Sénégal ait renoncé à son projet de centrale nucléaire flottante , non pas à la suite de l'accident de Fukushima pour des préoccupations environnementales mais bien sous la pression du gouvernement Français qui veut y promouvoir le projet Flexblue .

 

2- Le BRICS considére que seule la déclaration de Genève [ lien ] peut constituer une base pour la résolution du conflit en Syrie et en aucune manière une militarisation accrue du conflit , par exemple par un armement des terroristes islamistes .Le communiqué s'il apelle les deux parties , mises sur le même plan , à faciliter l'accés de l'aide humanitaire  aux zones de conflit réafirme l'intégrité territoriale de la Syrie . Ce principe de l'intégrité territoriale Syrienne exclut toute intervention humano-militariste à partir de la Jordanie et de la Turquie .  C'est une rebuffade de plus pour la " diplomatie " Fabiusienne et celle des kleptocraties pétrogazières du Golfe  . C'est la réponse à la demande d'aide du gouvernement Syrien au groupe des BRICS .

 

Les tentatives d'organiser une mutinerie du groupe " Inde , Brésil et Afrique du Sud " contre l' " Axe Moscou-Pékin" au sein des BRICS sur le dossier Syrien ont échouées . Que ce soit celle de la Brookings Institution [ Lien ] ou celle des centres analytiques Etasuno-Quataris [ lien ] [ lien ] .

 CARAMBA ! Zout ! Encore raté !

 

 

 

 

3- Le BRICS s'oppose à toute action militaire contre l' Iran.

 

 

5th BRICS Summit - eThekwini Declaration and Action Plan - Sur le site du bureau de presse du Gouvernement Indien . http://pib.nic.in/newsite/erelease.aspx?relid=94317

 

 

  Coup d'Etat en Centrafrique: cesser les violences (BRICS)

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Verbatim

Repost0

Publié le 26 Mars 2013

En lisant les dernières déclarations de nos ministres dans le domaine de la propagande homosexuelle [ lien ] je me suis rappelé un événement qui a marqué mon adolescence : La plaque de Pioneer .

 

La plaque de Pioneer est une plaque métallique embarquée à bord de deux sondes spatiales lancées en 1972 et 1973, Pioneer 10 et Pioneer 11, sur laquelle un message pictural de l'humanité est gravé à destination d'éventuels êtres extraterrestres : un homme et une femme représentés nus, ainsi que plusieurs symboles fournissant des informations sur l'origine des sondes.

Il s'agit en fait d'une sorte de « bouteille à la mer interstellaire », les chances pour qu'elle soit retrouvée étant extrêmement faibles.

Les sondes Pioneer furent les premiers objets construits par des humains à quitter le système solaire. Les plaques sont attachées aux sondes de manière à être protégées de l'érosion des poussières interstellaires ; si bien que la NASA s'attend à ce que la plaque (et la sonde elle-même) survive plus longtemps que la Terre et le Soleil.



En consultant un moteur de recherche , je me suis aperçu que d'autres internautes se sont posé la question :[ lien ] 



  En ces temps d'égalité, cette plaque sensée nous représenter aux yeux ébahis de l'Univers, n'est-elle pas un un acte flagrant de propagande homophobe...? Un ignoble vestige du XX° siècle ? Faut-il en urgence fabriquer et envoyer dans l'espace de nouvelles plaques? Et combien de modèles différents...?

 

 [ je précise ici que je ne lance pas un appel à contributions destinées à être publiées sur Ice Station Zebra  en raison du caractère scabreux des productions qui ne manqueraient pas de germer dans certains esprits ]



Cette question se doit d'être approfondie sans délai  puisque l'astronome Carl Sagan qui a conçu cette plaque se revele avoir été un homophobe notoire ! [ lien ] 





File:Pioneer plaque humans.svg

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Kulturkampf

Repost0

Publié le 25 Mars 2013

La poursuite de l'expérience Chaviste divise l' Amérique Latine .

En gros le centre de gravité de l'opposition c'est le Chili , La Colombie , le Guatemala, Haiti, Panamá et le  Paraguay . Les milieux des affaires et la presse sont contre la poursuite de l'expérience Chaviste sauf dans les pays progressistes Cuba , Bolivie , Argentine ,... Au Brésil ce serait une attitude " neutraliste favorable " y compris dans les milieux d'affaires .

Source :

 http://www.defesanet.com.br/al/noticia/10189/Estudo-aponta-que-continuidade-do-chavismo-divide-a-America-Latina

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Geopolitique

Repost0