Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 15:00

Les analyses géopolitiques Franco-Franchouillardes vous connaissez ! Ce sont toujours les " mêmes " ! Apprendre à regarder et à analyser le monde aux travers du regard des " autres " , est par contre plus difficile .

Un " petit dernier " à la ligne éditoriale nationale-progressiste vient de voir le jour en Argentine au mois de novembre 2011 : Contexto Mundial .[ lien ]  

 

Il est disponible au format pdf et le n°2 " décoiffe " ! : http://www.primeraedicionweb.com.ar/contextomundial/archivos/Contexto2.pdf

 

- Analyse de la montée en puissance du crime organisé

- Les interets du bloc UKUSA- France en Mediterranée

- Les projets de l'UE pour l'Atlantique Sud

 

 

On notera parmi l'équipe éditoriale Tiberio Graziani , ce qui est en soi un gage de qualité ! On notera aussi que les géopolitologues et analystes Latino-Américains n'ont pas " peur " de citer Karl Haushofer qui est devenu un " tabou " sous nos latitudes . C'est le cas par exemple de Patricio Carvajal Aravena dans son analyse sur les projets de l'UE pour l'Atlantique Sud . On ne peut que se féliciter que ses appels ont été entendus au dernier Conseil de Défense de l'UNASUR-UNASUL qui s'est réuni à Lima au mois de novembre 2011 : L'Amérique du Sud doit se défendre unie contre une action prédatrice prenant une forme militaire et visant ses ressources naturelles .Signalons que cette thèse a été formalisée par le regretté Norberto Ceresole dans  The South Atlantic: War Hypothesis, in Geopolitics of the Southern Cone and Antarctica ; Tecnología militar y estrategia nacional  et  Política de producción para la defensa  . L'autre élément intéressant à noter est que l'auteur de l'article sur la Mediterranée parle des " intérêts occidentaux dans la région " , dissociant ainsi sa communauté - l'Amérique Ibérique - de cet " Occident " .

 

Repost 0
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 11:52

Le 19 janvier 2011 , le président Dmitri Medvedev a effectué une visite publique  au siège du GRU pour accorder un large satisfecit  à l'action du renseignement militaire Russe et fixer les priorités .

C'est la deuxième visite publique d'un chef d'état Russe au GRU cette derniére décennie , la première datant de 2007 avec Vladimir Poutine. Il faut signaler ici que cette visite intervient dans une période de tensions internationales autour des dossiers Iraniens et Syriens .

Une réforme du GRU avait été décidée après la guerre Russo-Géorgienne d'aout 2008 ou cette agence avait été accusée par les chefs politiques Russes de n'avoir pas su évaluer à sa juste mesure le potentiel des forces armées Géorgiennes .

 Une rumeur courraît alors , et que dément cette visite , que le GRU avait baissé de statut auprès des décideurs politiques Russes .

Ces rumeurs se sont amplifiées en décembre 2011 avec la mise à la retraite du général Alexandre Shlyakhturov et son remplacement par le Major-Général Igor Sergun .

Après avoir procédé à une remise de décorations et constaté que le GRU " travaille de manière professionnelle et efficace " Dmitri Medvedev a fixé les objectifs : Augmentation des capacités opérationelles , informationelles et analytiques .

Le Président Medvedev a souligné que la surveillance de la sphère militaro-politique internationale doit être renforcée de même que l'identification des menaces , les capacités à les neutraliser . Le Président a aussi souligné l'importance du renseignement dans  la sphère militaro-industrielle et de ses développements technologiques . Le chef de l'Etat Russe a mis en avant  la lutte contre le terrorisme : Identification et neutralisation des réseaux logistiques .

 

Les déclarations des chefs politiques Russes sur des dossiers comme la DAMB , la Syrie ou l'Iran sont souvent  présentées comme " idéologiques " , " paranoïaques " , " populistes "  alors qu'elles résultent bien d'un processus de décision rationnel sur des informations en provenance des agences de renseignement comme le GRU . Le GRU jouera un rôle central dans le processus de décision des chefs politiques Russes sur ces dossiers .

 

 

 

 

 

 

Repost 0
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 15:25
MOSCOU, 20 janvier - RIA Novosti

La construction du gazoduc South Stream, qui acheminera du gaz Russe vers l'Europe par le fond de la mer Noire, ne débutera pas en 2013 comme prévu, mais en décembre 2012, selon un communiqué du groupe public russe Gazprom, actionnaire principal du projet.

"Il a été décidé d'accélérer le lancement du projet conformément à la directive du premier ministre Vladimir Poutine", lit-on dans le communiqué publié à l'issue d'une réunion tenue vendredi par le PDG de Gazprom Alexeï Miller.

 

"Les participants à la réunion ont approuvé un plan de mesures permettant d'entamer la construction du gazoduc South Stream en décembre 2012 et non pas en 2013 comme prévu", précise le document.

Le projet South Stream est appelé à acheminer du gaz Russe vers l'UE en contournant l'Ukraine. Une partie du pipeline passera par le fond de la mer Noire, dans les eaux territoriales Turques, et reliera le littoral Russe au littoral Bulgare. Sa longueur sera d'environ 900 km et sa profondeur maximale de plus de deux km. Le capital du projet est réparti entre Gazprom (50%), l'italien Eni (20%), le français EDF et l'allemand Wintershall (15% chacun).

Le 30 décembre dernier, le chef du gouvernement Russe avait invité le PDG de Gazprom à amorcer la mise en place du tronçon sous-marin à la fin de 2012



Note de l'Editeur : Les aspects géopolitiques du South Stream ont fait l'objet d'un article complet dans La lettre d'Ice Station Zebra n°3 de Janvier 2012 .

 

Cette annonce sonne comme un nouveau glas pour le projet " Européen " - inspiré par les EU - du gazoduc Nabucco . Il convient ici d'énoncer la deuxième loi d'airain de la géopolitique pétrogazière Eurasienne  : " Toute molécule de gaz d'Asie-Centrale qui empruntera  South Stream , ne sera pas acheminée en Europe par Nabucco "!

De la même manière South Stream  remet en cause la rentabilité du systéme de transit gazier Ukrainien qui ne sera plus assurée en raison des couts de maintenance , d'ou la réaction des chefs politiques Ukrainiens à l'annonce du lancement de South Stream . [ lien ]

 

nullnull 

  Схема транпортировки российского газа на Украину

Repost 0
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 10:08

Le Ministère Russe de la Défense a commencé les préparatifs pour les exercices d'Etat-Major  Caucase-2012 - kavkaz 2012 - qui cette année auront une ampleur exceptionelle .   

Ces exercices serviront aussi à tester les capacités opérationelles du système de défense anti-aérienne Barnaul-T déployé en décembre 2011 en Tchétchénie et dans le Caucase du Sud .[ voir video ]

  

Cet article est désormais disponible dans sa version complète et actualisée sur La Lettre d'Ice Station Zebra N°4 de Février 2012 .  

  

  © Daniel BESSON - Janvier 2012 - Reproduction  autorisée uniquement  avec mention de la source .

 

 

null

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 09:00

Certains esprits chagrins comme M.Paranagua y verront peut-être une manifestation du

" sous-impérialisme Brésilien " mais le branle est donné .

Le Brésil demandera probablement en 2012 auprès de l'autorité internationale des fonds marins -International Seabed Authority-  la possibilité de mener des activités minières en eaux profondes au delà des limites de sa plateforme continentale .

 

Cet article est désormais disponible dans sa version complète et actualisée sur La Lettre d'Ice Station Zebra N°4 de Février 2012 .

 

  

 

  

  

 

  

  The “hand” from a remotely operated vehicle lifting a piece of rich gold-copper ore recovered from the sea floor.

  

 

Repost 0
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 21:02

Présentée à l'époque comme un " montage du FSB " destiné à justifier des " lois répressives contre les ONG's " , la découverte de " pierres communicantes " vient d'être reconnue sinon de manière officielle du moins officieuse comme une action des services de renseignement Britanniques .

Si l'on peut se poser des questions sur les raisons qui ont poussé Jonathan Powell, chef du cabinet de M. Blair à l'époque des faits , de reconnaître cette action d'espionnage de renseignement , il n'en reste pas pas moins que cette " révélation " abonde dans le sens des déclarations du Premier Ministre Russe Vladimir Poutine qui accuse les " opposants démocratiques " Russes de recevoir des fonds de l'étranger , d'entretenir des contacts avec les diplomates et les services de renseignement étrangers afin de se livrer à des actes de subversion .

Les courriels de M.Navalny qui ont été révélès à l'occasion de " fuites " dans la presse Russe deviennent ainsi des preuves de sa collusion avec le renseignement Occidental .

De la même manière , on peut constater que la liste établie par l'ABIN concernant les fonds recueillis par les opposants au projet du barrage de Belo-Monte au Brésil a un air de déja-vu , tant pour les pourvoyeurs de fonds que pour le modus operandi .[ lien vers article ]  

 

Cette déclaration de Jonathan Powell est en tout cas une pierre dans le jardin des " opposants démocratiques Russes " car comme le souligne le journal Zavtra : Il y avait bien la pierre et on donnait bien de  l'argent ! [ lien ] 

Il suffit aussi de lire les réactions  de " radio sloboda " et de " golos ameriki " pour comprendre que la déclaration de M.Powell n'a pas ainsi l'heur de plaire aux Etats-Unis .

 

Le 23 janvier 2006 , soit il y a exactement six ans jour presque jour pour jour , le service de sécurité intérieure Russe - FSB - communiquait à la presse la découverte à Moscou de " pierres " renfermant un dispositif de télécommunications . Aussitôt des membres de l'ambassade Britannique à Moscou ont été soupçonnés de contact et d'activités subversives avec des membres de l' " opposition démocratique Russe " .

 Le FSB a ainsi établi que Mark Dow , voir infra , a  versé 23 000 £ - en liquide bien sûr - au  Moscow Helsinki Group  [ lien ]  le 27 octobre 2004 .  Le FSB  a aussi établi que les services de renseignement Britanniques ciblaient particulièrement des régions comme la Sibérie , le Grand-Nord Russe et l'Extême-Orient Russe . Ils y  planifiaient , sous la conduite de Mark Dow , la constitution d'un vaste réseau " d'inspecteurs " pour recueillir des informations et y susciter des mouvements séparatistes ou du moins hostiles au centre Moscovite . Pour ce réseau , l' " argent devait couler comme une rivière " . L'ambassade Britannique a aussi versé , en liquide toujours puisque " l'argent devait couler comme une rivière ", plus de 55 000 £ pour la création de journaux " indépendants " en Russie et en " Eurasie " ! [ informations communiquées en 2006 par le FSB et qu'" oublient " de relayer l'AFP , Le Figaro , Libération , Le Monde ,...]

 

 

 Dans un souci d'information Ice Station Zebra - qui n'existait pas à l'époque -  livre grâce à la diligence du FSB et de Ria Novosti à tous ceux qui passeraient par cet article et en particulier aux membres  d'une cellule de veille informationelle d'un service de renseignement , leurs noms et leurs photos : [ de haut en bas ] Paul Crompton , Andrew Fleming , Christopher Peart , Mark Dow [ ou Marc- Mark  Doe , âgé aujourd'hui de 33 ans , à l'époque 2nd secrétaire à l'ambassade Britannique de Moscou ]* 

 

 

Le principe de fonctionnement de ces relais de communication camouflés était le suivant : Le dispositif avait une portée de 20 m . L'agent - qui pouvait être un " opposant Russe à Poutine " - porteur d'informations , ou celui à qui étaient destiné des consignes , s'approchaît et son transpondeur [ appareil automatique qui transmet un message prédéterminé en réponse à un signal reçu prédéterminé ] qu'il portait camouflé avec une mémoire [ disque dur ou  assistant numérique personnel ? ] dans ses vêtements entrait en contact avec la " pierre " en moins de 2 secondes pour télécharger ou échanger des données par liaison Hertzienne . Ces données étaient ensuite recueillies ou transmises à un agent du renseignement Britannique à qui il suffisait de s'approcher à moins de 20 m du relais de communication camouflé dans la pierre pour échanger des informations selon le même protocole . La " pierre " , " reconnaissaît " bien sûr la présence d'un porteur " habilité " d'informations au moyen d'un dispostif semblable aux transpondeurs  que l'on utilise par exemple pour ouvrir une porte à distance . L'interêt d'une telle " boîte aux lettres " ou " relais de communication " est évident : Il n' y a pas contact physique entre les deux agents et ceux-ci  n'ont pas à s'arreter devant un endroit pour y déposer physiquement des informations , sous la forme d'une enveloppe par exemple . Il suffit de se promener au même endroit , parfois à des jours d'intervalle .

 

Le fiston qui termine la première partie de ses études universitaires d'électronique se fera un grand plaisir d'offrir un tel " jouet " à son papa !  Il en est largement capable !

 

 Когда фильм-расследование Аркадия Мамонтова о сверхсекретной операции вышел в эфир, открещивались от шпионской истории не только в Лондоне. В России, в том числе и среди наших коллег-журналистов, было немало, мягко говоря, скептиков.

null

 

 

 

Paul Crompton

 

Флеминг

 

 

Кристофер Пирс

 

 

Mark Dow

  null

 

 

* Ice Station Zebra ne saurait être tenu pour responsable de tout " accident " qui pourraît arriver à l'une de ces personnes dans l'exercice de leurs missions ou à leur domicile ,  ainsi qu'à leurs familles , suite à la publication de cet article  . Leurs photos et leurs identités ont fait l'objet d'un avis de recherche public en Russie et ISZ ne fait que relayer une information parue dans les media Russes  .

 

 

 

 

Repost 0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 22:11

Kessksékssa ? Dekoikilnouparl ?

Voilà un article qui va vous donner l'occasion de vous replonger dans vos cours de chimie orga de terminale !

 

Le polybutadiène hydroxyl-terminé - HTPB - est un composé organique qui entre dans la composition , ou qui sert à la fabrication , des propergols de fusées ou de missiles[ lien ] , [ lien ] et [ lien ] , mais qui a aussi des applications dans l'industrie civile comme les résines d'étanchéification .

 

Cet article complet et mis à jour est desormais lisible sur La lettre d' Ice Station Zebra N°4 de Février 2012 .

 

 

 

Source : Blogosphère Défense et GP Brésilienne , Valor Economico

 

 

 

 

 

 

 

  Essais du moteur L5 et vue du L75

 

 

 

  

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 18:25

Comme je l'ai publiè dans la Lettre d' Ice Station Zebra n°2 consacrée au CMI Latino-Américain dont la constitution a été décidée à Lima au mois de novembre 2011 , deux états sont appellés à jouer un rôle majeur  dans sa : Le Brésil et l'Argentine .

L'Argentine a été le premier état Latino-Américain à développer et à fabriquer un avion de guerre à réaction , le Pulqui-II . Celui-ci aurait pu facilement se tailler une place à l'exportaion face  à des concurrents comme le F-66 Sabre , le Mystère IV ou le Mig-15 , surtout auprès des " non alignés " .  Dans les années 60 , le CMI Argentin met au point l'avion de lutte anti-insurrectionnelle Pucara .

 

La crise économique qu' a connue l'Argentine à partir des années 80 a failli réduire à néant tous ces efforts des ouvriers , techniciens et ingénieurs Argentins qui comme leurs homolgues Brésiliens sont parti d'une " feuille blanche " pour développer et produire ces aéronefs .

 

Aujourd'hui le CMI Argentin semble renaître de ses cendres . J'ai déja évoqué dans ce blogue les potrentialités de ce CMI avec nottament la construction navale . C'est au tour du secteur aérospatial de remonter la pente . La première étape de la refonte d'une industrie mécanique militaire , c'est l'acquistion de machines de production modernes capables d'usiner les formes les plus complexes avec répétabilité , cad la capacité à reproduire la même forme avec une prècision donnée .

 

 

La Fábrica Argentina de Aviones (FAdeA) , [ site ] vient ainsi d'acquérir en Italie un centre de fraisage  5 axes K199 - FIDIA . Les CNC FIDIA sont principalement utilsés dans l'industrie pour l'usinage des moules et des matrices de grandes dimensions dans le secteur de l'automobile [ élèments de carrosserie , tableaux de bord et pare-chocs ] , de l'aéronautique , de la mécanique générale [ aubes de turbines ] . La pièce peut être usinées directement après sa conception avec un logiciel 3D .

 

Aprés avoir conclu un accord avec le constructeur d'avions  Embraer au mois de mars 2011 portant sur la production de pièces pour l'avionneur Brésilien , FAdeA se tourne désormais vers la Chine .

Une délégation de la société Chinoise CATIC vient de terminer une visite d'évaluation du potentiel de FAde A pour la co-production de l'hélicoptère Z-11 .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Argentina signs deal with CATIC to develop helicopters

 

Repost 0
Published by DanielB
commenter cet article
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 11:47

J'évoquais avant-hier la déclaration du responsable de l'agence spatiale Russe Roskosmos , M.Vladimir Popovkine , concernant une possible action à distance par une " puissance étrangère " sur la sonde Phobos-Grunt .[ lien vers article ]

Je citais le cas  de " bouées mystérieuses " découvertes par l'ABIN - Agence de renseignement Brésilienne - au large du Centre de Lancement d'Alcantara au Brésil en 2009 . Les expertises menées par la Marine Brésilienne et des scientifiques Brésiliens  ont révélèes que ces bouées renfermaient des équipements de télécommunications , émission et réception , capables de perturber des signaux de télémètrie .

J'invite ici le lecteur à se reporter aux commentaires de Jan Z.Volens , un lecteur assidu du blogue , et très au fait des questions de sécurité et de défense Brésiliennes , en particulier celles liées aux opérations de subversion ou de sabotage  ...

 

Désormais l'hypothèse de M.Popovkine est reprise de manière publique au plus haut niveau par les  autorités politiques Russes ce qui traduit que celles-ci semblent disposer d'indices suffisants pour valider cette hypothèse.

Selon les spécialistes Russes , certains équipements de la sonde Phobos-Grunt pourraîent  avoir été détruits ou endommagés par le rayonnement ELM d'un radar de poursuite du système ABM installé sur l'atoll de Kwajalein.

Il faut ici signaler que l'hypothèse de la destruction , mise à feu intempestive du système de propulsion , d'une fusée VLS sur son pas de tir d'Alcantara par un rayonnement ELM à haute énergie avait envisagée par les scientifiques Brésiliens et la communauté du renseignement Brésilienne ...

 

Il devient en tout cas urgent pour la Russie de retrouver , que ce soit au moyen de bases louées à des " pays amis " ou à l'aide de moyens navals ,  les capacités de l'URSS à suivre des objets spatiaux sur toute leur orbite et pour les puissances spatiales émergentes [ Brésil , Inde ,.. ] de se doter de moyens de surveillance de l'espace Hertzien durant la phase de lancement . Ces états doivent se doter aussi de ces moyens de surveillance des objets spatiaux sur toute leurs orbites , peut-être au travers d'un " pool " de bases et de moyens navals en commun avec la Russie et la Chine . Il est en effet certain que les EU et l'Europe feront tout pour perturber le développement indépendant et pour leurs intêrets vitaux des projets spatiaux Brésiliens , aujourd'hui Latino-Américains , Indiens , Indonésiens ,Sud-Afrricains et Sud-Coréens . Il faut enfin signaler que les différentes " coopérations " et " partenariats "proposés par les agences spatiales Etasuniennes et Européennes à des états Latino-Américains , Africains ou Asiatiques ne sont que des prétextes pour contrôler - espionner - , canaliser et éventuellement retrader les programmes spatiaux des puissances émergentes . Seuls la Russie et la Chine , et aussi l'Ukraine , sont susceptibles de fournir à ces puissances émergentes une coopération dénuée d'arrière-pensées .

 

Contrairement à ce qu'affirme Mme.Isabelle Sourbès-Verger , qui reconnaît - enfin , je l'ai toujours affirmé avec les responsables Russes et Brésiliens - la possibilité technique d'une telle " prise de contrôle " d'une sonde par un rayonnement ELM intense comme celui d'un radar , les technologies et techniques de " rendez vous spatial " et en particulier la capacité de la sonde à se poser sur Phobos mettent en oeuvre des technologies de guidage utilisables dans la défense anti-balistique et en particulier celles liées à l'interception exo-atmosphèrique d'une ogive -  Exoatmospheric Kill Vehicle  - [ lien ] . Il y donc bien un " intêret " de la part des EU à compromettre le succés d'une telle mission qui va au delà d'un remise en cause d'un hypothétique rapprochement politique et d'une coopération spatiale avec la Russie ! [ lien ]  et [ lien ]

 

 

 

MOSCOU, 17 janvier - RIA Novosti

La version de l'accident de la sonde martienne Russe Phobos-Grunt, selon laquelle l'appareil aurait été affecté par un radar américain, est envisageable, a déclaré mardi à Moscou le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine.

"Cette hypothèse a bel et bien le droit d'exister. Toutefois, j'espère qu'elle n'est pas fondée ", a fait savoir M.Rogozine lors d'un point de presse.

Selon le vice-premier ministre, les spécialistes Russes indiquent que "des défaillances fréquentes se produisent dans la partie de la Terre qui n'est pas contrôlée par Roskosmos (agence spatiale russe, ndlr)".

  

La sonde Phobos-Grunt devait prélever des échantillons de sol sur Phobos, une lune de Mars, et les ramener sur Terre dans trois ans. Lancé depuis le cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan) le 9 novembre 2011, l'appareil s'est séparé de son lanceur Zenit-2SB, mais une panne du propulseur l'a empêché de prendre la direction de Mars. Lundi dernier, les troupes aérospatiales Russes ont annoncé que des fragments de la sonde étaient tombés dans le Pacifique à 1.250 km à l'ouest de l'île chilienne de Wellington.

Mardi 17 janvier, le quotidien russe Kommersant a rapporté que la sonde accidentée pourrait avoir subi l'influence d'un radar Etasunien se trouvant sur l'atoll de Kwajalein (îles Marshall). [ voir photo ] et  

[ lien ]

 

 

 

 

 

 





 

Les experts Russes vérifient l'hypothèse selon laquelle la sonde martienne russe accidentée Phobos Grunt aurait été involontairement affectée par l'émission d'un radar américain, a annoncé à RIA Novosti Iouri Koptev, ancien directeur de l'Agence spatiale Russe Roskosmos.

"Cette hypothèse est réelle. Pour vérifier sa véracité, une expérience sera menée en laboratoire, au cours de laquelle un appareil comportant un équipement similaire à celui installé à bord de Phobos Grunt sera soumis à un rayonnement dont la puissance totale correspond à une éventuelle émission du radar américain", a indiqué M.Koptev, qui dirige la commission interministérielle chargée d'analyser le vol de la sonde.

L'interlocuteur de l'agence a précisé que l'expérimentation serait menée dans les plus brefs délais.

"Les résultats de l'expérimentation permettront de confirmer ou d'infirmer cette version", a-t-il expliqué, avant de confirmer qu'un radar américain surveillait la trajectoire d'un astéroïde lors de la deuxième évolution de la sonde autour de la Terre.

La sonde Phobos-Grunt devait prélever des échantillons de sol sur Phobos, une lune de Mars, et les ramener sur Terre dans trois ans. Lancé depuis le cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan) le 9 novembre 2011, l'appareil s'est séparé de son lanceur, mais une panne du propulseur l'a empêché de prendre la direction de Mars.

Lundi 16 janvier, les troupes aérospatiales russes ont annoncé que des fragments de la sonde étaient tombés dans le Pacifique à 1.250 km à l'ouest de l'île chilienne de Wellington.

Citant une source au sein de l'industrie spatiale russe, le quotidien Kommersant a fait savoir mardi que la sonde Phobos Grunt aurait pu subir l'influence du radar américain installé sur l'atoll Kwajalein (îles Marshall). Les spécialistes estiment que l'émission du radar pourrait avoir affecté les systèmes électroniques de l'appareil russe au cours des premières heures suivant son lancement.

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 20:53
Repost 0
Published by DanielB - dans Opinions
commenter cet article

Liens